AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782812911446
272 pages
Éditeur : Editions De Borée (04/04/2014)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Alice, romancière de 36 ans, apprend qu’elle est la seule héritière d’une riche Vénitienne qui lui lègue notamment un palais du XIVe siècle. Elle projette de le vendre, mais lorsqu’elle découvre que son mari la trompe, elle décide de divorcer et de s’installer à Venise dans cette magnifique demeure. La jeune femme rencontre alors le docteur Fabio Lombardi et est immédiatement séduite. Une légende selon laquelle son palais serait hanté va la mener sur les traces de s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Fantine
  31 mai 2014
L'action de ce roman, fort agréable à lire, se déroule entre Paris et Venise.
Il a, surtout pour cadre, un magnifique palais vénitien, dans lequel plane une légende. Légende, qui dévoilera, petit à petit, ses mystères grâce à la ténacité, la pugnacité d'Alice, héroïne de ce roman.
En effet, cette dernière n'a de cesse d'en apprendre un peu plus sur la branche vénitienne de sa famille tout en s'intégrant à la Cité des Doges.
C'est aussi pour Alice, l'apprentissage d'une nouvelle vie, d'aller vers l'avant, de la liberté retrouvée ainsi que la reconquête de ses enfants après un divorce, tout en s'installant tranquillement dans une ville qu'elle découvre, qu'elle apprivoise petit à petit.
Afin de mieux cerner les zones d'ombres entourant le palais, Karine Lebert prend le partie de raconter les péripéties, et, autres mésaventures de l'héroïne, et , de son aïeule (toutes deux prénommées Alice), mais, à quelques siècles d'intervalles. En effet, la première vit au XXIème siècle tandis que la seconde au Moyen Age.
D'ailleurs, le récit alterne entre les deux époques, et, l'on passe sans problème d'un siècle à l'autre. Cela permet ainsi, de mieux comprendre les motifs qui font que la demeure ancestrale d'Alice soit hantée depuis le Moyen Age.
Comme je le disais plus haut, il s'agit d'un roman facile, et, agréable à lire, aux multiples rebondissements. On passe un excellent moment de détente en compagnie des divers personnages sorties tout droit de l'imagination de Karine Lebert, même si le dénouement n'en ait pas vraiment un.
Et oui, l'action rebondit d'une façon spectaculaire dans le tout dernier paragraphe, appelant ainsi une suite. Y en aurait il une de prévue ? En tout cas, la fin donne l'impression que oui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Bluerock
  22 juillet 2016
Un subtil chassé-croisé entre la vie d'Alicia, fillette italienne du Moyen-âge, et celle d'Alice, française, mère de deux adolescents, qui est en instance de divorce et hérite du palais vénitien où a vécu Alicia. Alice décide de s'installer dans le palais de son ancêtre et va découvrir qu'il serait hanté. Un mystère qu'elle a à coeur de percer. Un roman agréable à lire.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
Armelle314Armelle314   21 mai 2015
Au Boudoir Ecarlate


Alice a 36 ans et vit à Paris avec son mari et ses deux enfants. Elle est auteure. Bref, c'est une femme d'aujourd'hui qui allie famille et travail. Elle doit souvent gérer seule ses enfants, car Hervé, son mari est directeur commercial pour une grosse entreprise et part souvent en déplacements à l'étranger. Hervé ne prend pas très au sérieux le métier d'Alice qu'il considère plus comme un passe-temps. Ce qui a tendance à créer des tensions dans leur couple. Alice est donc une femme d'aujourd'hui, avec ses joies et ses peines.

À la faveur d'un héritage très conséquent, Alice est amenée à remettre sa vie en question. Une cousine éloignée lui lègue son palais vénitien, des tableaux d'une grande valeur datant du Moyen-Âge ainsi que de grosses liquidités. Elle se rend donc dans la célèbre cité des Doges et tombe littéralement amoureuse de la somptueuse demeure ainsi que de cette ville mythique. Mais sa vie étant à Paris auprès de son mari et de ses enfants elle renonce à cette nouvelle vie qui lui tend les bras. Apprenant que son mari a une double vie ses perspectives d'avenir changent du tout au tout. Elle part donc s'installer dans son palais dans lequel elle a le projet d'ouvrir un salon de thé en parallèle de son métier de romancière. Elle prend assez vite conscience que le palais a connu dans le passé un terrible drame dont il détient le secret. Alice décide donc de partir à la découverte du secret que renferme sa nouvelle demeure en allant fouiller dans le passé de ces ancêtres en remontant à l'époque médiévale.

Un superbe roman, dans lequel le lecteur voyage aux côtés d'Alice de Paris à Venise en passant par l'Indonésie. Les paysages y sont décrits de manière délicate et majestueuse sous la plume de Karine Lebert avec une incroyable justesse. Les sentiments et ressentis des personnages y sont décrits de manière criante de vérité et de sincérité. Ce qui m'a permis de m'immerger totalement dans l'aventure d'Alice dès les premières pages sans jamais en deviner le dénouement. L'auteure a tissé son intrigue d'une manière très subtile et le roman est superbement construit. Le lecteur n'est jamais perdu au milieu des retours au moyen-âge. Les sauts dans le temps sont des plus agréables. Outre l'intérêt littéraire pur, découvrir ou redécouvrir la vie au moyenâgeuse d'autant plus à Venise est très intéressant. Dépaysement assuré !
L'auteure a l'art et la manière de lier les deux époques de manière à ce que le lecteur voyage dans le temps et à travers le monde et qu'il en prenne plein les yeux ! L'imaginaire du lecteur est gâté.

Pour conclure, j'ai passé un très bon moment de détente et d'évasion avec Les ombres du palais.

http://www.auboudoirecarlate.com/t8308-lebert-karine-les-ombres-du-palais?highlight=les+ombres+du+palais+de+karine+lebert
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BluerockBluerock   19 juillet 2016
Depuis son mariage, quinze ans plus tôt, c'était la première fois qu'elle partait seule. Elle en éprouvait un mélange d'excitation et de timidité. Personne ne s'était opposé à son absence, Lola regrettant de ne pouvoir accompagner sa mère à cause du lycée et Hervé se voyant mal lui reprocher cette escapade avec les voyages d'affaires qu'il faisait subir à sa famille. Toutefois, ils s'étaient tous étonnés qu'elle désire voir la maison au lieu de la vendre : comment pourraient-ils conserver et entretenir une telle bâtisse ? Alice savait que le bon sens exigeait de se débarrasser de la demeure vénitienne, néanmoins elle souhaitait la visiter par respect pour la personne qui l' avait choisie comme héritière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BluerockBluerock   22 juillet 2016
Butant sur ses mots, car elle s'exprimait en italien, Alice expliqua :
- Je cherche de la documentation ayant trait à une certaine Alicia Cenatiempo qui a habité Venise au XIVe siècle dans le palais du même nom.
Sa requête lui paraissait farfelue, mais l'employé ne sembla pas dérouté. Elle fut stupéfaite de l'entendre répondre :
- Oui, je vois qui c'est.
- Mais comment est-ce possible ?
Il sourit.
- Eh bien, c'est mon métier. Et puis, votre Alicia Cenatiempo est à l'origine d'une légende concernant le palais dont vous avez fait allusion. On le dit habité par son fantôme. Beaucoup de Vénitiens sont au courant de cette histoire, je n'ai pas beaucoup de mérite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BluerockBluerock   19 juillet 2016
La révélation de l'infidélité de son mari l'avait laissée pantelante, bouleversée, en proie à une crise de désespoir qui la fit renoncer à prendre l'avion parce qu'elle ne se sentait pas le courage d'affronter Hervé, ainsi qu'un quotidien qui avait volé en miettes. Certes, tout au long de ces années et de ces interminables voyages d'affaires, l'idée l'avait effleurée à maintes reprises qu'il pouvait avoir des aventures ; il partait si loin, dans des hôtels de luxe où des femmes vénales guettaient l'étranger et offraient leur corps contre de l'argent. Cependant, les photos évoquaient autre chose qu'une relation tarifée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BluerockBluerock   27 juillet 2016
Il était impossible à Alicia de cacher sa mélancolie. La vie, autrefois joyeuse dans la maison de la lagune, était devenue d'une tristesse à mourir pour une fillette de 12 ans. Ses deux frères, qui avaient survécu à l'épidémie, travaillaient toute la journée ; n'ayant pas encore fondé de famille, ils n'avaient pu confier leur soeur à une épouse qui aurait remplacé Bianca. La gouvernante d'Alicia était morte de la peste., ses frères avaient embauché de nouveaux employés qu'elle considérait avec suspicion et avec lesquels elle ne partageait aucun souvenir. Elle se sentait très seule dans cette vaste demeure dépeuplée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Karine Lebert (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Karine Lebert
Les coups de cœur littéraires de Martial Debriffe Martial nous présente ses nouveaux coups de cœur ! - Obsession, Michaëla Watteaux.- Les Murmures du Lac, Karine Lebert. - Power attitude, Christelle Crosnier et Sandra Lou.
autres livres classés : divorceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Point commun, ce quiz !! 🐶...🏝

Andrea H Japp et Georges Simenon :

chat vert
chien jaune

12 questions
115 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , points communs , titres , baba yagaCréer un quiz sur ce livre