AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791025103104
Éditeur : French Pulp Éditions (03/10/2017)

Note moyenne : 4.31/5 (sur 16 notes)
Résumé :

Faire naître, grandir et évoluer les femmes d'une seule et même famille sur plusieurs générations, voilà le défi relevé par Alain Leblanc, qui fait de chacune de ses héroïnes le symbole des époques qu'elles traversent.

Un voyage décoiffant au cœur du combat fondateur de notre monde actuel.La France des années 30. Tandis que l'Europe s'enfonce lentement dans la guerre, Noémie se découvre mariée à un mari fasciste et antisémite.

... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
coquinnette1974
  10 juin 2019
Je remercie chaleureusement French Pulp éditions pour m'avoir permis de lire La Résistance (1930-1960) Tome 2 de la saga Les Conquérantes d'Alain Leblanc.
Ayant apprécié Les chaînes, il était logique pour moi de lire ensuite La Résistance, surtout qu'il attendait dans ma tablette :)
Ce second tome nous fait découvrir Noémie, la seconde fille de Clémence (découverte dans le précédent opus, elle en est l'héroïne principal). Les rapports entre les deux femmes sont compliqués, vu leur passé. Et Noémie est soumise à l'incompréhension de ses proches quand elle accepte de s'unir à Norbert. Elle ne l'aime pas mais son père l'a choisi. Alors que sa grande soeur a refusée cette union, Noémie quand à elle se plie aux exigences de son père ! Elle n'a pas vraiment le choix comme nous allons le découvrir très vite...
Malheureusement pour elle, son mari est fasciste et antisémite. Quand Hitler monte au pouvoir, Norbert défend les idées de cet homme... Alors Noémie se fait sa propre opinion en lisant My Kampf et en défendant ses idées à elle dans un monde où les femmes doivent encore souvent se taire...
La seconde guerre mondiale éclate et la jeune femme doit faire preuve d'un grand courage pour aider les siens alors que son mari se lie au gouvernement de Vichy...
En commençant ma lecture je ne pensais pas accrocher avec Noémie, pensant à tord qu'elle pourrait adopter les idées de son mari.
En fait, Noémie est une femme forte, très attachante, qui n'a rien à envier à sa propre mère. Comme elle, elle va se battre pour ses idées. N'hésitant pas à rendre dans la Résistance malgré un mari qui lui, est pour l'ennemi.
J'ai adoré détester Norbert. Au début j'avais envie de lui mettre une baffe (euh... pas qu'une en fait ;). Mais plus les pages se tournent et puis son comportement évolue. Pas forcément toujours en bien mais il se pose des questions, c'est déjà ça !
Les personnages sont vraiment fouillés y compris certains personnages secondaires. Aucun n'est lisse.
J'ai apprécié que l'auteur évoque toujours le contexte des années pendant lesquelles se déroulent l'histoire de Noémie et les siens. Il nous rappelle quand se sont passé certains faits, tels l'arrivée de Hitler au pouvoir, l'appel de Charles de Gaulle, la rafle du vélodrome d'hiver... Des choses connues ou moins connues sont intégrées à l'histoire.
J'ai trouvé ça vraiment judicieux de sa part car parfois on peut être perdu si on ne connait pas parfaitement certains faits. En ce qui concerne la seconde guerre mondiale je commence à connaître pas mal de choses vu le nombre d'ouvrages que je lis sur cette période, malgré ça j'ai apprécié les précisions de l'auteur sur cette période.
Résistance est un très bon roman, aussi réussi que le premier tome. Il montre bien l'évolution de la condition des femmes, même si pas mal de choses laissent encore à désirer.
J'ai aimé ma lecture, je mets quatre étoiles (comme au premier tome).
Le dernier tome sort dans quelques jours, j'espère vraiment que la maison d'édition me l'enverra car j'adorerais connaître le fin mot de cette trilogie :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Littecritiques
  26 septembre 2019
Dans ce second tome, Alain Leblanc continue de mettre les femmes à l'honneur au travers, essentiellement, du récit de la seconde guerre mondiale.
Cette fois, l'histoire se déroule entre les années 1930 et 1960. L'Europe, pour la seconde fois et la dernière on ose l'espérer, fait face à la guerre. Noémie, la fille de Clémence, se retrouve mariée de force par son père à un bureaucrate antisémite qui vante partout les mérites d'Hitler. Elle entre en résistance pour combattre les inégalités de la société : contre les juifs, d'une part, et contre les dominations masculines, d'autre part. Dans ce récit, on retrouve les personnages du premier tome : Gilberte, notamment, la soeur de Clémence, elle aussi en résistance contre l'oppresseur nazi et les diktats imposés aux femmes.
Les personnages sont toujours aussi intéressants, peut être un brin idéalistes tant ils paraissent courageux. Ce sont les résistants dont on parle dans les livres d'histoire, ceux de la première heure qui n'ont jamais douté. Cela rend le récit un peu idyllique, utopique. Loin de moi l'idée que ces braves n'ont pas existé, mais ils ne sont jamais en proie en doute et accaparé par les craintes, était-ce vraiment le cas ?
Sur le fond, le récit nous accapare mais cette fois, comparativement au premier tome, j'ai trouvé que l'histoire (au sens de la matière) prenait énormément (peut-être un peu trop) de place. C'est très technique, voire un peu étouffant par les détails tant ils sont nombreux. Alors pour les passionnés d'histoire, c'est une aubaine, de quoi réviser vos classiques à travers une fiction bien ficelée ; mais pour les autres, l'entreprise est parfois un peu ardue. En outre, la place prise par l'histoire semble un peu trop primer sur la volonté première de cette saga : mettre à l'honneur les femmes et leurs combats. Alors certes, elles se battent comme résistantes, mais tout autant que les hommes. On ne sent pas trop la différence. A cet égard, peut-être que suivre la bisexualité de Gilberte de plus près aurait été plus révélateur ? J'ai fini ma lecture avec le sentiment un peu confus que la fiction servait un peu d'excuse pour écrire un livre sur la seconde guerre mondiale. Toutefois, je tiens à nuancer mon propos en précisant que j'étais aussi ravie d'en savoir plus sur ce conflit dont on nous bourre le crâne pendant toute notre scolarité sans vraiment nous livrer les détails de la résistance, par exemple.
Sur la forme même du roman, format papier, j'ai été très surprise, dans le mauvais sens du terme, de la taille de police choisie, trop petite, qui empêche une lecture agréable. Il faut se forcer pour lire correctement et je trouve cela extrêmement dommage. Gare aux maux de tête ! C'est pour cette raison, notamment, que j'ai décidé d'enlever une étoile et demie à ce roman dont j'apprécie pourtant beaucoup la saga.
C'est un roman sur la victoire des résistants, des alliés, mais surtout, comme vous pourrez le lire, de la vie.
Lien : https://littecritiques.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Valmyvoyou_lit
  27 août 2019
Les Conquérantes est une trilogie qui va de 1890 jusqu'à nos jours. le premier tome relatait la vie de Clémence de 1890 à 1930 (ma chronique est ici). Celui-ci relate la vie de sa fille, Noémie, de 1930 à 1960. Il est possible de lire les tomes indépendamment. En effet, l'histoire n'est pas centrée sur la même génération et au début du livre, Alain Leblanc fait un rappel de tous les faits importants. Cependant, cette saga est tellement passionnante que je conseille de la lire dans son intégralité.

Comme sa mère avant elle, Noémie a épousé un homme choisi par son père. Son mari, Norbert, ébloui par les idées nazies, considère que les femmes ne connaissent rien en politique et ne peuvent pas avoir d'opinion. Alors que les idées de Norbert l'éloignent de sa famille, Noémie lit Mein Kampf. Ce moment marque un tournant dans la vie de la jeune femme. Elle comprend l'horreur qui arrive en Europe et décide de s'unir à sa mère et à sa soeur pour la combattre avec les moyens dont elles disposent.

Comme dans Les Conquérantes – Tome 1 : Les chaînes 1890 – 1930, le récit est chronologique. Cela permet de ressentir l'évolution des personnages. Cette narration offre également une grande compréhension du contexte historique, que ce soit au sujet de l'Occupation, de la Collaboration, de la Résistance ou du rôle des femmes pendant la guerre. J'ai été impressionnée par la précision des faits et des changements de perception de l'époque par la population. le tout est servi par une plume qui crée une très grande proximité avec le lecteur. J'ai été en immersion dans cette France occupée. Tous les points de vue...

La suite sur mon blog
Lien : https://valmyvoyoulit.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Naissou46_books
  23 juin 2019
Il m'a fallu pas mal de temps pour finir ce roman mais il en n'est en rien responsable; j'ai tout simplement manqué de temps pour lire ces derniers jours.
Bien que La résistance soit le second tome d'une trilogie, le fait de ne pas connaître le premier ne m'a pas empêché de lire celui-ci ne me gênant en rien dans la compréhension de l'histoire.
Ce qui m'a attiré en premier lieu dans le résumé est la période pendant laquelle se déroule le récit à savoir la Seconde Guerre mondiale. C'est une époque que j'aime voir traité dans mes lectures, cela fait partie de notre histoire et j'ai toujours du mal à réaliser que de tels faits aient pu se produire dans mon pays qui plus est il y a peu de temps.
J'ai trouvé le récit d'Alain Leblanc très bien documenté. Il s'agit pour l'instant du roman le plus complet que j'ai pu lire traitant de cette période. Ici la collaboration ainsi que la délation sont davantage mis en avant que lors de mes précédentes lectures alors que malheureusement cela existait bel et bien. D'ailleurs j'ai souhaité à plusieurs reprises qu'il arrive malheur à l'un des personnages que je me suis mise à détester dès le début par sa façon d'agir et de penser.
La résistance met aussi les femmes en avant d'une façon que je trouve remarquable. Alors que les moeurs de l'époque considère la femme comme une personne soumise à l'autorité de son mari et femme au foyer, Alain Leblanc montre leur intelligence, leur détermination, leur courage,... principalement en suivant les vies de Clémence et de ses deux filles: Noémie et Gilberte.
La lecture de ce tome-ci me donne envie de découvrir le précédent (où l'on suit le parcours de Clémence afin de gagner sa liberté) ainsi que le suivant (dont je n'ai malheureusement pas trouvé de date de sortie).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Freelfe
  05 janvier 2018
Ce livre est le second tome d'une série qui comportera trois volumes. La sortie du tomes 3 est prévue pour 2018.
Les conquérantes : La résistance, 1930 – 1960 (tome 2) est paru aux Editions French Pulp. Son prix est de 18.99 euros. Comme pour le tome 1, la couverture n'est pas forcement attirante, mais il ne faut pas s'y arrêter. Il est aussi amusant de comparer les couvertures de ces 2 tomes car on y voit une nette évolution vestimentaire chez la femme. L'écriture de l'auteur est fluide et agréable à lire.
L'histoire débute en 1930, en France. Nous retrouvons Noémie, la fille de Clémence, l'héroïne du Tome 1. Noémie se voit contrainte d'épouser Norbert, un homme beaucoup plus âgé qu'elle, et d'abandonner son véritable amour, Guillaume que son père refuse en tant que gendre, parce qu'elle est enceinte de ce dernier. Elle se voit marié avec un homme fasciste et antisémite alors que la seconde guerre mondiale approche à grands pas.
Noémie a été élevée par son père, pour qui la femme se doit d'obéir à son mari, rester à la maison et avoir des enfants. Cette éducation a fait d'elle une jeune fille docile et sans trop d'ambition personnelle. Au fil de notre lecture, on s'aperçoit que sa façon de penser et d'agir évolue. Face à un mari qu'elle n'aime pas, face à la guerre, elle va changer du tout au tout et affermir sa position en tant que femme active.
Alain LEBLANC nous peint le portrait d'une femme pour qui la vie ne peut pas être faite que de résignation. Noémie entend bien participer à sa vie et prendre ses décisions.
Tout au long de ce roman, l'auteur nous parle de femmes qui en ont assez de subir l'autorité des hommes, de femmes qui réclament le droit à la liberté d'action et de pensée.
Le contexte historique (seconde guerre mondiale) permet de mettre en avant le rôle joué par les femmes pendant la guerre, notamment dans la résistance. L'auteur s'est très bien documenté sur ce sujet.
Ce second volet de cette saga est tout aussi réussi que le premier.
Je recommande ce roman et attend avec impatience le troisième et dernier tome.

Lien : http://freelfe.blogspot.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
celine85celine85   07 octobre 2017
- Alors, tu as la réponse... Nous avons deux vies, nous les femmes. Celle que les conventions nous imposent et celle, plus secrète, que nous soufflent nos sentiments. J'ai conquis le droit d'aimer qui je veux, mais cela ne s'est pas fait sans mal. Et, aujourd'hui encore, la liberté que j'ai arrachée à la société m'est souvent reprochée. Il en sera ainsi tant que les femmes ne seront pas libres de leurs choix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Alain Leblanc (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alain Leblanc
A l'occasion de la 11ème édition du salon international du livre en format livre de poche Saint-Maur En Poche, la blogueuse Ophélie Cohen recevait sur la scène des déblogueurs l'auteur de la saga "Les conquérantes, Alain Leblanc...
Les Conquérantes - tome 1 Les Chaînes (1890-1930) de Alain Leblanc aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=77859&id_rubrique=341
Les Conquérantes - tome 2 La Résistance (1930-1960) de Alain Leblanc aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/117743-divers-litterature-les-conquerantes---tome-2-la-resistance-1930-1960.html
Un souffle d'indépendance de Alain Leblanc aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/1006328-romans--un-souffle-d-independance.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Oyez le parler médiéval !

Un destrier...

une catapulte
un cheval de bataille
un étendard

10 questions
870 lecteurs ont répondu
Thèmes : moyen-âge , vocabulaire , littérature , culture générale , challenge , définitions , histoireCréer un quiz sur ce livre
.. ..