AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Edith Silve (Éditeur scientifique)
EAN : 9782715213869
160 pages
Éditeur : Mercure de France (03/01/1986)
Résumé :
L'histoire de l'amour qui naquit entre Paul Leautaud et Marie Dormoy, rencontrée au Mercure de France en 1922 à l'occasion d'un article qu'elle faisait paraître.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
ChristianAttard
  07 février 2020
Qu'est-ce qui a poussé l'élégante Marie Dormoy, 46 ans bibliothécaire distinguée dans les bras de Paul Léautaud, 61 ans critique et romancier célèbre ?
Est-ce l'espoir de mettre un jour la main sur son oeuvre et son fameux "Journal littéraire" ?
L'un est petit, d'une propreté douteuse, vicieux en diable et l'autre grande, forte, peu accorte et surtout peu portée à la chose. Léautaud sortant des bras du " Fléau ", sa maîtresse Anne Cayssac est pourtant sexuellement comblé et craint les ennuis d'une liaison trop morne.
Au fil de ce "Journal (très) particulier", se déroule sur une année une liaison que Edith Silve qualifie d'obscène. Léautaud avec une totale franchise y dévoile ses parties de plaisir, ses jeux érotiques. Le vieillard s'avoue un cérébral, excité par la projection de ses futurs salaceries, le plus souvent douché par le manque d'ardeur animalière de sa nouvelle partenaire faite comme un fut de canon.
Nul sentiment ou très peu chez cet homme abandonné par sa mère, élevé au contact des prostituées.
Fallait-il publier tout cela ? Je reste assez dubitatif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90


critiques presse (1)
Lexpress   27 avril 2012
L'ami des chats était aussi un chaud lapin. La chronique inédite de sa relation avec sa "bonne amie" Marie Dormoy livre les détails les plus intimes.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
gaillard1gaillard1   22 mars 2014
Je racontais ce matin à Duhamel l'histoire de Bloy racontant que les Rothschild lui avaient volé cinq cents francs, parce que, leur ayant écrit pour leur demander mille francs et comptant fermement les recevoir, il n'avait reçu d'eux que cinq cents francs. Dubamel me dit à ce propos : "Hé ! Hé ! Méfiez-vous des millionnaires. Ils vous volent toujours quelque chose."

Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Paul Léautaud (52) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul Léautaud
Paul Léautaud - Entretiens (Partie 1).
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3788 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre