AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782756025599
128 pages
Delcourt (02/03/2011)
4.13/5   88 notes
Résumé :

Tony Chu, agent très spécial de la R.A.S., est sur la trace d’une plante étrange dont le goût ressemble exactement à celui du poulet ; poulet dont la consommation mondiale a strictement étéprohibée depuis d’obscurs cas de grippe aviaire. Son enquête le mène jusqu’à l’île paradisiaquede Yamapalu, un endroit idéal pour couler des jours heureux… et éventuellement t... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
4,13

sur 88 notes
5
7 avis
4
9 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Presence
  30 janvier 2015
Ce comprend les épisodes 6 à 10 de la série mensuelle et il fait suite à Goût décès qu'il faut avoir lu avant.
Première scène, sur le site de construction d'un hôtel de luxe dans l'île de Yamapalu, les ouvriers ont découvert un nouveau fruit à la forme étrange. Retour dans les bureaux de la Food and Drugs Administration (FDA) : Tony Chu retrouve une personne qui avait passé l'arme à gauche dans le tome précédent et qui a beaucoup de raisons de lui en vouloir. Pas de chance : Applebee (le chef de Chu) a décidé qu'il s'agit de son nouveau partenaire. À eux deux, ils enquêtent sur un casse commis dans la salle des coffres d'une banque. L'un des criminels a laissé un petit cadeau au milieu de la pièce : un gros étron. Aplebee jubile car il sait que pour résoudre l'affaire Chu devra utiliser son pouvoir sur cette matière fécale. La résolution de ce vol amène Chew à goûter une soupe au poulet. L'effet est tellement fort que Chu décide de prendre des vacances pour aller enquêter à Yamapalu sur le fruit entrant dans la composition de ladite soupe. Il y retrouve son frère qui a acquis le statut de vedette, ainsi que Lin Sae Woo, une enquêtrice du Ministère de l'Agriculture, et le vampire entraperçu dans le tome précédent, sans oublier Poyo le poulet de combat.
La première bouchée de Chew m'avait laissé un peu sur ma faim, car bien que, composée d'aliments de choix, la préparation de ce plat n'arrivait pas à équilibrer les différents ingrédients. Malgré tout le capital sympathie acquis était tel que la lecture du deuxième tome coulait de source. John Layman continue dans le même ton que pour le premier tome, à la fois pour les bons cotés, et les autres. Dans les éléments agréables, le lecteur retrouve le jeu avec la nourriture et le ton second degré du récit. À plusieurs reprises Applebee s'assure que Chu devra porter à sa bouche des aliments allant à l'encontre de tabous universels. À nouveau, Layman invente des personnages provoquant une forte sympathie du lecteur et disposant d'un physique mémorable (je pense en particulier à Lin Sae Woo et sa poitrine, mais aussi au dictateur d'opérette, au chef de la police locale, etc.). En fait, cette histoire doit également beaucoup à Rob Guillory, son dessinateur. Son trait me fait parfois penser aux aventures de Spoon & White.
Guillory sait concilier un bon niveau de détails avec des exagérations qui apportent une touche de dérision, sans jurer par rapport à la tonalité globale de l'histoire. C'est un style assez délicat à mettre en oeuvre car il faut rester en deçà du dessin humoristique, tout en faisant bien comprendre au lecteur qu'il s'agit de libertés artistiques. le cas de Lin Sae Woo est représentatif : elle a une poitrine démesurée (mais soumise à la loi de la gravité), elle est de petite taille et sa robe lui permet de réaliser les mouvements d'art martial. Guillory en fait à la fois un objet sexuel caricatural (gros seins, taille de guêpe, hanches voluptueuses) et à la fois un individu à part entière que le lecteur ne peut pas se contenter de regarder comme un objet (proportions éloignées de la taille mannequin, visage fermé, mouvements redoutables). Ce décalage entre la silhouette et les actions induit à la fois un élément comique de second degré (une critique des canons imposés de la beauté) et une personnification approfondie. Il applique cette méthode à l'ensemble des personnages qui apparaissent dans l'histoire. La mise en page est très fluide qu'il s'agisse des scènes d'action ou des scènes de dialogue. La conception de chaque prise joue également sur la dualité entre efficacité et exagération, pour un résultat convaincant. Enfin Guillory assure lui-même sa mise en couleur. Il utilise la méthode qui consiste à donner une teinte dominante différente à chaque scène et le fait avec subtilité et sophistication.
Dans les éléments moins goûtus, il reste l'absence de profondeur psychologique des personnages. Layman bâtit son scénario sur les enquêtes menées par Tony Chu et ses recherches d'indices (avec quelques scènes d'action), puis sur les éléments fantastiques qu'il introduit. Il n'accorde que peu de place à la psychologie de ses personnages qui sont trop génériques à mon goût car uniquement définis par leurs actions. C'est ce dernier point qui me retient de décerner une cinquième étoile à cette bande dessinée. Je suis malgré tout curieux de savoir ce qui attend Tony Chew dans le troisième tome.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LePamplemousse
  10 juin 2021
Tony Chu est un agent très spécial, il est cibopathe, il a ainsi la capacité de deviner le passé de ce qu'il mange, ce qui peut être pratique mais également assez dégoutant.
Cette série en 12 tomes nous raconte une histoire palpitante et très originale où le poulet est devenu interdit à la consommation pour une raison mystérieuse, et où il se passe toujours quelque chose de malsain, de dangereux, et de complètement délirant.
On va notamment rencontrer des tueurs, des flics, des cannibales, des extralucides, des kidnappeurs, des légumes extraterrestres, un poulet guerrier, des hommes bioniques…
Tony Chu est le personnage principal de cette série, il va mener plusieurs enquêtes, nous faire découvrir son étrange famille dont sa soeur jumelle cibovoyante, et on va le voir tomber amoureux d'une femme ayant elle aussi de supers pouvoirs…
Si vous aimez les séries réalistes, celle-ci n'est clairement pas pour vous, tout y est déjanté, complètement fou, ça va à 100 à l'heure, mais qu'est-ce que c'est drôle !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
alberthenri
  31 mars 2017
Nous retrouvons Tony Chu, détective cannibale, dont j'ai cru comprendre que le patronyme est un subtil jeu de mots (To chew= mâcher en anglais) dans ce second album paru chez Delcourt.
Après avoir été trahi par son premier co équipier de la RAS, Chu retrouve son ancien binôme de la police en la personne de John Colby.
Après des retrouvailles difficiles, Chu doit partir enquêter sur une île où pousse une plante le "Gallus Sapadillo", dont la principale particularité est d'avoir l'exact gout du poulet.
Rappelons que dans le monde de Tony Chu, l'élevage et la consommation du poulet sont prohibés, donc enjeux de toutes les convoitises.
Sur l'île, Tony va côtoyer, un agent secret féminin aux charmes avantageux, un gouverneur un peu timbré, un vampire, ou encore un "cibolocuteur" (un cuisinier muet, qui ne s'exprime qu'au travers de son art culinaire) .
Si vous trouvez cet inventaire un tantinet frappadingue, c'est bien normal !
La série de Layman & Guillory, est résolument déjantée..!
Une lecture jubilatoire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
XanderOne
  13 juin 2015
Deuxième tome des aventures de Tony Chu, qui regroupe les chapitres 6 à 10 de la série mensuelle. On retrouve notre flic préféré dans une longue aventure encore plus délirante que lors du premier volume. Ce tome se concentre sur une aventure qui se déroule sur plusieurs chapitres, et qui même si elle se termine à la fin de ce volume, lance quand même quelques pistes pour la suite.
Il y a beaucoup d'ingéniosité dans l'écriture, l'auteur détaille son univers petit à petit et il distille de nombreux éléments dans le décor. Il n'y a pas que le texte qui est important, les case et les nombreuses choses qui y sont disséminées sont tout aussi importantes.
Je trouve qu'avec ce tome 2, l'univers est bien mis en place et on a déjà les principaux personnages. J'ai hate de lire le tome suivant pour voir ce que va nous réserver l'auteur, mais je ne pense pas être déçu.
Commenter  J’apprécie          120
TelKines
  30 août 2017
Un deuxième tome bien délicieux à lire !
Notre agent Chu est passé pas loin de devenir scato. Heureusement, son ancien coéquipier John Colby, de la brigade des moeurs, devenu son nouvel équipier de la division spéciale de la R.A.S., suite à la défection pour meurtre du premier équipier Savoy (vous suivez ?), donc Colby sauve Chu d'un beau... merdier ! En quoi faisant : juste du boulot « à l'ancienne ».
Pour rappel, dans le précédent tome, Colby s'était pris un hachoir en pleine figure le laissant pour pratiquement mort. Mais grâce à sa nouvelle moitié de visage robotique implantée, Colby est devenu en partie un robocop ce qui lui permet de procéder à différentes choses telles qu'analyser et recouper directement divers documents à l'aide de son implant, et etc. Colby forme, alors, un super duo avec Chu.
Chu décide de se la jouer perso dans ce tome (avec l'aide de son coéquipier qui le protège de leur boss totalement véner'). Après avoir goûter un plat soi-disant au poulet, Chu se rend sur une île paumée du Pacifique. Et bien malgré lui, Chu va résoudre quelques affaires et surtout libérer la belle Amelia retenue sur l'île pour écrire des critiques sur une nouvelle et bizarre plante (un fruit !) au savoureux goût de poulet ! En passant, il va aussi sauver la vie de son idiot de cuistot de frangin.
Ce tome est toujours une réussite : de l'action, des enquêtes, du sang, du vampirisme, le tout sur fond de complot (au goût de poulet), de guerre civile et d'amour ! Et aussi de nouveaux personnages avec des pouvoirs sympas ! J'aime toujours autant les quelques références cinématographiques et aussi les détails-qui-tuent parmi les nombreuses affiches placées dans les décors comme celle-ci : « Guillory interné en asile psychiatrique », Guillory étant le dessinateur de ce comics !
Petite parenthèse… Tony Chu est dit « détective cannibale » dans le titre de la VF… Un ajout que je ne trouve pas entièrement pertinent au titre du comics car Chu est tout simplement un « détective cibopathe ». Et donc omnivore : avaler une simple bière pourrait le conduire à un crime. Tout comme ici dans ce tome, le fait de manger un fruit spécial l'amène à pousser son enquête sur une île. Bon après, vous me direz que je cherche surtout la petite bête (et ce n'est pas faux). Allez… Chu bouffe surtout des macchabées. Et ce toujours sans délectation.
Par contre, c'est avec délectation que je vais passer au tome 3 !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
XanderOneXanderOne   13 juin 2015
- Excusez-moi, vous avez des messages au nom de « Chu » ?
- Hum…voyons, « Chu » est assis là depuis un bon moment. « Chu » a intérêt à commander à boire ou foutre le camp…
- Hilarant…
Commenter  J’apprécie          80
alberthenrialberthenri   31 mars 2017
Tout le monde est gay, Tony.
Sauf toi et c'est parce que tu es un trou du cul, et que tu ne peux pas être multitâche.
Commenter  J’apprécie          80
TelKinesTelKines   28 août 2017
- JE suis ton supérieur sur cette affaire, selon Applebee. JE conduis.
- Quoi ?! Je suis censé m'assoir sur le siège passager avec un ASIATIQUE derrière le volant ? Je crois que je préférerais prendre un AUTRE hachoir en pleine poire, je te remercie.
- Tu es vraiment le PIRE connard qui soit au monde... Tu sais, Colby ?
*Bwahahahahahaha*
*Hahahahahahahah*
- Ça fait plaisir de te retrouver... Mon pote.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LunalitheLunalithe   29 juillet 2016
- Voici l'agent Chu. Je suis l'agent Colby. Evitez de regarder mon affreuse moitié de visage robotique. Je suis très sensible à ce sujet, et j'ai un caractère instable et imprévisible. Ca fait un mélange dangereux.
- Euh....
Commenter  J’apprécie          20
LunalitheLunalithe   29 juillet 2016
Tout le monde EST gay, Tony. Sauf toi. Et c'est parce que t'es un trou du cul, et que tu ne peux pas être multitâche.
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de John Layman (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Layman
Après le succès de TONY CHU - DÉTECTIVE CANNIBALE (série en 12 tomes créée par John Layman & Rob Guillory), voici les aventures de sa soeur SAFRANE, toujours écrites par John et dessinées par Dan Boultwood.
Résumé : Tandis que TONY CHU racontait l'histoire d'un flic cibopathe (capable de lire psychiquement les impressions de tout ce qu'il ingurgite), SAFRANE CHU est une ?cibopar?, capable de lire dans les pensées de tous ceux avec qui elle partage un repas. Et pour couronner le tout, Safrane est l'une des criminelles les plus recherchées de la planète...
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.soleilprod.com/ https://www.facebook.com/soleil.editions https://twitter.com/editions_Soleil https://www.instagram.com/delcourt_soleil_bd/
Achetez le tome : Amazon : https://amzn.to/3jeFomY Fnac : https://bit.ly/3DW82RT Cultura : https://bit.ly/3pwfyPF
+ Lire la suite
autres livres classés : Grippe aviaireVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17852 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre