AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2841110516
Éditeur : Editions Nil (23/05/1996)

Note moyenne : 3/5 (sur 16 notes)
Résumé :

« Depuis trois semaines, la couleur de la lumière change presque tous les jours, les haies et les bosquets de saules commencent à s'éclaircir. Je guette par la fenêtre la cavalcade des nuages, au large, leurs ombres qui se font la course sur le champ labouré en contrebas. Un trait de lumière passe sur la mer comme une vague, s'enfle à toute vitesse, submerge le rivage, les arbres du Cosquer, et disparaît. Des taches d'encre noire envahissent le ciel, puis s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
gilou33
  07 juin 2015
Ce livre, emprunté à mon père, nous emmène en Bretagne dans la Baie de Morlaix.
L'auteur nous fait visiter le littoral de son enfance au travers de ses souvenirs et d'anecdotes sur le passé de la Baie, les corsaires et autres marins...
Etant originaire de la région, j'ai été touché par la retranscription des lieux, des couleurs, des odeurs, de l'atmosphère qui règnent sur ce bord de mer.
J'ai vécu un beau moment de nostalgie, celle que l'on éprouve envers une époque révolue qui, autrefois, était attachée à cet endroit qui nous est cher...
Commenter  J’apprécie          110
BVIALLET
  22 mai 2012
L'auteur, breton né à Plougasnou, passe l'hiver sur les bords de la baie de Morlaix. Il se promène le long des grèves, dans le vent et la tempête, se souvient de ses sorties en mer, de ses parties de pêche à pied et de ses rêves d'enfant qui construisait une cabane en s'imaginant être dans les grands espaces de l'Ouest sauvage. Il évoque également le souvenir des marins et des paysans bretons d'autrefois : le dur labeur des goémoniers, les aventures du roi des mers, Nicolas Coëtanlem, grand corsaire et même pirate qui faisait régner la terreur sur l'Océan. Dans de petites tavernes enfumées, il en profite pour nous raconter l'histoire d'un Robinson breton, William le Squin qui survécut à un naufrage aux îles Crozet et celle d'un certain Troïlus du Mesgouez, mauvais seigneur qui tenta de soumettre la ville « libre » de Morlaix en usant de ses appuis à la cour.
Ce livre présenté comme « roman », n'en est pas vraiment un car il ne comporte aucune fiction mais une séries de réalités bretonnes qui la dépassent totalement. Nombreuses descriptions du climat, des paysages et de l'ambiance dans un style fleuri allant parfois jusqu'à l'alambiqué. Cet impressionnisme très personnel est heureusement agrémenté de nombreuses anecdotes aussi bien sur la vie d'autrefois (qui peuvent venir en complément au « Cheval d'orgueil » ou aux « Mémoires d'un paysan bas-breton ») que sur la petite histoire avec ses personnages de bretons hauts en couleur, fiers, courageux et souvent admirables. le lecteur apprendra beaucoup de choses sur la sociologie de la Bretagne et pourra rectifier certaines idées reçues et faire un sort à certains clichés. Intéressant de ce point de vue.
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
rosulien
  07 mars 2018
Un livre acheté par hasard lors de rencontres littéraires à Rennes. Un auteur que je ne connaissais pas. Ce n'est pas un roman, c'est assez souvent brouillon et pourtant je l'ai lu d'une traite.On y rencontre pirates et corsaires, goemoniers, aventuriers de la mer et commerçants redoutables . On y parle aussi de la vie quotidienne en Bretagne à différentes époques.
Tout cela se passe aux alentours de la Baie de Morlaix dans le Finistère
Les anecdotes sont souvent savoureuses et on passe un bon moment
Tout cela donne envie de découvrir d'autres oeuvres plus connus de cet écrivain qui sait raconter la Bretagne loin des schémas traditionnels
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
gilou33gilou33   07 juin 2015
Le silence, ce n'est pas l'absence de bruit, le blanc d'un "rien", non, le silence est peuplé de mille sons, il vit, et nous éveille, le silence, simplement, est la disparition du brouhaha, du bruit de fond, de ce qui rend chacun les êtres et les choses informes, indifférenciées...
Commenter  J’apprécie          120
jujusorel75jujusorel75   19 mai 2016
Pourquoi, dans le fond, partons-nous ? Pour voir ce que nous ne savons plus regarder. Pour une fraîcheur nouvelle, et triompher, ne serait-ce qu'une minute, une seconde, de l'ordinaire des jours, de l'usure des choses, du poids des habitudes, de tout ce qui, jour après jour, efface le monde autour de nous, nous rend indifférents.
Commenter  J’apprécie          20
rosulienrosulien   07 mars 2018
Avril était une ivresse d’odeurs fraîches au pli secret des chemins creux
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Michel Le Bris (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Le Bris
Festival Étonnants Voyageurs à Saint-Malo du 19 au 21 mai 2018.
Dans la catégorie : Touraine (Histoire)Voir plus
>Histoire de l'Europe>Histoire de France>Touraine (Histoire) (42)
autres livres classés : Morlaix (Finistère)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Charade-constat

Première saison d'une épopée

Iliade
Bible
Saga
Genji

6 questions
25 lecteurs ont répondu
Thèmes : sociologie , météorologie , vacancesCréer un quiz sur ce livre