AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur La sorcière (14)

sabine59
sabine59   14 décembre 2017
"C'est vous ?", dit Martin, impressionné, essayant de faire coïncider l'image de cette grande femme élancée et musculeuse avec la petite personne ratatinée et grise qu'il avait devant lui.

Dagmar sembla lire ses pensées et sourit.
" Moi aussi, j'ai du mal à me reconnaître. Mais ce qu'il y a de bizarre, c'est qu'à l'intérieur on se sent pareil. Parfois, j'ai un choc en me voyant dans le miroir, et je me demande: c'est qui, cette petite vieille?"
Commenter  J’apprécie          130
thisou08
thisou08   24 décembre 2017
Elle se leva brusquement.
Il faut que j'aille au studio. Mon travail est la seule chose qui compte pour moi.
-- Vous avez une fille, ne put s'empêcher de lui faire remarquer Martin.
Marie le regarda. Toute nudité et vulnérabilité avaient disparu.
" Un accident de travail ", lâcha-t-elle, et elle les laissa dans cette pièce emplie de fumée de cigarette et de lourd parfum.
Commenter  J’apprécie          100
thisou08
thisou08   22 décembre 2017
C'était peut-être là son destin, sa punition pour ce qu'il avait fait à ceux qui le pourchassaient dans ses rêves. Il avait cru pouvoir fuir, mais personne ne pouvait échapper au regard de Dieu, qui voit tout.
Commenter  J’apprécie          80
sabine59
sabine59   12 décembre 2017
Khalil ne voulait pas être ingrat. Ce pays lui avait garanti un toit, de quoi manger. Et la sécurité. Pas de bombes. Ici, on ne vivait pas sous la double menace des soldats et des terroristes. Mais même en sécurité, il était difficile de vivre dans les limbes. De ne pas avoir de maison, rien à faire, aucun but. Ce n'était pas une vie. Juste une existence.
Commenter  J’apprécie          70
Sharon
Sharon   19 janvier 2018
La nuit, dans ces cauchemars, il revoyait les visages de ces enfants. L'effroi dans leurs yeux, la peur de mourir, et la panique. Il pensait ne jamais avoir à revivre ça. Mais la terreur dans les yeux d'un enfant était exactement la même ici qu'autrefois, chez lui, il n'y avait aucune différence.
Commenter  J’apprécie          50
Sharon
Sharon   31 décembre 2017
Qu'est-ce qui reste d'une vie sexuelle satisfaisante ? Est-ce qu'on perd l'intérêt quelque part en route ? Le désir sexuel est-il remplacer par une irrésistible envie de résoudre des gilles de mots croisés ou de sudoku et de sucer des dragées, ou bien est-il constant ?
Commenter  J’apprécie          40
Stephy86
Stephy86   04 janvier 2018
Il faisait partie de ceux qui croient dur comme fer tout le monde capable de tuer - il s'agissait juste de la hauteur du seuil. Le vernis social était mince. En dessous dormaient des instincts sans âge qui pouvaient ressurgir n'importe quand, si les bonnes conditions étaient réunies. Ou plutôt les mauvaises.
Commenter  J’apprécie          30
Honolulu
Honolulu   11 janvier 2018
Le mal du pays lui perçait la poitrine et les remords lacéraient tout espoir d'une vie meilleure. Il était naufragé.
Commenter  J’apprécie          20
faeli
faeli   03 janvier 2018
Gösta était bien content de couper à la conférence de presse. Du cinéma, voilà ce qu'il en pensait. Il avait toujours l'impression que les journalistes venaient pour les prendre en défaut et causer des problèmes, plutôt que pour informer le public et par là les aider. Mais il était peut-être juste cynique, c'était un travers qui venait facilement à la longue.
Commenter  J’apprécie          20
Realita18
Realita18   04 décembre 2017
Le premier jour d'école. La petite fille blonde avec sa queue de cheval et son cartable qui était partie en trottant, impatiente de tout ce qu'elle allait apprendre sur le monde, sur la vie. Déjà sur le trottoir, la main dans celle de la bonne d'enfant Juanita, elle s'était retournée pour faire coucou à Marie, restée sur le seuil de la belle maison qu'elle louait dans The Hills. Alors, elle avait été à deux doigts. A deux doigts de courir vers sa fille, de soulever son petit corps, de la serrer contre elle et d'enfouir son nez dans ses cheveux blonds qui sentaient toujours la lavande de son shampoing de luxe. Mais elle avait résisté. Le prix à payer était trop grand.
Commenter  J’apprécie          20




    Acheter ce livre sur

    AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





    Quiz Voir plus

    Camilla Läckberg, biographie

    En quelle année est née Camilla Läckberg ?

    1972
    1973
    1974
    1975

    10 questions
    56 lecteurs ont répondu
    Thème : Camilla LäckbergCréer un quiz sur ce livre