AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 179165987X
Éditeur : Auto édition (02/01/2019)

Note moyenne : 4.95/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Résumé : "Samira n’a que 11 ans lorsqu’elle survit au massacre de sa famille et s’enfuit avec son père pour échapper aux bombardements. Elle quitte clandestinement sa Syrie natale pour trouver refuge en France, terre des Droits de l’Homme.
Bruno Heisen, major à la Brigade de Recherche de Montdidier, découvre un cadavre calciné dans le coffre d’une voiture, fait divers très inhabituel dans sa campagne picarde.
Elise Carat, belle-fille du grand patron de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Marie-Nel
  04 janvier 2019
Je découvre Damien Leban avec ce roman. C'est loin d'être son premier, puisque celui-ci est le cinquième. Je le remercie de m'avoir contactée pour le lire, je serai passée à côté de mon premier coup de coeur de cette nouvelle année. Ça commence très fort, et Damien Leban a mis la barre très haut et me conforte dans l'idée qu'il faut lire des auto-édités car il y a beaucoup de pépites parmi eux et non rien à envier aux grandes maisons.
Je ne vais pas vous parler de l'histoire, pas parce que j'aurais peur de spoiler, mais surtout parce qu'il faut lire ce roman sans rien savoir, pour mieux apprécier la découverte de tous les faits et se laisser surprendre. Tout commence très vite et très fort. Nous rentrons dans l'action dès le début avec chacun des personnages, tous dans des situations indépendantes. Je me suis laissée surprendre dès le départ, je ne m'attendais pas à ce que ça parte sur les chapeaux de roue comme ça, mais ce n'était pas pour me déplaire.
J'ai donc très vite fait connaissance avec Élise, une femme d'affaire quarantenaire, mariée à un fils d'un grand patron de constructions, elle rentre du travail où elle s'est pris la tête avec un employé et aspire à un peu de repos...J'ai rencontré aussi Bruno Heisen, un gendarme spécialisé dans la recherche, qui avec son équipe va devoir élucider un crime affreux, un corps calciné a été retrouvé dans une voiture..et enfin, le troisième personnage important est Samira, une jeune Syrienne, qui va assister au massacre de sa famille sous les bombardements en Syrie et va se sauver avec son père pour trouver refuge en France.
On va les suivre tous séparément et alterner entre les chapitres les concernant. J'aime beaucoup ce mode de construction, je trouve que cela donne beaucoup de rythme à la lecture. Les chapitres se terminant souvent par une action ou une révélation, ça donne très vite envie de retrouver le personnage pour savoir ce qu'il se passe. le roman est lui-même divisé en trois parties à peu près égales et correspondant bien aux événements. J'ai beaucoup aimé suivre le major Heisen et son équipe d'enquêteurs mais aussi sa vie privée et les répercussions de son travail dansscelle-ci. Élise est, quant à elle, une femme énervante par certains côtés car elle fait beaucoup attention à son apparence et au qu'en-dira-t-on et prend ses décisions suivant ces principes, mais elle va devoir supporter une telle horreur que j'ai fini petit à petit à la trouver bien courageuse. Pour Samira, c'est impossible de ne pas vouloir la protéger dès qu'on fait sa rencontre, qu'on a connaissance de ce qui se passe dans sa vie, j'ai eu envie de l'aider à surmonter ses douleurs, elle va vivre des atrocités sans nom...Des personnages vraiment attachants, tous à leur façon, marquants au possible. L'auteur les a tous bien travaillés dans leur personnalité propre, il a réussi à se mettre dans la peau de chacun et quand on connait les grandes différences qu'il y a entre eux, c'est une grande prouesse. Je les ai regardés tous vivre, j'ai assisté à leurs drames à chacun tout en me demandant tout le temps quel lien pouvait les unir, par quoi ils étaient tous reliés. Cette découverte va faire froid dans le dos...
L'auteur a également bien posé le décor de toute son histoire. Tout se déroule dans l'Oise. J'ai lu dans une interview de l'auteur que les lieux existent réellement, Montdidier est réel, je suis persuadée que ceux qui connaissent cet endroit ne verront plus les lieux de la même façon...Et il est arrivé à faire de même avec les passages se passant en Syrie pour Samira. Tout est clair, net, sans lourdeur, juste ce qu'il faut de descriptions pour bien se mettre les endroits dans la tête.
Tout cela, la vraisemblance des personnages et des lieux, donne un roman très réaliste, très humain, et l'horreur n'en est que plus grande. C'est une lecture très visuelle, on s'imagine très bien les différentes scènes, tellement parfois qu'on en est complètement chamboulé ! Car Damien Leban ne mâche pas ses mots, et ça j'aime aussi. Il ne prend pas de gants et va jusqu'au bout de ses scènes, faisant très bien ressentir le drame, le chaos, l'atrocité. Il y a du sang, des larmes, de la peur, mais il y a toujours un peu d'espoir, l'espoir de voir la vie s'améliorer et de se sortir des situations. Parfois l'espoir ne suffit pas malheureusement. Tout comme l'histoire, le final est logique, surprenant, bien sûr, mais sensé avec tout le reste. L'auteur n'a pas joué dans le pathos, il n'est pas parti non plus dans le rose et les p'tits coeurs, il a suivi la réalité des faits. Il dépeint justement notre société, dans toute sa complexité et ses vices, la façon dont il parle du sort des réfugiés résonne aux oreilles.
Pour être honnête, j'ai vraiment du mal à trouver un point négatif à cette lecture. Elle m'a embarquée dès le départ, m'a accrochée tout le long des phrases et des mots, m'a complètement scotchée par les événements vécus, et m'a laissé pantoise avec des révélations finales que je n'avais pas vues arriver. J'ai eu un doute sur une chose qui s'est révélée juste, mais c'est tout. J'ai eu peur plus d'une fois, j'ai été émue, triste, j'ai vécu un moment intense. Ne prévoyez rien à faire d'urgent, si vous êtes comme moi, vous suspendrez toutes vos activités comme je l'ai fait et vous ne vous endormirez pas tant que vous ne saurez pas la conclusion. Et je peux vous dire que j'ai eu du mal à dormir après, tellement je décortiquais ce que je venais d'apprendre et je me disais, mais oui...c'était ça, bien sûr ! J'ai laissé un peu se poser ma lecture pour rédiger cette chronique.
C'est mon premier coup de coeur de cette nouvelle année, je connaissais une petite panne tellement ma lecture précédente m'avais prise le coeur également, grâce à celui-ci, j'ai pu replonger avidement dans un roman. C'est le genre, vous savez, de roman que vous avez hâte de finir pour savoir mais en même temps vous essayez de freiner la lecture pour rester encore un peu dedans. Très prenant.
Bon, je vais arrêter là mon bavardage, j'espère vous avoir donné envie de vous plonger dans ce roman, vous ne le regretterez pas. Pour ma part, maintenant que j'ai découvert les talents de Damien Leban, je vais le suivre de près, j'ai vraiment beaucoup aimé son style. Bravo, en tout cas, car il a certainement dû faire un travail considérable pour arriver à faire une telle histoire, ça se ressent à la lecture et c'est très appréciable.
Lien : http://marienel-lit.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MilleetunepagesLM
  14 janvier 2019
Lecture franco-québécoise:
Le commentaire de Cathy (France) :
Cela faisait très longtemps que je voulais découvrir la plume de Damien Leban et maintenant que c'est fait, je me dis que je suis trop chanceuse d'avoir pu lire cet auteur. Ma lecture m'a permis de suivre plusieurs personnages, Samira âgée de 11 ans vit en Syrie, ayant survécu au massacre de sa famille avec son père, ils vont essayer de quitter clandestinement leurs pays pour rejoindre la France. À Montdidier, un cadavre est retrouvé carbonisé, le major Bruno Heisen et sa brigade sont chargés de l'enquête. Elise Carat, une femme à forte personnalité, rentre chez elle et fait une découverte qui va à jamais bouleverser sa vie. Pour toutes ces personnes, l'horreur est au bout du chemin. L'auteur a une plume incroyable et addictive, son style est très fluide et l'on sent une très bonne maîtrise de l'écriture. L'intrigue de ce roman m'a tenu en haleine et m'a surtout valu quelques heures de sommeil en moins, et oui impossible de lâcher ma lecture à cause des rebondissements, ce que j'ai particulièrement apprécié, c'est qu'à chaque chapitre, on change de personnages, d'endroit, d'époque pour l'un d'eux et c'est en partie pour cela qu'il est impossible de lâcher son livre. J'ai ressenti un panel d'émotions incroyables en lisant, je me suis surprise à retenir ma respiration et serrer les dents tellement l'ambiance et l'atmosphère de certaines scènes sont dures, glauques et pesante. Je peux vous dire que ce roman est au-dessus d'un coup de coeur pour moi, il est évident que si les autres romans de Damien sont aussi bons que celui-ci, je vais faire en sorte de les lire.

Le commentaire de Martine (Québec) :
C'est une lecture qui m'a tellement plu et conquise que j'ai eu un gros coup de coeur.
Nous entrons directement dans l'action et le suspense s'installe automatiquement, avec trois personnages totalement différents, Samira, Bruno et Élise. Un roman qui vient bouleverser émotionnellement le lecteur avec tout ce qui se passe. Les événements dramatiques qui vont soulever de la révolte, de la colère, de la tristesse, de l'indignité, etc. C'est une lecture qui nous brasse, à certains moments, j'avais le coeur au bord des lèvres, tellement certaines scènes sont horribles.
Je pense que Damien Leban a un immense talent pour accrocher le lecteur dans son intrigue malgré toutes les atrocités et les horreurs qu'il décrit ou commente. Les braises de l'exode, est un roman percutant qui va me rester dans la tête longtemps. Il a le don comme auteur, et plus que le décor, les personnages et l'intrigue sont installés plus le suspense augmente tout en nous dirigeant vers une descente aux enfers.
Damien Leban a une écriture de plus en plus maîtrisée, qui se lit fluidement, mais qui a un caractère tranchant, acéré. Les descriptions des paysages, des personnages, des endroits, des sentiments permettant de bien s'ancrer dans sa lecture, c'est pourquoi vous devez avoir l'estomac bien attaché et garder votre sang-froid afin de bien comprendre l'étude de ce récit et de la complexité psychologique de chacun des protagonistes.
Ce roman met en relief des problèmes sociétaux actuels comme l'esclavagisme, les problèmes du marché sexuels, l'immigration, les disparités des richesses, etc. C'est une lecture addictive qui ébranle le lecteur et qu'on entendra parler longtemps. le talent de Damien Leban est immense, il écrit des thrillers percutants qui permettent de mettre en relief des personnages qui sont attachants, mais plutôt marquants et pour ma part, je ne suis pas prêt d'oublier Samira.
Un coup coeur qui m'a chaviré le coeur.
Lien : http://lesmilleetunlivreslm...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
tislerkarine
  06 janvier 2019
"Ce qui ne peut danser au bord des lèvres s'en va hurler au fond de l'âme." Félix H
Elise Carat est décoratrice d'intérieur pour l'entreprise de son beau père Carat Construction. Elle est mariée à Antoine et a un fils Charles Henri. La jeune femme est hautaine, a des valeurs pécunières très importantes, l'odeur de l'argent ne lui ai pas étrangère. le luxe' fait partie de son quotidien, les ordres qu'elle donne sont cinglants et directs sans possibilité à son interlocuteur de revendiquer quelques oppositions que ce soit. Très impulsive, un brin manipulatrice, menteuse experte et chasseuse de plaisirs utiles. Son petit monde va s'effondrer avec un événement tragique, une destruction de sa famille, sa vie de couple, sa vie de femme d'affaire aguerrie, sa vie entière. Une humiliation intenable pour Elise, qu'à fait Antoine? Pourquoi cet acharnement? Qui sont-ils? Que veulent-ils? Quelles seront les conséquences?
Les victimes s'enchainent, les indices convergent vers un groupuscules sanguinaire et très bien organisé. La gendarmerie avec à sa tête le Major Heisen va débusquer un trafic bien organisé et une cruauté sans nom. le monde occidental et celui de la misère se rejoignent pour ne former qu'une seule et même ligne d'horizon. Quels sont leurs points communs? Qui tire les ficelles de cette chose abjecte et inqualifiable? le Major Heisen est sur les dents, le cadavres s'accumulent comme les disparitions brutales, deux affaires, deux mondes différents, deux existences qui ne se connaissent pas, des vies brisées, écourtées, anéanties, que rien ne peut sauver hormis la faucheuse. La petite fille Samira, petite Syrienne de 11 ans, le "chef", la gouvernante le Major, la brigade de gendarmerie et bien d'autres seront un point central au coeur de cette machinerie bien huilée et dissimulée derrière un stratagème précis. La cruauté humaine n'a pas de limites, asservir ses besoins les plus primaires et animal, abuser de l'innocence et la dépendance, vivre ou survivre, mourir dignement malgré les appels à l'aide devenus infructueux, donner sa vie pour en sauver d'autres, n'être qu'une poupée dans le mains de ceux qui vous donne la chance de vivre. La guerre, le périple, la mort pour complice et compagne, le luxe, l'argent sale, le statut qui permet tout surtout acheter ce qui ne peut l'être. Comment le Major va t-il conclure son affaire? Que va t-il découvrir? En sortira t-il indemne?
Ce roman est une grosse claque, un thriller qui m'a donner bien des sueurs, la méchanceté et le luxe sont souvent liés, les bourgeois se donne ce droit sur autrui pour asservir et diriger, Elise en est la typique ambassadrice. La cruauté humaine est et sera encore là dans les siècles a venir, rien ne peut la mettre à genou et l'éradiquer, il faut seulement faire comme beaucoup, fermer les yeux et continuer à vivre comme si tout allait bien dans le meilleur des mondes, sauf que ce livre retire les oeillères et démontre bien que rien ne peut se faire sans aides, sans justice. Les discriminations sont valeurs marchandes pour les miséreux, vendre aux plus offrants, se servir et se débarrasser de ce qui n'est plus utile comme un kleenex.
Damien Leban - Auteur est ce genre d'auteur qui met les mains et les pieds dedans, sans transitions, sans tabous, exprimer cash ce qui se dit tout bas, dénoncer ces pratiques inhumaines et en faire un témoignage d'une valeur importante. J'ai savourer cette lecture malgré les passages très crus mais essentiels au récit, la terre abrite bien nombre de personnalités différentes aux facettes multiples et aux malversations plus ou moins cruelles. L'angoisse monte crescendo, les scènes se multiplies,, se succèdent, s'intensifient, les liens se font, et l'évidence saute aux yeux du lecteur, une finalité dont je ne me serais jamais doutée, un roman choc qui torture l'esprit.
Ce livre est un gros coup de coeur et je vous le conseille vivement, mais attention certaines scènes sont dures à lires, je le conseille à des lecteurs avertis.
Merci à Damien Leban pour ce beau service presse et sa confiance. Un auteur que je découvre et qui m'a subjuguée.
Bonne lecture.
Lien : https://www.facebook.com/per..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Entre2Livres
  04 janvier 2019

💖Mon ressenti : Damien avait proposé à quelques lecteurs de le lire en avant première, afin de le chroniquer pour sa sortie le 4 Janvier. Je lui ai proposé mes services ! Eh hop, il m'a offert un fabuleux cadeau de Noël.
J'ai « Résilience » sans ma PAL, mais je n'ai encore jamais lu Damien. Je m'y plonge et là, c'est un gros coup de coeur ! Damien a, selon moi, tout d'un grand !
Il nous emporte sur un thriller qui est construit de manière à être divisé en trois histoires qui finiront par se rejoindre. le résumé ne raconte même pas les éléments des premières pages, je vais donc respecter la volonté de l'auteur et vous en dire le moins possible…
D'un coté, Samira, une syrienne, qui fuit son pays avec son père et donc on suit le périple.
Et de l'autre, Elise, une femme riche et mariée au fils d'un grand dirigeant d'entreprise…
Et finalement le Major Bruno Heisen qui mène une enquête suite à la découverte d'un corps..
J'ai adoré l'histoire qui nous tient en haleine du début à la fin. La plume de Damien est très agréable. Les personnages sont extrêmement bien décrits, et leur histoire ne se limite pas à l'enquête, on a de nombreux éléments, sur leurs vies personnelles et leurs souvenirs.
C'est un thriller noir. Il y a quelques passages à déconseiller aux âmes sensibles.
Concernant, le dénouement, je pensais l'avoir découvert au tiers du roman, et puis je me suis rendue compte que l'auteur m'avait « endormie » ! J'ai donc été bien surprise par la fin ! et j'adore !!!
Un excellent thriller avec tout ce qu'il faut pour ravir et surprendre même les plus habitués au genre !
Bravo Damien !! du coup, je remonte « Résilience » en haut de ma PAL !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          12
vanille59480
  05 janvier 2019
Les braises de l'exode de Damien Leban.
Première fois que je lis cet auteur. C'est le pitch des braises qui m'a attirée.
Les braises de l'exode c'est 3 histoires en 1.
D'abord, celle de Samira. Elle a 11 ans et vit dans la peur et sous les bombardements en Syrie. Avec son père, elle fuit son pays en guerre.
Puis, celle d'Élise. Ici changement de décor : on se retrouve en Picardie, au sein d'un empire familial bien installé dans le milieu de la construction. Pourtant, Élise, jeune quadra, perd les pédales lorsque son mari reste introuvable.
Enfin, celle de Bruno, major à la BR de Montdidier, qui jongle entre son ado qu'il élève seul et son enquête sur le cadavre retrouvé calciné dans le coffre d'une voiture.
Ces 3 histoires évoluent indépendamment l'une de l'autre, avec leurs différents rebondissements.
Chaque chapitre commence par un passage en italique qui nous permet de faire connaissance avec chacun des personnages.
Le rythme est soutenu et nous tient en haleine avec chaque fois l'empressement de savoir ce qu'il se passera dans les pages suivantes pour Samira, Elise et Bruno.
Alors, on se doute bien que leurs chemins les amèneront à se croiser à un moment donné mais comment ? Pourquoi ?
Je dois avouer que Les braises de l'exode ont comblé toutes mes attentes et m'ont tout à la fois bouleversée, secouée, horrifiée.
J'ai été bluffée par cette histoire et Samira rejoint les quelques autres personnages de roman qui ont fait chavirer mon coeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Entre2LivresEntre2Livres   04 janvier 2019
Quel élément peut parfois rapprocher le meurtrier du gendarme ? Ce peut être ce petit instant de folie, incontrôlable, dû aux circonstances, à la pression accumulée, à des tensions remontant à loin ou à des sentiments enfouis qui resurgissent soudainement. Une fraction de seconde pouvant les faire tous deux chavirer du côté sombre. Chacun a ses propres limites, plus ou moins définies, qu’il ne vaut mieux pas franchir sous peine de découvrir l’être primitif se cachant au fond de soi, codé depuis des millénaires dans les méandres de notre ADN.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SheryRKOSheryRKO   04 janvier 2019
L'Enfer, c'est ici et il est éternel.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Damien Leban (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Damien Leban
"Le sanctuaire d'Ombos" - Trailer
autres livres classés : esclavagismeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1532 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre