AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782366681475
266 pages
Éditeur : FV Éditions (23/07/2012)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Une frontière source de nombreux conflits....des tensions entre un père et son fils....et un évènement tragique qui survient sur la frontière...
La frontière entre la France et l'Allemagne est ici le théâtre d'un roman historique chargé de suspens et de rebondissements, comme seul le créateur d'Arsène Lupin savait les écrire.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
paulmaugendre
  25 septembre 2018
Quarante ans ont passé depuis la défaite de Sedan, mais Morestal, maire et conseiller de Saint-Elophe dans les Vosges, examine chaque jour de chez lui la frontière avec l'Allemagne.
Ancien entrepreneur et propriétaire d'une scierie florissante il a fait construire une grande demeure au hameau du Vieux-Moulin d'où il peut surveiller la région, et principalement la partie des Vosges devenue allemande. Il remarque ce matin-là à l'aide de son télescope sur pied qu'un poteau allemand marquant la frontière vient d'être mis à bas. Et ce n'est pas la première fois qu'un tel incident de ce genre se produit.
Un homme arrive en catimini le prévenant qu'un déserteur doit passer la frontière le soir même. Mais Morestal n'aime pas trop ce Dourlowski à la mine chafouine. D'autant que son fils, professeur quadragénaire et sa femme Marthe doivent arriver bientôt. Ils résident à Paris et ne se sont pas vus depuis un certain temps. Justement ils sont aux portes du jardin. Les retrouvailles vont toutefois se teinter d'acrimonie.
En effet, autant Morestal est un revanchard, n'acceptant pas la spoliation d'une partie du territoire français par l'Allemagne, autant Philippe est un pacifiste convaincu, ayant déjà deux ouvrages à son actif. Il vient d'en publier un troisième, La Paix quand même, sans nom d'auteur. Bientôt la conversation tourne autour de ce sujet qui divise les deux hommes, mais Morestal ignore que c'est son fils qui a publié cet ouvrage qu'il déclare tendancieux et antipatriotique.
L'arrivée de Jorancé, le commissaire spécial, et de sa fille Suzanne, clôt les débats. Philippe est content de retrouver la jeune fille qui vit seule avec son vieux père, sa mère étant partie en goguette à sa naissance. Suzanne a vécu quelques temps avec Marthe et Philippe à Paris, le professeur la promenant dans la capitale à la découverte des monuments et l'emmenant à des spectacles.
Mais entre Suzanne et Philippe se sont tissés des liens qui pourraient faire éclater le ménage. Philippe tente de résister aux assauts de la belle Suzanne, mais avec de plus en plus de difficultés.
Morestal a le malheur de dessiner un croquis sur lequel il dessine un passage dans la frontière, puis qu'il jette dans une corbeille. Alors qu'il a le dos tourné Dourlowski s'empare du document. Morestal et Jorancé se rendent de nuit dans le bois où doit passer le déserteur, et ils sont accompagnés pendant un certain temps de Philippe qui les quitte afin de rejoindre Suzanne. Mais erreur ou pas, ils sont faits prisonniers par des Allemands qui leur reprochent d'avoir franchi la frontière.

Toute l'intrigue de ce roman tourne autour de la personne de Philippe Morestal et propose deux histoires passionnantes. La confrontation entre le père qui prône la revanche en aidant les déserteurs dans un esprit belliqueux envers les Allemands et le fils pacifiste convaincu, et l'amour qui s'instaure entre Philippe et Suzanne sous les yeux de Marthe.
Ce fait divers marque d'une façon négative les relations franco-germaniques. Morestal est libéré mais est obligé d'être soigné par le docteur de famille à cause d'un coeur défaillant. Cela ne l'empêche pas de vilipender les Uhlans qui détiennent son ami Jorancé. Cet incident remonte jusqu'aux plus hautes instances gouvernementales, aussi bien du côté français que du côté allemand. Et le spectre de la guerre est ressenti différemment. Comment réagira Philippe dans ce conflit qui se prépare ? Un cas de conscience qui le divise.

La Frontière est un roman prémonitoire car publié en 1911, il anticipe certains événements qui vont précéder la guerre de 1914/1918. Evidemment la déclaration de guerre n'est pas sujette à cet épisode, mais c'est la confrontation entre les esprits belliqueux et les pacifistes qui est ici analysée. Et il faut bien reconnaître que la frontière entre les deux pays, malgré la fameuse ligne Maginot, était une passoire. Et les soldats Alsaciens intégrés de force dans l'armée allemande n'avaient qu'une envie, celle de franchir la ligne bleue des Vosges.
Roman de guerre, roman d'anticipation non scientifique, roman de paix et roman d'amour également, La Frontière n'a pas subi les outrages du temps, et se lit avec plaisir. Ce roman pourrait très bien avoir été écrit par un auteur actuel, seul le style littéraire différencie car aucune fausse note n'est à relever, aucune vulgarité, aucune grossièreté, aucune scène équivoque n'est à déplorer. C'est également un reportage, un témoignage sur l'état d'esprit d'une partie de la population française.

Lien : http://leslecturesdelonclepa..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
colombe_colombe
  23 décembre 2018
Roman écrit en 1911, visionnaire. Il raconte l'histoire d'un incident de frontière entre des habitants d'un village frontalier des Vosges et les allemands, incident qui va déclencher la guerre. Émouvant à lire quand on sait ce qui s'est passé 3 ans plus tard.
J'ai lu ce roman avec passion, et j'ai (re)découvert un romancier que je classais dans les auteurs de roman policier, intéressant uniquement par sa capacité à raconter des histoires. J'ai découvert un écrivain de talent, qui fait vivre des personnages d'une plume vivante, des personnages pleins de nuances, délicieusement empêtrés dans une mentalité début du XXe siècle que l'on ne connait plus. Et c'est la morale d'alors qui fait avancer l'histoire d'amour, de rébellion pacifiste et de patriotisme flamboyant.
J'ai A-DO-RE!
Commenter  J’apprécie          30
Xian
  09 novembre 2017
Une affaire d'adultère peut-elle être la cause d'une guerre entre deux pays ? C'est peu réaliste et pourtant l'auteur, avec son talent de l'intrigue, arrive à nous le faire croire au fil des pages, aussi naturellement que le personnage principal, Philippe, tombe dans les bras de la belle et jeune Suzanne.
Ce mari infidèle devra sacrifier son honneur et surtout celui des siens pour tenter l'impossible, pour sauver la paix. Il est un héros qui n'en a pas l'étoffe, ni le cran. Ses conflits intérieurs, ses maladresses, ses convictions intimes, sont touchants, tellement humains.
L'auteur se campe sur son intrigue, sur les personnalités marqués de ses protagonistes, et ne prend pas franchement position, ni ne porte aucun jugement. Les messages pacifistes côtoient ceux patriotes, sans que les uns prévalent vraiment sur les autres. Un entre deux bien pesé qui laisse la porte ouverte à la réflexion.
Une lecture captivante et dynamique, sur un fond historique, loin de l'humour habituel des aventures d'Arsène Lupin, mais qui offre tout autant de rebondissements.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LisaGiraudTaylor
  28 septembre 2018
Ce livre qui se dévore, fait la part belle aux sentiments humains, aux lâchetés, aux coups de gueule, aux pacifistes comme aux va-t'en-guerre. On côtoie les patriotes comme les opportunités.
L'ensemble laisse le lecteur face à ses propres idées, sa propre réflexion et l'incite à se positionner, à se définir en tant qu'homme/femme d'un pays et être humain face à la valse des sentiments.
Ce livre est une belle découverte et j'ai passé un excellent moment lors de la lecture (même si j'avais envie de trucider Philippe !).
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
paulmaugendrepaulmaugendre   25 septembre 2018
Ceux qui regardent en avant peuvent encore comprendre les croyances d’autrefois, puisqu’elles furent les leurs quand ils étaient jeunes. Mais ceux qui s’accrochent au passé ne peuvent pas admettre des idées qu’ils ne comprennent pas et qui heurtent leurs sentiments et leurs instincts.
Commenter  J’apprécie          00
paulmaugendrepaulmaugendre   25 septembre 2018
Le monde aura entendu la protestation de quelques hommes libres, de professeurs comme moi, d’instituteurs, d’écrivains, d’hommes qui réfléchissent et qui n’agissent que d’après leurs convictions, et non comme des bêtes de somme qui vont à l’abattoir pour s’y faire égorger.
Commenter  J’apprécie          00
paulmaugendrepaulmaugendre   25 septembre 2018
Toutes les douleurs individuelles, toutes les théories, tout disparraissait devant la formidable catastrophe qui menaçait l’humanité, et devant la tâche qui incombait à des hommes comme lui, affranchis du passé, libres d’agir suivant une conception nouvelle du devoir.
Commenter  J’apprécie          00
paulmaugendrepaulmaugendre   25 septembre 2018
Mais la chasse mon garçon, c’est l’apprentissage de la guerre.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Maurice Leblanc (48) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maurice Leblanc
Et si vous testiez votre orthographe aux côtés d'un gentleman cambrioleur ? Cette semaine, Rachid Santaki vous propose un extrait des aventures d'Arsène Lupin, "L'Aiguille creuse" (1909) de Maurice Leblanc. Autour de la table, l'auteur Mathieu Sapin s'est prêté au jeu. Il co-écrit avec Joann Sfar la BD “Héros de la République” (Editions Dupuis, 2021). Bonne chance à toutes et tous !
autres livres classés : 1911Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Arsène Lupin

Contre quel policier Arsène Lupin lutte t-il fréquemment

Herlock Sholmès
Ganimard
Perenna
Dudouy

7 questions
103 lecteurs ont répondu
Thème : Maurice LeblancCréer un quiz sur ce livre