AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Évelyne Le Garrec (Éditeur scientifique)
EAN : 9782020057721
251 pages
Seuil (01/02/1981)
3.5/5   8 notes
Résumé :
Faut-il détruire le couple institutionnalisé ? Supprimer la cohabitation et son symbole : le lit conjugal ?
Peut-être entrons-nous dans l’ère de la séparation entre les sexes, nécessaire pour permettre a chacun, homme ou femme, de devenir un individu.
Dans cette histoire a plusieurs voix, des femmes de tous âges, de toutes origines sociales, célibataires, veuves, divorcées, mènent une longue conversation sur leur solitude et sr l’itinéraire qui les ame... >Voir plus
Que lire après Un lit à soiVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Evelyne le Garrec était une journaliste féministe.

Dans ce livre, Evelyne le Garrec laisse la parole aux femmes seules avec enfant(s), aux divorcées, aux veuves, aux libertaires. Ces témoignages donnent des arguments et des revendications d'un vécu personnel difficile, traumatisant, épuisant où la sexualité émotive a été marquée heureusement en bien, même si toutes ces femmes, avec l'expérience, rêvaient d'y voir la réforme du couple.

L'autrice donne ainsi une impulsion à ce livre où elle commente également les vérités comme les utopies de chacune.

Il livre qui rentre enfin dans le quotidien des personnes, de la vraie vie comme dirait les jeun's.

Pas certain, qu'il soit recommandé de mettre ce type d'ouvrage dans les mains de femmes en phase de se marier, du moins des indécises, à moins que vous n'aimiez pas votre futur gendre, sur un mal en entendu ça peut marcher !

Enfin, Hitler remettait bien « Mein Kampf » à tous les mariés, alors pourquoi ne pas remettre ce type d'ouvrage aux jeunes mariés pour leur éviter des chemins désastreux.

Il me reste à trouver des livres de couples qui ont réussi. A lire ce dernier ça donne le bourdon de ne lire que les inconvénients et les déséquilibres de ces femmes.

J'ai choisi ce livre, car Mona Chollet s'en est inspiré pour son livre « Réinventer l'amour » dont il est question également de patriarcat dans un court paragraphe.
Commenter  J’apprécie          00
Petite pépite féministe très seventies trouvée par chance dans une boîte à livres!
Derrière l'étonnante et cocasse couverture, et le clin d'oeil à Virginia Woolf, ce livre à la première personne est un recueil de témoignages de vies de femmes.

Une émouvante polyphonie, orchestrée par l'autrice, la journaliste Evelyne le Garrec. le thème exploré est la remise en question du paradigme du couple, du "lit conjugal", l'aliénation qui découle pour les femmes de ce modèle social, le prix à payer pour celles qui en sortent de leur initiative ou par accident.

Les récits des vies de ces femmes, recueillis et transcrits sans prétention scientifique par l'autrice, livrent un précieux témoignage sur une génération, mais permettent de mesurer aussi ce qui n'a pas changé depuis lors...
Les femmes interrogées viennent de milieux très différents (quoique la plupart du temps militants), et à titre personnel j'ai été extrêmement touchée de lire le chapitre sur la condition des femmes dans le monde agricole, très pertinent, un sujet très rarement abordé.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Se battre à l'intérieur du couple c'est épuiser dans une bataille quotidienne et fastidieuse, jamais gagnée, toujours à engager de nouveau, une énergie qui ne pourra plus s'employer ailleurs. C'est contourner le problème, refuser de le voir et de l'affronter là où il se trouve réellement: dans l'existence même du couple. C'est jouer la carte de la réforme du couple, comme les travailleurs jouent celle de la réforme de l'entreprise. En se battant contre les méthodes de travail, on évite de remettre en question l'essentiel, qui n'est pas la méthode, mais le travail lui-même. Quand j'écrivais sur la nécessité du partage des tâches entre le mari et la femme, n'est-ce pas le couple, inconsciemment, que je voulais sauver?
Commenter  J’apprécie          10

Video de Évelyne Le Garrec (3) Voir plusAjouter une vidéo

Evelyne LE GARREC évoque Marguerite DURAND
Jacques MERLINO cite la définition de "femme" (dans une salle avec des bustes de Venus) pour introduire le sujet sur Marguerite DURAND. Evelyne LE GARREC (dans le musée Marguerite Durand et devant le portrait de Marguerite Durand) parle de cette femme qui a vécu du IX siècle et qui fut une syndicaliste et une féministe à une époque ou cela n'était pas facile pour les femmes. (attention :...
Dans la catégorie : FemmesVoir plus
>Sciences sociales : généralités>Groupes sociaux>Femmes (204)
autres livres classés : Femmes seulesVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (19) Voir plus



Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1705 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}