AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2864245647
Éditeur : Métailié (16/02/2006)

Note moyenne : 3.08/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Il y a la foret du flâneur, du fugitif, celle de l'Indien, la foret du chasseur, du garde-chasse ou du braconnier, celle des amoureux, des ornithologues, la foret aussi des animaux ou de l'arbre, celle du jour et de la nuit.
Mille forets dans la même, mille vérités d'un même mystère qui se dérobe et ne se donne jamais qu'en fragments. " Tout comme il y a un paysage, un son, une saveur, un parfum, un contact, une caresse, pour déplier le sentiment de la présen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
J-line
  29 avril 2012
Une lecture nécessaire -contre la mise à mal du corps "identitaire" ou intime (mise à mal relevant d'un certain désamour de la condition humaine et faisant retour à la gnose ancienne).
Comme un voyage au coeur d'une condition humaine ouverte au monde et à l'autre par quelques tentacules d'extériorité: les sens.
Avec une mise en lumière du rôle informatif et formatif desdits sens: où une amplification, a fortiori une prothétisation, modifierait l'essence (sans Essence) de l'homme. Car donc les sens en leur assise charnelle et affective (situés et éveillés à leur réalité par la culture) donnent sens au monde :ils ordonnent la pensée (et le langage) tout en donnant à penser ...
Une très belle analyse du corps comme 'unité identitaire et identifiante' : où tout changement sera signifiant quand le corps est conceptualisé, quand la pensée est enracinée dans la chair...
L'ouvrage est en outre très abordable : il ne requiert nullement une spécialisation en ces problèmatiques.
Commenter  J’apprécie          00
picaflor
  26 mai 2012
Une réflexion originale sur l'univers sensoriel dans lequel nous baignons et sa signification. C'est parfois un peu touffu, mais avec le mérite de nous inciter à jeter un regard critique sur des perceptions dont nous n'avons pas forcément conscience. le titre laissait cependant espérer une approche un peu plus comparative et internationale.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
J-lineJ-line   29 avril 2012
(… ) le monde et l’homme s’enchevêtrent grâce à un système de signes qui règle leur communication. Les sens ne sont pas seulement une intériorisation du monde en l’homme, ils sont une irrigation de sens, c'est-à-dire une mise en ordre particulière organisant une multitude de donnée.
Commenter  J’apprécie          10
picaflorpicaflor   26 mai 2012
Parcourant la même forêt, des individus différents ne sont pas sensibles aux mêmes données. Il y a la forêt du chercheur de champignons, du flâneur, du fugitif, de l'Indien, la forêt du chasseur, du garde-chasse ou du braconnier, celle des amoureux, des égarés, des ornithologues, la forêt aussi des animaux ou de l'arbre, celle du jour et de la nuit.
Commenter  J’apprécie          00
J-lineJ-line   29 avril 2012
L’individu ne prend conscience de soi qu’à travers le sentir, il éprouve son existence par les résonances sensorielles et perceptives qui ne cessent de le traverser.
Commenter  J’apprécie          10
J-lineJ-line   29 avril 2012
L’homme est impuissant à se mouvoir s’il n’éprouve pas la solidité de ses mouvements et la tangibilité de son environnement. La disparition du toucher est une privation de la jouissance du monde (…). Sans point d’appui, sans limite autour de soi pour ressaisir le sens de la présence, l’homme se dissout dans l’espace.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de David Le Breton (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Le Breton
Présentation de l'ouvrage "Le silence et la parole, contre les excès de la communication", Editions Eres 2017, auteurs : Philippe Breton et David le Breton
Dans la catégorie : Pratiques culturellesVoir plus
>Sciences sociales : généralités>Culture et normes de comportement>Pratiques culturelles (225)
autres livres classés : anthropologieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
274 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre