AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Pois0n


Pois0n
  04 janvier 2021
Découvert ici même grâce à la critique de sylvaine, je ne pouvais pas passer à côté de ce livre qui se passe non seulement dans ma ville, mais surtout au Jardin des Plantes, dont la serre tropicale était mon refuge préféré avant que la pandémie n'en interdise l'accès. Autant dire que le truc n'a pas végété (haha) longtemps dans ma pile à lire...

Annoncé comme un polar botanique, on est en réalité davantage en présence d'un thriller puisqu'il est question de course contre la montre pour sauver non seulement un humain, mais aussi des plantes rares endémiques, le tout sous la menace de malfrats qui ne plaisantent pas. Ouvrir le feu sur des ados ? Aucun souci ! le tout saupoudré d'une forte dose d'informatique et de gadgets high-tech qui font fortement penser à une version jeunesse de la série « Oregon » de Clive Cussler, où là aussi menace écologique imminente et technologie de pointe se côtoient.

Sauf que ce qui tient debout dans le cadre d'une agence de mercenaires privée à laquelle font appel les gouvernements dans le plus grand secret l'est beaucoup moins pour un groupe de deux collégiens, un écolier et une apprentie ingénieure en prépa, aussi hackeuse de génie cette dernière soit-elle. Globalement, l'ensemble de l'intrigue manque énormément de crédibilité. le fait que le père (millionnaire et dans la R&D de drones, comme c'est pratique) confie à sa cadette de treize ans une technologie top-secrète destinée aux armées, ou que les flics se contentent de râler après avoir trouvé les jeunes sur une scène de crime font carrément lever les yeux au ciel. La seule chose de réaliste dans cette histoire, ce sont les réactions des parents quand leur progéniture se fait choper : eux sont plus sévères que les forces de l'ordre !

En fait, on sent clairement que le truc a été écrit par des auteurs de littérature adulte, ici engoncés dans le carcan d'une histoire jeunesse qui aurait pleinement déployé son potentiel si ses héros avaient été plus âgés. C'est sans doute aussi la raison pour laquelle la narration semble parfois si bancale, avec une narration majoritairement au passé qui se retrouve subitement au présent sans raison, des dialogues qui manquent parfois de naturel, un ton qui hésite régulièrement entre le soutenu presque adulte et le « très jeunesse », sans oublier l'incursion ultra-maladroite d'un début de romance.

Mais si l'on met de côté l'aspect capillotracté et la plume inégale ? Eh bien, on a quand même un bouquin très sympa, qui exploite pleinement son thème original, n'hésitant pas à verser dans le didactique à l'occasion. Pas de la façon la plus subtile, donnant une forte impression de « syndrome Wikipédia », mais avec une régularité qui fait passer plus facilement la pilule. On apprend des trucs sur les plantes, le fonctionnement des jardins botaniques, l'histoire de celui de Nantes... Et puis, le rythme du récit fait que l'on ne s'ennuie pas, sauf quand les personnages eux-mêmes rongent leur frein. Pas d'action spectaculaire ici, mais des rebondissements à la hauteur des personnages voire même un peu plus ! D'ailleurs, on appréciera les réactions logiques de ceux-ci lorsqu'ils se retrouvent dépassés par les évènements. Pas de McGyver ici, juste des jeunes normaux un peu téméraires sur les bords, parfois trop, quitte à le payer très cher. Il y a aussi l'aspect familial, très réussi : les parents sont présents et les jeunes héros doivent composer avec, y compris avec les problèmes déjà existants sans rapport avec l'intrigue principale.

Au final, on ferme les yeux sur les aspects les plus improbables de l'histoire qui nous sortent régulièrement de celle-ci et on se laisse porter le reste du temps.
Enfin, il faut garder à l'esprit que si les faiblesses du livre sauteront indéniablement aux yeux d'un lecteur adulte, le public cible, à savoir les jeunes ados, n'y trouveront eux probablement rien à redire.
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (6)voir plus