AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782226020222
396 pages
Éditeur : Albin Michel (03/05/1984)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 43 notes)
Résumé :
Adeline Gontier naît en 1806.
Orpheline à l'âge de trois ans, elle sera élevée par sa grand-mère et son oncle. Elie, à Fontbrune, au c?ur du Périgord noir. Sans dot, son avenir paraît bien incertain.... Mais Adeline est riche d'une excellent nature : énergique, audacieuse, pleine de bon sens, adorant la vie et dotée d'un tempérament de feu. Quelle gaillarde ! Entre semailles, moissons, vendanges, dans une odeur de champignons et de bruyères, au pays des sorci... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
mogador83
  16 février 2014
Roman qui se passe au XIXeme siècle dans le Perigord et qui raconte la destinée de la jeune Adeline, pas très farouche et qui a de la suite dans les idees. C'est plutôt pas mal et ça se lie assez facilement même s'il y a beaucoup de détails sur le contexte de l'époque et peut être un peu trop de personnages secondaires. Les élans d'amour de l'héroïne sont plutôt interessants et l'auteur donne a la jeune femme une personnalité très vive. le personnage du général m'a fait un peu fait penser au Darcy d'orgueil et préjugés. Pas parfait mais agréable a lire.
Commenter  J’apprécie          50
mamyfolie
  20 août 2016
Premier roman de l'auteur issue d'une famille périgourdine établie depuis le XVIIème siècle dans la région de Sarlat, ce grand roman historique est très documenté et les descriptions des paysages et de la société périgourdine nous transportent dans cette province française au lendemain de l'épopée napoléonienne.
J'ai aimé les amours passionnés de cette Adeline Gontier naît en 1806 dans une famille de notaires royaux installé dans le Périgord noir et dont la fougue et la santé lui tiendront lieu de dot et de beauté.
Agréable moment de lecture à ne pas rater !

Commenter  J’apprécie          40
sld09
  07 novembre 2020
J'ai bien aimé ce roman qui nous emmène dans le Périgord du XIXème siècle à la suite d'une héroïne à la personnalité haute en couleurs.
Commenter  J’apprécie          80
zaarma
  14 août 2013
Un roman sur une époque révolue qui décrit la vie d'une famille de petite noblesse en plein Périgord.
A priori, les grands thèmes ne sont pas réunis. Et pourtant, une finesse de description sur la nature humaine, sur l'organisation des familles, des récoltes, des mariages, …
Commenter  J’apprécie          30
meknes56
  16 juillet 2019
Ce roman que j'ai beaucoup se passe dans campagne dans les années 1800 en Périgord . J'ai pris un plaisir évident à le lire et j'insiste que ce livre est fort bien documenté. Un petit plaisir à s'immerger dans ce livre.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
mamyfoliemamyfolie   20 août 2016
...Le cortège avançait au pas des boeufs, je m'appuyais contre lui, non parce que la tristesse m'accablait mais parce que j'exultais de bonheur à me sentir vivante, à aimer et être aimée. On suivait l'avenue en descendant vers le bourg. J'aimais ma famille, avec ses petitesses et ses désaccords, j'aimais ces liens qu'on ne peut défaire, qui amènent la jalousie, les rancunes, les mesquineries, ces sentiments qui ont leur poids de chair et de sang. Avoir marché les uns derrière les autres à des mariages, à des enterrements, à des processions, avoir fixé devant soi une nuque à bourrelets quel'on déteste ou un chignon tassé sous un triste chapeau, se dire que ceux-là sont les vôtres et qu'on en est solidaire quoi qu'on fasse, voilà ce qui fait la famille. Je n'aime pas les sentiments exaltés, ils sont éphémères. Ils ne sont rien devant la pesante acceptation d'une incompatibilité qui vous mène cependant côte à côte jusqu'à la tombe avec des gens dont on n'aurait voulu être ni l'ami ni l'associé, si on avait eu le choix. J'aurais pu raisonner ainsi dans l'euphorie des premières années d'un mariage heureux. Mais mon opinion sur la famille n'a pas varié et je la soutiens encore aujourd'hui....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
sweetiesweetie   20 février 2014
(...) se dire que ceux-là sont les vôtres et qu'on en est solidaire quoi qu'on fasse, voilà ce qui fait la famille. Je n'aime pas les sentiments exaltés, ils sont éphémères. Ils ne sont rien devant la pesante acceptation d'une incompatibilité qui vous mène cependant côte à côte jusqu'à la tombe avec des gens dont on n'aurait voulu être ni l'ami ni l'associé, si on avait eu le choix.
Commenter  J’apprécie          50
sld09sld09   23 juillet 2017
C'est à Fontbrune, au fond du Périgord noir, que je fus recueillie par ma grand-mère et mon oncle Elie, le frère aîné de mon père. Grâce à l'aimable nonchalance qui régnait dans cette famille, je connus une enfance sans intérêt. Cela m'évita la nostalgie et les chagrins qui accompagnent jusque dans l'âge adulte ceux qui ne peuvent se détacher d'une enfance trop heureuse.
Commenter  J’apprécie          10
meknes56meknes56   16 juillet 2019
- Eh, mon Dieu, qui à part vous serait assez fou pour vouloir m'épouser! dis-je une fois étourdiment, en voulant le rassurer.

- Je n'ai jamais prétendu qu'aucun de ces messieurs souhaite vous épouser.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : Périgord (France)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2221 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre