AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2367408335
Éditeur : Scrineo (16/01/2020)

Note moyenne : 4.62/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Niko vient de recevoir un cadeau extraordinaire : un pinceau magique qui fait apparaître ce qu'il désire le plus ! Il peut avoir tout ce qu'il veut, comme ce portable qu'il convoite tant...
Mais quand avec ses amis, ils décident de se venger de Max, la terreur du collège, les choses se compliquent...
Réussiront-ils à maîtriser le pouvoir du pinceau ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Les_lectures_de_Sophie
  16 janvier 2020
Même si le format n'est pas identique et si ce n'est plus clairement annoncé, on retrouve sur le dos de ce roman jeunesse la pile de livre surmontée d'un coeur qui identifiait la collection « Les coups de coeur de Cassandra O'Donnell ». Il est d'ailleurs réalisé avec le concours éditorial de l'autrice. Comme je m'organise très bien, je n'ai pas eu (pas pris^^) le temps de demander à la maison d'édition le pourquoi du comment de la chose… L'essentiel est quand même que l'on retrouve dans ce petit roman la qualité de cette petite collection, même s'il n'est pas clairement identifié comme tel.
Niko a dix ans, et il est en CM2. Il a un copain, Ahmed, atteint de syndrome autistique, et passionné de cartes Pokemon. Il y a aussi cette nouvelle, Krissy, qui arrive des Etats-Unis… Sans oublier Max, un grand de troisième, qui fait peur à tout le monde. Ils vont se trouver embarqués dans de drôles d'aventures…
Le mercredi, d'habitude, Niko va chez sa voisine, Mme Martinez, pendant que sa maman travaille comme aide à domicile, alors qu'à dix ans, il pourrait se garder tout seul quand même !!! C'est lui qui nous raconte son histoire, avec ses mots, et son ras-le-bol vis à vis de sa mère qui le traite trop en bébé…
Cette narration est pleine de dérision envers les « difficultés » quotidiennes d'une enfant de dix ans, par rapport aux problèmes qui vont se produire dans ce roman. Mise en perspective des injustices ressenties par les jeunes lecteurs cibles de ce livre. Dérision, humour, qui se retrouvent d'ailleurs dans les illustrations de Alice A. Morentorn, comme ci-dessous où on voit Max chez Mme Martinez.
J'ai aimé beaucoup de choses dans ce roman, au-delà de la narration et des illustrations. J'ai aimé la variété des personnages présentés, un autiste, des personnages « non-blancs », une personne âgée pas « vieille »… Monsieur Henri est un pur bonheur, ce vieux monsieur chez qui la maman de Max travaille, et qui est très complice avec Niko, lui offrant le pinceau magique, et le conseillant sur son utilisation et les conséquences. Car nos jeunes héros vont aussi se retrouver confrontés aux conséquences de la magie du pinceau. Vouloir se venger de quelqu'un n'est pas sans entraîner des effets qui peuvent mener plus loin qu'on ne le pensait. J'aime le fait que la magie ne soit pas que positive.
Vous l'aurez compris, Niko et le pinceau magique a été une belle découverte, pleine d'humanité et en même temps très ancrée dans la vie quotidienne notamment en traitant des sujets comme le harcèlement. C'est une lecture pleine de magie, mais pas que, que je conseille bien volontiers à de jeunes lecteurs, ou à des jeunes moins lecteurs, car la mise en page dynamique (mots en gras ou en plus petit), le thème, tout comme les jeux à la fin ont tout pour plaire à un enfant moins habitué aux livres.
J'ai reçu la version papier de ce livre dans le cadre de ma participation au Club des lecteurs Scrineo pour l'année 2020. Merci à eux pour la confiance.
Lien : https://leslecturesdesophieb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
malittleclementine
  16 janvier 2020
Ce petit roman jeunesse, qui peut être lu dès l'âge de 10 ans, m'a totalement séduite de la première à la dernière page et honnêtement, je me suis régalée tout au long de cette histoire addictive à souhait, bien écrite, pleine de belles réflexions sur la différence, la morale, l'injustice, la confiance, l'amitié et j'en passe…
Le tout est qui plus est superbement illustré par Alice A. Morentorn, et j'aurais personnellement adoré découvrir ce roman quand j'étais bien plus petite et que je rêvais à mon tour de voir mes dessins prendre vie.
Bref, aussi court soit-il, ce roman est tout simplement génialissime et le moins que l'on puisse dire, c'est que les personnages n'y sont pas pour rien. Ils sont sont à la fois attachants, très différents les uns des autres tout en restant très complémentaires et les suivre dans cette histoire a tout simplement été un pur bonheur.
Commenter  J’apprécie          10
Pauliyas
  16 janvier 2020
J'ai adoré ce petit roman jeunesse (dès 10 ans) qui aborde des sujets qui touche de près les pré-ados: addiction aux écrans, amitiés, différences, tolérance et premiers émois amoureux. C'est bien écrit, l'histoire est vraiment chouette, je vais le proposer à mes enfants (11 et 12 ans) les yeux fermés
Commenter  J’apprécie          00
Acaniel
  21 décembre 2019
Un roman jeunesse léger et divertissant, qui offre de beaux sujets de réflexion !
Je tiens à remercier les éditions Scrineo pour l'envoi de ce roman. Malgré le fait que je lis beaucoup de romans adulte, lire de la jeunesse me permet aussi de voir ce qu'il se fait juste à côté. du divertissement à la morale, il n'y a qu'un pas, qui pourtant semble majeur dans cette littérature !
Lien : https://www.acaniel.fr/niko-..
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : harcèlementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Nous sommes ceux du refuge (Le Quizz le plus fourbe).

Quelle âge avait la mère de Lucie quand elle a rencontré le père biologique de Lucie ?

38 ans
39 ans
40 ans
41 ans

5 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Nous sommes ceux du refuge de Delphine LaurentCréer un quiz sur ce livre