AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782354610487
380 pages
Éditeur : La tengo (25/09/2013)

Note moyenne : 3.2/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Suite au meurtre sanglant d’une étudiante, Adrien Cipras est interné depuis trente-cinq ans dans un hôpital psychiatrique. Amnésique et violent, il purge sa peine sans aucun espoir de sortie, lorsqu’il est rattrapé par sa mémoire. Vingt-quatre heures après que le souvenir de la nuit du crime a refait surface, Cipras est retrouvé mort. Juliette, nouvelle recrue de la Criminelle, ignore que pour sa première enquête, elle va devoir affronter le passé. Le sien et celui ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
la_fleur_des_mots
  30 octobre 2013
Voilà un polar qui commence vraiment bien : un meurtrier interné en HP depuis plus de trente ans est innocenté grâce à son autopsie. Si c'est un peu tard pour lui, cela reste une bonne occasion de rouvrir cette vieille enquête sur le meurtre sauvage d'une étudiante. Une jeune enquêtrice et un vieux briscard vont partir à la recherche de la vérité dans les méandres d'un passé trouble.
Claire le Luhern offre au lecteur une enquête compliquée dans un Paris sombre et triste. Malheureusement, ce roman se révèle aussi riche que maladroit. Les personnages sont fouillés, tout l'univers médical de l'enquête est documenté, l'histoire se tient, mais l'auteur a vu trop noir. Les différents protagonistes se ressemblent trop, seuls, névrosés à souhait, alcooliques plus ou moins assumés, dotés d'un passé qui les plombe. Tout ce petit monde frise rapidement la caricature et on n'en finit pas de tourner en rond dans les questionnements psycho-pénibles des uns et des autres. L'enquête devient finalement une toile de fond devant laquelle se débattent ces êtres fatigués et écorchés, souvent liés les uns aux autres par des grosses ficelles.
C'est dommage, l'idée de départ était franchement alléchante... Mais j'ai fini par m'ennuyer ferme.
Lien : http://bloglavieestbelle.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          192
vieuchamp
  27 octobre 2013
Babélio, septembre 2013, masse critique, je participe.
Le choix est vaste, je choisis Protocole 118. Super, ,je reçois protocole 118 quelques jours après.
J'attaque la lecture, je trouve ça assez compliqué dès le départ, peut-être ne suis-je pas encore en phase. Après une soixantaine de pages, je referme le livre et je recommence. Ca va mieux, j'entre un peu plus dans le livre, mais c'est pas encore ça. Mais ce n'est pas grave, Babelio me l'a expédié, alors je me dois de le lire, c'est le deal.
Un meurtre, Juliette, est sur le coup, l'enquête nous mène dans les années soixante-dix. Juliette est perturbée, ses collègues encore plus. Les intervenants ont vécu un passé plutôt louche. C'est noir, très noir. Toutes les descriptions sont noires, trop noires.
Meme si j'ai tendance à aimer ce genre de romans; là c'en est trop, je n'adhère décidément pas.
Je referme ce livre avec une sensation désagréable de ne peut-être pas avoir su le prendre et l'apprécier comme il se doit.
L'histoire est bien trouvée mais pour moi l'essai est raté.
Dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
sunday-r0se
  15 octobre 2013
Juliette jeune femme flic se voit confier avec ses collègues une enquête vieille de plus de 30 ans. La mort d'une jeune femme dont le supposé meurtrier (malade psychiatrique et décédé récemment) s'avère innocent. L'enquête ré ouverte, Juliette est très vite plongée au coeur d'une histoire sordide, impliquant bien plus de personnes qu'elle ne le croit et notamment ses collègues Antoine et Patrice, déjà flics à l'époque du meurtre.
Aux prises avec ses propres démons, elle va remettre en cause ses choix mais aussi ceux que les inspecteurs chargés de l'enquête ont effectués à l'époque. Elle va tenter de faire la lumière sur ce qui s'est réellement passé cette nuit-là au risque de réveiller des éléments insoupçonnés du passé, enterrés depuis longtemps.
Durant ce récit certains pourront être désarçonnés par le mal-être éloquent chez quasiment tous les personnages et par la manière dont les addictions dont ils sont victimes sont mises en avant. Malgré cela, le livre est assez bien construit. Son point fort est son rythme soutenu. Beaucoup d'informations sont distillées au compte goutte sans jamais avoir toutes les réponses : il faut attendre la fin pour connaitre le dénouement et comprendre réellement comment les éléments se sont enchaînés et comment chacun a été impliqué.
C'est un roman policier noir, assez peu traditionnel. Finalement les responsables ne sont pas forcément ceux que l'ont croit. Tous les personnages, sombres, au passé sulfureux ont quelque chose à se reprocher et tous vont être confrontés à leurs erreurs, leurs choix, leur culpabilité. Une histoire où personne n'est épargné.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lalivrophile
  02 octobre 2013
Le point fort de ce roman est la maîtrise de l'écriture de son auteur. Claire le Luhern sait comment construire une trame, quand donner certains indices. Elle ne se moque pas de son lecteur, ne lui fait pas prendre des choses pour ce qu'elles ne sont pas. En outre, elle a l'art du retour en arrière. En effet, beaucoup d'auteurs usent de ce procédé qui est un peu éculé. Ici, le lecteur est plongé dans les réminiscences de Juliette: phrases courtes, percutantes, décousues, style presque télégraphique. Les scènes se télescopent dans la tête du lecteur comme s'il y étaient. Et lorsque Juliette finit par raconter de manière posée ce qu'elle a vécu et qui la ronge, j'ai aimé que l'auteur mette les choses en place, mais j'ai réalisé que malgré leur précipitation et leur aspect décousu, les retours en arrière étaient éloquents. J'ai bien aimé ces deux manières de présenter les choses. le lecteur sera davantage impressionné par les retours en arrière que par le récit conté de manière presque froide, et pourtant, les deux sont nécessaires. L'art de l'agencement se poursuit jusqu'à la fin. Claire le Luhern se plaît à construire un puzzle dans lequel, au départ, je ne savais pas trop me repérer. Pour moi, c'est un compliment, car j'aime être perdue et ne rien pouvoir assembler dans un thriller.
J'ai également apprécié la solution de l'énigme car elle est vraisemblable et inattendue.
[...]
Lire la suite sur:
Lien : http://www.lalivrophile.net/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
RomansNoirsEtPlus
  28 mars 2014
Premier roman noir de Claire de Lurhen et une belle réussite .
L'auteur nous immerge dans le milieu psychiatrique mais pas seulement .
Où une jeune policière qui vient d'intégrer la Brigade Criminelle essaie , tant bien que mal épaulé par ses aînés , d'élucider la mort d'une étudiante 35 ans plus tôt dans une morgue d'Hôpital psychiatrique .
Mais peut être plus que l'intrigue elle même ce qui me frappe c'est la description sans fioriture des différents personnages qu'ils soient policiers ou suspects .; la violence des actes rime avec tourmente des esprits . C'est sans doute ce qui fait de ce livre qu'il soit si attachant , rendant chaque protagoniste si fragile et si proche de nous à la fois . L'enquête révélera bien des surprises et bien des rebondissements , suffisamment pour nous tenir en haleine jusqu'au bout .
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
collectifpolarcollectifpolar   12 décembre 2019
Julien Brunet, l’officier en charge des photos de l’autopsie, s’approcha, tandis que l’interne s’exécutait.
– Des violences ?
Lavet élaborait déjà le plan ingénieux des voies qu’il allait tracer dans le corps. Il imaginait la taille des reins, le contenu de l’estomac, la couleur des poumons. Les caillots de sang coagulé dans les ventricules.
– Oui, vous voyez ici, les petites taches de sang dans le blanc de l’œil ? C’est le signe d’une hypertension artérielle cérébrale… et vous voyez là…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
collectifpolarcollectifpolar   12 décembre 2019
Il songea à Alice. Au tour que cet homme avait fait dans sa tête. Sa magnifique chevelure rousse poissée de sang. Son visage exsangue, encore plus blanc qu’à l’ordinaire. Il cligna rapidement des yeux. Le chef du département médico-légal de la ville de Paris ne pouvait se permettre d’être parasité par de vieux fantômes sans importance. Il inspecta rapidement la crête des tibias, le relief des hanches, la stabilité des genoux. Il souleva les chevilles et étudia les talons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
collectifpolarcollectifpolar   12 décembre 2019
Maxence étala les pinces sur une tablette stérile. Il compta mentalement ses compresses et détailla les portions de fil chirurgical dont il allait avoir besoin. Le diamètre adéquat. La courbure des aiguilles. Quand il eut terminé, il entailla avec précision la peau, de la clavicule au processus xiphoïde.
– Ce que je pense importe peu, reprit-il à l’attention du policier, à côté de lui.
Brunet prit deux photos tandis qu’il creusait l’incision jusqu’au pubis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
collectifpolarcollectifpolar   12 décembre 2019
Le docteur Maxence Lavet considéra le corps gigantesque où des tracés de veines bleutées apparaissaient çà et là. Il ne parvenait pas à réaliser qu’il se trouvait devant cet homme-là. Il avait beaucoup changé. L’hôpital, tout comme la rue, la violence, changeait les hommes. Il les faisait vieillir prématurément. Il gommait ce qui les rapprochait de nous. Mais ces trois cicatrices sous le menton. Ses yeux immenses et noirs…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sunday-r0sesunday-r0se   15 octobre 2013
Le mal du siècle ce n'est ni la dépression, ni les jeux vidéos. C'est cette sale manie de vouloir tout contrôler, nos corps et nos âmes.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : enquêtesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1894 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre