AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782298138368
France loisirs (01/03/2018)
3.57/5   40 notes
Résumé :
Au quotidien, Laine, 23 ans, n'a qu'une obsession : passer inaperçue.
Mais le jour où elle aperçoit l'affiche de cette petite fille portée disparue, elle sait que c'en est fini des illusions. Cette enfant, Olivia, c'est sa fille.
Celle qu'elle a mise au monde et abandonnée il y a des années.
Enlevée à dix ans, Laine a passé trois ans dans une cave, avant de réussir à s'enfuir, enceinte d'un homme dont elle ignore l'identité.
Elle en e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
3,57

sur 40 notes
5
7 avis
4
4 avis
3
1 avis
2
1 avis
1
0 avis

AngeliqueLeslecturesdangelique
  12 mai 2018
Ella Santos, a été enlevée à l'âge de 10 ans, puis retrouvée à 13 ans, enceinte de son kidnappeur dont elle ne sait rien. Elle fera adopter sa fille puis tentera de reprendre un semblant de vie. Sa mère n'étant pas un modèle de vertu, droguée et taularde, la jeune fille sera confiée aux services de l'Etat et deviendra Laine. Son bourreau ne sera jamais retrouvé. A 23 ans, Laine survit avec deux petits boulots pour payer le strict minimum : un loyer et des médicaments. Accro aux anxiolytiques, elle n'est jamais parvenue à oublier ce qu'elle a vécu, ni à se tourner vers l'avenir. Quand elle découvre qu'une petite fille de 10 ans a disparue et que la police vient l'interroger, elle comprend qu'il s'agit de sa fille biologique.
Laine veut aider le policier Sean dans l'enquête. C'est lui qui l'avait retrouvée quand elle avait 13 ans. Ils pensent tous les deux que c'est le même homme qui a enlevée Ella et Olivia. Les investigations ne seront pas de tout repos. Laine va être face à ses souvenirs, si flous; elle va découvrir des choses qu'elle ignorait et sera même suspectée. Retrouveront-ils l'homme ? Sauveront-ils Olivia ? Laine aura-t-elle des réponses à ses questions ?


Dès les premières pages, l'atmosphère est sombre, tout comme la vie de Laine. On est plongé dans le quotidien de la jeune femme meurtrie et solitaire : elle fait du jogging, prend des médicaments, travaille et dort. Elle est également obnubilée par les forums et avis de disparitions. Son kidnappeur n'ayant jamais été identifié, elle craint qu'il ne récidive. Lorsque cela arrive, qu'Olivia disparaît, Laine a du mal à gérer la pression. Parfois agressive, parfois coopérante, elle va toutefois aider Sean dans l'enquête. Elle va être amenée à rencontrer les parents adoptifs d'Olivia : Tom et Jacqueline Shaw. Si Jacqueline semble prendre Laine sous son aile, Tom, lui, ne veut que l'utiliser pour retrouver Olivia.


J'ai trouvé le personnage de Laine un peu antipathique. Elle parait courageuse mais baisse les bras rapidement. Quand c'est la cas, elle tombe dans ses travers : médicaments et alcool, et devient pitoyable. Cependant, Laine n'a eu que peu de soutien dans sa vie, on comprend facilement qu'elle n'arrive pas à surmonter ses angoisses, d'autant que la personne qui lui a fait du mal court toujours. On s'attache malgré tout à cette femme, on a envie de la soutenir. Sean va revenir dans sa vie, un peu de façon paternel : il veut la protéger à tout prix. Il s'en veut de ne pas avoir pu l'aider plus dix ans plus tôt. Les parents adoptifs d'Olivia, très riches, sont de bonne volonté mais semblent un peu étranges; surtout Jacqueline, qui s'occupe de Laine comme une mère le ferait. Elle n'en est pas moins touchante.


L'histoire est assez prenante, on a du mal à lâcher le livre. Il est raconté par Laine, ce qui nous rapproche davantage d'elle. le récit est dynamique, mystérieux et angoissant. Cependant, je n'ai pas été totalement surprise par les rebondissements dans l'enquête car j'avais déjà fait ces suppositions. Il y a également quelques éléments pour lesquels j'aurais aimé que ce soit davantage développé.
Le roman est bien écrit et se lit facilement.
Lien : https://leslecturesdangeliqu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
VisTonLivre
  14 avril 2018
Un thriller singulier car il nous ait conté par une ancienne victime. Encore plus sombre psychologiquement que physiquement.
Laine, 23 ans, qui a été enlevé de ses 10 à 13 ans, essaye de "vivre" malgré ses séquelles psychologiques. Un jour, elle apprend que la petite fille récemment disparue, n'est autre que sa fille biologique qu'elle a fait adopté a la naissance.. car elle l'a eu avec son ravisseur...
🔹️
En essayant d'aider a la retrouver, c'est tout son passé qui refait surface, alors qu'elle est elle meme encore en pleine détresse psychologique et d'une fragilité extrême.
🔹️
Toute l'histoire nous est raconté par Laine elle même et on suit son desarroi, ses faiblesses, ses erreurs.. nous sommes dans la peau d'une rescapé essayant de se faire violence pour aider cette enfant a retrouver son foyer.
🔹️
L'histoire est touchante, Laine est une écorchée attachante, et l'intrigue est très bien tenue tout le long du livre. La fin est aussi un bon denouement, on suspecte beaucoup de monde mais elle reste encore surprenante car elle ne fait pas parti des scenarios que l'on peut imaginer.
🔹️
Un très bon roman que je conseille aux adeptes du genre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
aurorenvn
  09 septembre 2020
Premier livre pour cet auteur que j'ai beaucoup aimé !
Voyons le résumé avant de poursuivre :
Laine Moreno, anciennement Ella Santos, rase les murs et cache ses cicatrices. Caissière dans une supérette et barmaid la nuit, elle veut tout faire pour disparaître. de ses dix à ses treize ans, elle a été séquestrée dans un cave et violée à répétition par un tortionnaire que la police de Seattle n'a jamais fait l'effort de rechercher. Car Laine n'est pas assez blanche de peau pour intéresser la justice, sa famille ne fréquente pas les bons quartiers. Son calvaire s'est arrêté par pur hasard. Un jour, elle a été relâchée sur le trottoir, enceinte de son bourreau, puis elle a abandonné son bébé. Et depuis, elle tente d'oublier. Jusqu'au jour où elle tombe sur un avis de recherche. La petite fille sur la photo est son portrait craché...
Un thriller choc qui passe au crible l'Amérique des laissés-pour-compte et réserve aux lecteurs un étourdissant dénouement.
J'ai beaucoup aimé ce livre, l'écriture de l'auteur, le scénario, sa manière de décrire les personnages, sa mise sous tension, un dénouement surprenant ... on a l'impression de ressentir ce que ressent Laine Moreno. Happée dès les premières pages, je relirai ce livre avec plaisir ! Une fois que nous détenons la clé il est intéressant de relire le livre je trouve, pour découvrir les indices qui auraient pu nous mettre sur la piste, les remarques que nous aurions dû ... remarquer justement ! :)
Un roman qui vous tient en haleine jusqu'à la dernière page ! Je le recommande avec grand plaisir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Low_Livropathe
  03 avril 2018
Laine, 23 ans, n'a qu'une obsession : passer inaperçue. Mais le jour où elle aperçoit l'affiche de cette petite fille portée disparue, elle sait que c'en est fini des illusions. Cette enfant, Olivia, c'est sa fille. Celle qu'elle a mise au monde et abandonnée il y a des années. Enlevée à dix ans, Laine a passé trois ans dans une cave, avant de réussir à s'enfuir, enceinte d'un homme dont elle ignore l'identité. Elle en est persuadée, c'est le même individu qui a enlevé sa fille.
Il faut sauver Olivia. Pour elle, Laine aura-t-elle la force d'affronter son cauchemar ?
MON AVIS : Roman très captivant, par la force de l'héroïne, qui se cherche encore. Elle est déterminée a retrouver " Sa fille " (qu'elle a fait adoptée), par peur qu'elle subisse ce qu' elle a subit.... l'histoire prend une tournure assez impressionnant.. tout ce que j'aime d'un thriller est mis dans ce roman de 384pages : des personnages qui deviennent presque tous suspects et beaucoup de rebondissements... On suivra des mères (biologique et adoptive) avec beaucoup de défaut qui mettra tout en oeuvre pour retrouvée cette petite fille ..... bonne Lecture a vous ... Livre que je conseille au grand lecteurs /trice de thriller.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LorieLavenne
  07 janvier 2020
Un petit roman policier qui fait son travail mais pas transcendant. L'intrigue n'est pas mauvaise mais je l'ai trouvée un peu fade. Pas assez de rebondissements et la fin est plutôt vite expédiée. En plus de ça, l'auteure y a intégré une histoire d'amour qui prend beaucoup trop de place selon moi. Mais bizarrement, il se lit rapidement et on a tout de même envie de connaître le dénouement.
Laine, anciennement Ella, tente tant bien que mal de remonter la pente suite à un terrible drame qu'elle a subi durant son enfance. Elle mène une vie plus ou moins paisible jusqu'à ce qu'une découverte la replonge dans son passé...
Malgré une histoire relativement vue et revue, la plume fluide de l'auteure permet de passer un bon moment mais sans plus.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   08 février 2020
Elle n’arrête pas de me dire que je gagnerais beaucoup plus en tant que strip-teaseuse, que je gâche mes bonnes années à me bousiller le dos derrière une caisse enregistreuse et un bar, alors que je devrais être de l’autre côté, à amasser des fortunes. J’y ai songé. Horaires flexibles, bonne paie, et je n’aurais qu’à porter des bottes de dominatrice pour couvrir mes cicatrices aux chevilles, plus quelques bracelets de force – comme les filles qui ont des problèmes de drogue, de ceux qui impliquent des seringues. Quant à ma cicatrice au ventre, eh bien, j’ai vu bien pire ici, et je pourrais la cacher avec du maquillage. La cicatrice de césarienne de Natalia est presque aussi moche – encore un sujet que je n’ai pas abordé, partant du principe que moins on en sait, mieux on se porte.
Sans être particulièrement prude, je lui ai toujours répondu que je n’étais pas faite pour ce job. C’est une ligne que je ne veux pas franchir, du moins pour l’instant.
Ce qui me fait penser que je devrais sans doute aller faire de la lèche au patron tant que j’ai toujours un emploi. Mais je n’arrive pas à y attacher de l’importance ; ça paraît irréel, comme s’il s’agissait d’une émission de télé que je regarderais tous les soirs, et pas de ma propre vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   08 février 2020
Qu’ont en commun les ravisseurs, les bourreaux d’enfants, les tueurs en série et autres monstres de cette espèce ?
J’ai sauvegardé beaucoup de liens sur mon portable, mais la réponse se résume ainsi : ils sont comme un puzzle auquel il manque une pièce essentielle. Tous ne sont pas à proprement parler des psychopathes, mais ils présentent un dysfonctionnement psychique, qui fait qu’ils ne considèrent pas leur victime comme un être humain capable de sentiments et de souffrance. En général, ils ont eux-mêmes été maltraités durant leur enfance – et maltraitent à leur tour selon un processus de reproduction pervers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   08 février 2020
Elle apparaît sinon comme une beauté naturelle, du moins comme une jolie fille bien conservée grâce à beaucoup d’argent et à une vie d’oisiveté. En la scrutant d’encore plus près, je remarque son air déterminé, les lèvres pincées comme si elle les mordait de l’intérieur, le menton ferme et la mâchoire serrée.
Moi qui m’attendais à la détester d’emblée, je suis surprise de n’éprouver aucune antipathie pour elle. Mais apparemment, je suis bien la seule. Les commentaires ne lui épargnent rien.
Sale bourgeoise refaite. Voilà ce qui arrive quand on laisse sa gosse à des nounous au lieu de s’en occuper soi-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   08 février 2020
On peut très facilement faire semblant d’être normal, si on s’applique. D’abord, il faut se convaincre soi-même ; après, les autres suivent comme des moutons. Pour cela, il suffit d’agir le plus simplement possible, sans faire de vagues. Cette apparence de normalité a beau être aussi fine que du papier de soie, on s’aperçoit vite que personne n’est pressé de gratter la surface, encore moins de la percer à jour. On peut passer sa vie entière à enchaîner les gestes anodins, sans dévier de la routine, et personne ne remarquera rien. C’est du moins là-dessus que je compte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   08 février 2020
On peut porter ce qu’on veut, tant que c’est blanc. Les filles se plaignent de la couleur, fatale pour les taches et quasiment transparente sous les lumières noires, mais je trouve que ça donne une illusion de courbes à mon corps de garçonne, ce qui est bon pour les pourboires. Mes deux robes de travail sont identiques, des modèles bon marché en polyester, à vingt dollars après réduction dans une grande enseigne de prêt-à-porter, mais elles ont un joli décolleté plongeant et m’arrivent à mi-cuisse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de Nina Laurin (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nina Laurin
Vue pour la dernière fois - Nina Laurin - Coup de ♥♥♥♥♥ du traqueur
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2337 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre