AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253119318
Éditeur : Le Livre de Poche (04/04/2007)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 952 notes)
Résumé :
Un mariage bourgeois, un beau jour de juin en Normandie. Avec, de chapitre en chapitre, les différents regards des héros de la fête. De la petite demoiselle d'honneur émerveillée au curé assailli par ses démons, de la tante excentrique à la mariée au bord de la crise de nerfs, les personnages hauts en couleurs défilent à travers des scènes drôles, cruelles ou attendrissantes. Les masques tombent et les secrets de famille éclatent.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (147) Voir plus Ajouter une critique
rabanne
  17 septembre 2017
Un dimanche gris et pluvieux, repos et lecture tout mon soûl. Ça fait du bien après une rentrée bousculée et la fatigue accumulée.
La célébration d'un mariage. Un grand mariage, un beau mariage ? Oui, tout concourt à le croire, le rendre heureux et éclatant le jour J.
Mais, on le sait très bien, il y a l'envers du décor : les règlements de comptes, les ressentiments, les mesquineries, les contrariétés, la logistique, les ratés, les petits couacs, les grosses gaffes...
Bref, la perfection, ça n'existe pas !
Un roman choral reflétant bien l'ambiance souvent délétère gravitant autour d'un mariage : la comédie des apparences, le vernis social (ici, les familles sont issues de la haute bourgeoisie), l'hypocrisie des uns, l'égoïsme des autres, les drames ordinaires, les secrets de famille...
J'ai vraiment apprécié ce premier roman publié par Blandine Le Callet (dont j'avais aimé La ballade de Lila K, dans un genre différent), à la fois drôle, grave, caustique et sensible.
Certains clichés parfois, mais la plume de l'auteure sait ne pas être stigmatisante et m'a été très agréable à lire.
NB : m'a rappelé le regard juste et acéré d'Alice Ferney ou, plus récemment, de Sophie Henrionnet...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          7323
Junie
  04 novembre 2012
Cette pièce montée ne fait pas l'apologie du mariage, elle dénonce plutôt l'hypocrisie, l'égoïsme et les faux-semblants qui semblent guider les choix d'une famille "très komilfo" qui se réunit pour une grande cérémonie où on doit éviter à tout prix les fausses notes.
Mais le malaise est grand au sein de cette assemblée, depuis le curé qui bâcle la messe jusqu'au marié saisi par le doute en passant par la petite demoiselle d'honneur à qui cette pièce montée donne mal au coeur bien avant le dessert.
Une écriture simple, sans fioritures, des personnages ordinaires, qui nous dévoilent en l'espace de quelques heures un bel échantillon de sentiments pas toujours très honorables. Les tableaux sont assez nuancés et n'en sont que plus crédibles.
Commenter  J’apprécie          580
DoVerdorie
  30 octobre 2015
Premier roman (!) de B. le Callet dans lequel elle observe avec humour et une justesse de style "le bonheur collectif obligatoire et organisé" d'un mariage bourgeois à la campagne. L'occasion de démasquer les hypocrisies de chacun... et le lecteur se marre !
Commenter  J’apprécie          490
sandrine57
  19 septembre 2018
Après des mois de préparation, des disputes, des tensions, Bérengère et Vincent s'unissent pour la vie en ce dimanche ensoleillé. Rien n'a été laissé au hasard, de la petite église normande hyper photogénique, en passant par la tenue très chic des enfants d'honneur, jusqu'à la magnifique robe blanche à pas moins de 3000 euros. La famille, les amis, les simples connaissances sont venus, parés de leurs plus beaux atours, les hommes, élégants en costumes griffées, les femmes chapeautées, les enfants tirés à quatre épingles. Mais malgré un programme millimétré et une volonté affichée de perfection, la mécanique parfois se grippe...
Agréable roman choral où quelques protagonistes prennent la parole pour raconter le mariage très bourgeois de Bérengère et Vincent. Sous les apparences fastueuses se cachent coups bas, hypocrisies, mésententes, mésalliances et secrets de famille. Derrière les sourires de façade se dissimulent des blessures, les rancoeurs, la jalousie, la mesquinerie. Insupportables, prétentieux, frustrés mais aussi perdus, gentils et touchants, les personnages nous énervent ou nous émeuvent, et surtout nous ressemblent. Si certains sont un peu caricaturaux, la mariée en tête, d'autres sont vraiment réussis comme Pauline, la petite demoiselle d'honneur.
Sucrée et acide, jamais indigeste, cette pièce montée est une lecture détente piquante et savoureuse. A lire avant de se rendre à un mariage, histoire de relativiser un peu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          412
iz43
  22 avril 2018
Un livre choral particulièrement réussi qui met en scène des mariés, leurs familles et les invités avec tellement de justesse, d'ironie que ça m'a presque mise mal à l'aise.
Chaque chapitre est consacré à un personnage et à son point de vue. Ainsi une même scène peut être vue plusieurs fois mais de manière totalement différente.
C'est un mariage haut de gamme dans une famille bourgeoise (la robe de la mariée tape déjà dans les 3000 euros, la vaisselle est choisie parmi les grands noms alors que je collectionne les points pour les verres Intermarché hihi). Bref autant vous dire qu'on ne mélange pas les torchons et les serviettes, que les petits plats se mettent dans les grands et que chacun doit se plier aux règles.
J'ai beaucoup aimé l'ouverture du roman avec le point de vue de Pauline une petite fille qui découvre que les adultes ont parfois un comportement très moche sous des airs gentils. Le comportement de la soeur de la mariée à l'égard d'une petite cousine trisomique est juste à vomir.
J'ai bien aimé le personnage de Marie qui m'a fait penser à une cousine de ma mère qui s'est casée tard et a essuyé pas mal de remarques blessantes sans parler de la fête des catherinettes comme elle n'était pas mariée à 25 ans.
Il n'y a pas mieux qu'une famille pour infliger des blessures profondes.
Ce qui est parfaitement retranscrit dans le livre. On retrouve le personnage de la ronde, de la célibataire sur le tard, de celui qui a réussi et le fait savoir à la terre entière, la belle mère méchante...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          263
Citations et extraits (58) Voir plus Ajouter une citation
ladesiderienneladesiderienne   07 mars 2013
Il en a assez de ces brochures de traiteur, avec leur défilé de plats dont les noms prétentieux ne permettent même pas de deviner les ingrédients : langues de belles-mères et gueules enfarinées sur leur lit de marrons glacés, roulades de cocus cuits à point dans leur jus, fricassées de pétasses et son coulis de prout prout tralala, crème de morue à la sauce de mes couilles ! Le menu de leur dîner de mariage, il s'en moque comme de sa première chemise. Qu'elle choisisse toute seule, et qu'on en finisse !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
rabannerabanne   17 septembre 2017
C'est Lucie, bien sûr. Lucie dont elle connaissait l'existence sans connaître le handicap. Lucie va prendre place dans le cortège d'honneur, au milieu des beaux petits enfants bien portants. (...) Voilà la catastrophe qui vient de s'abattre sur Bérengère. Voilà ce qui la scandalise et lui transit les doigts.
Commenter  J’apprécie          300
julinoujulinou   16 juin 2009
Le sens de l'humour, c'est une chose rare, je peux te le dire. C'est pour ça que c'est le bon. Parce qu'on a beau épouser M. Parfait, si M. Parfait n'est pas drôle, on finit par s'ennuyer...s'ennuyer à mourir.
Commenter  J’apprécie          350
julinoujulinou   13 juin 2009
A l'origine, les êtres humains étaient doubles. Deux corps soudés dans une parfaite harmonie. Mais les dieux les ont un jour séparés. Depuis, chaque être passe sa vie à la recherche de son double exact, sa moitié perdue, et lorsqu'il la retrouve, ils s'unissent d'un amour parfait et inaltérable. (p. 62)
Commenter  J’apprécie          200
iz43iz43   22 avril 2018
Ça doit être le plus beau jour de notre vie, Vincent, assène-t-elle en détachant les syllabes pour donner à ses paroles le poids nécessaire. C'est comme un spectacle, tu comprends ? Une pièce de théâtre. Nous sommes les personnages principaux, et les invités sont à la fois les figurants et les spectateurs. Pour que ce soit réussi, tout doit être réglé au millimètre !
Commenter  J’apprécie          160
Videos de Blandine Le Callet (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Blandine Le Callet
Interview de Blandine Le Callet pour son livre "La ballade Lila K".
autres livres classés : mariageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





.. ..