AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2742786066
Éditeur : Actes Sud (03/10/2009)

Note moyenne : 3/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Ce roman épistolaire évoque la correspondance entre Saint Jérôme (le premier traducteur en latin du Nouveau Testament) et Rufin d'Aquilée, son ami d'enfance avec lequel il s'est brouillé sur des questions de traduction.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Henri-l-oiseleur
  25 novembre 2015
Le sujet, à l'image de la première de couverture, un Greco splendide, était fort beau. Il s'agissait d'imaginer, à partir de données historiques fragmentaires, la correspondance d'érudits théologiens du grand IV°s de Rome, qui vit naître une littérature patristique d'une grande qualité dans les deux langues, grecque et latine. le sous-titre, hélas (on n'est jamais assez attentif aux sous-titres) nous place en plein anachronisme, du même tabac que la série télévisée sur le christianisme de Prieur et Mordillat : en gros, l'évangile c'est bien, l'église c'est mal. On aura donc droit à la controverse, non de deux grands théologiens témoins de sac de Rome, mais d'un "intégriste" et d'un lecteur de Golias, et l'anachronisme va jusque dans le vocabulaire employé. Si le lecteur cherche à la fois un certain dépaysement dans un roman historique, et une forme d'instruction, il n'aura ni l'un ni l'autre.
Commenter  J’apprécie          22
mdhennin
  14 avril 2010
Bien que très érudit, l'ouvrage se lit admirablement bien et se déguste sans même se rendre compte qu'on ingurgite une page d'histoire obscure (la chute de l'empire romain, vers l'an 410).
J'ai également beaucoup aimé le retrait et la modestie dont fait preuve l'auteur dans l'introduction, en se présentant comme le "traducteur" de la correspondance, tout en évoquant la disparition de l'original.
J'y vois un clin d'oeil au prologue du Nom de la Rose...
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Henri-l-oiseleurHenri-l-oiseleur   20 juillet 2016
L'armée des Goths défilait triomphalement sur la voie Appienne. Elle envahissait le Sénat, installait son commandement sur le mont Palatin. Oui, Jérôme, ce lieu sacré, symbole de la grandeur de Rome, voilà qu'il est désormais aux mains des Goths, voilà qu'il sert de casernement à la soldatesque barbare ! Maxime m'a dit avoir pleuré de douleur et de rage à cette vie.

p. 104
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : roman épistolaireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1703 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre