AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de cmpf


cmpf
  06 décembre 2014
Un très grand plaisir de lecture. Vraiment.
Je connaissais comme beaucoup le film fait fin des années 60, et j'en avais retenu une histoire d'enfant, de grande pauvreté et de loups qui vous poursuivaient la nuit. Mais c'est bien plus que cela.
C'est la confession de toute une vie depuis les sept ans d'un petit paysan Jacques Ferral dit Jacquou. Les faits mais aussi ses opinions et considérations.
Ce livre est paru en feuilleton en 1899, époque où l'on s'interrogeait sur la place des paysans, leur implication dans la vie politique. Il est fait référence plusieurs fois aux différentes révoltes paysannes. La scène d'incendie du château ainsi que l'absence de condamnation pourraient paraître inventées mais elles sont inspirées de faits avérés du XIXème. le livre pourrait paraitre manichéen avec d'un côté les bons nobles le Chevalier de Galibert et sa soeur d'ailleurs issu d'une vieille famille qui s'éteint là et de l'autre les Nansac, paysans enrichis depuis deux générations ayant tous les défauts que l'on prêté aux nouveaux riches et pourtant je n'ai pas trouvé cela exagéré.
Les paysans avaient bien été parfois mis en scène dans la littérature mais par des écrivains qui ne connaissaient pas le monde paysan, Balzac et Zola en tête. Georges Sand confessait la difficulté à rendre le langage, soit on n'était pas compris des lecteurs, soit on n'était pas fidèle. Ici Eugène le Roy a réussi à mélanger des termes et des tournures du patois régional tout en étant parfaitement compréhensible.
J'ai appris qu'Eugène le Roy avait écrit d'autres romans régionalistes et des études sur la Dordogne. Je dirais volontiers ses autres romans.
Mon édition Les classiques de poche comprenait des gravures, une préface d'Emmanuel le Roy Ladurie et une présentation d'Amaury Fleges toutes deux fort instructives.

Lu dans le cadre du challenge ABC 2014-2015
Commenter  J’apprécie          210



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (19)voir plus