AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Biblioroz


Biblioroz
  30 avril 2019
Les cauchemars de Marianne ont réussi à s'immiscer dans sa minuscule cabine-couchette sur ce bateau qui la ramène vers ses origines, là-bas, en Corse.
Pour trouver l'apaisement auquel elle aspire, Marianne éprouve le besoin de fouler les lieux où son histoire familiale du côté maternelle a pris racine.
Sa perception de l'île comme terre de ses ancêtres la mène dans un village de montagne où bon nombre de maisons montrent tristement leurs volets clos.
Montagnes, forêts, clairières et maquis vert-bleuté, tous ces lieux auront-ils l'effet rassurant qu'elle recherche pour faire face à ses tourments ?

Ses parents, Louise et Bernard se sont rencontrés dans les Bouches-du-Rhône, un lieu d'exil pour l'un et pour l'autre. Bernard y découvre sa passion pour la taxidermie, redonner l'illusion de la vie en conférant un mouvement plein d'allant à ces dépouilles d'animaux. Leurs deux enfants, Marianne et Antoine auront des attentes et des vues diamétralement opposées et une relation bien différente avec leurs parents. En exposant le mal-être de Marianne, l'auteur met sensiblement en avant sa frustration éprouvée dans ses liens du côté paternel et son désespoir à vouloir trouver un ancrage familial du côté maternel. Alors que son frère Antoine partage les silences du taxidermiste, les non-dits de leurs parents, sans demander davantage, Marianne éprouve depuis toujours le besoin de s'appuyer sur des certitudes pour trouver sa place et apaiser ses rancoeurs.

J'aurais aimé être emportée par cette lecture comme Fanfanouche24 et Cigale17. Beaucoup de sujets qui interrogent profondément y sont esquissés : exil, fin de vie d'un père ou époux, dommages collatéraux de la colonisation, coulisses cruelles des aménagements de barrage, place et rôle de chacun dans le noyau familial… mais, mais, j'ai trébuché sur de nombreux fils qui sont tirés de cette pelote familiale sans avoir de précisions sur certains questionnements. Trop de paramètres se télescopent, dont certains que j'ai jugés complètement inutiles au détriment d'autres qui auraient mérité d'être davantage développés. J'ai trouvé ce pêle-mêle plutôt confus.

Les relations filiales difficiles ou apaisantes, tendues ou réconfortantes que l'on perçoit nettement au coeur de ce roman manquent d'analyse et de profondeur.

Mes attentes n'ont pas été pleinement comblées mais je ne regrette pas du tout cette découverte de l'auteur. Il sait magnifier les lieux en nous offrant de très jolis passages. La narration, d'une beauté sensible, véhicule aussi les émotions chez chacun des personnages et aborde très délicatement la disparition du taxidermiste.
Commenter  J’apprécie          143



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (14)voir plus