AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782330119867
144 pages
Éditeur : Actes Sud (15/05/2019)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Professeur à AgroParisTech et expert sur des missions de terrain aux quatre coins du monde, Marc Dufumier est  l'un des spécialistes les plus reconnus dans le domaine de l'agroécologie. Alliant rigueur scientifique et engagement, il explique dans ces entretiens avec le journaliste Olivier Le Naire, pourquoi la révolution agroécologique est une réponse concrète, réalisable et globale à beaucoup des maux de notre monde moderne. Concrète, vivante, optimiste et à la por... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Harioutz
  07 octobre 2019
Le titre ne me disait rien qui vaille ... tout ce qui se termine par "peut nous sauver" a plutôt tendance à me rebuter !
Mais ce long entretien avec Marc Dufumier (ça ne s'invente pas lorsque l'on est un spécialiste d'agroécologie !) est fort intéressant et instructif, malgré quelques longueurs dues à la technicité des sujets abordés.
Je ne suis pas certaine qu'à terme, le savoir et l'expérience de Marc Dufumier permettent de lancer la révolution agroécologique, telle qu'il la suggère, mais il est important d'être bien informé pour se forger une opinion, et faire des choix politiques éclairés.
Commenter  J’apprécie          815
Mermere
  23 juillet 2019
Livre lu par ma chérie dans le cadre de la masse critique de juin 2019. Merci aux éditions Actes Sud et à Babelio pour cet envoi.
Voici donc, une fois n'est pas coutume, la premiere critique de ma chérie sur Babelio :
L'agroécologie peut nous sauver est un ouvrage présentant un entretien avec Marc Dufumier, ingénieur agronome.
Cet ouvrage présente de manière accessible mais scientifiquement solide :
-l'histoire du modèle agricole français et européen .
-les principes de l'agroécologie
-les changements radicaux à opérer pour une autre agriculture respectueuse de l'environnement et des populations.
Le constat des aberrations du système actuel est brossé sans compromis. Les Européens se nourrissent mal, notre agriculture produit non pas selon les besoins et caractéristiques des territoires mais en fonction des subventions de la PAC. Nous gaspillons les ressources disponibles alors que les paysans des pays du Sud ne peuvent vivre de leur labeur quand nous leur imposons nos produits bas de gamme mais bon marchés.
En ces temps de crise climatique environnementale et économique l'auteur explique comment ces différentes composantes de notre société s'imbriquent .
Marc Dufumier montre ensuite combien repenser le modèle Agricole est un levier central sur lequel il faut agir tous ensemble: producteur consommateurs politique.
L'auteur montre combien repenser notre modèle agricole aura des conséquences positives sur le climat, la santé des populations et le niveau de vie des paysans du Nord comme du Sud.
Un ouvrage très intéressant que j'ai eu plaisir à lire avec beaucoup d'informations enrichissantes pour les personnes au fait de ces problématiques mais tout en restant accessible pour les novices en la matière.
Un ouvrage à mettre d'urgence entre les mains de nos élus!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
foufourche
  10 août 2019
Livre reçu dans le cadre de la Masse Critique de juin 2019. Cet ouvrage se présente sous la forme d'une longue interview de Marc Dufumier, un agronome et enseignant-chercheur français qui a notamment dirigé la chaire d'agriculture comparée et de développement agricole à AgroParisTech jusqu'à 2011.
Sociologie, écologie, chimie, géopolitique, mais aussi histoire, anthropologie et économie : ce petit livre très complet couvre largement de nombreux sujets, de la paysannerie traditionnelle aux dernières techniques agricoles connectées. Un des aspects de lecture très agréable : des questions courtes, précises, et des réponses très claires sur des sujets dont on entend parler sans toutefois en saisir tous les aspects. Dufumier répond de manière très pédagogue, avec des mots simples, sur des termes comme glyphosphate, écotaxes, permaculture. Nul besoin d'avoir donc une première connaissance des sujets pour appréhender tous les concepts de ce livre. L'auteur propose donc des solutions très concrètes (politiques, individuelles et associatives) à un problème urgent, lié au réchauffement climatique et à la dégradation des sols et des nappes phréatiques. Un livre plein d'espoir que tout le monde peut lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BRAEM
  21 mars 2020
Depuis de nombreuses années, je suis convaincu que ce sont les paysans qui auront la clé de notre avenir. ce livre ne fait que me le confirmer. L'agroécologie est une des formes (anciennes) d'agriculture qui nous aidera à sortir de nos nombreux problèmes; santé, climat, pauvreté, ....
Je pense également que ce livre devrait être dans les mains de tous nos responsables politiques.
Mais c'est surtout ensemble que nous pouvons nous en sortir.
Commenter  J’apprécie          61
baka789
  01 août 2019
Lecture très intéressante reçue dans le cadre masse critique.
Je dois dire que d'habitude je ne suis pas adepte des lectures non fiction.
Pourtant ici , la lecture se fait avec plaisir.
On apprend pas mal de choses , sur notre fonctionnement agricole, et surtout, que rien n'est simple.
Le plus gros reproche que j'ai constaté, dans cet immense interview, ce sont les questions trop orientées.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
HarioutzHarioutz   07 octobre 2019
L'absence de diversité dans les semences et leur privatisation progressive par quelques grands groupes qui déposent des brevets et s'approprient le vivant est un danger mal connu du public.
.../...
En 1941, sous le régime de Vichy, fut créé le Groupement national interprofessionnel des semences (GNIS) et instauré le catalogue des semences autorisées.
Les agriculteurs n'ont plus ensuite eu le droit d'acheter que les graines des variétés inscrites au catalogue, donc en gros celles mises en place par les compagnies semencières.
.../...
Les paysans sont contraints de racheter chaque année leurs semences auprès des compagnies semencières multinationales.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
BRAEMBRAEM   03 mars 2020
Eh bien oui, il devient urgent et même vital de rendre intelligibles les causes de ces mouvements migratoires non désirés, pour que les différents peuples apprennent à mieux en comprendre l'origine. Lorsque chacun sera persuadé qu'on n'endiguera pas ces migrations clandestines sans donner aux plus pauvres la possibilité de vivre er de travailler dignement chez eux, alors nous aurons fait un pas immense vers la solution.
Il faut apprendre aux citoyens à interpréter astucieusement et par eux-mêmes ces informations dont on nous gave, afin qu'elles soient remises dans un contexte plus global. Un cyclone à tel endroit, un mouvement migratoire ailleurs, des sans-abris dans nos rues : nous découvrons hélas très tard à quel point le monde va mal, et cela engendre des réflexes de panique alors qu'il faudrait au contraire essayer de garder son sang-froid. Les malheurs des uns font souvent la peur des autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BRAEMBRAEM   05 mars 2020
Dites-vous bien que les multinationales qui investissent des fonds considérables dans la mise au point de es plantes transgéniques n'ont pas fait tous ces investissements pour les marchés non solvables ou pour sauver les pauvres du Tiers-Monde qui ont faim, mais uniquement à destination de ceux qui sont en mesure d'acheter à la fois les semences et les produits chimiques qui vont avec. Donc pour les pays riches qui mangent déjà à leur faim et souffrent même d'obésité, le profit est leur seul intérêt et leur seul objectif. Que ce soit bien clair: les semences transgéniques ne résoudront pas les problèmes de la faim ni de la malnutrition dans le monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BRAEMBRAEM   03 mars 2020
Les chimiques présentent de nombreux inconvénients. D'abord ils coûtent cher, à la fois en argent et en énergies fossiles, ils polluent les sols et les eaux, menacent la biodiversité et sont nocifs pour notre santé. En outre, lorsqu'on commence à les utiliser, il devient très difficile de s'en passer car ils fragilisent l'agroécosystème. Cela réclame beaucoup de temps et d'efforts pour revenir à un processus biologique. Ces produits de synthèse agissent donc comme des drogues dures et causent une véritable addiction. Il faut en finir avec ces méthodes dangereuses pour l'homme et l'environnement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BRAEMBRAEM   03 mars 2020
Cette agriculture industrielle n'a plus d'avenir dans aucun pays du monde. Il faut maintenant cesser de tuer les sols, de tuer les vers de terre, de tuer les abeilles, de les paysages, de tuer la planète, de tuer les hommes, de tuer l'emploi. Avec l'agriculture inspirée de l'agroécologie, on ne tue plus, on vit avec les prédateurs, on vit avec les agents pathogènes, mais on minore leur prolifération et les ravages occasionnés sur les cultures par le choix de variétés tolérantes. A partie de maintenant, on va miser sur la vie et cesser de tuer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Olivier Le Naire (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Le Naire
Conférence : les Fab Labs L'IFORE (Institut de Formation de l'Environnement ) en partenariat avec le Festival Atmosphères. Débat animé par Olivier LE NAIRE , rédacteur en chef adjoint du service Société et Sciences de L'Express.
autres livres classés : écologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
128 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre