AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782757859704
520 pages
Éditeur : Points (21/04/2016)

Note moyenne : 4.34/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Martin Luther King : un homme élevé au rang d’icône, qui évoque à lui seul la lutte pour les droits civiques et l’égalité des Noirs dans l’Amérique ségrégationniste des années 1960. Mais la légende a édulcoré les autres facettes de l’homme. Cette biographie hors du commun rend hommage au pasteur militant, dont le profond engagement pour la justice sociale dépasse les questions de race et de classe.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Heval
  31 décembre 2020
Il y a des personnalités qui éblouissent l'humanité. Par leur force de caractère, leur foi inébranlable, leur dévouement et leur sacrifice, elles s'imposent inéluctablement. Elles guident les autres vers un idéal de société difficile à réaliser tant sont nombreux ceux qui préfèrent la haine à l'amour, l'injustice à la justice, le conflit à la paix ; tant sont nombreux, en effet, ceux qui construisent leur bonheur sur le malheur des autres ; déconsidérés, malmenés, assujettis et appauvris. Martin Luther King est un homme de cette trempe ; un homme de courage et de conviction qui s'est sacrifié pour l'idée qu'il se faisait de l'humanité. Ils sont rares, si rares à avoir une grande âme qu'on pleure forcément leur disparition. On voudrait qu'ils ne meurent jamais, qu'ils finissent le travail qu'ils ont réussi à accomplir, qu'ils parviennent à concrétiser leur idéal de société. Mais malheur, les étoiles les plus brillantes sont celles qui s'éteignent les premières et les autres, incapables de s'en remettre, finissent par se disperser et se perdre dans les sombres couloirs de l'Histoire. 
On s'en rend compte à la lecture de sa biographie que j'ai trouvé passionnante, les luttes pour l'indépendance et la liberté se ressemblent. Elles posent les mêmes questions, les mêmes interrogations. Elles font faces aux mêmes et sournoises difficultés. Faut-il user de la violence pour se défendre contre l'injustice ? Comment convaincre les dominants de leurs erreurs de jugements et de comportements ? Comment éveiller leurs consciences abruties par l'endoctrinement ? Par quels moyens ? La lutte est toujours ardue car elle fait face à l'indifférence, l'incompréhension et la condamnation de la majorité. Elle est toujours complexe car il s'agit de renverser un système parfaitement huilé qui s'impose depuis des siècles. Elle est toujours douloureuse car elle suppose une abnégation et un sacrifice personnel. Lutter, c'est s'engager corps et âmes et ils sont nombreux à l'avoir payer de leur vie.
Cette biographie est à lire. Elle est essentielle car elle pose des questions éternelles et malheureusement d'une grande actualité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
PtitLu44
  17 novembre 2019
Après des lectures sur les guerres j'ai voulu aller vers des Humanistes, rien de mieux que de découvrir la vie de celui qui a contribué à la liberté des Noirs américains.
Après la lecture de cette biographie je n'ai pas été déçu. de Rosa Parks aux présidents américains, on y découvre un Martin Luther King qui mêlera justice sociale, non-violence, liturgie noire, christianisme et marxisme.
Les victoires pour l'émancipation des Noirs sera difficile mais Martin Luther King ne changera pas de cap. Il continuera à lutter par la non-violence face à un sud ségrégationniste; malgré un appel à une révolte plus véhémente d'un Malcom X qui aura ses adeptes et malgré une présidence Kennedy qui aura été trop mole en manière de droits pour les Noirs.
Il y sacrifiera sa vie, subira des déboires et des désillusions, mais luttera éperdument pour une seule et même cause: la liberté des Noirs américains tout en conservant un lien de fraternité avec les Blancs américains.
I have a dream !
des_Histoires_et_des_Hommes
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
djee74
  15 avril 2020
Très bonne biographie sur un tel grand homme ! Très bien documenté, quelques passages un peu ardus avec beaucoup de noms mais très intéressant !
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   17 avril 2016
Sous le monument commémoratif de Washington, il existe une archéologie dissidente, une sous-couche historique : sur ce lieu même, en effet, (…) King a organisé une autre manifestation et une occupation de l’espace profondément subversive qui fut bien loin du rassemblement consensuel de 1963 : sa “Campagne des pauvres” de 1968, son dernier combat, visait à faire venir les pauvres, de toutes races, de toutes origines géographiques sur les lieux du pouvoir pour obliger les puissants à renverser le statu quo politique économique et social et à redistribuer le pouvoir selon un principe de justice. Cette marche sur Washington fut effacée de l’histoire officielle et de la biographie consensuelle du pasteur, intellectuel et militant américain. Ce dernier n’aurait guère goûté cet appauvrissement de sa parole, et il aurait sans aucun doute amèrement déploré que la construction du mémorial qui porte son nom fût délocalisée en Chine, où les ­salaires sont infiniment moindres, pour économiser sur le coût du projet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
TiZoizoTiZoizo   31 juillet 2019
En plus de son activité bénévole de secrétariat pour E. D. Nixon, Rosa Parks assure la scolarisation de jeunes militants, dont une jeune fille de quinze ans, Claudette Colvin. Militante précoce et passionnée, cette dernière décide au mois de mars 1955 de ne pas céder son siège à un passager blanc lors d'un trajet en bus. Lorsque les policiers viennent l'arrêter, elle se débat farouchement, "comme une tigresse" selon un témoin. Menottées traînée jusqu'au poste de police où elle est mise en cellule, la jeune fille sera poursuivie devant la justice pour violation des règles ségrégationnistes en vigueur dans les bus, mais aussi pour coups et blessures. Colvin bénéficie rapidement du soutien des militants de Montgomery. [...] Parks et Nixon pensent tenir là le cas pratique qui leur permettra de saisir les tribunaux supérieurs afin de contester le fondement légal de la ségrégation dans les bus. Mais la jeune fille est enceinte et ils craignent que sa parole ne soit discréditée par leurs adversaires. Ils renoncent donc à affronter la justice. Pour l'instant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MaliseMalise   01 mai 2018
A la différence de penseurs plus radicaux qui l'ont précédé, dont l'ancien esclave Frederick Douglass, qui tonnait : " Je n'ai pas d'affection pour l'Amérique, pas de sentiment patriotique ; je n'ai pas de pays", King pense ainsi que la démocratie américaine est amendable et que sa Constitution, tout autant que la Déclaration d'indépendance, est une alliée.
Commenter  J’apprécie          20
TiZoizoTiZoizo   31 juillet 2019
Le lendemain, les principaux leaders du mouvement, Rosa Parks, Ralph Abernathy, E. D. Nixon... et King montent à bord du premier bus libéré du carcan de l'apartheid. "Plutôt marcher dans la dignité que d'être convoyé dans l'humiliation", répétait King.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   26 février 2018
« Que l’Amérique soit le rêve que les rêveurs ont rêvé ! » avait écrit en 1936 le poète communiste noir Langston Hughes . Car le rêve est aussi une profession de foi subversive, une vision à la fois politique et poétique. Rester au stade onirique est vain, le but du rêve est d’être l’annonciation d’un idéal qui sera réalisé. Loin d’être la sédation discursive qui sied à la célébration patriotique, l’injonction de King de réaliser le rêve fut, comme pour Hughes, le rappel acerbe qu’un contrat primordial, prétendument sacré, avait été signé entre les fondateurs de l’Amérique et son peuple. Ce serment démocratique, dont l’un des termes affirmait que « tous les hommes sont nés libres et égaux », n’est pas moins inflexible que le contrat primordial passé entre Dieu et les pèlerins qui fondèrent le pays.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Sylvie Laurent (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvie Laurent
Sylvie Laurent : "On a en place une équipe tout à fait terrifiante"
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1120 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre