AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de iris29


iris29
  02 juin 2019
Attention: spoilers !
Eh bien, eh bien, je ne m'attendais pas à ça !
La ( respectée) maison d'édition Actes Sud , décrivait ce roman, comme la vengeance d'une femme bafouée, trompée, humiliée, un roman glaçant, mais je n'y ai pas trouvé cela du tout…
Je m'attendais tout d'abord à aimer cette histoire, étant une fervente lectrice de Camilla Läckberg, ce n'a pas été le cas. Et pourtant je l'ai lu jusqu'au bout car je doit lui reconnaitre un style accrocheur, l'auteur ayant du métier…

Mais voilà, je n'ai pas cru une seule seconde à son personnage de Faye/Matilda. Cette femme , c'est les montagnes russes !
Un coup , elle est très forte de caractère (QI ultra performant, major de promo, sans froid dans l'épreuve, manque de sensibilité, arrivisme), puis quelques pages plus loin, elle est faible, complétement soumise à son mari au point de se retrouver sans argent après un divorce , sans pension alimentaire, sans biens immobiliers , sans les cadeaux qu'il aurait dû lui faire durant le mariage, vu qu'il est tout de même millionnaire…
[ On parle d'une femme qui à la fin du roman est responsable de 2 morts et 2 disparitions, une femme qui n'a peur de rien , ni de personne et surtout pas de la police... ].

Je n'ai pas cru non plus, à sa revanche sociale , sur son mari. J'ai même trouvé cette partie absolument ridicule …
Partant de rien, sans aucun argent , ni diplôme , après son divorce , elle va , comme par hasard , tomber sur une propriétaire très généreuse, qui l'aidera dans toutes ses démarches administratives , lui fera des cadeaux , lui gardera sa gamine gratuitement etc... Puis en 3 ans, elle créera sa société (produits de beauté) et deviendra ultra riche… On est chez Euro Disney ou quoi ? Si on accepte ce genre d'histoire dans de la chick-lit , connue pour sa légèreté, son humour, on attend un peu moins de naïveté , d'angélisme dans un thriller
Que dire de l'image des hommes dans ce bouquin? Ou ils sont riches , puissants , de vrais " connards " avec les femmes ( et dans la vie en général ) ; ou bien , ils sont jeunes , "virils" et servent de" toys boys" … Aucune 50 nuances de subtilité , et le seul qui soit gentil sera extrêmement malheureux à la fin…

Je comprend que Camilla Läckberg soit féministe, ait eu envie de surfer sur la vague #MeToo, mais je ne suis pas sûre qu'avec ce roman, elle ait servie la cause des femmes … Caricaturées au possible, tantôt soumises, idiotes, hypocrites, puis personnages sans foi ni loi.

Un roman qui s'égare parfois dans les 50 nuances de Grey et autres romans du même acabit … J'ai trouvé ça artificiel et souvent gratuit.
Comme si l'auteur voulait faire du trash alors qu'elle n'a pas une vie trash... . N'est pas Virginie Despentes qui veut !

Et que dire sur la fin complétement irréaliste …
Je ne suis pas sûre que s'il s'était agit d'un premier roman, les éditions Actes Sud, l'aurait publié ….Je suis déçue par Camilla Lâcberg, dont j'appréciais , le duo Erica/Patrick, et je ne continuerai pas l'aventure "Faye" . J'en suis la première, déçue.
Challenge Mauvais Genres
Commenter  J’apprécie          9122



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (59)voir plus