AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1096906007
Éditeur : Editeur distribué par Harmonia Mundi (03/02/2017)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Un CV imaginaire, une fausse identité, et un crâne rasé. Steak Machine est le récit d'une infiltration totale de quarante jours dans un abattoir industriel en Bretagne. Geoffrey Le Guilcher a partagé le quotidien des ouvriers : les giclées de sang dans les yeux, les doigts qui se bloquent et les défonces nocturnes. Un univers où, selon un collègue de l'abattoir, "si tu te drogues pas, tu tiens pas". L'usine ciblée par le journaliste abat deux millions d'animaux par ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Kawane
12 juin 2017
Un journaliste réussi à se "fondre dans la masse" pour s'infiltrer incognito dans un abattoir industriel en Bretagne et va se faire embaucher pour mener son enquête. le travail est pénible et la cadence infernale. Pour les hommes, pour tenir il y a l'alcool et autres addictions....Tous les anciens souffrent de nombreux maux que la médecine du travail rechigne à déclarer en maladie professionnelle..là où la souffrance au travail et la souffrance animale de ce milieu professionnel sont au cœur de l'actualité.
Un témoignage un peu 'sanguinolant"..bien écrit on humerait presque les odeurs !! une enquête qui "colle à la réalité et qui nous plonge dans un univers un peu secret......qui face à la question cruciale du "consommer de la viande ou pas" et la cause animale bien entendu, nous interpelle avec intelligence.
Commenter  J’apprécie          90
RedIzaBzh
02 juin 2017
Au début, je pensais que ce livre témoignerait surtout du calvaire des animaux, mais c'est principalement un récit sur les humains qui travaillent dans ces abattoirs.
Et autant les animaux sont maltraités, autant les humains le sont eux aussi ! Il ne fallait pas s'attendre à des miracles non plus... Chaleur intenable, douleurs causées par le travail (non reconnues), drogue et alcoolisme pour faire face à tout ça, la liste est longue. Ces employés ne vivent pas, ils survivent. J'ai fait lire ce livre à quelqu'un qui a travaillé en usine, il m'a confirmé que ça lui a rappelé beaucoup de souvenirs.
La tuerie, l'endroit où l'on tue les animaux, est cachée non seulement du public, mais du reste du personnel. Les vidéos de L214 ont eu un impact public retentissant, donc on se méfie ! On parle un peu des animaux, mais très peu, l'auteur n'ayant eu que peu d'accès à cet endroit.
Je crois que ce livre est très important dans le sens où les personnes qui ne sont pas touchées par la souffrance des animaux (ou qui choisissent de l'ignorer) seront peut-être plus touchées par la souffrance des humains ?...
Juste pour préciser, je serai à la marche pour la fermeture des abattoirs le 17 juin prochain à Paris.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Toon
02 avril 2017
une plongée au coeur des immondes abattoirs, c'est complètement d'actualité après le premier procès pour maltraitance sur animaux de la part de quelques employés Du Vigan.
Pourtant, l'auteur centre son livre uniquement sur les employés de Mercure, usine au service du génocide animal, ou l'on abat 1 vache à chaque minute. Cette cadence infernale est la cause de tous les maux: Animaux encore conscient lorsqu'ils arrivent au dépeçage, maladies professionnelles multiples, épuisement lorsque les centres commerciaux font leur promotions de la rentrée...
Sans pour autant les défendre, l'auteur met bien en avant que ces employés pratiquent l''un des pires travail qui soit, entre le sang, la puanteur, le danger de se faire encorner, les salaires de misère, les embauches sur la chaîne à 4H30 du matin.... Beaucoup utilisent l'alcool ou l'herbe pour "oublier"...
Faut-il ou non les plaindre ? Chacun jugera mais au final il ne s'agira pas d'une tribune en faveur L214, et c'est surtout ce que j'attendais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lemillefeuilles
07 mars 2017
Qu'est-ce qui se passe dans les abattoirs ? C'est une question que peu de personnes se posent, parce qu'elles n'ont pas forcément envie de le savoir. Pourtant, incité par son éditrice, le journaliste Geoffrey le Guilcher décide d'enquêter sur ces lieux un peu tabous.
Pendant quarante jours, il va s'infiltrer dans un abattoir breton en se faisant embaucher par une boîte d'intérim. Dans Steak Machine, il nous raconte son expérience. Ses collègues, les patrons, les difficultés, les problèmes de santé - physiques et/ou psychologiques - que connaissent les employé·e·s qui côtoient la mort chaque jour, les tabous autour de la tuerie (là où les animaux sont tués), le travail à la chaîne, les cadences, etc.
Grâce à ce livre, j'ai pu constater ce que je pensais déjà : dans les abattoirs, il n'y a pas que les animaux qui souffrent. Il y a aussi des êtres humains, cassés, abîmés, parfois bousillés par ce travail ingrat dont nous n'osons pas parler.
Le travail à la chaîne est pénible en soi, mais à l'abattoir, il s'ajoute d'autres contraintes que cela, le bruit, le froid, la chaleur, les douleurs : pour les personnes qui sont à la tuerie, des cadences à tenir alors qu'ils sont face à des êtres vivants "qui n'ont pas envie de mourir, qui se débattent". Je mets des guillemets parce que ce sont les mots de Geoffrey le Guilcher lors de la rencontre à Rennes. (J'en profite pour dire que c'est une personne très sympathique, et son éditrice également).
Je trouve très intéressant que le point de vue des ouvriers et ouvrières soit abordé, et pas uniquement le problème d'éthique animale que ces lieux de la mort posent. Ce que le journaliste voulait faire en s'y infiltrant, c'est découvrir comment les choses se passaient. Et si je vous en parle aujourd'hui, c'est pour que vous vous intéressiez à votre tour à ce sujet de société qui nous concerne tou·te·s : la souffrance humaine et animale due aux abattoirs.
Lien : http://anais-lemillefeuilles..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Melms
08 février 2017
Un livre intéressant qui permet de prendre conscience de la réalité du travail dans un abattoir. L'auteur qui s'est fait embaucher en tant qu'intérimaire nous révèle les cadences infernales, la négation de la souffrance des employés, les douleurs qui apparaissent rapidement et qui ne sont pas reconnues par les employeurs.
Si la souffrance animale est souvent au cœur des débats, cet ouvrage a le mérite de poser la question de la souffrance humaine rarement évoquée et pourtant si présente.
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
julienraynaudjulienraynaud07 février 2017
la direction a fait disparaître la souffrance animale en la dissimulant derrière un mur.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Geoffrey Le Guilcher (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Geoffrey Le Guilcher
Geoffrey Le Guilcher - Steak machine
autres livres classés : abattoirsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de Geoffrey Le Guilcher (1)Voir plus




Quiz Voir plus

Ecrivains et prisons

"Différentes saisons" est un recueil de nouvelles de Stephen King. Laquelle raconte une spectaculaire évasion ?

Un élève doué
Rita Hayworth et la rédemption de Shawshank
Le corps
La méthode respiratoire

12 questions
40 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , prisons , roman , témoignageCréer un quiz sur ce livre