AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782754809818
208 pages
Éditeur : Futuropolis (02/04/2015)

Note moyenne : 3.99/5 (sur 83 notes)
Résumé :
Cervantès, Mike de son prénom, est un jeune homme plutôt paisible. Pour éviter de menus ennuis avec la police, il s'engage dans l'armée, et le voici GI en Afghanistan. Fait prisonnier par les talibans, évadé, repris, maltraité, il est amputé d'un bras. Exactement comme cet autre Cervantès, Miguel de son nom de baptême, futur auteur de Don Quichotte, qui perdit l'usage de sa main gauche au cours de la fameuse bataille de Lépante le 7 octobre 1571. De retour au pays, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  06 juin 2015
Mai 2008, en Afghanistan, à 200 kilomètres de Kaboul. Mike Cervantès sert dans l'armée américaine. Malheureusement, une opération se passe mal. Avec ses compatriotes, il se retrouve dans une embuscade. Une violente explosion lui fait perdre connaissance. Il sera le seul survivant. Mais le voilà maintenant prisonnier des talibans, sa main gauche arrachée par un éclat d'obus. Il a bien tenté de fausser compagnie à ses bourreaux mais il est bien vite rattrapé. Il sera libéré quelques mois plus tard, une fois que les talibans auront eu ce qu'ils voulaient du gouvernement américain.
Au printemps 2009, le voilà installé dans l'Arizona. Mais, il a bien du mal à s'intégrer, étant un être plutôt solitaire, encore un peu déboussolé et toujours à cran. Seul Randy lui rend visite régulièrement dans sa vieille baraque, lui apportant en même temps de quoi se nourrir. Sa mère, qu'il ne voit guère plus, n'est pas au courant de la perte de sa main gauche. Mais elle ne va pas tarder à en être informée étant donné que Mike a fait une demande pour une prothèse.
Parallèlement, en 1580, Miguel de Cervantès rentre enfin chez lui après cinq ans de captivité dans une forteresse d'Alger, le bras gauche en moins...
Mike, après avoir rencontré Don Quichotte, le héros de Miguel de Cervantès, au cours d'une lecture, s'identifiera au personnage romanesque et médiéval. Accompagné d'un certain Tranquillo qu'il rebaptisera Sancho Pança, à bord de sa Rossinante qui aura pris les traits d'une Ford Mustang et le Stetson sur la tête, il tentera de mener les mêmes combats que son héros et partira en croisade à travers les Etats-Unis. Des combats transposés dans une ère nouvelle. A la fois doux et violent, rêveur sans doute, Mike se révèle être un personnage ambigu, s'identifiant de plus en plus à Miguel de Cervantès jusqu'à en devenir troublant. Lax nous propose une manière originale de prendre possession de l'histoire de Don Quichotte. Graphiquement, il nous offre de superbes planches de paysages américains. Une palette de gris et un trait élégants créent une ambiance chevaleresque délectable.
Une rencontre inattendue avec Un certain Cervantès...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          480
Crossroads
  13 juin 2016
Mike Cervantès n'a rien d'un Escobar.
Petit trafiquant sans envergure, il décide de s'engager dans l'armée afin d'échapper à une maréchaussée locale toujours plus pressante.
Pouf, pouf, ce sera l'Afghanistan, objet d'un traumatisme persistant et accessoirement de la perte de sa main gauche.
De retour au pays, notre Cervantès n'aura de cesse de calquer bien involontairement sa trajectoire personnelle sur celle de son illustre homonyme et de son chevalier à la triste figure.
Original et graphiquement époustouflant, Un Certain Cervantès se veut picaresque et profondément désabusé à l'égard d'un pays à l'ultralibéralisme débridé et au repli identitaire exacerbé.
Mike Cervantès en loser magnifique évoluant au sein de contrées sauvages magistralement crayonnées, aidées en cela par l'usage de diverses encres noires diluées, il n'en faut pas plus au lecteur pour prendre fait et cause pour cet antihéros professionnel tout en gonflant avantageusement son QI (le mien a facilement pris 12 points, culminant désormais à 78. Inespéré...) par l'absorption d'infos sur un certain Cervantès dont j'ignorais majoritairement la teneur.
Moi j'dis Lax, il a la grosse clax !!
4,5/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          272
lyoko
  21 septembre 2015
Mike Cervantès mutilé de guerre revient à la vie réelle, aux Etats Unis. Mais la réinsertion est difficile, un bras lui manque et il a du mal a l'accepter. C'est un écorché vif et la moindre injustice dans notre monde lui fait péter les plombs.
L'auteur réussi ,justement, à faire un parallèle entre Mike Cervantès et le héros épique de Miguel de Cervantès.
Une belle BD en noire et blanc mais qui a un ton juste et qui pique juste là ou il faut, sans en faire trop , ni trop peu.
Un véritable coup de coeur pour moi
Commenter  J’apprécie          291
jamiK
  30 août 2018
Il s'appelle Mike Cervantès, il est un peu rebelle et vit dans l'Arizona, un peu marginal. Ses déboire avec la justice vont l'amener en guerre d'Afghanistan où il sera prisonnier chez les talibans. À son retour, avec un bras en moins, il sera encore plus rebelle et révolté. C'est un road movie où Christian Lax fait un parallèle avec l'illustre homonyme de son héros, Miguel de Cervantès et où l'univers underground de l'Amérique se mêle à l'aventure de Don Quichotte. le Graphisme est brut, avec très peu de couleurs. C'est l'ambiance des grands road movies du cinéma, déjanté, révolté, anti-puritain, anti-capitaliste, et aussi désabusé, génialement mené. le parallèle avec Don Quichotte est une idée peut-être un peu iconoclaste, mais ici, elle rend cette bande dessinée brillante, tragi-comique et universelle. L'émotion est au rendez-vous, l'empathie avec le héros fonctionne à merveille, c'est vraiment très fort, très intense. Superbe...
Commenter  J’apprécie          220
Didili
  07 août 2015
On entre dans cette histoire comme dans un western. Un homme chapeau vissé sur la tête ère dans une ville fantôme ... On ne sait pas à quelle période nous sommes...
Le dessin est en noir et blanc et on a de beaux lavis. Parfois une minuscule touche de couleur...
On suit alors cet homme, un certain Cervantès, Mike de son prénom.
Très vite cet homme est arrêté et on peut situer l'espace temporel de cette histoire, il s'agit de l'époque actuelle.
Cervantès va s'engager dans l'armée pour effacer ces problèmes judiciaires et à partir de là les ennuis vont se cumuler !
Pris en otage et ruer de coups, il perdra même son bras, rentre alors en scène ( en case ) un deuxième homme le vrai : Miguel de Cervantès.
L'auteur va alors se faire mélanger et refleter les deux histoires de ces deux hommes à quelques siècles de distance.
L'auteur d'ailleurs confonds les deux histoires au point que nous lecteurs avons de la peine a déterminer à qui, arrive quoi... Mais au fond c'est mieux ainsi.
Je ne connaissais pas la vie de l'auteur de Don Quichotte, cette BD m'a permis d'en savoir plus et de voir que les combats contre les moulins à vent peuvent tout à fait hélas être contemporains...
Mike Cervantès devient le Don Quichotte des temps modernes ! L'auteur nous le rends très vite sympathique, et on se prends à penser comme lui. Il y a des batailles à mener toujours aujourd'hui.
Au final cette BD m'aura bien plu tant pour l'histoire qui nous donne à réfléchir que par le traitement du dessin.
Le mélange des époques est original et les dessins des paysages américains, des voitures et autres villes typiques sont très réussis.
Vous pouvez lire une intéressante interview de l'auteur Christian Lax sur actuaBD, il y parle notamment des différentes techniques de dessins qu'il a utilisées.
J'ai reçu avec cette BD un très joli Tiré à part !
Merci beaucoup à Babelio et aux Éditions Futuropolis pour cette lecture !
Quant à vous je ne peux que vous inciter à suivre
ce Don Quichotte des temps modernes
dans des paysages américains splendides !
Lien : http://imagimots.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          175


critiques presse (5)
BulledEncre   02 septembre 2015
C’est le héros qui nous fait espérer la victoire de l’utopie, et l’on se prend même à imaginer partir défendre les causes perdues.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BDZoom   24 avril 2015
Avec ce nouveau titre, Lax est comme toujours incisif dans ses dialogues et exceptionnel dans ses dessins.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Culturebox   23 avril 2015
Christian Lax revient avec ce livre contemporain dans lequel il réveille l'esprit aventurier et justicier de Don Quichotte.
Lire la critique sur le site : Culturebox
Sceneario   10 avril 2015
Une histoire complète qui met en évidence une quête chevaleresque moderne pour le moins folle et dramatique. Du Christian Lax comme on l’aime !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   31 mars 2015
Un certain Cervantès s'égare parfois, mais se démarque par la maîtrise impressionnante de son dessinateur.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
EnkiEnki   08 juin 2015
C’est encore une coalition qui réveilla Mike, celle du soleil et des contusions. Il n’était pas mort, mais sa situation ne valait guère mieux. Elle était conforme à la pratique du Donquichottisme : des contrariétés qui poussent à agir et n’engendre qu’une succession de déboires contrariants. Le Donquichottisme n’est qu’une cuisante mise en abyme.
Commenter  J’apprécie          150
marina53marina53   06 juin 2015
La vie privée devient un luxe (…) en attendant d'être une anomalie.
Commenter  J’apprécie          330
ZalvecZalvec   23 août 2016
- C'est du manque de respect, même si ma rossinante est une vieille carne sans la clim et sans auto radio, t'en parles pas comme d'un fossile.
Ici, t'es dans un pays où chaque mâle, depuis son premier tricycle, vénère tout ce qui roule, et en particulier sa bagnole.
Vu ?
Commenter  J’apprécie          60
KickouKickou   30 janvier 2016
- Je suis beaucoup trop impulsif, quoi !
- C'est tout Don Quichotte ! Il est d'une grande sagesse quand il raisonne, mais il devient fou furieux dès qu'il passe à l'action.
(Dialogue entre Mike Cervantès & Miguel de Cervantès)
Commenter  J’apprécie          50
ArthoreArthore   25 août 2019
Don Quichotte n.m. Est l'emploi comme nom commun du nom propre du héros du roman de Cervantes (1605). Le mot se rapporte à une personne généreuse qui agit sans espoir de succès et est dépourvue de réalisme. (Le Robert, dictionnaire historique de la langue française)
Commenter  J’apprécie          40

Lire un extrait
Videos de Lax (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Lax
Pour la nouvelle année, nous vous avons mis en ligne quelques images des nouveautés qui vous attendent en 2019 chez Futuropolis (oui, quelques, car nous vous réservons bien d'autres surprises, là c'est juste pour vous mettre l'eau à la bouche). Une belle année qui marquera notamment quelques retours très attendus, dont Christian Lax, Frank Miller (pour la première fois chez Futuro !) et Etienne Davodeau.
autres livres classés : roman graphiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Prix BD 3e-2nd (3°4) Une maternité rouge

Où la statue est-elle conservée ?

au musée d'Orsay
au musée du quai Branly
au musée du Louvre
au musée Beaubourg

3 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Une maternité rouge de LaxCréer un quiz sur ce livre