AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B003BPMHKC
Éditeur : Le Livre de Poche (30/11/-1)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Le mystérieux docteur Cornélius, ce chef-d'oeuvre du roman d'aventures scientifico-policières, ce roman du monde moderne où par les tableaux de la nature exotique, son goût policier de l'intrigue, son penchant métaphysique, son don de visionnaire scientifique, mon ami Le Rouge a fait la somme du roman du XIX° siècle, de Bernardin de Saint-Pierre à Wells, en passant par Poe, Gustave Aymard, le Balzac de "Séraphita", le Villiers de l'Isle-Adam de "l'Eve future", l'éco... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
gill
  22 octobre 2013
Gustave Lerouge, semble vouloir faire, dans cet ouvrage, la preuve éclatante que, contrairement à ce que prétend l'adage populaire, le crime paie.
"L'énigme du Creek sanglant", "le manoir aux diamants" et "le sculpteur de chair humaine" sont les trois premiers des dix-huit épisodes qui font le récit de l'histoire du mystérieux docteur Cornélius en cent-douze chapitres et un épilogue.
Ils font suite à une préface brillante et parfois drôle de Jean Hamon.
Ami et médecin de Gustave Lerouge durant une vingtaine d'années, il nous le décrit comme un homme discret. Il n'écrivait pas, malgré ses huit millions de lecteurs, pour être célèbre. A la fin de sa vie, il ne possédait même pas un manuscrit du "mystérieux docteur Cornélius" dont il avait cédé les droits d'auteur, à l'époque, pour quelques centaines de francs.
C'était un polygraphe, un érudit. Il excellait dans tous les genres.
Né à Valognes dans la Manche, il obtint à Cherbourg le diplôme de bachelier et à Caen celui de licencié en droit.
Il fonda "la revue septentrionale" qui fut un échec. Ruiné, il déguerpit de son meublé et devint le secrétaire du cirque Priami dont il épousa l'écuyère...
Son destin fut déconcertant.
Le mystérieux docteur Cornélius n'est pas le héros principal de ces trois premiers épisodes. Ce sont les péripéties du pitoyable Baruch Jorgell, chimiste réputé et fils du milliardaire Fred Jorgell, qui vont alimenter, par jalousie, haine et cupidité, l'ossature du récit.
Gustave Lerouge nous raconte, d'abord, la déchéance terrible d'un fils de famille pour faire sortir de l'ombre le sculpteur de chair humaine : le mystérieux docteur Cornélius Kramm.
L'épilogue de ce premier tome voit le triomphe de ce dernier. En compagnie de Fritz Kramm, son frère, il a placé judicieusement ses pions pour s'accaparer la fortune du milliardaire William Dorgan.
Ce roman feuilleton policier est passionnant. Il démarre de manière très classique, en ronronnant un peu. Puis, très vite, l'auteur attise l'intérêt, le suspens par des rebondissements inattendus.
Mais, au dernier épisode, l'intrigue policière bifurque vers le fantastique et le lecteur, intrigué en refermant ce premier tome le soupçonne de n'être, finalement, que la mise en place des personnages d'une énorme et passionnante histoire que les tomes suivants reprendront avec force et talent.
S'il ne semble délivrer comme message que celui de la "Main Rouge" qui sous l'impulsion de son terrible chef, veut imposer sa volonté, Gustave Lerouge glisse, pourtant, en fin de son récit une critique assez virulente du système psychiatrique qu'il décrit, plus carcéral que thérapeutique, comme assez hypocrite et mensonger.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
gillgill   01 juillet 2013
Vers la fin de l'année 190..., un groupe de capitalistes yankees avait décidé la fondation d'une ville, en plein Far-West, au pied même des Montagnes Rocheuses.
Un mois ne s'était pas écoulé que la nouvelle cité, encore sans maisons, était déjà reliée par trois lignes au réseau ferré de l'Union ; dès l'origine on l'avait baptisée Jorgell-City, du nom du président du trust qui la créait, le milliardaire Fred Jorgell.
Les travailleurs accouraient de toutes parts ; dès le deuxième mois, trois églises étaient édifiées et quatre théâtres étaient en pleine exploitation.
Autour d'une place où subsistaient quelques beaux arbres, espoir d'un square pittoresque, les carcasses d'acier des maisons à trente étages commençaient à s'aligner.......
(extrait de "l'énigme du Creek sanglant", premier chapitre du volume paru dans la collection "10/18" en 1975)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Videos de Gustave Le Rouge (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Gustave Le Rouge
Gustave LE ROUGE– Le Sous Marin « Jules Verne »
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Dans la tête de Gustave Le Rouge

Je m'appelle M. de Saint-Elme, ma plantation située à vingt milles de la Nouvelle-Orléans, occupe plus de six cents esclaves que je traite avec une bonté devenue proverbiale. On dit couramment : Heureux comme un noir de M. de Saint-Elme.

L’esclave mystérieuse
L'esclave amoureuse
L'esclave maudite
L'esclave aux mille visages

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Gustave Le RougeCréer un quiz sur ce livre