AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782879018119
183 pages
Éditeur : Sud Ouest (03/10/2007)
4.67/5   3 notes
Résumé :
Trieuses de charbon, dentellières, cochères, confiseuses de sardines, plumassières, polisseuses de pipes, sécheuses de morues, laitières, modistes...

Il y a cent ans, c'est-à-dire hier, exercer un métier était, pour une femme, quasiment immoral. Elle se devait, avant tout, de se consacrer à ses parents, son mari et ses enfants. Mais, la révolution industrielle aidant, l'économie française de La Belle Époque manquait cruellement de bras. En 1900, ce fu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Youplala
  25 mars 2008
Pour voir la critique avec des photos:
http://youplala.canalblog.com/archives/2008/03/20/8392717.html
Grâce à une mamie qui me racontait dans mon enfance ce que c'était de vivre au début du XX° siècle, j'ai toujours été fascinée par les métiers exercés autrefois et bien souvent aujourd'hui disparus.
C'est donc avec enthousiasme que je me suis inscrite à Masse Critique, dans l'espoir de recevoir "les métiers de nos grands-mères". Et bingo, je l'ai reçu!
Commençons par son aspect "extérieur": c'est un très beau livre au format "livre d'art" avec une très grande quantité de photos magnifiques et grandes (voire très grandes), ce que j'apprécie particulièrement. J'adore scruter telle ou telle photo pour voir les détails, observer les expressions des visages, les vêtements, l'environnement...
Pour ce qui est du sujet traité, bien comme son nom l'indique il parle des métiers exercés par les femmes autrefois. L'auteur décrit avec beaucoup de minutie ce en quoi ils consistaient, les outils utilisés, parfois les différentes étapes à franchir afin d'obtenir un résultat et il en décrit les variantes en fonction de chaque département autant que faire se peut. Pour moi qui adore les détails de chaque activité, c'est tout simplement merveilleux. :-)
De plus, il est très simple de se repérer dans le livre puisque les activités sont classées par ordre alphabétique. Un petit onglet situé en haut à droite et à gauche indique où l'on en est.
Quelque chose m'a très fortement interpelée à la vue de ces femmes de 1900: leur différence par rapport à celles de maintenant. Ça peut sembler stupide à dire comme ça, mais j'ai constaté que les femmes de cette époque étaient plus rondes que maintenant et au fur et à mesure que l'âge et les grossesses passaient, elles prenaient du poids. Vous allez me dire "maintenant aussi!". Oui certes, mais la norme actuelle est à la minceur, on n'entends parler que de régimes à gauche à droite et même les femmes enceintes se doivent de ne pas prendre trop de poids sous peine de se faire mal voir. Alors que sur ces photos, la norme est tout à fait contraire...
J'ai remarqué également que les femmes avaient beaucoup de rides à 60 ans et plus, et c'était aussi tout à fait normal.
Ces photos m'ont permis de réaliser à quel point les choses avaient évolué entre temps.
En résumé, si vous êtes intéressé/e par les livres décrivant les us et coutumes "d'avant", ce livre fera votre bonheur comme il a fait le mien. ;-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
lucie
  27 mars 2008
c'est un beau livre (feuilletage obligatoire avant lecture approfondie) illustré de cartes postales de l'époque (la belle époque !) avec travailleuses aux chignons (et quels chignons !!!) .
C'est un livre interéssant et très bien documenté: une intro nous replace dans le contexte et nous rappelle que nous nous sommes battues pour travailler (si,si! on a fait ça !). Ensuite l'auteur consacre une à deux pages à chaque métier: plumassières, modistes, trieuses de cailloux, résinières, sabotières, épépineuses, denoisilleuses, midinettes (jeunes voire très jeunes ouvrières de la couture et de la mode qui se contentaient d'un modeste déjeuner - une dînette- pris à la hâte à midi net sur les bancs d'un jardin public). J'y ai retrouvé les metiers de ma petite mémée (maman de papa) - modiste- et de celle de mon homme -polisseuse de pipes. A l'époque les femmes gagnaient déjà moins que les hommes et étaient assignés à des tâches sans qualification reconnue...
Commenter  J’apprécie          10
urbanbike
  13 mars 2008
"Fa-bu-leux" livre d'images que je ne peux que vous conseiller, tant pour la lecture — beaucoup d'informations glissées ci et là, que pour la vue de toutes ces étonnantes illustrations… C'est ma manière de fêter ce 29 février en vous proposant ce billet sur ce livre que j'ai obtenu via l'opération masse critique organisée par nos amis de Babelio…
C'est le genre d'album à s'offrir et à ouvrir pour lancer une discussion en famille… Et retrouver accessoirement les métiers de nos grands-mères et arrières grands-mères si vous avez, comme moi, des origines paysannes.
Suite ici :
http://www.urbanbike.com/index.php/site/les-metiers-de-nos-grands-meres/
Commenter  J’apprécie          10
urbanbike
  29 février 2008
C'est le genre d'album à s'offrir et à ouvrir pour lancer une discussion en famille… Et retrouver accessoirement les métiers de nos grands-mères et arrières grands-mères si vous avez, comme moi, des origines paysannes.
Retour un siècle en arrière, à l'aube du XX° siècle. 39 252 000 français recensés en 1906. Quelques années plus tard, ce fût la guerre. et pendant que les hommes allèrent se faire massacrer au front, qui continua à bosser…?
Suite sur urbanbike :
http://www.urbanbike.com/index.php/site/les-metiers-de-nos-grands-meres/
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
urbanbikeurbanbike   13 mars 2008
Que l'on ne s'y méprenne pas. Ce livre n'est pas un ouvrage féministe qui relate leur combat. Il s'attache à retracer, tout simplement leur vie de tous les jours, leur vie de labeur au travers de textes et de cartes postales anciennes qui étaient alors le vecteur de communication le plus important puisque nos aïeux en expédièrent 100 millions en 1900 et 800 millions en 1914 !
C'est un hommage affectueux à nos grands-mères au travers du quotidien d'une centaine de métiers […] qu'elles exerçaient, dans la joie ou dans la douleur, il y a cent ans à peine… quand elles avaient notre âge.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

>Sciences sociales>Coutumes, savoir-vivre, folklore>Coutumes, savoir-vivre, folklore (36)
autres livres classés : MétiersVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Enfants et polysémie

Outre une petite fille, que désigne une fillette?

Une petite voiture
Une petite bouteille
Une petite robe
Une petite église

10 questions
55 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfance , vocabulaireCréer un quiz sur ce livre