AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782020677486
300 pages
Éditeur : Seuil (02/03/2006)

Note moyenne : 4/5 (sur 7 notes)
Résumé :

"A quelle heure rendre visite à un livre ? Le matin est-elle celle du haïku, la nuit, celle du polar, l'après-midi, celle des quanta de Guillevic et la soirée, celle du long chant de Xavier Grall ? A quel moment de la vie proposer un poème? Car il y a cette incroyable coïncidence _où le lecteur devine le vers qui achève le recueil, où la fraîcheur du haïku rencontre la joie d'une jeune femme, où ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
nadejda
  24 juillet 2012
«Jeune, je pensais que je mourrais jeune, et un jour je reçus de l'avenir un jour de plus que toi.» C'est à partir du moment où Yvon le Men a réalisé qu'il allait être plus vieux que son père, parti trop tôt à 43 ans, alors qu'il n'avait que douze ans, que «Besoin de poème» va naître.
Yvon le Men nous invite à le suivre, sur les traces de son père, et sur les traces de ses pères en poésie : Xavier Grall, Vladimir Holan, Jean Malrieu, Guillevic etc... Il nous parle de ses rencontres (avec christian Bobin, François Cheng), des souffrances qui ont jalonné sa route voyageuse qu'il a maintenu elle-aussi en poésie, malgré les turbulences et quel qu'en soit le prix à payer .
"Se faire un sang d'encre, c'est aimer écrire"
Cela donne un livre vagabond et bouleversant, un livre lu il y a quelques années qui me touche à nouveau profondément grâce à ses mots simples qui ont un grand pouvoir, comme lui-même le constate à propos des mots de Christian Bobin : "... ils donnent plus que ce qu'ils écrivent, plus que ce qu'il écrit."
Oui, car chaque lecteur ajoute, en silence, son émotion à celle de celui qui écrit. 
"Mais quand celui qui ignore le poème pleure, même en silence, le poème en lui trouve sa route, même dans le silence des larmes."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
nadejdanadejda   23 juillet 2012
Quand nous débarquons à Sarajevo, nous recevons la guerre en pleine gueule.
(...) Tout à l'heure je vais revoir Izet, sa grandeur et son chagrin. En m'approchant du centre-ville, je m'approche de ses poèmes, de son Livre des Adieux où il se dit prêt à mourir.
Mais il vit. Il est là, ici, dans mes bras. Nous nous sourions, nous nous reconnaissons. Je reste longtemps enfermé dans ses larges épaules. Nos corps se parlent, nos vestes se frôlent, nos peu de souvenirs communs colorent nos visages, y dessinent des lumières. Le poème remplace la langue. p 104
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
nadejdanadejda   24 juillet 2012
... à n'importe quel âge de la vie, si ta vie s'endort, risque-la.
(extrait d'un poème de Jean Malrieu, cité par Yvon Le Men.)
Commenter  J’apprécie          260
nadejdanadejda   24 juillet 2012
(...) Pour que la vie, en nous, prenne du sens.
Il faut la retenir, la regarder par l'écriture, les yeux dans les yeux. Il faut, par le langage, la vérifier, peser son poids de vérité, au prix parfois de l'abandon des autres qui nous reprochent notre présence au monde par une absence à leurs jours.
C'est ainsi. Nous ne pouvons agir autrement. Tout ce que nous entreprenons s'incarne, ainsi que dans l'Evangile, par des noms et des verbes. Si je ne nomme pas, je ne sais pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
coco4649coco4649   27 janvier 2017
Extrait 1


Pourquoi n’ai-je pas pris une autre route, pourquoi n’ai-je pas cherché un
travail normal, comme on disait, comme si écrire et dire des poèmes n’était pas un travail. J’aurais pu être…
Mais je ne voulais, pour rien au monde, changer de cap.
[…]
Il ne m’était pas possible de parler de ma pauvreté en étant pauvre, il était
salutaire de traquer la moindre trace de confort comme ce couteau à pain
que j’achetai un jour de soldes. Grâce à ses dents et malgré l’humidité, je
réussissais à me couper de belles tartines qui déclenchèrent ces deux vers :

On trouve toujours au fond d’un pain
une belle journée à partager.

Je mettais mes pages à l’école du ciel bleu. C’est ainsi que j’écrivais contre
le malheur, c’est ainsi que je lisais même et surtout les livres désespérés
dont les auteurs avaient eu, au moins, le courage d’achever leurs livres.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
nadejdanadejda   23 juillet 2012
Il y a le poème du réveil, celui que l'on cueille sur le bord de sa bibliothèque. Il est dense et léger comme un bouquet de violettes à l'envers d'un talus, à l'endroit d'une main, dense et léger comme les traces de la biche, les pas de lumière sur l'herbe. p 19
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Yvon Le Men (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yvon Le Men
Avec Arthur H, Rim Battal, Seyhmus Dagtekin, Maud Joiret, Sophie Loizeau, Guillaume Marie, Emmanuel Moses, Anne Mulpas, Suzanne Rault-Balet, Milène Tournier, Pierre Vinclair & les musiciens Mathias Bourre (piano) et Gaël Ascal (contrebasse) Soirée présentée par Jean-Yves Reuzeau & Alexandre Bord
Cette anthologie reflète la vitalité impressionnante de la poésie francophone contemporaine. Quatre générations partagent des textes pour la plupart inédits. La plus jeune a 17 ans, les plus âgés sont nonagénaires. Ils sont ainsi 94 à croiser leurs poèmes sur la thématique du désir, un mot aussi simple que subversif.

ADONIS – ARTHURH – Olivier Barbarant – Linda MARIA BAROS Joël BASTARD – Rim BATTAL – Claude BEAUSOLEIL – Tahar BEN JELLOUN – Zoé BESMOND DESENNEVILLE – Zéno BIANU – Carole BIJOU – Alexandre BONNET-TERRILE – Alain BORER – Katia BOUCHOUEVA – Julien BOUTREUX – Nicole BROSSARD – Tom BURON – Tristan Cabral – CALI – Rémi Checchetto – William CLIFF – François de CORNIÈRE – Cécile COULON – Charlélie COUTURE – Laetitia CUVELIER – Seyhmus DAGTEKIN – Jacques DARRAS – Michel DEGUY – Chloé DELAUME – René Depestre – Thomas DESLOGIS – Ariane DREYFUS – Renaud EGO – Michèle FINCK – Brigitte FONTAINE – Albane GELLÉ – Guy GOFFETTE – Cécile GUIVARCH – Cécile A. HOLDBAN – Philippe JAFFEUX – Maud JOIRET – Charles JULIET – Vénus KHOURY-GHATA – Anise KOLTZ – Petr KrÁL – Abdellatif LAÂBI – Hélène LANSCOTTE – Jean LEBOËL – Yvon LE MEN – Perrine LEQUERREC – Jérôme LEROY – Hervé LETELLIER – Sophie LOIZEAU – Lisette LOMBé – Mathias MALZIEU – Guillaume MARIE – Sophie MARTIN – Jean-Yves MASSON – Edouard J.MAUNICK –
+ Lire la suite
autres livres classés : pèreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
906 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre