AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Les dents du tigre (11)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Arakasi
16 janvier 2017
Quel étrange personnage que ce don Luis de Perenna ! Aristocrate espagnol et héros de guerre, il fascine et intrigue tous ceux qu'il rencontre. Ces camarades de la légion étrangère, impressionnés par ses exploits, avaient même pris l'habitude de le prénommer – tenez vous bien ! – « Arsène Lupin ». Quant à savoir ce que ce bon monsieur faisait avant d'entrer dans la légion, mystère et boule de gomme ! Personne, pas même ses plus proches amis, ne le sait. Or voici qu'une sombre affaire d'héritage attire sur lui l'attention malvenue de la police. Cosmo Mornington, un riche américain ami de don Luis, est décédé dans d'étranges circonstances et une main criminelle semble frapper chacun de ses héritiers, les uns après les autres. Exécuteur testamentaire de la victime, don Luis mène l'enquête... Par goût de la justice déjà (sans rire), mais surtout pour les beaux yeux de sa jolie secrétaire, la charmante Florence, qui semble impliquée au plus haut point dans ce sanglant jeu de massacre.

Ca faisait un bout de temps que je n'avais pas lu un petit Arsène Lupin… Pré-ado, j'étais une grande fan des aventures du gentleman cambrioleur, mais « Les dents du tigre » manquait à mon palmarès. En panne de lectures pendant mes vacances, je l'ai piqué sur l'étagère d'une amie, histoire de voir si la magie fonctionnait encore ou s'il fallait classer Lupin dans mes péchés de jeunesse. Je suis ressortie de cette lecture plus amusée qu'enthousiasmée. Certes, le style de Maurice Leblanc est agréable et son récit divertissant, mais certaines exagérations prêtent à sourire, notamment dans la caractérisation de son personnage principal.

Je l'avais oublié (ou cet aspect était moins marqué dans les romans que j'ai lu à douze ans) mais Arsène Lupin est un véritable surhomme. Il reçoit un coup de couteau, la lame se brise ! Un coup de pistolet, la poudre fait long feu ! Il meurt et ressuscite comme d'autres se mouchent et ces bons messieurs de la police, tous plus crétins les uns que les autres, ne lui servent que de maigres faire-valoir. Retournements de situation et deus ex machina en deviennent vaguement comiques, au point que je me suis demandée s'il fallait y voir du second degré ou non. J'ai choisi de ne pas prendre l'ensemble trop au sérieux – et surtout pas la petite amourette de Lupin, peu crédible quand on sait que le goujat s'enflamme ainsi un livre sur deux – et ai apprécié raisonnablement cette petite lecture sans prétention, idéale pour se reposer entre deux gros bouquins plus ambitieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
FPL
16 novembre 2016
« Elle est raide celle-là, s'écria don Luis, lorsqu'ils eurent quitté la mairie. Voilà que l'ingénieur Fauville écrivait ses lettres à un mort, et à un mort, entre parenthèses qui m'a tout l'air d'avoir été assassiné.
– Quelqu'un les aura interceptées ces lettres.
– Évidemment. N'empêche qu'il les écrivait à un mort auquel il faisait ses confidences et racontait les projets criminels de sa femme. »
Commenter  J’apprécie          00
Xian
08 novembre 2016
Don Luis Perenna, alias Arsène Lupin, se retrouve englué dans une sombre histoire d'héritage, à la fois potentiel héritier, probable coupable et détective bienvenu. La logique infaillible de Lupin est mise à mal, il ne parviendra pas à éviter les crimes les plus odieux. Il hésitera sur l'identité du meurtrier, il suivra sans s'en douter la volonté de l'instigateur des crimes, il doutera de l'innocence de Florence, la jeune et belle secrétaire dont il tombe éperdument amoureux.
Même le lecteur est leurré. Aux deux tiers du livre, on croit que l'histoire est finie. Seules les pages restantes questionnent. Mais alors que tout semble bouclé, les coupables identifiés, un brusque rebondissement remet tout à plat et relance notre héros à la poursuite du véritable coupable.
Outre le plaisir de lire une nouvelle et grandiose aventure de notre gentleman cambrioleur préféré, l'intérêt et l'originalité de ce roman repose essentiellement sur le mode d'action du criminel, un infirme et diabolique opportuniste qui cherche à gagner le coeur de Florence et le fameux héritage. Un mode d'action insidieux. Sans scrupule, il manipule ses victimes au point de les pousser à commettre eux-mêmes les crimes.
Heureusement, tout finira bien pour Lupin, mais sa superbe en aura pris un sacré coup. Ce qui le rend plus humain, en définitive. Et ce n'est pas plus mal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ertiammot
28 août 2016
Un de mes Lupins préférés !

Rarement, Lupin aura été aussi malmenée !
Il va devoir dans cette aventure dévoiler et abattre nombre de ses atouts !
Un des romans ou lupin est à la fois le plus vulnérable mais aussi le plus omnipotent !
Rien n'arrête décidément cet homme qui accomplit les plus grands exploits avec son éternelle flegme et une pointe d'ironie !

un must !!!
Commenter  J’apprécie          00
Ponna
06 juillet 2015
Les héritiers d'une grosse fortune américaine, meurent à tour de rôle.
Lupin, sous les traits de l'Perenna, mène cette enquête truculente; on ne peut s'empêcher de penser qu'un Belmondo au meilleur de sa forme (Toc toc badaboum...), aurait fait un superbe Arsène à l'écran.
Commenter  J’apprécie          00
JehanneDD
06 mai 2014
Aventure d'Arsene Lupin bien distincte des autres ... On s'attend en effet a voir surgir Arsene Lupin, ou on croit le reconnaitre dans divers heros, et en fait non ! cela change un peu des autres aventures de mon heros favori, et cree encore plus de suspense ( d'autant plus que ce roman est tres tres long et complexe)
Commenter  J’apprécie          30
bina
12 janvier 2013
Les Dents du Tigre est un roman assez conséquent (445 pages) qui constitue un grande aventure d'Arsène Lupin. Il apparait ici à nouveau sous les traits de Luis de Perenna.
Celui-ci, de l'ancienne noblesse espagnole, ancien légionnaire français, se voit confier la tâche d'être l'exécuteur testamentaire d'un riche américain, Cosmo Mornington. Une fois l'identité de Perenna confirmée (il est perçu comme un héros national ayant combattu pour la France au Maroc), il doit retrouver les héritiers les éventuels héritiers de Mornington, sinon les deux cents millions lui reviennent.

Perenna est dénoncé comme étant Lupin, mais il y a un hic. le gentleman cambrioleur est mort il y a deux ans (dans 813). Ou du moins a-t-il fait en sorte qu'on le croit mort, pour retrouver sa liberté et mieux renaitre sous une nouvelle identité.

Arsène Lupin devient l'auxiliaire de la police et du préfet malgré eux, alors que le chef de la sûreté ne rêve que d'une chose : le mettre sous les verroux.

Tout le monde est manipulé, Lupin le premier, et il faut l'extra-lucidité de notre héros pour ne pas nous laisser avoir à notre tour. La victime n'est pas forcément celui qui meurt, et le chemin de la vérité est parsemé de cadavres. L'histoire est plus palpitante que d'habitude, même si parfois le côté ‘'Monsieur je sais tout'' de Lupin est un peu énervant. Tous les représentants de la police semblent être des idiots, et lui servent de faire-valoir.

Cependant ce raisonneur de première à une faille, il est amoureux d'une jeune femme que tout désigne comme une monstrueuse coupable. Alors du coeur ou de la raison, qui va l'emporter ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Witchblade
11 octobre 2012
Livre lu en 2009 dont je viens de retrouver la fiche de lecture :-) en voici mon avis, mi-critique mi-résumé :-)

Lors de ma lecture, j'avais beaucoup aimé ce livre et trouvé intéressant mais néanmoins assez compliqué à comprendre contrairement à la plupart des Arsène Lupin.

Donc comme ne le dit pas forcément le titre, ce livre est une nouvelle aventure d'Arsène Lupin. Celui-ci y est sous le pseudonyme de don Luis Perenna, qui est en fait l'anagramme d'Arsène Lupin.

Sous ce nom, il devient le légataire universel de Cosmo Mornington car il lui a sauvé la vie durant la guerre au Maroc. Il doit retrouver des héritiers de celui-ci parmi des cousins, qu'il n'a pas connu, afin que ceux-ci puissent hériter de 200 millions de francs.

Mais bizarrement, chaque fois qu'on retrouve un des héritiers, ils décèdent tous les uns après les autres, aidés par une main inconnue...

Une aventure d'Arsène Lupin assez peu connue somme toute mais relativement agréable à lire quand on arrive à s'y retrouver parmi tous les héritiers et les motivations de l'assassin :-)

Bonne découverte et lecture à vous ;-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
gill
03 juillet 2012
La famille Roussel est destinataire d'un formidable héritage venu des Amériques mais ses membres sont introuvables.
Des crimes sont commis pour se l'approprier et Don Luis Perenna est finalement le dernier prétendant à ces 200 millions venus d'outre Atlantique. Mais ce dernier n'est autre que Lupin qui engagé dans la légion étrangère - dans le volume précédent intitulé "813" qu'il est préférable de lire avant - était réputé mort...
Une aventure passionnante avec peut-être une fortune à la clef.
Commenter  J’apprécie          80
NOIRdePOLARS
11 novembre 2011
Il est deux livres dans ce livre. Une histoire d'amour, pas aboutie, d'une mièvrerie affligeante, à laquelle il est impossible d'adhérer, mais qui, fort heureusement n'est là que pour donner un des fils conducteurs de l'ouvrage, et qu'on oublliera bien vite.

Par chance, le second livre à l'intérieur du livre est une enquête, et quelle enquête ! Des rebondissements en pagaille, la découverte progressive de pièges diaboliques tendus à Lupin pour qu'il ne s'approche pas de la vérité, l'histoire la plus noire qu'ait jamais imaginé Maurice Leblanc. On passe de passages secrets en demeures mystérieuses, on frémit à la pensée que l'abominable machination, aux automaticités inexorables, mathématiques, engloutira fatalement le héros et celle qu'il aime. Mais non ! Lupin est Lupin, être hors du commun qui se sort toujours des situations les plus périlleuses et les plus extravagantes avec brio et élégance. La fin est un modèle du genre: Lupin, mort, assassiné par "le tigre", renait de ses cendres, revient du néant pour terroriser la bête, la ridiculiser, l'écraser définitivement.... Tout celà en faisant rire le lecteur qui respire enfin.

Ce Lupin là, c'est LE Lupin qu'il faut avoir lu, celui qui donnera envie de lire les autres: malheureusement, aucun des autres ne l'égale...
Lien : http://noirdepolars.e-monsit..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Arsène Lupin

Contre quel policier Arsène Lupin lutte t-il fréquemment

Herlock Sholmès
Ganimard
Perenna
Dudouy

7 questions
63 lecteurs ont répondu
Thème : Maurice LeblancCréer un quiz sur ce livre