AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
4,13

sur 15 notes
5
1 avis
4
4 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
Dernier arrivé dans cette très belle et instructive collection des "Compagnons de la Libération" parue chez Grand Angle : Vassieux-en-Vercors.

Initialement prévu par les alliés pour être le troisième ancrage pour les combats visant à reprendre l'initiative face aux allemands, le projet "Montagnard" fut abandonné par le commandement, préférant concentrer les forces et ressources nécessaires Normandie et en Provence.

Malheureusement, les allemands étaient eux bien conscients de cette menace dans le dos de leur dispositif, et ne se sont pas posé trop de questions quand il est devenu évident d'anéantir cette poche de résistance, prête à accueillir le soutien des alliés.

Ils sont ainsi montés sur le plateau pour le nettoyer en bonne et due forme, se servant même de la piste d'atterrissage construite par les maquisards.
Les villages furent bombardés, brûlés et détruits, les maquisards et la population tout simplement éliminés.

Vassieux-en-Vercors est un peu le symbole de ce sacrifice, de ce courage des résistants, laissés à leur propre sort, et leur rendre hommage n'est qu'une juste reconnaissance pour le souvenir qu'on leur doit.

Commenter  J’apprécie          90
Neuvième opus de la série, c'en est ma première lecture.
Je ne sais pas pour les autres, mais ici nous avons Jean-Yves Lenaour au scénario et Claude Plumail au dessin.

Je trouve le récit rondement mené et bien ficelé : une jeune femme venant exaucer les dernières volontés de son grand-père, elle se remémore les vacances où elle a découvert son histoire à lui ainsi que celle de son pays, celle des Résistants du Vercors lors de la deuxième guerre mondiale.

Les différentes temporalités sont bien ménagées, notamment par des nuances de gris pour les années de guerre. Elles permettent de naviguer de façon dynamique, claire, construite et fluide dans les différentes grandes étapes et grands lieux des maquis du Vercors, ainsi que dans les différents discours, entre ceux qui ont vécu l'époque, et les historiens et leurs théories a posteriori.

Le dessin est fidèle aux paysages, aux lieux et aux époques (en matière de costumes et autres accessoires), ce qui renforce l'immersion dans le récit et la véracité historique, tout comme les quelques pages documentaires récapitulatives de fin avec photographies d'époque.

Une façon plaisante ( toute proportions gardées vu le sujet), claire et rapide de faire le point sur cette partie de l'Histoire.
Commenter  J’apprécie          62
"C'est l'histoire d'un plateau de montagne entouré de pentes abruptes, d'une forteresse naturelle devenue citadelle de la Résistance...". Aurélie retrouve la maison de son grand-père juste décédé. Et avec elle des souvenirs et la mémoire de celui qui fût résistant.

Souvenirs de moments où Pépé raconte à sa petite fille sa jeunesse pendant la guerre, ses premiers pas de résistants dans les lieux mythiques du Vercors. Des moments de transmission intenses et émouvants qui rétablissent aussi quelques vérités sur ce haut lieu de la résistance qui fût aussi un lieu de sacrifice.

Dans la collection "Les compagnons de la Libération", voici la 9ème histoire complète. le travail historique de Jean-Yves le Naour est toujours précis et bien ancré dans un récit intime touchant complété par un cahier final indispensable.

Le dessin de Claude Plumail est agréable, c'est son 3ème de la collection. Il maîtrise le sujet historique. de belles pages en sépia viennent illustrer les souvenirs et rythment le récit.

Cette collection confirme sa qualité en parvenant à allier l'envie de mémoire et une narration vivante. Des albums accessibles dès 10-12 ans qu'il faut avoir dans sa bibliothèque !
Commenter  J’apprécie          60
Nouvel opus de la collection Les compagnons de la libération avec la découverte de ce dramatique épisode de la resistance sur le plateau du Vercors qui fut massacrée par l'armée allemande en 1944.

On y découvre le processus qui a conduit à ce drame et la bravoure de ces hommes qui luttèrent jusqu'au dernier sans armements lourds alors que les alliés avaient déjà débarqué en Normandie et qu'ils s'apprêtaient à le faire également en Provence.

C'est un fait d'armes peu connu et en particulier celui de la libération du plateau du Vercors par la résistance dès le 6 juin.

Un très beau graphisme nous emmène dans cet univers de montagnards où la rudesse était aussi synonyme de solidarité entre les résistants.

Une belle collection pour découvrir des épisodes riches en rebondissements de la seconde guerre mondiale.

Commenter  J’apprécie          50
Je connais très bien l'histoire du village de Vassieux-en-Vercors pour m'y rendre chaque année à la date anniversaire des commémorations , le 21 juillet.
La BD retrace fidèlement l'histoire de la Résistance dans le Vercors et plus particulièrement celle de ce village.
Tous les aspects historiques sont fort bien évoqués tout comme les lieux que l'on reconnait aisément.
Un bon point pour les couleurs de Fabien Blanchot.
Un tout petit bémol en ce qui concerne le dessin des personnages et particulièrement leur visage.
Un dossier /documentaire bien fourni à la fin de l'ouvrage avec photos, complète habilement le récit de la BD.

Commenter  J’apprécie          40
tragédie héroïque

A travers la relation entre une ado et son grand-père, trait d'union entre passé et présent, Jean-Yves le Naour et Claude Plumail se propose de nous raconter à hauteur de jeune homme la tragédie du Vercors qui vit une poignée d'hommes et de femmes prendre les armes contre l'occupant allemand…

A travers le destin de cet homme qui, comme bien d'autre, rejoint le Vercors pour échapper au Service du Travail Obligatoire, le scénariste nous livre un récit d'autant plus poignant que tout en nous racontant les grandes lignes de ce combat perdu d'avance, il décrit avec finesse le lien indéfectible qui lie la jeune fille à ce grand-père qui va lui confier ses souvenirs et en faire sa dépositaire…

Le trait réaliste du dessinateur porte joliment ce récit plein poignant et plein d'humanité qui rend hommage à ces hommes et femmes ordinaires qui ont pris les armes et pour beaucoup perdu la vie pour défendre un idéal.
Lien : http://sdimag.fr/index.php?r..
Commenter  J’apprécie          10


Lecteurs (41) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5302 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}