AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de myrtigal


myrtigal
  17 avril 2019
Ce livre est une véritable plongée au coeur de l'année 1914 ! Mois par mois, semaine par semaine, et même à certains moments: jour par jour.
Une immersion absolument passionnante dans tous les aspects de cette funeste année : tant au niveau social, qu'économique, politique, militaire etc. Tous les angles de vue sont abordés, que ce soit celui des dirigeants , celui des poilus ou des civils. Celui des Français, des Allemands, ainsi que des autres nations. La petite histoire comme la grande Histoire s'y mélangent, rien n'est laissé ni oublié. Jean-Yves le Naour parvient à nous donner une vision plus que globale et extrêmement détaillée des événements de l'année 1914, avec une écriture fluide et vivante, même belle, qui nous immerge dans l'atmosphère de l'époque avec un grande facilité.
Parfois les détails concernant certaines batailles militaires ont pu paraitre un peu long dans le texte, mais ce ne fut que relativement rare.
Ce furent globalement 300 pages exceptionnelles, un très gros coup de coeur pour moi.
J'ai particulièrement été marquée par le chapitre intitulé "Dix jours qui ébranlèrent le monde", récit absolument dingue des tractations politiques internes et du jeu de dominos qui ont conduit à la déclaration de guerre. On a peine à croire qu'une poignée d'hommes ont ainsi décidé du destin de l'Europe dans une espèce de partie de ping-pong grandeur nature. En lire les détails exacts était très sincèrement sidérant. Ce chapitre vaut vraiment le détour.
De manière générale, le travail de recherche effectué par l'auteur pour écrire un ouvrage entier, d'une très grande qualité, sur une seule année (de même pour les suivants) a du être absolument colossal et je n'en suis que plus admirative.
J'ai littéralement adoré ce livre.
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus