AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2810703280
Éditeur : Presses universitaires du Midi (22/01/2015)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Si les citoyens français semblent habités par une grande méfiance à l’égard des élites et des institutions politiques nationales (ou européennes), ils continuent en revanche à croire dans la vie politique locale. La décentralisation a été pour les élus locaux l’occasion de ressourcer leur légitimité et d’acquérir un poids symbolique important. Miracle de la proximité ? À la fois managers territoriaux de plus en plus professionnalisés et notables à l’ancienne, les él... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Musardise
  27 février 2015
Le choix de présentation de ce livre m'a d'abord plutôt désorientée. Étant donné son titre et son petit gabarit (petit format d'environ 120 pages), on pourrait s'attendre à quelque chose dans le genre des guides de la collection "Les Essentiels Milan - comme le "guide l'État", par exemple - et destiné à un très grand public. Donc à un livre qui présenterait, thème par thème, le fonctionnement de la politique locale. Or, il s'agit d'un abécédaire pur jus, qui ne permet donc pas une approche du sujet par thématique. Pas non plus d'introduction au dit sujet, mais juste quelques lignes pour exposer le but d'un tel ouvrage.
On doit donc directement se plonger dans les entrées telles que "Abstentionnisme", "Dissidents, "Presse locale" ou "Statut des élus". Vu que j'étais appelée à écrire une chronique sur l'ouvrage, j'ai tenté de lire le tout entrée par entrée ; exemple qu'il ne faut, évidemment, absolument pas suivre : lire un abécédaire du début à la fin est forcément d'un ennui mortel ! J'ai donc rapidement changé de méthode et lu, jour après jour, les articles consacrés ) tel ou tel thème.
Vous aurez certainement compris, d'après le type d'entrées que j'ai citées, que ce livre n'a pas juste pour ambition de présenter la politique locale aux novices. Au contraire, son but est de "mettre à plat les éléments clés des débats" sur les questions relatives à la vie politique locale. Il ne donne pas des définitions, mais expose des faits et des données, pose de nombreuses questions, offre des pistes de réflexion. Il s'adresse donc, à mon avis, à des personnes déjà sensibilisées au sujet (difficile de comprendre l'entrée "Acte 2 de la décentralisation" quand on ne sait pas du tout ce que c'est, par exemple), mais qui ne sont pas des spécialistes de la question.
L'ouvrage aborde donc de nombreuses thématiques, extrêmement intéressantes, qui posent régulièrement question dans la société française. Des exemples : les entrée "Longévité", "Cumul des mandats" ou "Indemnités". Pour autant, des entrées plus "basiques" comme "Décentralisation", "Région" ou "Conseillers territoriaux" sont bien entendu présentes.
Je conseille donc à toutes les personnes intéressées par les enjeux de la politique locale de le consulter. Ou mieux, de se le procurer, car, s'agissant d'un abécédaire, c'est le genre de livre à compulser régulièrement.

Masse Critique générale
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Pepina
  02 mars 2015
Petit abécédaire fort intéressant sur la vie d'une commune.
J'ai apprécié la lecture de ce petit livre, d'autant que je suis élue, dans un groupe minoritaire dans ma ville. Il y a quelques définitions que je vais peut être transmettre au maire... :)
Ce petit livre aborde autant des aspects parfois techniques comme des grands sujets de la vie locale.
C'est un petit livre simple, intéressant à la fois pour celui qui s'intéresse à la chose publique et pour celui qui n'y connait rien mais aimerait bien en savoir plus.
bien sûr c'est un abécédaire alors je ne l'ai pas lu en entier, tout d'une traite parce que, bah ça ne s'y prête pas, mais je suis contente de l'avoir et il est déjà un outil précieux.
Un livre à laisser traîner dans les mairies et que toutes les médiathèques, bibliothèques municipales devraient acquérir. Ou même pour les jeunes qui font partie d'un conseil municipal jeune par exemple... Je crois que si j'étais à la tête d'une mairie je le leur offrirai.
Commenter  J’apprécie          00
xy12
  01 mars 2015
Je remercie BABELIO et les Editions "Presses universitaires du Mirail" de m'avoir permis de prendre connaissance de l'essai : "Les mots de la vie politique locale en France". Présenté sous la forme d'un abécédaire, il passe en revue les principaux thèmes de la vie politique locale. La décentralisation a permis aux élus locaux de prendre une importance plus grande en politique. le livre est très documenté et tient même compte des toutes récentes lois ( année 2014). Livre intéressant mais ne se lisant pas d'une traite et concernant surtout les étudiants en Sciences Politiques. Pour le lecteur moyen, il offre des détails intéressants, mais est cependant un peu ardu pour qui ne s'intéresse à la politique que d'un point de vue général.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
MusardiseMusardise   19 février 2015
Le débat sur le cumul des mandats s'est focalisé sur la question du cumul synchronique : comment exercer plusieurs mandats en même temps ? Mais la démocratie représentative n'est-elle pas aussi gangrenée par cette autre plaie qu'est le cumul dans le temps ? Comment accepter qu'un maire soit en place pendant plus de trente ans, à l'image d'André Rossinot à Nancy (1983-2014) ? Qu'un président de conseil général soit à la tête d'un département depuis 1976 (Christian Poncelet dans les Vosges), ou même 1985 (Jean-Michel Baylet dans le Tarn-et-Garonne) ? Les conséquences sont désastreuses : clôture du champ politique, confiscation des mandats par les professionnels, absence de renouvellement des équipes, essoufflement des projets, personnalisation excessive du pouvoir...
Limiter les mandats dans le temps serait indispensable. Cela supposerait au passage de faciliter le retour à la vie professionnelle de ceux qui ont exercé des responsabilités à plein temps. Ce droit au retour est actuellement inégalement distribué selon la profession d'origine. Elle est automatique pour un fonctionnaire, mais délicate pour un salarié du privé par exemple. Au-delà de cette question, il y a aussi lieu de s'interroger sur l'attachement, voire l'acharnement des politiques à demeurer en place bien au-delà de l'âge de la retraite. Quel est donc le mystère de ces fonctions politiques supposées si ingrates, si peu rémunératrices, et que les intéressés se refusent pourtant à quitter ?

Article "Longévité"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
MusardiseMusardise   23 juillet 2015
Les emplois dits de cabinet constituent un dispositif essentiel pour comprendre la vie politique locale. Ce dispositif permet de professionnaliser des militants (en particulier ceux dont le niveau de diplôme permet d'anticiper une carrière politique) et de les socialiser à la vie des collectivités locales. Bon nombre d'élus ont suivi cette filière, en particulier au PS. Au sein des collectivités, les directeurs et chefs de cabinet gèrent des dossiers considérés comme "sensibles" (relations du maire avec sa majorité, liens avec la presse et avec la population, relations avec des partenaires extérieurs sur les dossiers délicats...). Ils collaborent donc directement avec les élus. Les activités de communication sont souvent directement de leur ressort, à mi-chemin entre accompagnement du travail décisionnel et communication électorale. Le revers de cette politisation est la précarité : en cas d'alternance, les collaborateurs savent qu'ils doivent laisser la place.

Entrée "Collaborateurs d'élus"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
MusardiseMusardise   27 juillet 2015
Au sens strict du terme, la municipalité désigne l'exécutif municipal, c'est-à-dire le maire et ses adjoints. Les enquêtes visant à savoir qui décide vraiment dans les municipalités urbaines révèlent des configurations d'acteurs forcément variables d'un site à l'autre mais avec quelques constantes. Sauf exception, le maire lui-même se constitue un domaine réservé autour de quelques grands dossiers sensibles qui en général sont à cheval sur plusieurs secteurs. A l'échelle de chacun de ceux-ci (culture, aide sociale, sports...), les adjoints peuvent bénéficier d'une relative autonomie, surtout s'ils parviennent à s'appuyer sur une administration sectorielle efficace. Pour le reste, on identifie assez facilement le petit groupe de ceux qui, élus ou administratifs, échangent au quotidien avec le maire sur les gros dossiers : directeur de cabinet, directeur général des services, premier adjoint... L'organigramme officiel n'est pas forcément fiable : la dimension personnelle joue (confiance et relations personnelles entre acteurs, investissement des élus...).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
MusardiseMusardise   19 février 2015
Est-ce à dire que la vie politique locale fonctionne au mieux et qu'elle est épargnée par les dérives qui fragilisent la vie politique centrale ? Bien évidemment non. Les notables sont toujours là, la démocratie participative reste à construire, le clientélisme perdure, l'espace public local demeure une utopie, la présence des femmes continue de susciter des résistances. L'objectif de cet abécédaire est de mettre à plat les éléments clés des débats sur toutes ces questions.

"Introduction"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
autres livres classés : étatVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Christian Le Bart (2) Voir plus