AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Éditeur : (01/01/2000)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
On passe à côté d'eux, souvent sans leur jeter un regard. Sans leur donner même quelques poussières de temps. On en trouve de toutes sorte dans la rue de ces fantômes : exclus, fugueuses, errants dans domicile, immigrés sans racines, on les rencontre sans les voir, saisis par l'œil lucide de l'auteur qui les observe jusqu'à fouailler leur âme blessée.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
AFSanAngel
  17 mars 2010
On passe à côté d'eux, souvent sans leur jeter un regard. Sans leur donner même quelques poussières de temps. Exclus, fugueses, errants, immigrés sans racines, passants désemparés, foule mécanique, les voici saisis par un oeil immobile qui les observe et les suit parfois jusqu'au tréfonds de leur âme blessée.[...]
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
NievaNieva   22 juillet 2020
C’est un autre soir, encore un soir dans la série des soirs. Mon regard me brûle. Il y a des mois, des années qu’il ne s’éteint pas. Je dois sans cesse accommoder, ouvrir et fermer mon diaphragme, ma pupille est pareille à un cœur douloureux. La vie est une quête cruelle de la lumière, lumière des villes, lumière des déserts, lumière du sable qui emplit la bouche de ceux qui tombent.
Commenter  J’apprécie          20
NievaNieva   22 juillet 2020
Quand on ne s’occupe pas d’elle à l’épicerie, elle proteste à sa façon : « Mais enfin, Monsieur, grande et grosse comme je suis, vous ne me voyez même pas ! » L’épicier hausse les épaules, il grogne : « Ecoutez, on ne va pas en faire une histoire. » Aminata répond, et ses mots sont venus jusqu’à moi comme un souffle de vérité : « Est-ce que pour vous, nous les Africains, nous sommes invisibles ? » Et j’ai pensé que c’était vrai, pour les gens de cette ville les étrangers sont pareils à des taches de couleur qui glissent sur le paysage gris, des taches qui passent, qui vont et viennent, et un jour qui disparaissent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
NievaNieva   22 juillet 2020
Elle dit en riant : « Tu sais, quand je suis arrivée ici, je croyais que les gens avaient enfermé tous leurs enfants dans une grande maison quelque part dans la ville, parce que je ne les voyais jamais dans la rue. Et je demandais aux gens : “Mais où sont passés les enfants ?” Et je demandais aussi : “Où est la forêt, la rivière, où sont les oiseaux ?” Je ne comprenais rien, je croyais qu’en cherchant bien j’allais retrouver tout comme chez moi. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
NievaNieva   22 juillet 2020
Pourquoi personne ne lave devant chez soi ? Vous, ici, vous donnez vos balais aux Africains, vous leur mettez un habit vert, et vous les poussez dans la rue, vas-y, balaie ! et personne ne leur parle jamais.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de J.M.G Le Clézio (30) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de J.M.G Le Clézio
Tatiana de Rosnay avec Augustin Trapenard dans 21 CM Après l?océan Indien avec JMG le Clézio, Augustin Trapenard traverse la Manche pour aller rejoindre Tatiana de Rosnay sur les terres de sa mère. L?auteure du best-seller Elle s?appelait Sarah (près de 12 millions d?exemplaires vendus) a choisi de recevoir l?équipe de 21CM à Monk?s House, dans le Sussex au sud de l?Angleterre. https://www.actualitte.com/article/monde-edition/tatiana-de-rosnay-avec-augustin-trapenard-dans-21-cm/89079
Première diffusion ce 13 juin à 22 h 35 sur Canal +.
autres livres classés : clochardsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

celui qui n'avait vu la mer

Pourquoi s'est-t-il enfuit de l'internat?

pour voyager
pour voir sa famille
pour réaliser son rêve
pour se vider l'esprit

3 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : J.M.G Le ClézioCréer un quiz sur ce livre