AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9781092961578
Éditeur : Le peuple de Mü (14/09/2016)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 17 notes)
Résumé :
La mort vous libère de tout.
Sauf de vos démons intérieurs.
Après une vie de trahisons, d'aventures et de défis, les flammes de l'enfer lui sont interdites.
Condamnée à errer sur Terre, Charlotte Backson va réapprendre son humanité et laisser derrière elle sa dernière incarnation, Milady de Winter.
Du moins, c'est ce qu'elle croit…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Walkyrie29
  04 décembre 2016
Avec ce titre, Pierre Léauté offre une belle leçon d'histoire de France, à travers le personnage de Charlotte Backson, vous allez traverser le temps et les dimensions, où l'art de l'uchronie vient embellir l'ensemble. Vous allez vivre des aventures intenses, rencontrer des personnalités uniques et peut-être, voire même surtout, en apprendre bien plus sur l'humanité. L'auteur joue la carte d'un personnage qui n'est plus à présenter pour certainement nous rappeler une histoire, la notre, mais en profite également pour nous faire vivre une aventure épique auprès d'immortels plus ou moins bons, où le conflit encore une fois domine leur univers.
"Ma foi, s'il est bien un privilège que je n'aurai jamais cru me voir obtenir de mon vivant, c'est bien celui d'assister à mes funérailles."
Charlotte Backson a un passé aussi sulfureux que meurtrier, une véritable mante religieuse qui appréciait le poison comme arme de prédilection. Mais quand la mort se présente à elle, elle la fuit, la laissant seule et démunie dans un monde qui peu à peu se transforme, la laissant au bord de la route du temps, des événements historiques, de la disparition des siens, pour lui offrir vengeance, danger, violence, fuite et possibilité de renaître pour se repentir d'un passé honteux.
"- Je perds les pans de ma vie, morceau par morceau. Et je n'y peux rien. J'avais naguère l'oreille des princes, j'étais riche et redoutée alors qu'aujourd'hui... Je suis la proie d'un puissant ennemi contre lequel je me retrouve sans ressources (...)"
Le personnage est fort, intelligent et séduisant, même s'il subit une certaine faiblesse lors de sa renaissance, qui ne se laisserait pas submerger face à l'inconnu ? Dans l'ensemble, Charlotte Backson subit une évolution assez radicale, on parle de celle qu'on surnommait Milady de Winter, personnage d'Alexandre Dumas, ennemie des Trois Mousquetaires, celle qui tuait sans scrupule, celle qui usait de ses charmes dans ses actes inavouables, ici le personnage se transforme sous notre regard, et quelle métamorphose, en cela Pierre Léauté a bien su nous transporter et nous immerger dans son personnage.
"Il y a trois questions que nous nous posons tous devant la mort. La première, c'est quand. la seconde, où. Et la finale, comment."
L'auteur use d'une imagination et d'une créativité certaine dans le thème de l'immortalité. On a deux groupuscules qui s'affrontent, chacun cherchant à s'approprier les "nouveaux nés", ce qui renaissent pour la première fois. D'un côté, l'Horloge, d'un autre l'Analekta, la question sera, l'un ou l'autre est-il meilleur ? Qui sont les méchants ? Qui sont les gentils ? L'un ou l'autre pourra t-il sauver Charlotte Bakson, lui promettre un avenir ? Entre les multiples rencontres des deux groupes, Charlotte subira la trahison, le doute et la reconnaissance mais aussi la fuite face à un Bellator, être obsédé par sa quête meurtrière, qui parcourt autant les kilomètres que le temps pour achever sa mission. Elle aura des choix à prendre, des amitiés à choisir, pour voir se profiler un destin qu'elle n'aurait jamais oser imaginer ! Mais qu'en sera t-il exactement ? Tout est que le récit est dynamique empli de rebondissements et de révélations qui surprennent.
Il y a tout un univers riche et prometteur qui s'annonce dans ce premier opus, qui présente surtout les frasques et le personnage de Charlotte Backson, son passé dans sa première vie, sa renaissance, ses actes, ses vengeances. Et au travers de ses aventures, l'auteur en profite pour nous distiller avec beaucoup de pédagogie et de simplicité, différents événements historiques propres à notre histoire, l'auteur raconte, et on en devine aussi toute sa passion. Peut-être certains y verront des longueurs rébarbatives, personnellement, j'y ai vu une présentation d'un contexte de cette aventure fabuleuse que l'on vit au travers de Charlotte Backson, l'auteur en transforme quelques pans, l'uchronie est assez magique pour cela, s'inspirer de fait réel, mais en imaginer une toute autre alternative, cela doit être exaltant !
Enfin, j'ai bien aimé cette petite phrase, un petit clin d'oeil à l'amour des livres et des mots qui parleront forcément aux passionnés de lecture et évidement aux auteurs eux mêmes.
"Partout, des parchemins jaunis, des recueils aux pages débordantes, des livres soigneusement classés, des feuillets compilés et enlacés par des rubans d'or, tout un trésor de lettres, de volumes et de mots constituait la plus merveilleuse des bibliothèques qu'il m'ait été donné de voir."
Parlons aussi de l'objet livre, on se répète un peu, mais il est magnifique, entre l'illustration de couverture réalisée par la très talentueuse Naiky, la couverture rigide qui lui confère une certaine prestance, le choix de l'écriture du titre, une héliogravure dorée qui est du plus bel effet. Les éditions du peuple de Mü ont soigné le packaging de ce roman, le rendant encore plus attractif, heureusement le contenu s'harmonise parfaitement avec son emballage.
En bref, une uchronie fort intéressante menée de front par une héroïne forte et combative, un premier tome qui présente magnifiquement le personnage face à sa destinée qui nous sera contée dans le tome à venir (en novembre 2017, mazette ! Il va falloir se montrer très patient). Si vous cherchez un beau cadeau de noël, ce livre est idéal, un bel objet renfermant une belle histoire, une belle aventure et surtout un bien beau personnage, pourquoi hésiter ?
Lien : https://songesdunewalkyrie.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Igguk
  30 juin 2017
J'avais déjà entendu vaguement le nom « le peuple de mü » par-ci par-là sur le net mais j'avais jamais eu une de leurs parutions en main, quand j'ai eu l'opportunité de recevoir Les temps assassins, c'était l'occasion. Je remercie d'ailleurs encore une fois Pierre Léauté de m'avoir envoyé son roman.
En recevant Rouge Vertical (premier tome d'une trilogie à priori), j'ai été frappé par le soin apporté à l'objet : exemplaire relié, couverture cartonnée, titre en dorure et relief, du fort bel ouvrage, l'éditeur a mis les p'tits plats dans la soupe, ça se voit. Et dedans y'a quoi ? Pierre Léauté nous raconte l'histoire de Charlotte Backson, jeune femme née au début du XVIIe siècle qui fut envoyée au couvent. L'adolescente découvre qu'elle peut manipuler son petit monde et joue avec les hormones de tout ce qui a une paire de testicules. Elle apprend bien vite à jouer de ses charmes pour arriver à ses fins, n'hésitant pas à mettre la vie des autres en danger, voire à les tuer froidement elle-même.
Au fur et à mesure de son histoire mouvementée, nous suivons Charlotte tandis qu'elle s'enfuit du couvent, change de vie, continue ses manigances et ses manipulations, jusqu'à se rendre compte qu'elle est immortelle. C'est en sa compagnie qu'on va traverser les siècles et revisiter certains grands moments de l'histoire de France, mais nous allons aussi en découvrir tout un pan secret qui se cache derrière ces êtres immortels. Charlotte n'est pas seule dans ce cas et elle va se retrouver prise dans un conflit entre deux castes de Highlanders complotistes qui essayent d'attirer la jeune femme dans leur camp, l'Horloge et Analekta.
Ce roman est un mélange de tout plein de choses à la mode, en vrac nous avons de l'uchronie, de l'histoire secrète, du fantastique, du voyage dans le temps… L'écriture est fluide, dans un langage ampoulé qui colle bien avec une héroïne (et narratrice) côtoyant la noblesse des siècles passés. L'ambiance est bien posée et on revisite ces petits épisodes de notre histoire en croisant des noms réels et connus, glissant le personnage de Charlotte qui servira de point de rupture pour faire dévier le cours du temps. Tout a l'air très bien documenté, les férus d'Histoire s'amuseront beaucoup. le roman de 380 pages se lit très vite, même si on a souvent l'impression qu'il raconte beaucoup trop de choses pour son propre bien. Vous pouvez vous imaginer ça comme un mélange de Highlander, Assassin's Creed et… Les X-Men par moments (?) avec du voyage dans le temps… Oui ça fait beaucoup.
Malheureusement je n'ai pas vraiment accroché à cette aventure, les 100 premières pages sont une course effrénée pour nous balancer la jeunesse de Charlotte, ses premiers crimes, en sautant du coq à l'âne de chapitre en chapitre. Et par la suite ça s'arrange pas. Il y a énormément de choses dans le roman mais on ne prend jamais le temps d'approfondir. On fait de l'uchronie mais on ne prend pas le temps d'explorer les conséquences des changements puisqu'on passe à autre chose, or c'est un peu tout l'intérêt de l'uchronie selon moi. On a des sociétés secrètes qui changent l'histoire dans l'ombre mais on ne comprend jamais leur vraie motivation, à part « on est une société secrète d'immortels, on fait c'qu'on veut d'abord ». Y'a du voyage dans le temps mais on sait pas vraiment comment ça marche… On survole un peu tout ça et on mélange très fort, quitte à perdre un peu le lecteur.
Mais mon plus gros soucis avec le bouquin c'est son personnage principal. Charlotte est une criminelle qui n'hésite pas à tuer ou manipuler les autres, ses premières victimes sont presque des détails. Mais voilà que plus tard, elle joue les femmes bafouées et réclame vengeance, elle crie à l'injustice, se sent trahie et on devrait avoir de l'empathie pour elle. de toute son aventure, je n'ai jamais ressenti un quelconque attachement envers l'immortelle. D'une part parce qu'elle est détestable, et aussi parce qu'elle fait un peu n'importe quoi. Elle va suivre tour à tour tous ceux qui l'approchent sans se poser de questions, tournant et retournant sa veste sans arrêt, faisant confiance à tout le monde et se laissant trimballer dans ces complots comme une planche de bois au milieu d'une mer déchainée. Elle est presque absente de sa propre histoire, elle subit à peu près tout.
Les temps assassins tome 1 : Rouge vertical est le début d'une saga ambitieuse mais qui m'a laissé assez froid. Entre son trop-plein de thématiques, son rythme bien trop rapide et son héroïne incompréhensible, j'ai lu ce roman comme on regarde passer un train, sans jamais m'intéresser à ce qu'il se passe dedans. Et j'en suis fort désolé.
Bouquin aimablement envoyé par l'auteur, merci à lui, pas sûr qu'il m'en propose la suite…
Lien : http://ours-inculte.fr/les-t..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
Goupilpm
  28 novembre 2018
Dans cette Uchronie l'on suit le personnage de Charlotte Backson, une immortelle, condamnée à errer sur terre. On la suit donc au fil des siècles et l'auteur en profite pour faire de nombreuses incursions dans notre Histoire.
L'auteur au début du récit rend hommage à Alexandre Dumas car dés les premiers chapitres on assiste à la rencontre de Charlotte Backson avec le Comte de la Fére qui au vu de sa marque d'infamie la condamne à mort à l'instar de Milady de Winter. Mais la ressemblance s'arrête là puisque Charlotte va vivre par la suite une aventure différente et toute personnelle.
Avec deux confréries qui se combattent, la première l'Analekta dirigée par les plus anciens des Immortels, et celle de l'Horloge qui regroupe des dissidents qui ne veulent pas se soumettent aux dogmes établis par les Anciens, l'intrigue se veut très dense et très complexe. Mais si les complots et les trahisons se succèdent le développement du récit se veut inégal dans ses différents parties. En effet l'approche historique qui se déroule sur plusieurs siècles et présente une belle cohérence avec la vie de Charlotte et L Histoire, il n'en est pas de même pour la partie fantastique qui se révèle quelque confuse et le lecteur en partie à l'instar de l'héroïne se sent quelque peu perdu.
Le style de l'auteur empreint d'une touche poétique retrace de belle manière les différentes époques de l'Histoire et les chapitres s'enchaînent très facilement. Malgré de nombreuses questions sur les différents confréries l'osmose se fait entre les deux parties et le récit possède une bonne dynamique malgré quelques petites longueurs qui émaillent le récit.
Le personnage central est intéressant à suivre mais au vu de ses agissements l'on a beaucoup de mal à s'attacher à elle malgré un coté psychologique très bien développés. Les personnages de second plan sont nombreux et l'on a un peu de mal à comprendre qui est qui.
Au final l'auteur use de beaucoup d'imagination pour traiter la thématique de l'Immortalité, la mythologie développée s'avère fort intéressante, l'héroïne présente un fort caractère qui s'imbrique bien dans le récit... mais une partie de l'histoire manque de précisions et la dernière page refermée le lecteur se pose beaucoup trop de questions pour envisager de lire la suite.
Lien : http://imaginaire-chronique...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Ptitelfe
  31 décembre 2016
En quelques mots, les Temps Assassins est une uchronie dans laquelle Pierre Léauté manie habilement récit d'aventure, Histoire, voyages dans le temps et surtout Immortalité. La plume est soignée, fluide, agréable à découvrir et l'histoire de Charlotte Backson n'en est que plus passionnante! Un récit que je vous recommande absolument, pour ceux qui veulent savoir ce que serait devenue Milady de Winter.

Avant de vous parler de mon avis, je tiens à féliciter le travail de l'éditeur et de la graphiste Fanny Liaboeuf sur cet ouvrage absolument magnifique!! Quel plaisir de l'admirer, de le prendre en main et de faire de belles photos !
Je remercie chaleureusement les éditions du Peuple de Mû grâce à qui j'ai pu découvrir ce roman fascinant!

J'ai reçu ce roman à mon retour de vacances au mois d'août, et malgré sa sortie prévue le 14 Septembre 2016, il m'a été difficile de le sortir avant décembre à cause de sa couverture hivernale. C'est donc avec beaucoup d'impatience que je me suis jetée dessus au début de ce mois, pour savoir enfin qui est Charlotte Backson, cette jeune femme devenue immortelle, et plus connue du public sous le nom de Milady de Winter.
Pierre Léauté maîtrise habilement l'uchronie ainsi que le récit de cape et d'épées, d'aventures, de voyage dans le temps et de l'Histoire. En même temps, L Histoire, c'est son métier (il est professeur).
Je craignais de ressentir des lacunes quant à l'histoire des trois Mousquetaires, de Richelieu ou de Milady de Winter. Cependant, j'ai pris ce risque, vierge de toute information sur l'oeuvre originale de Dumas...
Eh bien, que cela rassure les personnes dans le même contexte, cela ne m'a pas empêché de savourer cette histoire.[...]
La suite sur mon blog : http://www.leblogdeptitelfe.fr/2016/12/les-temps-assassins-rouge-vertical-de.html
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lprieur
  21 mars 2018
J'ai été attirée par Les Temps assassins pour trois raisons :
- le titre ("rouge vertical")
- l'intertextualité, avec la mention de Milady de Winter
- l'aspect uchronique.
Je ressors cependant circonspecte de ma lecture. Premier désappointement : Milady de Winter. J'aime beaucoup ce personnage mais il n'est guère réinvesti dans l'histoire. On dirait plutôt un prétexte, une facette pleine de promesses qui manque de profondeur. Pourtant, je dois dire que l'idée en elle-même me paraissait riche, passionnante ! Or, le personnage change vite, sans que l'auteur s'appesantisse véritablement sur son évolution. C'est pourquoi je n'ai pas spécialement accroché à ce qu'il devient.
Cela rejoint ma seconde déception : le titre. Celui-ci est très fortement relié à Edmond dont s'amourache Charlotte Backson (ou Milady de Winter). Je dis "s'amourache" car leur relation me paraît bien fade, trop rapidement ficelée, trop explosive soudainement, bref, trop.
Mais "déception" ne dit pas "poubelle". J'ai malgré tout apprécié cet univers ; j'aurais aimé qu'il soit plus développé, c'est tout. Beaucoup d'épisodes, de scènes - je ne sais trop comment dire - semblent plus résumés qu'écrits. Je pense lire la suite et conseiller ce roman aux jeunes que je côtoie : je ne le brandirai pas non plus en criant tous azimuts que c'est le meilleur livre de ma vie.
Dernière chose : il me semble que l'auteur a un problème avec le participe passé du verbe. Oh, je peux le comprendre ( c'est carrément la misère parfois), mais cela n'est pas tout à fait sérieux de la part de l'éditeur...
"Je m'étais faite une règle de..." p. 201 (fait)
"je m'étais promise il y a longtemps de..." p. 201 (promis)
"La veuve s'était vue confiée l'éducation des enfants" p. 224 (vu confier)
Une autre faute m'a sauté aux yeux :
"c'est donc vous qui nous causâtent tant de tracas" p.365 (causâtes)
Il me semble important de le dire, non pour décrédibiliser l'auteur (ce n'est pas pour autant que son livre c'est de la merde, je ne fais pas ce genre de raccourci, merci), mais pour qu'à l'avenir, l'éditeur fasse peut-être plus attention...
En espérant ne pas avoir fait de fautes moi-même sous peine de finir sur le pilori... ;) Bonne lecture à vous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
SciFiUniverse   10 septembre 2019
Original et prenant, ce premier tome se déguste et montre la maîtrise de l'histoire de l'auteur : un réel plaisir !
Lire la critique sur le site : SciFiUniverse

Videos de Pierre Léauté (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Léauté
Interview de Pierre Léauté par Estelle Hamelin pour Actusf aux Imaginales 2019.
autres livres classés : uchronieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz Marabout - Bout d'ficelle n°8

John Steinbeck a écrit :

Les raisons de la colère
Les raisins de la colère
Des souris et des hommes
Des souris et des robots

12 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : comptines , jeux , jeux de mots , détente , logique , suite , maraboutCréer un quiz sur ce livre

.. ..