AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782072836954
160 pages
Gallimard (03/01/2019)
2.62/5   16 notes
Résumé :
Dans le jardin japonais de Buenos Aires, en marge d'une réunion du G7, Bruno Le Maire voit revenir le souvenir de son ami Paul, emporté quelques semaines plus tôt par une tumeur au cerveau. Il se rappelle ses conseils, ses convictions, ses espoirs, ses encouragements, son courage face à la maladie.
Bruno Le Maire retrace les mois de cette amitié soudaine, avec sa tendresse et ses divergences. Il montre comment la littérature, la musique et les conseils de Pa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
enzo92320
  10 janvier 2020
J'ai lu ce livre car le sujet me touchait : l'amitié entre un homme politique et une personne plus âgée.
J'ai été consterné par le résultat obtenu. le ton effroyablement égo-centré de l'ouvrage fait qu'on passe de la stupeur au ricanement. On se demande comment il ose parler de lui-même avec aussi peu de recul. Pour tout arranger, il situe Pinochet dans les années 60. Bref, il faut de temps en temps lire un navet pour se souvenir qu'écrire un bon livre est un art. Dans cette catégorie légumière, Bruno Lemaire postule au plus haut rang (et pas seulement en tant qu'ancien ministre de l'agriculture). Heureusement, la même année (2019), le livre « Comment j'ai tué son père » de Martin Hirsch est venu montrer qu'on pouvait être à la fois politicien, émouvant, parler de soi et des autres, mais sans prendre le lecteur pour un demeuré ou un "fan" de bas étage.
Commenter  J’apprécie          80
BRIGITTEB
  17 janvier 2020
J'ai commencé la lecture de ce livre il y a 30 minutes, et je suis fort déçue par le contenu qui ne reflète pas du tout le titre et le sujet annoncé.
Il y est surtout question de politique, avec de temps en temps une pensée pour un ami décédé, est-ce pour nous émouvoir ?
Le tout enrobé de descriptions pédantes et inutiles qui se perdent dans le détail, bref j'abandonne la lecture pour quelque chose de plus profond.
Commenter  J’apprécie          80
frandj
  04 mars 2021
Une curiosité: c'est notre ministre de l'économie en exercice qui publie ce roman. Ce livre très court est inclassable. On y trouve le récit de l'amitié liant Bruno le Maire à Paul, un homme qui va lentement mourir d'une tumeur au cerveau. Mais aussi de nombreux passages décrivant la charge ministérielle de l'auteur… et, de plus, quelques anecdotes et considérations qui ne me semblent pas spécialement intéressantes. Si quelques pages - au sujet de l'inexorable déclin de Paul - m'ont paru assez émouvantes, je n'ai pas su sur quel pied danser en lisant ce livre. Ce n'est pas vraiment mauvais, mais je suis déçu.
Commenter  J’apprécie          50
Jean_43
  10 février 2022
Un livre que j'ai acheté en passant, un achat d'impulsion, à cause de son auteur, afin de me rendre compte de ce que ce ministre était capable d'écrire... Et bien cet ouvrage constitue une preuve supplémentaire qu'écrire est un art que les diplômes, l'intelligence, la fonction ou la possession d'un ordinateur ne suffisent pas à maîtriser, loin de là.
Bruno le Maire enchaîne les descriptions sans intérêt, comment sont habillés certains ministres, comment un chauffeur lui ouvre la porte... bref, se noyant dans des détails parfaitement inutiles. à côté de cela on ne sait quasiment rien de son ami, comment il l'a rencontré, ce qui lui a plu chez lui, quelle a été sa vie... non, l'auteur narcissique et égocentrique nous ramène toujours à lui : ses réunions avec ses homologues ministre de l'économie, ses voyages, ses négociations en Europe ou au G20, ses enfants, la politique, sa passion pour la musique et Ayrton Senna... Je reste sur l'impression que BLM n'écrit pas sur son ami Paul, il l'utilise pour parler de lui-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
jpryf
  29 mai 2019
Ce récit de Bruno le Maire, Ministre de l'Economie, je ne l'aurai certainement pas lu si il ne m'avait été offert car -d'ailleurs a tort- je me méfie un peu des écrits des hommes politiques. Or ce récit est un beau texte , émouvant sur une amitié qui n'a pas duré très longtemps mais qui a eu une grande force.
Ce recit alterne des pages consacrées au travail ministériel de Bruno le Maire et, ici, surtout de ses nombreux voyages pour participer a des réunions internationales et au rappel de sa relation avec Pau qui est en train de mourir d'un cancer du cerveau.
J'ai passé assez vite les réunions ministérielles qui m'ont assez peu intéressés mais j'ai beaucoup aimé les pages consacrées aux visites que Bruno le Maire fait a son ami mourant. C'est un récit dur car il est pénible de voir la dégradation d'un homme qui vous renvoie à ce qui pourrait vous arriver, à cette maladie qui vous amoindri, qui vous laisse dans l'impuissance absolue et qui , peu à peu enlève ce qui faisait votre personnalité.
L'auteur écrit fort bien et l'on garde , le livre fermé, un souvenir fort de cette amitié et de cet accompagnement jusque au bout. Bruno le Maire a raison de nous dire qu'après la mort plus rien n'est dans le cadavre mais tout est dans le souvenir que l'on garde de la personne et il a réussi par ce beau texte a faire que Paul restera dans l'avenir comme une belle image de l'amitié et il a répondu a cette demande de Paul : Ne m'oublie pas" de la meilleure façon.
Voilà un entretien dans lequel Bruno le Maire parle de ce livre et une belle critique
Lien : https://jpryf-actualitsvoyag..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (4)
LeMonde   15 février 2019
L’homme politique, et auteur, livre une sensible méditation sur l’ambition, le pouvoir et l’existence à travers le souvenir d’un ami décédé.
Lire la critique sur le site : LeMonde
LeFigaro   28 janvier 2019
Le ministre de l'économie y rend un hommage poignant à un proche emporté par une tumeur cérébrale. Bruno Le Maire retrace les mois de cette amitié soudaine, avec sa tendresse et ses divergences.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Bibliobs   08 janvier 2019
Un livre d'une surprenante sincérité sur un ami disparu.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
Lexpress   28 décembre 2018
En filigrane du témoignage apparaît un bréviaire, une mosaïque de moraliste, où la réflexion du politique se dénude. A la lueur des braseros des gilets jaunes, comment lire ces réflexions de Le Maire, si ce n'est comme une vive alerte adressée à Emmanuel Macron ?
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
ProfesseurDanProfesseurDan   05 janvier 2020
Étrange histoire de France, me dis-je, qui a produit Éboué et Laval, Malraux et Drieu la Rochelle, des héros et des traîtres, que nous séparons désormais avec la main ferme des manuels d'histoire et de la mémoire collective, comme le bon grain de l'ivraie, mais que les aléas de la vie ont mêlés pendant des années. Combien de temps ont-ils mis à réaliser que pour les uns, ils seraient des héros, pour les autres, des traîtres ? À quel moment de leur vie ont-ils compris que leurs choix les engageaient de manière définitive et que le retour en arrière, désormais, était impossible, parce que le poids du temps écoulé avec son lot de paroles, de jugements, de décisions seraient toujours plus lourd que celui de leurs regrets ? (p. 112)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ProfesseurDanProfesseurDan   05 janvier 2020
Personne ne supporte de rester trop longtemps auprès de la maladie létale, certains restent davantage, d'autres tournent le dos immédiatement, mais tous, à un moment, nous prenons la fuite. Il vient toujours un moment où la maladie létale, littéralement, nous étouffe, et nous avons besoin d'air. Elle nous prive de notre souffle. Elle nous prive aussi du souffle de celui qui souffre et que nous ne reconnaissons plus. (p. 134)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ProfesseurDanProfesseurDan   05 janvier 2020
L’histoire, me dis-je encore, est un assassin habile, qui laisse le moins de traces possible de ses forfaits et qui tous les jours, tous les ans, toutes les décennies, déracine les événements que nous pensions majeurs, déboulonne les statues, renverse les régimes, fait disparaître les grands hommes et en définitive fait place nette pour de nouvelles statues, de nouveaux événements, de nouveaux grands hommes. Ne lui résistent que quelques personnages hors du commun et des actions dûment répertoriées, placées sous cloche de verre par la mémoire collective et entretenues comme des reliques (p. 114)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ProfesseurDanProfesseurDan   05 janvier 2020
Qui connaît la musique classique connaît Glenn Gould, cependant qui aime la musique classique n'aime pas nécessairement Glenn Gould, parfois même le déteste et le considère, en raison de son chantonnement dans ses enregistrements, de sa manie de se couvrir les mains de mitaines ou de s’enrouler des écharpes en laine autour du cou en plein été, de sa position de jeu, le nez à hauteur du clavier et les doigts fins et démesurés à plat sur les touches, comme un maniaque ou un charlatan. (p. 91)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
frandjfrandj   04 mars 2021
Les bien-portants fuient les malades, même quand ils leur rendent visite. Des malades ils ne gardent que leurs paroles et leurs regards, rien de plus. Ils ne gardent rien de ce qui ronge les malades et de ce qui les épargne, car ils devinent que cela ne les épargnera pas toujours, et ils détournent le regard. Les bien-portants ferment les yeux sur ce que les malades, eux, sont obligés de voir et qui, à proprement parler, leur crève les yeux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Bruno Le Maire (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bruno Le Maire
Au programme : L'Édito de Patrick - Fin des ventes de voitures thermiques en 2035 Invité : Bruno le Maire, ministre de l'Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique • L'objectif de neutralité carbone en 2050 est-il illusoire ? • Soupçons de dissimulation d'incidents à la centrale de Tricastin • Inflation : il n'y a pas d'argent magique ! • Comment soutenir le pouvoir d'achat des Français ? • La BCE entérine la fin de l'argent facile • Législatives : Emmanuel Macron souhaite une « majorité forte et claire » • La majorité cible Jean-Luc Mélenchon La Story - « L'abécédaire républicain » de Robert Badinter Le 5/5 : • le préfet Didier Lallement devant le Sénat • Refus d'obtempérer à Paris : le choc des familles. Avec Me Marie Violleau, avocate d'Inès, passagère présente à bord du véhicule • Tuerie d'Uvalde : le témoignage glaçant d'une victime • Pourquoi la « fast fashion » cartonne
+ Lire la suite
autres livres classés : témoignageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
240 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre