AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782823802467
416 pages
Éditeur : 12-21 (02/01/2014)
3.88/5   148 notes
Résumé :
Aria Rose est l'héritière d'une des plus puissantes familles de Mystic City. Ses fiançailles avec Thomas Foster, le fils des ennemis jurés de ses parents, pourraient sauver la ville de la menace qui gronde dans les bas-fonds.
Mais Aria a un problème, elle ne se souvient pas être tombée amoureuse de Thomas !
Hunter, un mystérieux rebelle, semble détenir la clé de ses souvenirs... Aria trouvera-t-elle le courage d'affronter la vérité au péril de sa vie ?... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (65) Voir plus Ajouter une critique
3,88

sur 148 notes
5
10 avis
4
29 avis
3
16 avis
2
6 avis
1
0 avis

tana77
  14 mai 2014
Suite au réchauffement climatique, la montée des eaux a noyé une grande partie de Manhattan. La population aisée a pris ses quartiers dans les Hauteurs et le reste de la population vit dans la misère des Bas-fonds, où les immeubles s' écroulent, les fondations rongées par l' eau.
Deux familles mafieuses se partagent le pouvoir: les Rose et les Foster. Ils font une chasse sans merci aux Mystiques, individus dotés de pouvoirs magiques, responsables selon eux de la Conflagration de la Fête des Mères, attentat qui a fait de nombreuses victimes dans les hauteurs.
Dans cet univers, Aria Rose se réveille d' un coma, que ses parents lui révèlent être du au Stic, une drogue produite en drainant les pouvoirs des Mystiques. Amnésique, elle apprend qu' elle doit épouser le fils de la grande famille ennemie : Thomas Foster afin de créer une grande alliance.
Tout porte à croire qu' elle et lui vivaient un grand amour interdit à la Roméo et Juliette avant son coma.
Mais Aria doute, des souvenirs lui reviennent, et elle est irrésistiblement attirée vers les Bas-Fonds, vers un jeune garçon Mystique et rebelle : Hunter.
Chassé-croisé amoureux sur fond de guerre de pouvoir et de magie, ce livre n' a pas de temps mort. Les descriptions des ravages du réchauffement climatique s' intègre parfaitement à la trame narrative et contribuent à montrer la scission entre les deux mondes: la vie futile d' Aria et de ses amies, et la survie journalière des gens des bas quartiers. le bonheur des habitants des Hauteurs n' est cependant que superficiel car ils ne sont que très peu libres de leurs mouvements, la Grille, sorte de Big Brother, surveille chacun de leur déplacement.
A la recherche de l' amour absolu, Aria déçoit cependant par une naïveté qui aurait pu décroître au fil des pages mais qui finalement la poursuit jusqu' aux dernières pages et même au début du tome deux. Cela est un peu énervant, je l' aurai aimé plus forte face aux derniers événements.
Autre (petite) déception, le personnage de Lyrica, qui va guider Aria vers la vérité, disparaît totalement sans que l' on sache si elle survit au début de la guerre.
Malgré tout ce roman de jeunesse a beaucoup de qualités narratives et devient très additif au fil des pages. On arrive à haïr ou à regretter certains personnages et la désagrégation de la famille Rose est très bien amené.
J'ai hâte de lire le tome deux même si il n'est prévu qu en 2015 et que l' attente va être longue.
Merci aux éditions PKJ et à Babelio de m' avoir fait découvrir cet auteur. Et félicitation au créateur de la couverture. Une merveille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
ReadingBook
  18 mars 2014
Je m'en suis épuisée les neurones, les yeux, le cerveau entier, pour finir ce livre, et je suis toujours sur ma faim : il y a une suite. Voyez dans cette première phrase de critique le résultat qu'une oeuvre litteraire réussie est censée produire chez le lecteur.
Je vais donc développer mon opinion. Je ne pourrais pas qualifier ce livre de "parfait". A certains moments, je me suis impatientée, j'ai trouvé un certain manque de cohésion...Mais; ces instants là se résumaient à deux trois passages, aussi courts et furtifs qu'un mot ou une phrase en trop. Sur plus de 400 pages, cela ne représente rien, au point que je m'avance à dire que j'ai tout aimé, de A à Z. Ces petits défaut minimes sont comme invisibles, un charme de plus.
Au départ, ni le résumé au dos, ni les quelques pages parcourues ne m'avaient convaincus....Je l'ai acheté parce que je sentais qu'il pouvait me surprendre, malgré toutes ces mauvaises impressions de départ. Et je ne me suis pas trompée, parce qu'en réalité, le résumé est loin, très loin de pouvoir décrire l'ampleur de l'histoire, il ne cite aucun indice concret, et c'est donc le seul défaut que je constate et affirme, j'aurais vraiment put passé à coté....
Je me suis laissée aller dans la lecture, timidement, et la personnalité d'Aria ne m'a pas repoussée, c'est meme elle qui m'a donné envie de connaitre son histoire.
L'association de la magie, d'éléments très fictifs ou futuristes avec une histoire d'amour est pour moi très fragile, voir "suicidaire". Autant enlever le charme du réalisme en plongeant dans la facilité d'une imagination pas forcément controlée/moderée; Mais là....Là c'est royalement réussie, un accord parfait, qui s'entraide de chaque élément pour donner plus de crédibilité à chaque fait.. La magie présente dans ce livre, dirais-je meme cet univers mystique est directement accepté par le lecteur, il en devient meme plosible, réaliste, beau, et évident. Il s'accorde parfaitement au cadre de l'histoire, il est le monde dans lequel se déroule l'oeuvre, pas moins humain ou compréhensible que l'aurait été un livre dénué d'une telle fiction, il parait naturellement normal.
Les personnages sont parfaitement vivants, je n'ai rien à redire. le fluide choisit dans les dialogues d'Aria et Hunter (les roméo et juliette de l'histoire) leur donne directement une spontaneité incroyable, qui les démarque et fait ressentir une authenticité flagrante : elle marque leur différence et montre pourquoi leur destin est bien plus grand que celui des autres.
Leur amour est vrai, franc, honnete, incroyablement pure, et EVIDENT. Dès le départ. Pourtant tous les oppose, plus l'on comprend l'histoire, plus on rentre dans les complications, et plus on se heurte aux frontières qui les sépare, plus on comprend l'importance de la difficulté de leur amour. Pourtant, celui-ci est tellement bien scénarisé, qu'on arrive à penser comme eux : c'est le plus important, c'est l'essentiel, c'est evident, c'est possible et inévitablement plus fort et solide que le reste. On en vient à penser qu'aucune de ces barrières n'est réellement là, malgré leurs importances et leurs gravités, mais qu'au contraire, elles les unit tous deux d'avantage et qu'elles ont ce seul et unique role.
Les souvenirs d'Aria sont remarquablement maniés ; on y comprend qu'un souvenir est plus que dans une mémoire, il est dans les battements du coeur, qui restent les memes face à l'amour, meme quand on l'a oublié.
On finit par aimer, hair, comprendre, douter, s'étonner, comme eux. On se surprend à se méfier comme si nous aussi avions été trahis...On s'étonne, on rit, on s'engouffre dans l'émotion, dans la fragilité : leur bataille devient la notre. Ce livre a un autre atout : il parle de sujets qui sont bel et bien réels; et meme aussi bien traité qu'un documentaire dénonciateur : on y découvre la vérité criante, brisée par le mensonge, la trahison, le profit, la drogue, le sang, la mort, le deuil, la justice et l'injustice. Comme on pourrait la dénoncer dans notre époque, dans notre réalité. On hait les personnages qu'on est censés hair, mais on tente autant de les comprendre que le fait Aria. Leurs coeurs grands et francs à elle et Hunter nous sommes dévoilés, et crées sur nous une emprise de bonté et de justice. Nous comprennons alors que nous crions la vérité à leur coté, comme si nous la voyons là sous nos yeux, évidentes, à se défendre contre des choses illogiques et incensées...
L'action du livre est incroyable, on est autant en sueur que tous ceux qui le sont, en découle un suspens parfait, qui contrairement à d'autres moins mesuré, n'impatience pas et ne rend pas fou. Au contraire, ce suspens est tellement bien ficelé à l'action, qu'on a pas le temps de nous arreter pour patienter;..On ne prend aucun recul, aucun, nous sommes là dedans, à soutenir, espérer, comprendre tout ce qui s'y passe en tant réel, époustouflant !
L'auteur, je le félicite, pour tout ce que j'ai déjà gratifié ci dessus, mais également parce qu'il arrive à décrire et imager avec faciliter, des choses qu'on aurait vraiment du mal à décrire ou faire comprendre par nous memes. C'est là, dans notre tete, comme un secret qu'on ne peut comprendre qu'en partageant honnetement et profondement l'aventure. Je n'ai qu'une hate : lire le livre 2 et continuer cette bataille à leur coté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
fadadelecture
  10 février 2014
Tout d'abord, je voudrais remercier ma chère amie qui m'a offert ce livre.
Résumé:
L'histoire se déroule dans un Manhattan futuriste, inondé suite au réchauffement climatique, où riches et pauvres ne se mélangent pas. Dans les Hauteurs, quartiers riches, deux familles importantes se disputent le pouvoir : les Rose et les Foster. Tandis que dans les Bas-Fonds, pauvres et Mystiques, déclarés ou rebelles, vivent dans la misère. C'est dans ce monde que se réveille Aria Rose, elle a perdu la mémoire suite, lui dit-on, à une overdose. On lui raconte aussi qu'elle a affronté sa famille en voyant secrètement l'héritier de ses "ennemis" : Thomas Foster. Ses parents décident néanmoins de célébrer ce mariage mais reste un problème : Aria ne se souvient pas de Thomas et n'éprouve aucun sentiment pour lui. Tandis que les préparatifs du mariage se mettent en place, quelques souvenirs refont surface. Mais tout est chamboulé par l'arrivé d'un certain Hunter, un Mystique rebelle, qui sauve la vie d'Aria à plusieurs reprises. C'est bizarre, elle le sait bien, mais elle a l'impression de le connaître ...
L'univers dans lequel évolue cette histoire est juste terriblement bien décrit et je me suis sentie à tout moment plongée dans ce Manhattan futuriste. Les personnages sont attachants ( du moins, les gentils ) et inspirent tendresse et, parfois, pitié. le seul petit point négatif qui fait que ce roman n'est pas un coup de coeur pour moi c'est le fait que l'histoire était prévisible et que je n'ai pas vraiment été surprise par la tournure qu'on prit les évènements. Néanmoins, je me suis vraiment amusée à suivre Aria dans sa quête pour retrouver ses souvenirs et j'ai été très émue par l'histoire d'amour passionnée et interdite que vivent nos personnages principaux.
Je recommande ce livre aux amateurs de fantastique, de science-fiction et d'amour, tout simplement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Roman_eBVB
  08 octobre 2019
Premier livre du second menu "Enchanteur" du Pumpkin Autumn Challenge, Mystic City, tome I, est une oeuvre de Theo Lawrence, paru aux éditions Pocket Jeunesse 😃

Dans un monde futuriste où la population se divise entre humains et Mystiques, deux des trois clans ennemis qui se partagent la ville sont tout proches de la réunification grâce au mariage de leurs héritiers, Aria Rose et Thomas Foster. Oui mais voilà, après une overdose de Stic, drogue à la mode dans la haute, Aria a totalement perdu la mémoire et ne se souvient pas le moins du monde être tombée amoureuse de Thomas. Ses pérégrinations à travers la ville pour trouver des réponses à ses questions vont la mener à faire la connaissance d'Hunter, mystérieux rebelle qui semble en savoir plus qu'il ne veut bien le dire..

Le postulat de départ me semblait pour tout dire assez sympathique. Très adepte des jeux de mémoire et d'identité, l'amnésie d'Aria offrait un beau terrain de jeu, sur lequel j'espérais voir l'auteur dribbler avec grâce. Hélas, cela ne fut pas le cas 🤷‍♀️

D'entrée de jeu, tout semble limpide. Je dois bien admettre qu'au début, j'étais plutôt séduite par le décor planté par Theo Lawrence et sa plume agréable à suivre. de chouettes descriptions pour un monde que l'on n'a aucun mal à imaginer, et une ambiance tendue pour ce qu'on ne peut manquer deviner être une gigantesque mascarade. Mais si de prime abord, l'évidence nous donne l'impression d'être dans la confidence, à l'affût du moindre détail, prêts à la traque, on finit par surnager au milieu de tout ça, sans avancer et avec l'impression grandissante d'être pris pour un dupe.

J'étais pourtant charmée à la base par la manière dont les personnages ne tombaient pas dans un sentimentalisme exagéré et assumaient leurs réflexions avec honnêteté, sans en faire des tonnes. Mais ils ont bien malheureusement été vite rattrapés par un lyrisme enflammé et, je suis désolée de le dire, légèrement à côté de la plaque, à grands renforts de déclarations incessantes qui manquaient de naturel. le problème ne venant évidemment pas du romantisme ou du lyrisme en soi, mais de leur utilisation qui confine à - je m'excuse d'avance pour ce terme qui peut paraître incroyablement dur - la caricature du sentimentalisme 😬

Vouloir réinterpréter le mythe de Roméo et Juliette dans un cadre futuriste, c'est aussi respecter les contraintes d'une époque et d'une nouvelle génération, sans tomber dans un excès qui au final ne creuse pas assez sous la surface des mots. Je n'en voudrais à personne de croire que mon opinion repose sur mon côté peu fleur bleue, quoique ce serait se fourvoyer sur toute la ligne. J'aime le romantisme, mais quand il danse sur le fil avec équilibre, pour tout dire 🤷‍

Au-delà d'une romance qui ne m'a pas convaincue et d'une intrigue cousue de fil blanc, sans réelle surprise, j'ai trouvé le concept, quoique non dénué d'une certaine touche d'originalité, assez peu exploité, en finalité. La magie Mystique était en soi assez intéressante, tout comme la vie dans les bas-fonds et l'oppression à laquelle cette frange de la population était soumise. Mais la répétition de lieux communs en a fait un concentré de combats résistancialistes vus et revus à toutes les sauces.

En dépit de tout, l'atmosphère conférée à certaines scènes en particulier ne m'ont pas déplu, grâce là encore à la plume de l'auteur qui ne manque pas de style, notamment au niveau des descriptions. Concernant les personnages, eu égard à leurs sentiments étrangement maniés, j'ai eu un peu de mal à m'attacher à Aria et Hunter, malheureusement, mais j'ai en revanche beaucoup apprécié leur ami Turk, que j'aurais aimé voir plus présent, du coup.

Difficile d'en dire beaucoup plus sans révéler les ficelles de l'ouvrage, donc je vous laisse vous faire votre propre avis dessus. Si vous aimez les romances contrariées et les réinterprétations du mythe de Roméo et Juliette, vous êtes définitivement à la bonne adresse.

-----
🤔💏
-----

Le petit mot de la fin 🖋

Ce retour sur le premier tome de la saga « Mystic City » n'est que le fruit d'une appréciation générale de la lectrice perdue au milieu d'une foule de tant d'autres que je suis. Les remarques, positives comme négatives, qui y sont établies ne sont que le reflet de mon avis personnel sur la question et ne sauraient s'autoproclamer références en la matière ☝

N'hésitez donc jamais à ouvrir vous-mêmes ce livre pour vous en faire votre propre avis et si je ne pouvais vous donner qu'un conseil, terminez-le quoi qu'il en soit, afin d'avoir toutes les cartes en mains pour vous prononcer sur la qualité de celui-ci dans son intégralité 😉

N'oublions jamais qu'un roman dont la lecture ne nous prend que quelques heures représente en réalité des mois de travail acharné de la part de l'auteur, qui a mis une importante part de lui dedans et qui a pris le risque d'exposer son bébé au reste du monde 💚
Lien : https://everytrickinthebooks..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Cielvariable
  17 novembre 2014
Roman qui m'a beaucoup fait penser au roman français Nox: ici-bas d'Yves Grevet, mais sans en avoir la profondeur ni les détails si intéressants du futur qui font la force de ce dernier. Cela semble une pâle copie qui est quand même intéressante (surtout si on n'a pas encore lu le roman français) et qui met en scène deux familles ennemies unies pour lutter contre les classes pauvres du "bas" afin que les classes riches des hauteurs puissent continuer à exploiter les richesses et à vivre dans le luxe pendant que les autres travaillent pour leur fournir le nécessaire. Il y a aussi quelques éléments de fantastique qui ne sont pas présents dans Nox: ici-bas, c'est-à-dire que certains personnages ont des pouvoirs spéciaux. Je ne suis pas certaine que cet élément est exploité de manière à en faire une force, mais cela n'est pas ennuyant non plus. Évidemment, on juxtapose à tout ceci une histoire d'amour entre une jeune héritière des hauteurs et un jeune rebelle des bas-fonds.
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   23 novembre 2014
— Et si on parlait du mal que vous m’avez fait à moi ? rétorque Hunter. (Il lève ses mains en l’air.) Laissez-moi partir avec Aria et vous n’entendrez plus jamais parler de nous.
— Je ne négocie pas avec les Mystiques, grogne mon père avec un rictus.
Hunter jette un coup d’œil en direction du balcon, comme s’il envisageait de sauter dans le vide.
— Non, je lui murmure. C’est trop risqué.
— Ça suffit ! s’emporte mon père. La comédie a assez duré. Tu nous as bien fait courir, je le reconnais. On a retourné toute la ville à ta recherche la première fois et on a fait chou blanc. J’étais convaincu de t’avoir enfin réglé ton compte cette nuit-là, dans les Bas-fonds. Je ne sais pas comment tu t’y es pris pour revenir d’entre les morts, mais cette fois, c’est la bonne. (Il ôte le cran de sûreté de son arme.) Adieu.
Je me jette devant Hunter.
— Non ! je crie en écartant les bras.
Maintenant que j’ai retrouvé Hunter, que j’ai fini par recouvrer les souvenirs qu’on m’avait volés, je ferai n’importe quoi pour le protéger. Il n’est pas question que je le perde encore une fois.
— Aria, pousse-toi ou je te promets que je tire.
— Alors tire.


http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   23 novembre 2014
Il nous reste si peu de temps.
— Prends ça.
Il referme mes doigts sur le médaillon. Celui-ci palpite, comme s’il avait un pouls, en émettant une lueur blanche.
— Désolé de t’avoir entraînée là-dedans.
— Si c’était à refaire, je le referais, lui dis-je sans hésitation.
Il m’embrasse, d’abord doucement, puis avec une telle force que j’en ai le souffle coupé. La pluie tombe à verse, sur nous, sur les canaux qui serpentent à travers la ville sombre et chaude. Son torse frémit contre le mien. Des sirènes et des coups de feu résonnent entre les immeubles ruisselants et délabrés.
Ma famille se rapproche.
— Va-t’en, Aria, implore-t-il. Avant qu’ils arrivent.
Mais j’entends déjà des bruits de pas derrière moi. Des éclats de voix. On m’empoigne par les bras pour m’arracher à lui.
— Je t’aime, dit-il à voix basse.
Et ils l’emmènent. Je pousse un cri rageur, mais il est trop tard.
Mon père surgit de l’ombre. Il braque sur moi le canon d’un énorme pistolet.
Quelque chose se brise en moi.
Je savais bien que cette histoire me fendrait le cœur.

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MariloupMariloup   24 juin 2015
Plus loin devant, sous un cercle rouge délavé avec un L en son centre, un jeune Mystique aux cheveux bouclés lève les deux mains bien haut comme pour se rendre.
Sauf que c'est tout le contraire.
L'air commence à tournoyer autour de ses mains, soulevant un flot de poussière avant de se transformer en tornade miniature.
Deux policiers de la ville échangent un regard.
_ Qu'est-ce que...?
Mais la tornade noie leurs voix. Elle grossit de plus en plus, puis les avale avec une telle violence que je ne vois même plus ce qui se passe. J'entends bientôt des bruits qui me donnent la nausée: des cris, des craquements. Des morceaux de cadavres se mettent à voler dans toutes les directions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
liredelivreliredelivre   15 octobre 2014
J'éprouve quelque chose d'agréable et de familier, à la fois rassurant, sexy et irrésistible, dans le contact de ses lèvres, dans la manière dont sa langue se glisse doucement contre la mienne. Cet élan passionné ressemble à mes lettres d'amour : j'ai l'impression de retourner chez moi, enfin, sans même avoir eu conscience d'en être partie.
Il dénoue mon ruban, le laisse tomber par terre et passe les doigts dans mes cheveux encore humides de la douche. J'ai le sentiment que nous nous connaissons depuis toujours... Ce pourrait être notre premier baiser comme le centième. Tout ça me donne le tournis, et je m'arrache à son étreinte afin de reprendre mon souffle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
lecturepassioneelecturepassionee   19 février 2017
Les mystiques rebelles sont des hors-la-loi. des individus dangereux, qu'il convient de signaler immédiatement. Seulement...
Celui-là vient de me sauver la vie. Au bout d'un moment, il se tourne vers moi et me demande:
-Ça va aller?
Sa voix est grave est onctueuse.
Il possède un charme à couper le souffle. Des yeux d'un bleu intense - pas aussi sombres que la mer, mais plus que le ciel. Des cheveux qu'on dirait caressés par le soleil, avec quelques mèches plus foncées. Des sourcils épais. Un nez droit. Une mâchoire carré, volontaire.
-Je saigne, dis-je soudain prise de vertige.
- Laisse moi regarder.Donne moi ton bras.
Il me prend la main. Une chaleur enivrante me gagne.
-Ne bouges pas.
Il pose les doigts sur ma plaie. Sa main parait flamboyer de l’intérieur, comme une buche incandescente. Sa lueur projette tout le reste dans l'ombre, on croirait voir un être de lumière.J'ai la sensation que mon bras est entrain de cuire. Quand il retire ses doigts, je constate que la plaie s'est renfermée. On ne voit même plus de sang
-Je.... je
Il me sourit. Il a un sourire magnifique qui m'apaise.
-Pas de quoi, me dit-il.
Il écarte une mèche qui lui tombe dans les yeux et s'essuie le front du dos de la main. Puis j'entends des sirènes, et il fait la grimace. les corps étendus par terre commencent à remuer.
-On a intérêt à filer avant qu'ils ne se réveillent. Viens !
Il met son bras vigoureux autour de ma taille et me soulève. Alors, je fais ce que n'importe quelle jeune fille qu'un garçon beau comme un dieu aurait sauvée dans les bas fonds de Manhattan: je me laisse emporter loin d'ici.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Theo Lawrence (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Theo Lawrence
L'instant Fip à la Fnac présente Homemade Lemonade de Theo Lawrence & The Hearts
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3736 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

.. ..