AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782700275391
416 pages
Rageot Editeur (27/05/2020)
3.76/5   134 notes
Résumé :
Lassée par les révisions du bac, Fanny surfe sur les réseaux sociaux et tente sa chance pour participer au jeu Ne reviens pas ! Sélectionnée, elle est convoquée avec neuf autres adolescents. On leur masque les yeux avant de les faire monter dans un fourgon et de leur expliquer l’objectif du jeu : rester à l’intérieur d’une forêt isolée le plus longtemps possible, jusqu’à ce qu’il ne reste qu’un seul d’entre eux. Chacun pourra utiliser tous les moyens légaux pour p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (59) Voir plus Ajouter une critique
3,76

sur 134 notes

NicolaK
  22 mai 2022
1, 2, 3, nous irons au bois... Si vous sentez venir le retour pas facile à écrire, vous voyez juste, parce que j'ai du mal à catégoriser ce livre. J'ai choisi de le lire au pif, parce que ne sachant pour lequel opter, j'ai pris le premier de la liste alphabétique de ma PAL, dans laquelle il croupissait d'ailleurs depuis sa sortie.
Ce que je n'avais pas vu, c'est qu'il est classé en littérature jeunesse. L'éditeur dit à partir de 12 ans. Moi je dis 14/15. En tout cas, je ne lis jamais de littérature jeunesse, sauf quand je tombe dessus par hasard sous une frite.
Mais passons à l'histoire proprement dite. Nous faisons d'entrée connaissance avec Fanny, qui révise son bac sans perdre de vue son iPhone, comme tous les ado, et alors qu'elle postait un selfie de "la fille super sérieuse en pleines révisions", elle tombe sur une vidéo qui attire immédiatement son attention. Il reste quelques jours pour envoyer un petit film de présentation à une société qui organise un jeu au titre évocateur : "NE REVIENS PAS".
Une dizaine d'ado lâchés séparément en mode survival dans une forêt hantée, où des surprises leur sont réservées, et pas que des bonnes. le gagnant, à savoir celui qui tiendra le plus longtemps dans ladite forêt, se verra offrir une coquette somme. de plus, l'aventure sera filmée puis diffusée par la production, donc riche et vedette en même temps, notre petite Fanny s'empresse de proposer sa candidature.
Je vous passe les détails de la sélection des candidats et nous suivons ensuite ces jeunes dans leurs pérégrinations plus ou moins terrifiantes, parce qu'en plus de se retrouver seuls sans aucun moyen de communiquer avec le monde extérieur, il leur a été dit que chaque concurrent pouvait entreprendre toute action visant à empêcher les autres de gagner. Il y aurait même déjà eu des morts dans cette forêt...
Voilà donc nos apprentis aventuriers livrés à eux-mêmes et je dois dire que si j'étais très facilement entrée dans le livre, il y a eu un moment où j'ai commencé à m'ennuyer, puisque vers le tiers du livre, il ne se passait plus grand-chose de très palpitant à mon goût. C'est là que je me suis dit que c'était sympa pour les gamins mais pas assez épicé pour moi.
Mais je me suis accrochée et l'effet "mou du bout" a été d'assez courte durée puisque tout s'est accéléré à un rythme effrené et j'ai englouti la seconde moitié du livre à la vitesse grand V.
Je pourrais donc dire qu'au final, j'ai vraiment apprécié ma lecture. Les mots tombent juste, il est vraiment bien écrit, aussi bien pour des adultes que pour le public cible. Les chapitres très courts émaillés de très nombreux dialogues apportent justement ce rythme dont je parle plus haut. Les personnages sont parfaitement décrits et leur psychologie décortiquée au point qu'on s'attache à tous sans exception.
Des rebondissements, du suspense, quelques bribes d'humour, souvent apportées par notre petite Fanny qui a un don pour trouver la saillie adéquate quel que soit le contexte, du mystère...
Voilà pour les amateurs de littérature d'aventure, mais l'auteur va bien plus profond puisqu'au final, son thème c'est le cyber-harcèlement. Et je dois dire qu'il est admirablement bien traité. Nous sommes derrière notre écran, à dire des choses dont on ne peut absolument pas mesurer l'impact sur les autres. Même s'il n'est pas forcément question de harcèlement, on sait tous qu'entre ce qu'on écrit et ce que les autres lisent, il peut y avoir une marge qui entraîne des quiproquos. On dit souvent qu'on est responsable de ce qu'on dit mais pas de ce que l'autre lit et interprète... et tout écrit est sujet à interprétation.
Voilà, je n'ai plus rien à ajouter et j'espère avoir réussi à exprimer mon ressenti sans trop spoiler.
Ah si, j'ajouterai quand même que la fin m'a scotchée. Je ne l'ai absolument pas vue venir. En gros, je me retrouvais avec un bouquin sur lequel je pensais avoir un sentiment mitigé, absolument pas à cause du livre mais parce qu'à mes yeux je n'étais pas la cible du tout, et me suis aperçue que plus j'avançais dans l'histoire et après l'avoir fini, en fait je l'ai vraiment beaucoup aimé.
Amateurs de thrillers qui font peur mais pas trop, 1, 2, 3, nous irons au bois devrait vous séduire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3923
musemania
  23 janvier 2022
Alors oui, les Editions Rageot sont spécialisées dans les livres jeunesse. Mais pourtant, j'ai emprunté ce livre à ma bibliothèque, dans la section « Adultes » et en plus, sa quatrième de couverture m'a fait de l'oeil.
Les histoires qui font peur j'adore ça! Malgré que ce livre paru chez Rageot ne doit absolu-ment pas vous influencer négativement. J'ai été prise dans sa lecture dès les premières pages et je n'ai pas eu l'impression de lire un livre qui ne pourrait pas l'être par des adultes (même si je reste une grande enfant parfois, je l'admets).
Ce huit-clos dans une forêt mystérieuse m'a directement captivée. Les références cinématographiques et littéraires sont nombreuses (ce qui pourra permettre à vos chères têtes blondes d'en apprendre plus par la même occlusion).
Le suspens est distillé de la même façon qu'il le serait dans un thriller horrifique. Franchement, l'auteur m'a bien surprise et pourtant, j'ai déjà fait un gros bout de chemin en littérature noire.
Bref, vous l'aurez compris, j'ai beaucoup aimé cette lecture. En plus, la critique sous-jacente de cette société hyper-connectée et encore plus pour les adolescents est bien construite sans tomber dans le discours trop facile.
Si je devais mettre un point négatif est certes un élément de la toute fin mais il n'a pas été si conséquent au point de venir gâcher le plaisir ressenti au reste de ma lecture !
Lien : https://www.musemaniasbooks...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          391
coquinnette1974
  23 août 2020
Je remercie énormément les éditions Rageot Editeur pour l'envoi, via net galley de 1, 2, 3, nous irons au bois de Philip le Roy. Ayant adoré Dans la maison, c'est avec plaisir que je me suis plongée dans ce thriller pour jeunes adultes.
Lassée de réviser pour le bac, Fanny surfe sur les réseaux sociaux et s'inscrit à un jeu nommé Ne reviens pas.
Elle est emmenée dans une forêt avec neuf autres adolescents. le but des participants est d'user de tous les moyens légaux pour pousser les autres à quitter ce lieu.
Fanny découvre qu'il n'y a pas assez de kits de survie pour tout le monde et que le réseau ne fonctionne pas....
1, 2, 3, nous irons au bois est un mélange de thriller et roman d'horreur dont la cible est les jeunes adultes... et leurs parents :) Certes, je ne suis pas la cible au départ mais j'ai passé un très bon moment de lecture avec cet ouvrage.
J'ai frissonné à plusieurs reprises car la plume de Philip le Roy est très parlante.
Ce roman est très actuel, il parle des réseaux sociaux, du harcèlement scolaire, du harcèlement sur les réseaux, de homosexualité..
Beaucoup de thèmes chers aux ados sont abordés ici et j'ai trouvé ce roman extrêmement bien ficelé.
Les personnages sont très intéressants. Ce sont des jeunes choisis au hasard pour un jeu télévisé mais est ce vraiment un jeu ? Est ce vraiment si simple que ça ?
J'avoue qu'il y a beaucoup de choses que je n'avais pas vu venir, une fois encore l'auteur a su m'étonner.
L'ambiance est géniale, ça fait peur.. parfois très peur même. Il est facile de se mettre à la place de ses jeunes, dans une forêt dense, où la lumière ne passe pas trop. J'ai frissonné avec eux surtout que je l'ai lu un soir, sans un bruit dans la maison... jusqu'à ce que mon chien ne bouge et ne fasse faire un énorme bond dans mon lit lol
Ce roman est dans la même veine que son précédent roman, Dans la nuit et j'ai adoré ma lecture.
Il est évident que je prendrais plaisir à lire le prochain roman de Philip le Roy.
Ma note : cinq étoiles :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Foufoubella
  21 avril 2021
... 4, 5, 6, cueillir des cerises...
Qui n'a jamais fredonné cette petite comptine?
Ce qui m'a donné envie d'emprunter ce livre dans ma médiathèque est son titre.
Il était mis en avant sur un des présentoirs, je l'ai pris entre les mains, ai lu la quatrième de couverture et me suis dit "allez, pourquoi pas". Dans une librairie, je l'aurais reposé car je ne l'aurais jamais acheté mais là, à la bibliothèque, ça ne m'engageait à rien. Au pire, je le rendais sans le terminer.
Et? Et bien je dois avouer que j'ai passé un moment plutôt agréable avec ce roman qui m'a happée et tenue en haleine jusqu'à la fin. C'est ça la magie des médiathèques et bibliothèques municipales: on va vers des livres qu'on n'aurait jamais lus si on ne pouvait pas les emprunter.
Fanny est une jeune lycéenne de 18 ans, à l'aise dans ses baskets et bien dans son époque. A fond sur les réseaux sociaux, elle collectionne les "like" et pourrait facilement entrer dans la catégorie "reine du bal". Elle décide de tenter sa chance pour participer à un jeu de téléréalité qui se déroulera dans une forêt. Elle fait partie des dix jeunes retenus, gros lot à la clé pour le vainqueur mais avant frissons et ambiance à la "Projet Blair Witch" ou à la "Souviens-toi l'été dernier" garantie.
Mais si elle n'avait pas été choisie au hasard? Si tout était programmé dès le départ? Et si tous les participants avaient, sans le savoir, des liens les uns avec les autres?
C'est un roman pour adolescents que j'ai lu d'une traite. Il se lit très vite grâce à un rythme soutenu, des chapitres plutôt courts et une ambiance anxiogène qui donne envie de savoir ce qu'il va se passer ensuite. Sorte de huis-clos à ciel ouvert, Philip le Roy a réussi à créer un véritable page turner permettant à la femme de plus de 40 ans que je suis de passer quelques heures en adulescence.
J'ai été plutôt surprise par le dénouement du jeu, un peu moins par le dénouement final que j'avais vu venir, et qui, quand même, est fait de grosses ficelles. Mais bon, franchement, ça passe quand même.
L'écriture n'est pas extraordinaire mais elle reste honorable et ce n'est absolument pas pour la plume de l'auteur que j'ai emprunté ce livre mais bien pour trouver une ambiance un peu particulière.
Ce roman est bien inscrit dans notre époque, permettant de faire réfléchir les jeunes gens sur leur mode de communication et autres problèmes de société les concernant dont je ne dirai rien pour ne pas gâcher.
Il s'agit apparemment d'un thriller horrifique. Ai-je eu peur? Pas le moins du monde mais, aussi, je n'étais clairement pas la cible.
En résumé, je sors plutôt ravie de cette lecture, j'ai passé un bon moment.
Je pourrais tout à fait l'offrir à un ou une ado de mon entourage, je pense d'ailleurs à la fille de mon cousin qui, je pense, pourrait clairement apprécier ce roman.
Lu en mars 2021
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
LabiblideVal
  10 novembre 2020
Une jolie surprise avec ce thriller horrifique classifié « Young adult » puisqu'il m'a embarquée dans une lecture quasi non – stop !
« Fin de la vidéo.
Un lien invitait à cliquer pour en savoir plus.
Fanny cliqua.
Elle tomba sur une annonce pour participer à une sorte d'escape game qui allait se dérouler dans le sud de la France. La règle était simple. Dix jeunes de dix - huit ans sélectionnés par la production devraient concourir dans un jeu grandeur nature. L'objectif serait de rester le plus longtemps possible dans une forêt réputée hantée jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'un seul participant. » Fanny est une frondeuse. Elle a toujours un mot pour rire et rêve d'une petite notoriété sur les réseaux sociaux, comme beaucoup de ses amies lycéennes. Quand elle apprend sa sélection pour le jeu « Ne reviens pas ! », Fanny est fière d'elle : ses copines n'ont pas été retenues, et au- delà des dix mille euros en jeu, une chose compte : elle va devenir célèbre !
Mais une fois larguée en pleine forêt, notre Fanny va vite déchanter : agressée par un concurrent, la voilà effrayée par des bruits, des silhouettes qui se faufilent autour d'elle et ses difficultés à appréhender un terrain naturel. Peu à peu, ce qui était annoncé comme un jeu va prendre une tournure étrange, et inattendue. Moi- même, en tant que lectrice, je n'avais pas vu le second degré de cette histoire captivante arriver…
« - Quelle culture ! Tu sais que t'es déroutant comme mec ?
- Déroutant ou cultivé ?
- A notre âge, être cultivé est déroutant. »
L'auteur porte un regard criant de vérité sur nos grands adolescents qui sont nés avec un portable dans la main et qui mesurent leur popularité au lycée en fonction du nombre de « likes » de leurs publications sur les réseaux sociaux. Ils valent tellement mieux que ça…
Au final, un thriller très bien écrit, qui sait vous embarquer vers une aventure à la sauce Koh – Lanta pour prendre ensuite des directions inattendues. J'ai complètement adhéré aux profils des personnages, partageant avec eux des sentiments d'effroi, de découragement, mais aussi de soulagement. Une belle lecture qui va me pousser à lire les autres romans de l'auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120


critiques presse (1)
Ricochet   23 octobre 2020
Reprenant le système de thriller de Dans la maison et le faisant évoluer d’une pirouette assez semblable, Philip Le Roy assure un page turner efficace.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
NicolaKNicolaK   21 mai 2022
Et on sait combien l’apparence et les goûts sont cruciaux sur les réseaux sociaux. On s’est chauffés les uns les autres. Comme une bande d’abrutis. La violence dont on a fait preuve est juste une extension virtuelle de ce qui se passe lors d’un lynchage dans la rue ou lors d’une soirée qui dérape. On retrouve les mêmes réflexes primaires, sexistes, misogynes, homophobes, antisémites, dont raffolent les groupes. C’est même encore plus jouissif sur Internet car il n’y a pas de limite. Tu peux taper sans voir les dégâts que tu provoques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          282
NicolaKNicolaK   13 mai 2022
L’image devient sombre.
Une comptine est chantée par une voix d’enfant.
Un, deux, trois, nous irons au bois
On suit un promeneur. On ne voit pas son visage.
Quatre, cinq, six, qu’la peur nous unisse !
Une forme humaine passe furtivement entre la caméra et le promeneur qui semble égaré.
Sept, huit, neuf, ce n’est pas du bluff
Le promeneur aperçoit quelque chose hors champ qui l’effraie. Il panique et se met à courir.
Dix, onze, douze, un seul aura le flouze !
Sur l’écran s’affiche : « NE REVIENS PAS ! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2420
NicolaKNicolaK   19 mai 2022
La peur que Fanny éprouvait en ce moment précis était une « mauvaise peur ». De celles qu’on ne peut pas stopper en détournant le regard. De celles qui divisent les gens et les contaminent. De celles qui chamboulent le corps, prennent l’ascendant sur tout le reste, la soif, la faim, le froid, le sommeil, et conduisent à la mort.
Commenter  J’apprécie          210
NicolaKNicolaK   16 mai 2022
Nous ne sommes pas en rapport direct avec le monde.
La réalité est filtrée par nos sens et interprétée par un travail de l'esprit. En fait, personne ne voit les choses de la même façon.
Commenter  J’apprécie          295
LabiblideValLabiblideVal   10 novembre 2020
- Quelle culture! Tu sais que t'es déroutant comme mec?
- Déroutant ou cultivé?
- A notre âge, être cultivé est déroutant.
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Philip Le Roy (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philip Le Roy
Qui veut gagner le Paradis ? : le thriller en 42 incroyables nouvelles noires à la Black Mirror signé Philip le Roy, disponible partout dès maintenant !
250 personnes seront victimes de violences meurtrières pendant que vous lirez ce livre* Près de 1 300 homicides se produisent chaque jour aux quatre coins du monde, de la Californie à Bornéo, du Congo à Paris, de Nice à Kaboul. Visiblement, sans lien apparent.
4 hommes sur 5 et d'1 femme sur 2 ont déjà eu l'intention de tuer au cours de leur vie**
Les auteurs de ces crimes et leurs victimes sont de tous les âges, nationalités, origines sociales, orientations politiques ou sexuelles. Cela pourrait être n'importe lequel d'entre nous. À qui le tour de tuer... ou d'être tué ?
Étroite est la porte et resserré est le chemin menant au Paradis, et il y en a peu qui les trouvent***
Comment échapper à la violence d'un monde absurde et oppressant ? Le Paradis existe-t-il ? Il faut trouver une issue, mais vite, car le compte à rebours a commencé depuis longtemps.
Philip le Roy est scénariste et auteur de thrillers dont le Dernier Testament, Grand Prix de Littérature Policière. Qui veut gagner le Paradis ? est un thriller à fragmentations. Il repousse les limites de l'art de la nouvelle qui comme le disait le maître du genre Philip K. Dick consiste à surprendre le moment le plus intense de notre existence. Un ouvrage hors normes à ne pas mettre entre toutes les mains.
* Selon une étude de l'ONU, près de 464 000 personnes dans le monde ont été victimes de violences meurtrières en 2017, soit cinq fois le nombre de personnes tuées dans des conflits armés au cours de la même période.
** Selon une étude portant sur 760 étudiants, 79 % des hommes et 58 % des femmes ont déjà eu au cours de leur vie des pensées visant à tuer quelqu'un.
*** Évangile selon Matthieu 7.13-14.
Philip le Roy est scénariste et auteur de thrillers dont le Dernier Testament, Grand Prix de Littérature Policière. Qui veut gagner le Paradis ? est un thriller à fragmentations. Il repousse les limites de l'art de la nouvelle qui comme le disait le maître du genre Philip K. Dick consiste à surprendre le moment le plus intense de notre existence. Un ouvrage hors normes à ne pas mettre entre toutes les mains.
+ Lire la suite
autres livres classés : réseaux sociauxVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
836 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre