AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Nowowak


Nowowak
  29 mars 2020


Peu importe ce que l'auteur a dit ou a voulu dire, seul ce qu'il suggère nous parle, nous crie des louanges, nous supplie des mondes, nous crée la passion épaisse, nous souffle nous délivre. Soyons féroces, fée rosse et enchanteurs malingres, éternels promeneurs de ces sentiers abrupts et sauvages. Plût au ciel que les poètes écrivent encore et encore, que leur poison nous rende infiniment meilleurs et nous imbibe comme l'eau le sucre. Que c'est beau quand la chimie pourfend l'horizon et sème ses pétales d'illusions ! le lecteur enhardi les ramasse, s'en fait un collier, dans ce marécage salvateur marque ses empreintes puis passe au voisin.

Hardi les gars, le voilà ressuscité lui qui était mort et enterré ! Adieu bourreaux et mauvais livres, adieu Arlequin, adieu Polichinelle, adieu tous les faux explorateurs, voilà de la bonne, de la vraie, de la came des tropiques ! Oh j'aime et j'adoraime quand les pages déferlent comme des vagues symphoniques, des fenêtres qui claquent et laissent tout jaillir : le bruit comme la fureur, la lumière comme l'ombre, l'amour comme la souffrance, le parfum de femme comme l'épice.

Nous ferons le tri à l'aube de ce grand jour, de ce fruit amer et sans danger où l'ultime chapitre agonisera sous nos yeux éperdus de marin au long cours. Peu importe la tristesse feinte ou défunte, j'aime quand sous la voile ils se culbutent, quand ils s'emberlificotent, quand ils se croisent et se décroisent, j'aime quand les mots font l'amour, crient et rugissent, tuent et assassinent, s'emmêlent, s'entremêlent, orient et occident, typhons dévastateurs, ouragans déchaînés ! J'aime quand ils se prennent et se désapprennent, quand ils se croient tout permis, quand la musique prodigue ses caresses, quand ils ont soif, quand ils ont faim, quand la passion est leur déesse, quand tout alentour est symphonie, ivresse et désir !

Poètes et vrais écrivains, ne lâchez pas du lest, ne passez aucun test, vivez de votre plume, envolez-vous sur l'amertume ! Offrez-nous la lune ! Martelez-nous vos révolutions, changez notre adresse, soyez notre déesse, explosez notre planète, effacez ces maudits clichés, ces pannes d'horizons, offrez-nous une musique d'éternité : c'est ainsi que nous aimons lire, avec la soif à jamais collée au corps, en murmurant avec vous les notes et les soupirs, jusqu'à la fin, jusqu'au dernier mot.


Lien : https://pasplushautquelebord..
Commenter  J’apprécie          425



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (40)voir plus