AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2259196543
Éditeur : Plon (04/04/2002)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :

Un homme disparaît. De son histoire, il ne reste que cent cinquante-huit lettres éparpillées dans une ruelle enneigée, traces écrites que l'eau et la gadoue menacent d'effacer définitivement. Une femme les découvre en baladant son chien. Ne supportant pas l'idée que ces lettres puissent être englouties dans la benne d'un camion poubelle, elle s'en empare avec l'impression de voler à un inconnu son pass... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Astazie
  30 juillet 2012
Une femme, Anna ( venant de Russie), vit dans un nouveau pays,le Canada. Ce lundi 3 mars, en promenant son chien, elle découvre 158 lettres éparpillées, jetées là dans le caniveau. A qui sont ces lettres, pourquoi sont-elles là?
Les enveloppes marquées du liseré bleu et rouge du courrier aérien. sont adressées à un certain Nabil Suleiman. Elle ramène son trésor chez elle, puis revient avec un sac, chercher le reste des lettres, cent cinquante huit lettres, toutes en arabe sauf une venant de Chine.. Elle fait sécher ses lettres, puis en donne une pour que son ami lui lise. Il connait la langue arabe. A la lecture de la lettre , on comprend que Nabil est kurde. La lettre est de sa nièce,Hind, qui vit à Bagdad. Elle explique sa vie avec son mari, une éventuelle séparation. Anna va mener sa propre enquête, où est cet homme ? que lui est-il arrivé? pourquoi s'être débarassé de toutes ses lettres ?
Elle trouve son lieu de résidence, mais le concierge ne sait rien. Alors, à ce moment, Anna imagine , sa vie bascule. Son esprit erre. La vie de Nabil est mêlée à la sienne, réalité et fiction se confondent. cette recherche d'autrui caractérise bien les exilés qui ont été dépossédés déjà d'un pays, de ceux qu'ils aiment, souvent morts à cause des guerres, d'une culture, pour s'adapter à la terre d'accueil. Bref, en perdant leur identité, ils s'accrochent à une quelconque bouée au risque de se perdre eux-mêmes.Elle recherche un homme, mais peut-être aussi, se recherche -t-elle elle même?
L'auteur a choisi la saison d' hiver pour illustrer ses propos, l'hiver canadien est froid , il ralentit notre rythme de vie.





Lien : http://passion-de-lectures.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AstazieAstazie   30 juillet 2012
'J' en prends quelques unes , une dizaine peut-être comme une voleuse. Un coup d'œil à droite, un coup d'œil à gauche, personne ne m'a vue.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : rechercheVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de Hélène Le Beau (1) Voir plus

Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les écrivains morts pour la France

De batailles perdues en revanches, cette guerre épique et truculente rythme la vie des enfants de deux villages : La Guerre des boutons

Alain-Fournier
Louis Pergaud
Max Jacob

9 questions
109 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre