AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Fifrildi


Fifrildi
  21 avril 2017
J'ai terminé mon livre ce matin dans le train et j'étais contente d'avoir fini... avis mitigé.

L'histoire de Ged est belle et bien ficelée mais je n'ai pas ressenti d'émotion particulière. En cherchant sur Youtube des extraits du film de Goro Miyazaki je suis tombée sur une magnifique chanson d'Aoi Teshima, "Teru no Uta" (je suppose - sans certitude - que cela signifie "terre et mer"). On pourrait l'écouter en boucle tout en lisant cette première partie. C'est une histoire "tranquille" même avec la menace de l'ombre (ou du gebbet).

L'histoire de Tenar m'a beaucoup plus plu. Arrachée à l'âge de 5 ans à sa famille pour devenir la Prêtresse Éternellement Réincarnée pour servir les Innomables elle va croiser la route de Ged (cette rencontre va sceller leurs destins). J'ai vraiment trouvé cette partie palpitante (jusque la fin). On apprend des choses sur Ged mais c'est du raconté et non du vécu (je ne sais pas si je me fais bien comprendre?)

Je me suis par contre un peu ennuyée avec la dernière histoire car j'ai trouvé l'objet de la quête assez bof. Heureusement que le personnage d'Arren était bien campé (c'est ce qui m'a manqué pour Ged dans la première partie). J'ai plus l'impression de savoir qui est Arren que Ged que j'ai encore beaucoup de mal à cerner.

À côté de cela c'est si bien écrit. Il y a des belles tournures, des belles images, une certaine forme de poésie, ... c'est peut-être seulement le personnage de Ged avec qui cela n'a pas collé. Je ne sais pas.

Challenge pavés 2016-2017
Challenge Poul Anderson / Ursula le Guin



Commenter  J’apprécie          325



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (27)voir plus