AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782258196278
608 pages
Presses de la Cité (10/03/2022)
4.33/5   24 notes
Résumé :
Après Les Amants de l'été 44 et Pour l'honneur des Rochambelles, la nouvelle grande saga féminine de Karine Lebert entremêlant Histoire et destins, passions et secrets de famille.

À Honfleur, en 1938, Pauline brave l'opinion publique en épousant Joachim, un réfugié allemand qui a fui la montée du nazisme. Les unions franco-allemandes sont mal acceptées et le couple est mis à l'index. Quand la guerre éclate, Pauline quitte tout pour suivre son mari, en... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
4,33

sur 24 notes
5
9 avis
4
6 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Cath_perrin
  28 mars 2022
La saga familiale tourne autour de trois femmes, Pauline pour la période qui s'étend de 1937 à 1944, Hilda pour la période 1945 - 1948 et enfin Valentine pour les années 2014 et 2015.
L'intrigue commence calmement, un peu trop, la lecture des 600 pages promet d'être laborieuse. Heureusement que je n'en suis pas restée à la première partie. La tension monte dans la deuxième partie qui se termine sur un suspense : pas d'autres choix que de continuer. Bien évidemment, l'auteur abandonne le lecteur en plan jusqu'au dénouement.
J'ai fait de savants calculs pour trouver à quelle génération appartenait Valentine, était-elle la petite fille ou bien l'arrière-petite-fille de Pauline ou d'Hilda ? J'ai vu venir la suite et… je me suis trompée sur toute la ligne.
En 1937, Pauline a dix-huit ans. Elle rencontre la famille Schultz qui a fui le nazisme. Ils essaient de convaincre les Français qu'il faut prendre Hitler au sérieux. Sans succès.
Pauline tombe amoureuse de Joachim Schultz et c'est réciproque, ils se marient.
Venue avec sa famille à Honfleur en 1937, Hilda Schultz s'enfuit de France pour rejoindre son fiancé en Allemagne. Elle revoit Otto avant qu'il ne soit tué au front.
En 1945, les Français entrent à Baden-Baden où Hilda se terre pour échapper aux exactions. Sans argent, elle accepte de donner des cours de français à de jeunes Allemandes, bien qu'elle n'ait aucune illusion sur ce que Lotte et les autres feront de ce savoir. Hilda doit manger.
Un jour où elle manque de s'évanouir à cause de la malnutrition, une Française, Maryse se porte à son secours.
Hilda est une femme forte qui toute sa vie d'adulte devra braver le danger.
La fin est émouvante et il me sera difficile d'oublier ces femmes.
Merci à NetGalley et aux éditions Presses de la Cité pour cette lecture.

Lien : https://www.babelio.com/livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          433
YsaM
  10 mai 2022
La seconde guerre mondiale est l'un de mes thèmes de prédilection en littérature, c'est aussi celui dans lequel Karine Lebert excelle, elle allie faits historiques et fiction et ça fonctionne toujours à merveille.
Ce roman est divisé en trois parties, la première débute en 1937 avec Pauline, jeune Honfleuraise de 18 ans et personnage central du roman. Elle est issue d'une famille aisée, le papa est médecin et à Honfleur, la famille Montgoubert fait partie des notables. Achille son frère étudie pour être chirurgien sa soeur ainée Constance est mariée à un médecin Deauvillais et élève ses deux enfants. Pauline se destine à être institutrice mais l'arrivée, dans le village, d'une famille de réfugiés Allemands qui fuit le nazisme, va venir tout chambouler.
Il s'appelle Joachim Schultz, En Allemagne, à Baden-Baden où il vivait avec ses parents et sa soeur Hilda, il avait commencé des études de médecine, mais la famille fuit le régime d'Hitler qui est déjà bien en place et si personne ne croit encore réellement à la guerre, elle se dessine lentement. Pauline et Joachim c'est un coup de foudre. Ils s'aiment et rien ne pourra les empêcher de s'unir, même si, à l'approche de la guerre, une telle alliance est très mal vue. Les jeunes gens se marient et font fi des commérages et de leur mise à l'écart par les habitants de Honfleur.
La guerre éclate, quand Joachim est arrêté par la police Française et qu'il s'enfuit dans le midi, Pauline n'hésite pas un seul instant, elle prend son bébé Alexandre et part en zone libre pour se rapprocher de son mari. Joachim est résistant dans le maquis, Pauline s'est installée à Marseille et elle va, elle aussi, faire des missions pour la résistance. Elle arrive à voir Joachim de temps en temps et en 1943, elle donne naissance à une petite fille qu'elle prénomme Marie.
Dans la seconde partie qui commence à la libération, en 1945, l'autrice nous emmène en Allemagne, dans l'histoire d'Hilda, la soeur de Joachim qui a rejoint Baden-Baden bien avant la fin de la guerre pour retrouver son fiancé et qui va tenter de survivre, parce que si la guerre est terminée, les soldats Français ont investi la ville et beaucoup d'exactions ont lieu (une partie de l'histoire que j'ignorais), tout est détruit, les gens ont faim et Hilda ne peut reprendre la vie dans la villa familiale qui est occupée par un haut gradé Français.
Malgré la mort de son fiancé au front, la jeune femme est courageuse et garde l'espoir de revoir son frère et ses parents. Elle va trouver l'amour auprès d'un bel officier Français, Robin Dumont, et avoir des nouvelles de son frère Joachim qui est à Berlin avec Pauline et leurs enfants. L'histoire s'inverse, cette fois c'est Hilda qui compte bien épouser un français. Elle donne naissance à une petite Adeline, le ciel s'éclaircit, le bonheur semble revenir mais…
Je ne peux pas tout raconter, j'en ai déjà dit beaucoup et il faut laisser au lecteur le plaisir de découvrir la suite de cette histoire avec, en troisième partie, la vie de Valentine, une Honfleuraise qui en 2014 fait la connaissance de Magda, arrière petite-fille de Pauline. Les deux jeunes femmes se lient d'une véritable amitié et ensemble vont tenter de découvrir les secrets de Pauline, en remontant dans ses souvenirs, un chemin parsemé de bonheurs, de mensonges et de trahisons.
Quel roman !! je suis sous le charme, et c'est parfois difficile de laisser l'histoire qui est très addictive parce que tous les ingrédients sont là pour tenir le lecteur en haleine du début jusqu'à la fin. C'est mené tambour battant, pas de temps mort et pas le temps de s'ennuyer, l'histoire est riche en évènements et en rebondissements et certains personnages sont vraiment très attachants.
J'aime beaucoup Pauline qui est quand même le personnage central, c'est une femme courageuse qui n'a peur de rien, c'est aussi une femme qui se sacrifie, c'est presque une résiliente, j'ai parfois l'impression que le bonheur de Joachim passe avant le sien ; quand elle accepte de suivre son mari en Allemagne je ne suis pas persuadée que c'était son souhait. Puis il y a sa famille à Honfleur qu'elle ne revoit pas, parce qu'elle culpabilise, parce qu'elle leur a déjà apporté trop de soucis à cause de son union avec Joachim, elle doit certainement en souffrir mais ne montre rien. Seul le bonheur de son mari compte.
Ce mari qui au début à toute mon admiration, finit bien vite, au fil du roman, par m'insupporter ! je le trouve très égoïste et quand il s'investit avec les communistes, il change complètement au niveau de son caractère et au niveau humain tout simplement. Il est totalement endoctriné. Quand il décide de partir vivre en URSS ça dépasse l'entendement. Je sais qu'il se jette dans la gueule du loup, ce qui me dérange le plus, c'est qu'il embarque sa famille avec lui dans un endroit sans retour possible et qu'il utilise le mensonge pour arriver à ses fins. Un mensonge horrible et inqualifiable, un mensonge impardonnable.
Dans la seconde partie du roman je découvre Hilda pour qui j'ai un petit faible, comme Pauline elle est courageuse. C'est une jeune femme très empathique qui prend son destin en main. Sa solitude est pesante et je suis heureuse quand elle rencontre Robin, j'ai tout de suite foi dans ce couple et j'imagine une happy-end, surtout quand la naissance d'Adeline vient couronner le tout.
Je suis moins attachée à Valentine, héroïne de la dernière partie du roman. Peut-être parce que je suis restée ancrée dans les souvenirs de cette guerre et des périodes qui ont suivi. Peut-être parce que je suis encore dans la colère des agissements de Joachim. Quoi qu'il en soit, avec l'histoire de Valentine, c'est une sorte de continuité qui s'installe et peut-être même une transmission. C'est surtout à cette période qu'on découvre des secrets bien gardés et que mensonges et trahisons font surface. J'ai imaginé que Valentine faisait partie du secret tellement elle s'investie dans l'histoire de Magda….. la fin de l'histoire me dira si je fais fausse route ou pas.
Ce roman est riche de tout, d'émotions, de suspense, de rebondissements, de surprises, de secrets, on voyage, on stresse, on sourit, on s'énerve, on s'étonne, on est en colère, on mène l'enquête, on part sur de mauvaises pistes, on trouve des indices, on espère….. c'est vraiment intense.
Il y a, dans ce livre et dans chaque période, de belles leçons de vie, parfois on se dit quel gâchis, si les hommes étaient moins cons, certaines situations n'existeraient pas. Il y a de la tristesse aussi parce que certains destins sont cruels et qu'on aurait voulu autre chose, mais c'est aussi ce qui fit l'essence même de l'histoire. Et il y a ces secrets et ces mensonges qui empoisonnent tout et parfois plusieurs générations, quand ils éclatent et qu'on connaît les dégâts engendrés, il est malheureusement trop tard pour faire machine arrière.
Encore une fois Karine LEBERT tape dans le mille avec ce roman qui ne peut pas laisser indifférent et avec lequel j'ai passé un agréable moment. 601 pages quand même, on ne les voit même pas passer !!


Lien : https://jaimelivresblog.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Waterlyly
  13 avril 2022
Honfleur, 1937. C'est dans cette localité française que vont arriver Joachim, sa soeur Hilda, et leurs parents, une famille allemande fuyant la montée du nazisme. Pauline, la fille du médecin, va passer de plus en plus de temps avec Joachim, jusqu'à ce que finalement, les deux jeunes gens se rendent compte qu'ils sont tombés amoureux. Suite à leur mariage, la défiance des habitants se fait ressentir.
Je ne livre pas plus de détails sur le synopsis du roman, préférant vous laisser découvrir les événements au fur et à mesure, d'autant plus que l'intrigue est dense et tiendra sur plusieurs générations. L'auteure a su livrer un très beau portrait de femmes, même si parfois il m'a un peu manqué d'émotions, trouvant que le pan historique prenait davantage de place par rapport au pan romanesque.
Pourtant, je dois dire que j'ai trouvé le côté historique de ce roman très abouti et très bien expliqué. Avec beaucoup de détails et de minutie, l'auteure décrit le quotidien de ses personnages. le roman met un peu de temps à se mettre en place, mais suite à l'histoire d'Hilda, il y a un rebondissement qui rend le livre difficile à lâcher.
La plume de l'auteure est très fluide. J'ai beaucoup aimé le schéma narratif, qui alterne entre plusieurs portraits de femmes, à des époques différentes. Les chapitres sont de taille moyenne. L'auteure veille bien à nous fournir les indications spatio-temporelles en début de chaque chapitre afin de ne pas perdre son lecteur.
Un récit très prenant de par son pan historique décrit avec beaucoup de détails et de minutie. L'auteure livre le portrait de trois femmes courageuses, à des époques différentes. Malgré quelques longueurs, cela a été une bonne lecture.
Lien : https://mavoixauchapitre.hom..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
LilyaRose
  10 mai 2022
1938, Pauline et Joachim, s'unissent malgré la réprobation des habitants de Honfleur, en Normandie. En effet, Joachim Schultz est allemand,et avec ses parents et sa soeur Hilda, ils ont fuit l'Allemagne en proie à la montée du nazisme. Quand la guerre éclate, Pauline se voit contrainte à la clandestinité pour se rapprocher de Joachim qui a du prendre le maquis pour échapper aux camps et sauver sa vie. Berlin, 1946, Hilda, soeur de Joachim, tombe amoureuse de Robin, officier français. de leur liaison, né une petite fille qui disparaît mystérieusement peu après sa naissance.
Soixante ans, plus tard, à Cabourg, Valentin fait la connaissance de Magda, arrière-petite-fille de Pauline. Intriguée par son histoire familiale, Valentine qui est orpheline et qui mesure la chance de Magda d'avoir une famille, va se lancer dans une enquête pour découvrir toute la vérité sur l'histoire de Pauline et Magda.
J'ai beaucoup aimé ma lecture. Pauline et Joachim, Hilda et Robin, sont des couples mixtes, franco-allemand, qui subissent tantôt la haine des français vis à vis des Allemands tantôt la haine des Allemands envers les français. C'est le thème principal à mon sens, l'absurdité de la haine entre les hommes au prétexte d'une nationalité, d'une origine ou d'une race. La conséquence de cette haine aveugle qui n'essaie pas de comprendre et qui fait du mal, éclate les familles, détruit les individus, brise des destins.
J'ai aimé suivre les péripéties des membres de cette famille pleine de secrets. Ce livre nous parle pas seulement de la Seconde Guerre mondiale, elle parle de tout ce qui en a découlé ensuite, sur des générations jusqu'à nos jours. On le rencontre peu souvent, mais l'on voit également les conséquences de la guerre du côté allemand, qui ont subit eux aussi de lourdes représailles. On parle aussi du communisme d'après guerre.
Même si j'ai trouvé des longueurs au début, et que j'ai eu du mal à sympathiser avec Pauline, j'ai apprécié ma lecture car jusqu'au bout il y a des rebondissements.
C'est une lecture que je recommande.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Quand_la_mouette_bouquine
  17 avril 2022
*lecture terminée*
Les souvenirs et les mensonges aussi de @karine.lebert.romanciere publié aux @pressesdelacite.
Dans ce roman on va suivre le destin de 3 femmes.
Tout commence en 1937 en Normandie avec Pauline qui va faire la rencontre de Joachim et de sa famille, des Allemands qui sont venus se réfugiés à Honfleur. En 1938, malgrès l'opinion publique Pauline va l'épouser.
Mais les allemands sont très mal vu et Joachim va devoir fuir. Pauline va le suivre jusqu'à Marseille où ils rentreront tous les deux dans la résistance.
Après la guerre, la famille va rejoindre Hilda, la soeur de Joachim repartie en Allemagne des années plus tôt pour retrouver son fiancé. On y découvre l'Allemagne d'après guerre et l'occupation des alliés dont beaucoup voulaient se venger après cette terrible guerre.... Hilda va rencontrer Robin, un français et avoir un enfant avec lui, Adeline, qui va disparaitre du jour au lendemain.
En 2014, on va faire la connaissance de Valentine et de Magda, deux musiciennes qui vont se rencontrer lors d'une croisière professionnelle. Toutes les deux vont remonter sur les traces des secrets des aïeux de Magda et essayer de retrouver enfin Adeline.
Quelle histoire!!! Je ne dirais pas que c'est un coup de coeur vu le sujet du livre mais cette histoire est dans mon top 4 de cette année. Cette histoire est pleine de secrets et de rebondissements. Elle est complètement addictive et on tourne le fil des pages sans se rendre compte des 700 pages. J'ai tellement appris! de un sur l'occupation allemande dans notamment la France libre, l'Allemagne d'après guerre et son occupation qui n'était vraiment pas jolie jolie. Et surtout, une histoire dont je n'avais même pas conscience, l'appel de Staline après la guerre pour les russes blancs. J'ai découvert cette terrible histoire dans l'ex URSS et on se demande même comment elle a pu avoir lieu alors qu'on venait de sortir d'une catastrophe humanitaire....
Ce livre fait douloureusement écho à l'actualité mais il ne faut pas passer à côté!!
Cette histoire malgrès le sujet, est pleine d'émotions, d'espoirs, de résilience. Je me suis attachée à cette famille et j'ai été très triste de la quitter.
Tu aimes L Histoire, les secrets de famille et voyager?! Fonces!!!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
Cath_perrinCath_perrin   29 mars 2022
Il y a quelque chose d’étrange et de désespérant à se sentir étrangère dans son propre pays. Quand les armées françaises ont pénétré dans Baden-Baden, j’ai éprouvé du soulagement et de la joie. Pour que cette dernière soit complète, il aurait fallu que je sois sûre d’une chose : que les Français se conduiraient avec dignité. Pour l’instant, mes sentiments restent ambivalents. 
Commenter  J’apprécie          150
Cath_perrinCath_perrin   28 mars 2022
 Ils auraient sans doute aimé s’installer à Honfleur en toute discrétion, mais le maire tient à leur faire bon accueil. Les sentiments sont toutefois partagés. Si tout le monde est curieux de les voir, il y a ceux qui se montrent humains et les autres.
Commenter  J’apprécie          120
rkhettaouirkhettaoui   13 mars 2022
Mussolini et Hitler se sont rencontrés à plusieurs reprises. Je les déteste tous les deux, mais j’ai un trousseau à préparer. Je ne veux pas regarder la réalité en face. Elle est si menaçante que, si j’étais lucide, je quitterais la France sur-le-champ avec Joachim pour un pays lointain où le mot nazisme n’existe pas, un pays du Commonwealth qui ne risque pas de s’embraser – l’Inde ou, pourquoi pas, l’Australie… À la place, je préfère me bercer de confortables illusions alors que le visage de Joachim s’assombrit de plus en plus, qu’il devient nerveux, triste et découragé, tandis que les fiançailles approchent et que la situation internationale s’envenime. Mais quand il essaie de m’en parler, je l’interromps d’un ton si angoissé qu’il juge préférable de se taire. Quelque chose d’étrange se produit alors. Après le scandale puis l’accalmie, les Schultz subissent un regain de violence. Comme un signe avant-coureur, j’entends deux femmes bavarder dans la file d’attente du maraîcher. Elles ne m’ont pas repérée. Elles estiment que madame Martin a tort de continuer à héberger ces Allemands. Si son geste a été dicté par la charité et pouvait être admis au début…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   13 mars 2022
J’ai l’impression d’être cernée par des êtres malveillants prêts à en découdre. J’ai peur, pas pour moi, pour Joachim. Si nos ennemis n’oseraient pas lever la main sur ma personne, ils ne se gêneraient pas pour se venger sur lui, le « sale Allemand » qui a séduit une jeune Française innocente. Malgré cette menace, je n’ai aucun regret, aucun remords. Et j’ai raison, puisque mes parents ont capitulé. Une date est fixée pour les fiançailles. Je demande qu’elle soit proche et ils cèdent encore. À partir du moment où ils donnent leur accord, la colère retombe, les critiques baissent d’un ton. Personne ne me présente ses félicitations, mais au moins je ne suis plus le sujet principal des conversations. Et Joachim n’est plus l’homme à abattre. J’apprends que le maire, l’instituteur et monsieur le curé, qui nous unira, ont sermonné les Honfleurais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   13 mars 2022
Dans mon milieu, les hommes continuent d’apprécier les femmes bien en chair. Mais quand je vois Félicie courir avec sa forte poitrine, je suis contente d’être si plate. Mon visage est petit et triangulaire, « comme celui d’un chat », dit souvent mon frère. Il se moque de moi, or moi j’aime les chats. Un jour, un garçon a comparé mes yeux à des « yeux de chat ». Ils sont d’un vert intense un peu étrange. Je n’en ai jamais vu de pareils. Enfin, mes cheveux sont d’un blond tirant sur le roux – plus blonds que roux, ce qui m’a épargné les railleries à l’école. Depuis Poil de carotte , les roux sont maltraités dans les cours de récréation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Karine Lebert (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Karine Lebert
Les coups de cœur littéraires de Martial Debriffe Martial nous présente ses nouveaux coups de cœur ! - Obsession, Michaëla Watteaux.- Les Murmures du Lac, Karine Lebert. - Power attitude, Christelle Crosnier et Sandra Lou.
Notre sélection Littérature française Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2600 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre