AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782253005803
510 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (01/10/1975)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 134 notes)
Résumé :
Un fabuleux héritage américain déclenche des crimes en cascade sur le sol français. Si l'on ne retrouve pas les descendants de la famille Roussel, l'argent sera remis à Don Luis Perenna, ancien légionnaire au Maroc, deux fois décoré.
Coup de théâtre ! Ce héros est... Arsène Lupin. Il ne lui est pas plus difficile en effet d'être un noble espagnol que chef de la Sûreté à Paris, d'être vivant tout en étant mort, de sauver la femme qu'il aime des dents du tigre ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
Arakasi
  16 janvier 2017
Quel étrange personnage que ce don Luis de Perenna ! Aristocrate espagnol et héros de guerre, il fascine et intrigue tous ceux qu'il rencontre. Ces camarades de la légion étrangère, impressionnés par ses exploits, avaient même pris l'habitude de le prénommer – tenez vous bien ! – « Arsène Lupin ». Quant à savoir ce que ce bon monsieur faisait avant d'entrer dans la légion, mystère et boule de gomme ! Personne, pas même ses plus proches amis, ne le sait. Or voici qu'une sombre affaire d'héritage attire sur lui l'attention malvenue de la police. Cosmo Mornington, un riche américain ami de don Luis, est décédé dans d'étranges circonstances et une main criminelle semble frapper chacun de ses héritiers, les uns après les autres. Exécuteur testamentaire de la victime, don Luis mène l'enquête... Par goût de la justice déjà (sans rire), mais surtout pour les beaux yeux de sa jolie secrétaire, la charmante Florence, qui semble impliquée au plus haut point dans ce sanglant jeu de massacre.
Ca faisait un bout de temps que je n'avais pas lu un petit Arsène Lupin… Pré-ado, j'étais une grande fan des aventures du gentleman cambrioleur, mais « Les dents du tigre » manquait à mon palmarès. En panne de lectures pendant mes vacances, je l'ai piqué sur l'étagère d'une amie, histoire de voir si la magie fonctionnait encore ou s'il fallait classer Lupin dans mes péchés de jeunesse. Je suis ressortie de cette lecture plus amusée qu'enthousiasmée. Certes, le style de Maurice Leblanc est agréable et son récit divertissant, mais certaines exagérations prêtent à sourire, notamment dans la caractérisation de son personnage principal.
Je l'avais oublié (ou cet aspect était moins marqué dans les romans que j'ai lu à douze ans) mais Arsène Lupin est un véritable surhomme. Il reçoit un coup de couteau, la lame se brise ! Un coup de pistolet, la poudre fait long feu ! Il meurt et ressuscite comme d'autres se mouchent et ces bons messieurs de la police, tous plus crétins les uns que les autres, ne lui servent que de maigres faire-valoir. Retournements de situation et deus ex machina en deviennent vaguement comiques, au point que je me suis demandée s'il fallait y voir du second degré ou non. J'ai choisi de ne pas prendre l'ensemble trop au sérieux – et surtout pas la petite amourette de Lupin, peu crédible quand on sait que le goujat s'enflamme ainsi un livre sur deux – et ai apprécié raisonnablement cette petite lecture sans prétention, idéale pour se reposer entre deux gros bouquins plus ambitieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
PiertyM
  20 mai 2020
Quelles aventures!! Entre métamorphoses et rebondissements, la résurrection d'Arsene Lupin, se présentant en la personne de don Luis de Perenna, curieux personnage qui anticipe sur tout événement à venir, nous laisse le souffle coupé, car, il est pris pour mort depuis trois ans! De suspens en suspens, c'est avec halètement qu'on parvient à atteindre les dernières pages de ce livre! On trouve dans Arsène Lupin dans les dents du tigre quelques similitude avec Sharlock Holmes dans sa façon de décrypter les énigmes. Dans quel univers nous entraîne les dents du tigre? C'est la chasse à l'homme contre les héritiers présupposés dans le testament de M. Mornington, un homme riche mort sans avoir un héritier légitime...
Commenter  J’apprécie          210
bina
  12 janvier 2013
Les Dents du Tigre est un roman assez conséquent (445 pages) qui constitue un grande aventure d'Arsène Lupin. Il apparait ici à nouveau sous les traits de Luis de Perenna.
Celui-ci, de l'ancienne noblesse espagnole, ancien légionnaire français, se voit confier la tâche d'être l'exécuteur testamentaire d'un riche américain, Cosmo Mornington. Une fois l'identité de Perenna confirmée (il est perçu comme un héros national ayant combattu pour la France au Maroc), il doit retrouver les héritiers les éventuels héritiers de Mornington, sinon les deux cents millions lui reviennent.
Perenna est dénoncé comme étant Lupin, mais il y a un hic. le gentleman cambrioleur est mort il y a deux ans (dans 813). Ou du moins a-t-il fait en sorte qu'on le croit mort, pour retrouver sa liberté et mieux renaitre sous une nouvelle identité.
Arsène Lupin devient l'auxiliaire de la police et du préfet malgré eux, alors que le chef de la sûreté ne rêve que d'une chose : le mettre sous les verroux.
Tout le monde est manipulé, Lupin le premier, et il faut l'extra-lucidité de notre héros pour ne pas nous laisser avoir à notre tour. La victime n'est pas forcément celui qui meurt, et le chemin de la vérité est parsemé de cadavres. L'histoire est plus palpitante que d'habitude, même si parfois le côté ‘'Monsieur je sais tout'' de Lupin est un peu énervant. Tous les représentants de la police semblent être des idiots, et lui servent de faire-valoir.
Cependant ce raisonneur de première à une faille, il est amoureux d'une jeune femme que tout désigne comme une monstrueuse coupable. Alors du coeur ou de la raison, qui va l'emporter ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Lucas2
  28 novembre 2020
Irrésistible gouailleur (malgré ses défauts).
Tout part d'un héritage exceptionnel. Celui de Mornington, personnage et aventurier haut en couleur.
Qui dans son testament un tantinet excentrique, laisse le soin à Don Luis Perenna, camarade et ami à la légion, de retrouver son ou ses légataires.
Un héroïque combattant, Don Luis, qu'on comparait volontiers à Arsène Lupin, décédé dans un incendie quelques années auparavant.
Doué d'un superbe esprit de déduction, il va devoir s'en servir plus souvent qu'à son tour, les héritiers tombant comme des mouches, dès l'évocation de l'héritage...
Arsène 1er, empereur de Mauritanie... rien que çà ! Je ne savais pas que notre bon Lupin avait conquis les colonies et la moitié de l'Afrique.
Puis il rend le tout à la France, pour les beaux yeux d'une jolie fille. Bien chevaleresque, dites-moi...
Bon, c'est le passage du roman où Leblanc est bien parti en cacahouète dans les pérégrinations de son héros.
Une intrigue à tiroirs, où à chaque fois l'ingéniosité de l'auteur nous permet de découvrir le ou les vrais coupables... Avant de démonter son raisonnement, et de nous en offrir d'autres.
C'est bien trouvé, mais cela offre quelques limites, la première partie du livre s'avérant plus intéressante.
Un peu comme cet impayable Lupin. Il en fait toujours un peu trop.
Mais comment lui en vouloir au final, c'est là tout son charme...
(plus d'avis sur PP)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Witchblade
  11 octobre 2012
Livre lu en 2009 dont je viens de retrouver la fiche de lecture :-) en voici mon avis, mi-critique mi-résumé :-)
Lors de ma lecture, j'avais beaucoup aimé ce livre et trouvé intéressant mais néanmoins assez compliqué à comprendre contrairement à la plupart des Arsène Lupin.
Donc comme ne le dit pas forcément le titre, ce livre est une nouvelle aventure d'Arsène Lupin. Celui-ci y est sous le pseudonyme de don Luis Perenna, qui est en fait l'anagramme d'Arsène Lupin.
Sous ce nom, il devient le légataire universel de Cosmo Mornington car il lui a sauvé la vie durant la guerre au Maroc. Il doit retrouver des héritiers de celui-ci parmi des cousins, qu'il n'a pas connu, afin que ceux-ci puissent hériter de 200 millions de francs.
Mais bizarrement, chaque fois qu'on retrouve un des héritiers, ils décèdent tous les uns après les autres, aidés par une main inconnue...
Une aventure d'Arsène Lupin assez peu connue somme toute mais relativement agréable à lire quand on arrive à s'y retrouver parmi tous les héritiers et les motivations de l'assassin :-)
Bonne découverte et lecture à vous ;-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
RoibenRoiben   27 juin 2020
Chapitre XVI. — Sésame, ouvre-toi !

[...] — Peut-être, monsieur le président, me permettrez-vous de faire entrer en ligne de compte certains services que j’ai rendus à mon pays ?…

— Expliquez-vous.

Don Luis, après quelques pas à travers la pièce, revint en face de Valenglay et lui dit :

— Monsieur le président, au mois de mai 1915, vers la fin de la journée, trois hommes se trouvaient sur la berge de la Seine, au quai de Passy, à côté d’un tas de sable. La police cherchait, depuis des mois, un certain nombre de sacs contenant trois cents millions en or, patiemment recueillis en France par l’ennemi et sur le point d’être expédiés [Le Triangle d’Or]. Deux de ces hommes s’appelaient l’un Valenglay, l’autre Desmalions. Le troisième, qui les avait conviés à ce rendez-vous, pria le ministre Valenglay d’enfoncer sa canne dans le tas de sable. L’or était là. Quelques jours après, l’Italie, qui avait instamment demandé une avance de quatre cents millions en or, se rangeait aux côtés de la France.

Valenglay sembla très étonné.

— Personne n’a su cette histoire. Qui vous l’a racontée ?

— Le troisième personnage.

— Et ce troisième personnage s’appelait ?

— Don Luis Perenna.

— Vous ! Vous ! s’écria Valenglay. C’est vous qui avez découvert la cachette ? C’est vous qui étiez là ?

— C’est moi, monsieur le président. Vous m’avez demandé alors comment vous pouviez me récompenser. C’est aujourd’hui que je réclame ma récompense.

La réponse ne tarda pas. Elle fut précédée d’un petit éclat de rire plein d’ironie.

— Aujourd’hui ? c’est-à-dire quatre ans après ? C’est bien tard, monsieur. Tout cela est réglé. La guerre est finie. Ne déterrons pas les vieilles histoires.

Don Luis parut un peu déconcerté. Cependant il continua :

— En 1917, une épouvantable aventure se déroula dans l’île de Sarek [L’Île aux trente cercueils]. Vous la connaissez, monsieur le président. Mais vous ignorez certainement l’intervention de don Luis Perenna [...]


Valenglay sostiene che dai fatti occorsi durante Le Triangle d’Or del 1915 sono trascorsi quattro anni. Qui siamo nel 1919, quindi. Ora, la prima guerra mondiale è iniziata a luglio del 1914.
Si sostiene che questo libro sia stato scritto da Leblanc nel 1914. Mi sono sempre chiesta come sia possibile scrivere un libro sul dopo guerra prima che la guerra stessa inizi (o comunque giusto al suo debutto). A me sembra piuttosto assurdo; è molto più semplice (e normale) pensare che l'abbia scritta subito DOPO la guerra. Come avrebbe potuto, nel 1914, sapere in che anno sarebbe giunta al termine? Avrebbe potuto durare diedi anni, o dieci giorni, per quanto ne sapeva. Se mai l'ha scritta (o iniziata) nel 1914, ebbene, deve averla parecchio rimaneggiata prima di darla in pasto agli editori e ai lettori.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sarasvatisarasvati   31 mars 2016
p.444-445-L'aventure, c'est la vie même d'Arsène Lupin. Tant qu'il vivra, il sera le centre et le point d'aboutissement de mille et une aventures. Il l'a dit un jour : "Je voudrais qu'on inscrivît sur ma tombe : Ci-gît Arsène Lupin, aventurier." Boutade qui est une vérité. Il fut un maître de l'aventure. Et, si l'aventure le conduisit jadis trop souvent à fouiller dans la poche de son voisin, elle le conduisit aussi sur des champs de bataille où elle donne, à ceux qui sont dignes de lutter et de vaincre, des titres de noblesse qui ne sont pas à la portée de tous. C'est là qu'il gagna les siens. C'est là qu'il faut le voir agir, et se dépenser, et braver la mort, et défier le destin. Et c'est à cause de cela qu'il faut lui pardonner, s'il a quelquefois rossé le commissaire et quelquefois chipé la montre du juge d'instruction...Soyons indulgents à nos professeurs d'énergie."
Et don Luis termina, en hochant la tête :
"Et puis, voyez-vous, il eut une autre vertu qui n'est pas à dédaigner, et dont on doit lui tenir compte en ces temps moroses : il eut le sourire!"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
GrouchoGroucho   04 avril 2015
A Mediouna, le 24 mars, l'adjudant Pollex inflige quatre jours de salle de police au légionnaire Perenna. Motif : "Malgré les ordres, est sorti du camp après l'appel du soir, a bousculé deux sentinelles, et n'est rentré que le lendemain à midi. Il rapportait le corps de son sergent tué au cours d'une embuscade."
Et en marge, cette note du colonel : "le colonel double la punition du légionnaire Perenna, le cite à l'ordre du jour et lui adresse ses félicitations et ses remerciements."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
GeckoLogiqueGeckoLogique   18 avril 2011
Il semblait soucieux et, tout en pensant à autre chose, il agissait plutôt par habitude de malfaiteur qui sait ce qu’il doit faire.

Un petit incident parut le réveiller. Une hirondelle blessée tomba près de lui. D’un geste il la saisit et l’écrasa entre ses mains, la pétrissant comme un chiffon de papier que l’on roule. Et ses yeux brillaient d’une joie barbare, tandis qu’il contemplait le sang qui giclait de la pauvre bête en lui rougissant les mains.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lucas2Lucas2   19 novembre 2020
- Pas mèche. Je suis mort.
- Lupin est mort. Mais Perenna est vivant.
- Du moment qu’on ne m’a pas arrêté aujourd’hui, je suis tranquille.
- Ce n’est que partie remise. Et, d’ici là, les ordres sont formels. On va cerner votre maison, vous surveiller jour et nuit.
- Tant mieux ! J’ai peur la nuit.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Maurice Leblanc (47) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maurice Leblanc
Rencontre avec Nicolas Sorel de la compagnie Amavada, à l'origine du projet Belle époque ! Ce projet nous replonge dans l'oeuvre de trois auteurs normands 1900 : Gustave Lerouge, Maurice Leblanc et Gaston Leroux.
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Arsène Lupin

Contre quel policier Arsène Lupin lutte t-il fréquemment

Herlock Sholmès
Ganimard
Perenna
Dudouy

7 questions
99 lecteurs ont répondu
Thème : Maurice LeblancCréer un quiz sur ce livre

.. ..