AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de lDavidl


lDavidl
  24 juillet 2013
Certains le trouveront trop sombre, d'autres le trouveront dérangeant; et il est vrai que ce texte ne fait pas vraiment parti d'un quelconque compte pour enfants ou autres poésies romantiques. Néanmoins, rien que par la qualité de l'écriture, il me semble qu'il faut bel et bien considérer Les champs de Maldoror comme une révolution poétique à l'heure où le mot de surréalisme ne devait même pas exister. Il est aussi vrai que Isidore Ducasse était jeune lors de l'écriture de cette oeuvre (et a bien fait de l'écrire aussi jeune quand on voit qu'il est mort à seulement 24 ans), mais il ne s'agit pas là pour moi d'un défaut, bien au contraire. D'une grande connaissance poétique, je ne pense pas que ces poésies sont des poèmes d'adolescents troublés en manque de joie de vivre mais plutôt d'une envie d'innover de la part d'un passionné de poésie (sinon, pourquoi faire parvenir des essais à quelques mentors à l'image de Victor Hugo par exemple?). Par ailleurs, il me semble difficile de croire que des surréalistes aussi animés par la littérature qu"André Breton auraient fait ressortir des textes de pré-pubères datant de 70-80 ans auparavant.
En somme, même s'il est difficile pour certains d'adhérer à un style aussi noir que celui de Lautréamont, je ne pense pas qu'il y est de doute sur l'importance que cette oeuvre a eu dans le monde poétique et elle reste pour moi d'une qualité remarquable.
Commenter  J’apprécie          95



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (8)voir plus