AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226220089
Éditeur : Albin Michel Jeunesse (12/10/2011)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 28 notes)
Résumé :
Un jour (pour une raison que je ne connais pas), les oiseaux décidèrent de se choisir un roi.
Afin de le désigner, ils organisèrent une grande course - celui qui volerait le plus près du soleil deviendrait le roi des oiseaux...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
joedi
  30 mai 2014
Une histoire que l'envie de lire et relire ne cessera ! Des oiseaux mis au défi : le premier arrivé le plus près du soleil sera le roi des oiseaux.
Une multitude d'oiseaux dessinés en noir, blanc et orange sur papier crème, couverture cartonnée grand format, l'ouvrage est édité par Albin Michel Jeunesse.
Ce très bel album a été primé "Pépite de l'Album 2011" au Salon du Livre et de la presse jeunesse de Montreuil.
Commenter  J’apprécie          190
Palmyre
  04 juillet 2013
L'auteur Gwendal le Bec est parti d'une histoire qu'il a entendu par son père lorsqu'il était enfant. Il nous livre là un magnifique album dans un format assez grand.
L'histoire: Les oiseaux décident d'élire leur roi. L'épreuve consistera à voler le plus près du soleil. Rapidement, les volatiles incapables de voler (autruche, dindons, poules) sont distancés, jusqu'à ce qu'il n'en reste un ou presque.
La fin est très amusante et surprenante.
Les illustrations: un trait noir sur un papier écru ré-haussé de quelques touches d'orange par-ci par-là.
Il existe une autre version de ce livre "Le roi des oiseaux" aux éditions du Père Castor dont l'auteur est Geneviève Lecourtier.
Ce livre a reçu un prix "Pépite de l'album 2011", lors du Salon du livre et de la jeunesse en Seine-Saint-Denis.
Commenter  J’apprécie          153
trust_me
  18 décembre 2011
« Un jour (pour une raison que je ne connais pas), les oiseaux décidèrent de se choisir un roi. Afin de le désigner, ils organisèrent une grande course. Celui qui volerait le plus près du soleil deviendrait le roi des oiseaux... ». Les premiers éliminés furent les oiseaux non volants (dodos, dindons, poules, manchots, autruches...). Bien d'autres suivirent et si les oiseaux migrateurs, habitués aux longs voyages, semblaient posséder une longueur d'avance, le majestueux aigle doré finit par tous les distancer. Mais les apparences peuvent être trompeuses et le vainqueur n'est pas toujours celui que l'on croit...
Aucun décor, une bichromie d'orange et de noir avec quelques tons de gris : les choix graphiques minimalistes de Gwendal le Bec poussent le regard à se focaliser sur les oiseaux, rien que les oiseaux. le très grand format de l'album donne de la profondeur à l'infini du ciel. du texte, on retiendra le nombre incalculable d'espèces citées : rouges-gorges, hérons, huppes, merles, pics, macareux, calaos, colibris, toucans, cacatoès, chouettes, hiboux, mésanges, troglodytes, pélican, bernaches, cigognes, flamants rose, fous de bassan, etc. Une sorte d'inventaire à la Prévert qui se révèle au final étonnamment poétique.
Un très beau voyage vers le soleil qui couronnera un minuscule volatile dont je ne vous dévoilerais évidemment pas l'identité. Et puis c'est bien la première fois qu'autant de noms d'oiseaux jetés à la face du lecteur sonnent avec une telle musicalité !

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
albumsdelucie
  29 avril 2015
Le roi des oiseaux de Gwendal le Bec est un album de grande qualité au coeur duquel le noir et l'orangé se mêlent superbement. Les oiseaux y sont majestueux, bruyants et téméraires, tous aspirent à devenir roi et pour cela il leur faut atteindre le soleil. Celui qui s'en approchera le plus sera désigné roi des oiseaux. Un jour, toutes les espèces se réunissent et désignent leur champion, dodos, oies, rapaces, tous attendent sur la ligne de départ, plus ou moins avantagés par leur corps et leurs plumage.
Alors qu'autruches, paons et kiwis doivent très vite se rendre à l'évidence, les oiseaux à l'aise dans les airs s'élèvent. La course est longue et éprouvante mais l'enjeu vaut cette peine. Après des heures de vol, ne demeure dans les cieux que l'aigle royal bien heureux d'être le dernier encore en lice. C'était sans compter sur le petit oiseau qui s'était discrètement endormi dans son douillet plumage et qui s'élève à son tour, frais et reposé. Voici comment ce petit oiseau reçu le nom de Roitelet.
Aux allures de conte des origines, Gwendal le Bec offre un graphisme d'une incroyable qualité pour servir ce petit Roitelet. Truffé de détails et d'humour, le roi des oiseaux mérite amplement son titre de Pépite de l'album 2011 ! Un vrai délice servi par un grand format au papier de qualité, nécessaire à cette nuée compacte d'oiseaux qui s'élève. L'occasion également pour vous cher lecteur, de réviser vos connaissances en matière d'espèces ailées…
Lien : http://coursdefrancais63.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Accalia
  11 janvier 2015
Un jour, les oiseaux décidèrent de se trouver un roi. Mais ils n'arrivent pas à se mettre d'accord.
L'un d'eux propose d'organiser une grande course vers le soleil.
Celui qui se rapprochait le plus de l'astre serait le Roi des Oiseaux.
Au top départ, tous s'élancent vers le soleil, mais très rapidement plusieurs sont obligés d'abandonner…
J'ai découvert cet album il y a un moment et je l'avais vraiment beaucoup aimé.
L'histoire en elle-même est un classique, que j'aime bien raconter aux classes, qui aborde la ruse, l'égalité. Une très jolie histoire, vraiment, pleine d'humour en plus, qui donne l'impression d'être une légende.
J'ai aussi beaucoup apprécié les illustrations de Gwendal le Bec, que je trouve magnifique, tout spécialement quand les oiseaux s'élancent dans le ciel. C'est vraiment magnifique et j'aime également l'utilisation de ces couleurs hors du commun.
Vraiment un très joli album que je vous conseille, dès 6 ans.
Lien : http://writeifyouplease.word..
Commenter  J’apprécie          60

critiques presse (3)
Ricochet   11 juin 2012
Le trait est rude, gris et sec. En accord avec cette histoire de concurrence, qui permet de faire défiler sous nos yeux une quantité d'espèces, des gros oiseaux migrateurs aux petits modèles qui ont l'habitude de voler d'arbre en arbre.
Lire la critique sur le site : Ricochet
LeSoir   05 décembre 2011
L’album séduit par son ton et par son graphisme, construisant un excellent rapport texte-images et témoignant d’une belle spontanéité : malgré des crayonnés très précis, l’auteur a tout redessiné à l’encre ! Pour tous, dès 5 ans.
Lire la critique sur le site : LeSoir
LeMonde   02 décembre 2011
C'est un livre que l'on regarde. Des dessins dans lesquels on aime se perdre. C'est aussi un texte à lire à haute voix, une histoire ancienne remise en mots, pour les plus petits comme pour leurs parents.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
PalmyrePalmyre   04 juillet 2013
Un jour (pour une raison que je ne connais pas), les oiseaux décidèrent de se choisir un roi.
Afin de le désigner, ils organisèrent une grande course - celui qui volerait le plus près du soleil deviendrait le roi des oiseaux.
Commenter  J’apprécie          150
albumsdeluciealbumsdelucie   29 avril 2015
Il y avait là réunis tous les oiseaux du monde : des rouges-gorges, des flamants roses, des chouettes, des hérons, des huppes, des merles, des pics, des macareux, des bruants zizis. Mais aussi des calaos, des marabouts, des grands tétras, des spatules blanches, des gros-becs casse-noyaux, des troglodytes, des colibris, des toucans, des cacatoès et bien d’autres encore. Je n’ai ni assez de place ni assez de patience pour tous les nommer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : oiseauxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Gwendal Le Bec (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1011 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre