AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782253002826
183 pages
Le Livre de Poche (01/01/1973)
3.84/5   1212 notes
Résumé :
Le roman culte original de Maurice leblanc dans une édition spéciale enrichie de photos exclusives!

Arsène Lupin est arrêté: l'aventure est-elle donc finie pour lui? Erreur! Elle ne fait que commencer. C'est quand il est sous les verrous que la police devrait se méfier. Lupin change de domicile, de costume, de tête et d'écriture, connaît tous les passages secrets et prend rendez-vous avec ses victimes avant de les cambrioler.
C'est le plus gent... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (150) Voir plus Ajouter une critique
3,84

sur 1212 notes
5
48 avis
4
63 avis
3
28 avis
2
1 avis
1
0 avis

La_Bibliotheque_de_Juju
  05 février 2021
La littérature est un refuge.

J'en suis persuadé.
Et lorsque l'époque ne prête pas à rire, je m'aperçois que j'aime à me réfugier en d'autres temps, d'autres lieux. Ces auteurs surannés mais si indispensables pour voler des sourires.
Car il y a des héros, romanesques à souhait, qui traversent le temps, nimbés d'une aura prestigieuse qui dévale les décennies, comme on se moque du présent.

Ici, c'est la Belle Epoque. Belle, oui. Loin du sale temps et des solitudes masquées. Et Dieu sait que pourtant, il avance plutôt dissimulé l'Arsène.
Arsène Lupin.
Le héros crée par Maurice Leblanc fait partie de ceux-là.
Arsène Lupin.
L'énergumène énervant et tellement attachant. L'élégance de la roublardise, Robin des Bois délicat et irrévérencieux. L'homme qui tombe à point quant tu pourrais couler à pic.
Ce premier tome, si je puis dire, nous permet de rencontrer Lupin et compagnie et offre un panel de ses nombreux talents. Plus qu'un roman, nous avons ici une succession de neuf nouvelles qui permettent au lecteur d'entrer de plein pied dans l'univers de Lupin.
Imaginé comme un roman feuilleton, Lupin traverse son temps et se joue de son époque, comme on virevolte.
Maurice Leblanc s'amuse de son lecteur, d'une histoire à l'autre, avec brio. Il se joue des points de vue, des personnages, rendant la lecture follement ludique et carrément jubilatoire. On ne sait jamais d'où va surgir le gentleman cambrioleur, au détour des pages et des larcins élaborés avec lesquels il nous régale.
La littérature est un refuge.

Lire Lupin, c'est une symphonie au milieu des larsens un peu discordants de ces mois écoulés.
Merci Arsène !

Lien : https://labibliothequedejuju..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          754
le_Bison
  13 décembre 2021
Il s'appelle Jean Balthazar, héros d'un autre temps, playboys de charme avec son joujou extra qui peut faire Crac Boum Hu quand il se redresse la nuit étoilée.
Elle s'appelle Marie Noël, comtesse d'une nuit, seule sur son lit à baldaquin.
Elle guette, un pli du rideau, une ombre qui traverse, le regard obnubilé sur la nuit, noire.
Une broche, une perle, noire. A se demander si aux premiers rayons du jour, elle retrouvera autant ses esprits que ses bijoux. Elle tient aux bijoux de famille, peut-être même plus qu'à ceux du comte.
Il aime les filles, de chez Castel, de chez Régine, qu'on voit dans Elle, celles qui roulent en Renault comme en Citroën. Il en rêve chaque nuit, comme des sourires à sa vie, dans sa cellule froide et humide, le regard sur le mur orné de graffitis. Un cachot, se serait-il fait arrêté ? On dit de lui que c'est le plus grand, le plus charmant, le plus élégant, avec ses gants ou bien sans gants, l'Arsène, sacré personnage. Lupin de son vrai nom, à moins que là-aussi ça soit un pseudo.

Un verre de vin, pas de tableaux au mur qu'on puisse chaparder, juste des photos d'un célèbre moine bouddhiste, une montre posée là, pas une Rolex juste une Garmin, je ne crains pas l'Arsène à la tombée de la nuit si bien que je lui sert un verre, il sait vivre, je l'ai déjà dit il est charmant. J'allume la télé, c'est combien le canal Netflix ? Zut, je n'ai pas payé l'abonnement. Au temps pour moi. Lupin, dans l'ombre d'Arsène, le nouvel héros, chevalier des temps modernes. Alors, j'éteins la télé, j'ouvre un bouquin, c'est tout aussi bien. Maurice Leblanc. J'essaie de me souvenir, mais les souvenirs restent anciens. Ai-je déjà lu Maurice ? Je ne crois pas. Il était temps, l'écriture a vieilli mais par moment elle prête à sourire, c'est gentil, c'est une autre époque, au temps des gentlemen.
Les villes s'éveillent, de Dieppe à Paris, cinq heures du mat, les travestis se rasent, les strip-teaseuses se rhabillent, j'ai des frissons. Il vient chez vous la nuit, sans déranger votre sommeil ; il décroche sans bruit le tableau acheté la veille. Puis avant de partir après ses coupables travaux, il laisse un mot sur le piano. Gentleman cambrioleur et tombeur de ses dâmes. Je rallume la télé, il doit bien y avoir une chaîne au fin fond de la TNT qui diffuse Arsène Lupin, ma version d'antan, celle avec Georges Descrières et un générique que je fredonne souvent, l'ami Jacques... C'est le plus grand des voleurs Oui, mais c'est un gentleman Il s'empare de vos valeurs Sans vous menacer d'une arme Quand il détrousse une femme Il lui fait porter des fleurs Gentleman cambrioleur Est un vrai seigneur...
Une autre époque vous ai-je déjà dit...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          405
jeunejane
  22 juin 2021
Maurice Leblanc est né en 1864 et mort en 1941. Il a fait paraître le tome 1 : Arsène Lupin, gentleman cambrioleur en 1907 dans sept aventures. Les autres tomes suivront régulièrement et auront un grand succès.
Arsène Lupin, l'homme aux mille apparences , escroc, voleur, charmeur avec les dames, déjà aux prises avec l'inspecteur Ganimard . Il n'est jamais là où on l'attend. Quand on le croit disparu ou en prison, il réapparaît.
Maurice Leblanc est né à Rouen, avait une maison à Etretat où il a situé un de ses plus célèbres romans que je n'ai pas lu car ce qui m'intéressait surtout, c'était de retrouver des similitudes entre les deux séries Netflix que j'ai regardées avec beaucoup d'attention, les romans et les épisodes humoristiques avec Maurice Descrières que j'ai vus dans les années 1970.
J'ai trouvé des points communs comme les nombreux costumes d' Assan Diop , notre nouvel Arsène Lupin incarné par Omar Sy. Celui-ci utilise les techniques de notre siècle pour monter des messages de portables interceptés ou volés afin de réaliser ses tromperies. Il fait aussi preuve de beaucoup d'intelligence, d'anticipation, d'imagination.
Il glisse toujours une arme dans ses vestons comme le héros initial. Un policier le poursuit également d'étrange façon car il éprouve une réelle sympathie pour lui.
Les motifs d'Assan sont jusque maintenant très différents , il veut venger son père accusé injustement de vol.
La grande différence dans la série télévisée actuelle , c'est la difficulté qu'éprouve Assan à passer inaperçu comme Arsène Lupin pouvait le faire dans la société bourgeoise du début du 20ème siècle.
À noter dans le livre " le gentleman cambrioleur", l'élégance des mots et des situations.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          411
Dionysos89
  08 mars 2012
Ces nouvelles d'Arsène Lupin, gentleman cambrioleur, ont largement contribué à populariser ce personnage facétieux qu'est ce voleur au grand coeur. Après le succès de la toute première nouvelle le mettant en scène, Maurice Leblanc publie ensuite ce recueil pour nous conter plusieurs de ses aventures.
Il y a de quoi s'enthousiasmer avec ces nouvelles ! Bien sûr, aucun style narratif particulier n'est à saluer, mais le ton volontairement enjoué donné au héros principal et la multiplication de ses aventures en des lieux insolites ou attendus captive suffisamment le lecteur pour ménager aucun ennui. C'est bien là l'important. Ajoutons à cela la fascination de se mettre du mauvais côté de la loi, ainsi qu'une allusion non dissimulée à Sherlock Holmes (rebaptisé ici Herlock Sholmès pour ne pas froisser sir Arthur Conan Doyle !), et ce recueil sans prétention au départ ravira tout amateur de littérature policière, ici habilement inversée et contournée.
Le jeu fait partie intégrante du personnage d'Arsène Lupin, même si tout semble sérieux autour de lui. le contraste entre ses actions, son monde et son époque est sûrement un des témoignages les plus intéressants à retenir sur la vision du "hors-la-loi" au début du XXe siècle. Et puis comment se lasser d'évasions de prison spectaculaires, d'utilisations de passages secrets (mention spéciale à la toute dernière aventure/nouvelle : impossible d'oublier l'aventure rocambolesque au fond de ce manoir isolé !), ou même de "simples" cambriolages de particuliers réalisés par ce roublard Arsène Lupin ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
ahasverus
  14 mai 2015
Puisque vous êtes bibliophiles, puisque que nous sommes entre gens de bonne compagnie, je vous donne un tuyau : on trouve aujourd'hui encore à des prix abordables des exemplaires du magazine "Je Sais Tout" qui publia , dès 1905, les premières aventures d'Arsène Lupin. C'est en effet à cette commande de feuilleton policier surfant sur le succès de Conan Doyle que nous devons notre Robin des Bois national. Herlock Sholmès, un succédané du fameux détective anglais, apparaît d'ailleurs dans l'oeuvre de Leblanc dès le dernier chapitre du recueil qui nous occupe.
"Arsène Lupin, gentleman cambrioleur" est en effet un recueil des premiers pas littéraires de notre personnage. Neuf nouvelles sans chronologie, mais non sans cohérence. Nous découvrons notre héros sur le transatlantique La Provence, sur le point de se faire arrêter par l'inspecteur Ganimard - équivalent dans son rejeton spirituel, Fantomas, du célèbre commissaire Juve qu'incarnait Louis de Funès. Arsène, quant à lui, part en prison, s'évade, et nous entraîne dans un enchaînement d'aventures rocambolesques très morales et très chastes, la ligne éditoriale nous ayant privé des scènes croustillantes qu'aurait pu inclure l'auteur sulfureux du Scandale du Gazon Bleu.
Leblanc invente ou popularise, avec Arsène Lupin, un nouveau style de roman policier dont l'intérêt ne réside plus dans l'identification du voleur. L'écriture irréprochable brouille habilement les pistes en variant les styles narratifs. Je pense furtivement, au fil des 280 pages, à Paul Morand, ou au Amok de Zweig, dont l'action se situe également sur un bateau.
La notoriété du héros a dépassé celle de l'auteur et le reste de son oeuvre n'est plus portée que par quelques passionnés. Assez rapidement, Maurice Leblanc tuait sa créature (dans 813). Mais il devait la rescuciter deux ans après dans le Bouchon de Cristal. Et Lupin devint, sinon éternel, au moins très vieux. A 110 ans, il entame une "Nouvelle Vie" sous la plume d'Adrien Goetz (Grasset - 2015).
Goetz n'est pas le premier à reprendre la plume pour redonner vie au personnage. Avant lui, les auteurs de Celle Qui N'Etait Plus, Boileau-Narcejac, (vous vous souvenez ? Les Diaboliques, au cinéma, avec Meurisse-Clouzot et Signoret !), créaient à quatre mains quelques nouveaux forfaits.
Pinocchio de papier sur lequel s'est penchée la Fée Littérature, le héros de Maurice Leblanc est en effet animé d'une existence propre. Outre la trentaine de volumes écrits par son papa, il s'est incarné au travers d'une pièce de théâtre, de séries télévisées avec Robert Lamoureux puis George Descrières, de chansons de Jacques Dutronc, et d'un film (avec Romain Duris).
Le succès d'Arsène Lupin est-il le fait de son utilité sociale ? Les Lupinophiles, aussi appelés Lupiniens, vous le diraient mieux que moi entre deux recherches en Normandie, à Tancarville, ou à Etretat, où ils suivent les traces du généreux cambrioleur.
Qui peut passer près de l'Aiguille Creuse sans penser aux mystères qu'elle recèle ? Arsène Lupin, petit personnage distrayant, s'est ancré dans notre culture malgré son auteur. Souvent lecture de jeunesse, il peut aujourd'hui encore vous faire passer un agréable moment. Il mérite d'être (re)découvert.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240

Citations et extraits (71) Voir plus Ajouter une citation
le_Bisonle_Bison   04 décembre 2021
après avoir fait quelques pas de long en large, il s'appuya contre le parapet du pont et déchira l'enveloppe. Elle portait une feuille de papier quadrillé avec cet en-tête manuscrit : Prison de la Santé, Paris. Il regarda la signature : Arsène Lupin. Stupéfait, il lut :

Monsieur le baron,
Il y a, dans la galerie qui réunit vos deux salons, un tableau de Philippe de Champaigne d'excellente facture et qui ma plaît infiniment. Vos Rubens sont aussi de mon goût, ainsi que votre plus petit Watteau. Dans le salon de droite, je note la crédence Louis XIII, les tapisseries de Beauvais, le guéridon Empire signé Jacob et le bahut Renaissance. Dans celui de gauche, toute la vitrine des bijoux et des miniatures.
Pour cette fois, je me contenterai de ces objets qui seront, je crois, d'un écoulement facile. Je vous prie donc de les faire emballer convenablement et de les expédier à mon nom (port payé), en garde de Batignolles, avant huit jours... faute de quoi, je ferai procéder moi-même à leur déménagement dans la nuit du mercredi 27 au jeudi 28 septembre. Et, comme de juste, je ne me contenterai pas des objets sus- indiqués.
Veuillez excuser le petit dérangement que je vous cause, et accepter l'expression de mes sentiments de respectueuse considération.

Arsène Lupin.

P.S. - Surtout ne pas m'envoyer le plus grand des Watteau. Quoique vous l'ayez payé trente mille francs à l'Hôtel des Vente, ce n'est qu'une copie, l'original ayant été brûlé, sous le Directoire, par Barras, un soir d'orgie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          162
le_Bisonle_Bison   11 décembre 2021
Peu à peu toutes les lumières s'éteignirent. Le grand silence de la nuit enveloppa le château.

Mais la lune écarta les nuages qui la voilaient, et, par deux des fenêtres, emplit le salon de clarté blanche. Cela ne dura qu'un moment. Très vite la lune se cacha derrière le rideau des collines. Et ce fut l'obscurité. Le silence s'augmenta de l'ombre plus épaisse. A peine, de temps à autre, des craquements de meubles le troublaient-ils, ou bien le bruissement des roseaux sur l'étang qui baigne les vieux murs de ses eaux vertes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
genougenou   20 septembre 2013
Arsène Lupin parmi nous ! l’insaisissable cambrioleur dont on racontait les prouesses dans tous les journaux depuis des mois ! l’énigmatique personnage avec qui le vieux Ganimard, notre meilleur policier, avait engagé ce duel à mort dont les péripéties se déroulaient de façon si pittoresque ! Arsène Lupin, le fantaisiste gentleman qui n’opère que dans les châteaux et les salons, et qui, une nuit, où il avait pénétré chez le baron Schormann, en était parti les mains vides et avait laissé sa carte, ornée de cette formule : « Arsène Lupin, gentleman-cambrioleur, reviendra quand les meubles seront authentiques. » Arsène Lupin, l’homme aux mille déguisements : tour à tour chauffeur, ténor, bookmaker, fils de famille, adolescent, vieillard, commis-voyageur marseillais, médecin russe, torero espagnol !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
gillgill   13 avril 2012
Arsène Lupin, gentleman cambrioleur, a mon âge : c'est en 1907, en effet, qu'il naquit en librairie, fils des œuvres d'un écrivain jusqu'alors connu seulement comme journaliste : Maurice Leblanc.
L'ouvrage était préfacé par un illustre académicien, M. Jules Claretie.
Aujourd'hui, on sait encore un peu qui était Maurice Leblanc, plus du tout qui était Jules Claretie.
Mais le personnage d'Arsène Lupin est devenu assez illustre pour se passer à la fois de père et de parrain.
Il a eu par contre beaucoup d'enfants...
(extrait de la préface signée Pierre Lazareff et insérée en début de l'édition de poche)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
gillgill   12 avril 2014
Qui ne connait pas Arsène Lupin ?
Qui n'a jamais entendu parler de ce gentleman cambrioleur tant de fois immortalisé au cinéma et à la télévision ?
C'est l'un des rares personnages de la littérature à avoir franchi la barrière de la page pour entrer dans l'inconscient collectif.
Car Arsène Lupin est un symbole. Un symbole français, comme Sherlock Holmes est un symbole anglais.
Il fait partie du patrimoine national au même titre que la tour Eiffel, le Louvre ou Versailles.
Il est même aisé d'ajouter qu'il représente une certaine idée de la France chevaleresque.
Lui, le voleur, s'est surtout mis en valeur dans des rôles d'artiste, de séducteur, de défenseur de la veuve et de l'orphelin.
On ne retient de lui que de bonnes actions, car il est ce que chacun de nous aimerait être....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Maurice Leblanc (53) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maurice Leblanc
Arsène Lupin : Gentleman Cambrioleur - Illustré de Maurice Leblanc et Vincent Mallié aux éditions Margot https://www.lagriffenoire.com/1095784-bd-arsene-lupin---gentleman-cambrioleur---illustre.html • • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #conseillecture #editionsmargot
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Arsène Lupin

Contre quel policier Arsène Lupin lutte t-il fréquemment

Herlock Sholmès
Ganimard
Perenna
Dudouy

7 questions
115 lecteurs ont répondu
Thème : Maurice LeblancCréer un quiz sur ce livre