AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782203097469
Casterman (03/05/2017)
3.51/5   38 notes
Résumé :
Septembre 2068, l'Europe est devenue un vaste désert agricole. La puissante multinationale DIOSYNTA exploite 90% des terres et son armée, les F. S. I. (Forces de Sécurité intérieure), fait implacablement respecter ses droits de propriété. Pour lutter contre la famine et cette hégémonie totalitaire, un vaste réseau clandestin baptisé la RÉSILIENCE diffuse des semences et des idées libres...

Récit d'anticipation écologique, Résilience est au monde des O... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
diablotin0
  13 janvier 2018
Les terres mortes est le premier tome d'une BD militante sur le thème de l'écologie, de l'environnement. L'action se situe en 2068, c'est-à-dire dans un futur proche. le thème reste classique puisqu'on y voit un groupe de résistants qui refuse la culture intensive et ses dégâts sur les terres et la santé des hommes. Ces résistants combattent pour garder ou retrouver une culture traditionnelle, raisonnée.
Je rejoins les critiques qui soulignent la qualité du graphisme soigné.
Le fait que le thème ne soit pas original n'est , pour moi, pas gênant, en revanche, je regrette que les personnages soient si caricaturaux, cela terni un peu la crédibilité de l'intrigue.
Malgré ce bémol, je lirai sans aucun doute le tome 2 !
Commenter  J’apprécie          260
Radwan74
  24 octobre 2020
Dans cette dystopie, l'Europe est un vaste champ de cultures OGM exploité par la multinationale Diosynta. Une faible part de la population vit de cette nourriture, le reste subit famine et maladies dues aux produits chimiques utilisées intensément par Diosynta.
Adam et Agnès sont deux jeunes cultivateurs de la terre à l'ancienne qui doivent rejoindre Résilience, la résistance contre Diosynta qui veut revenir à une production agricole respectueuse de la Terre. Mais la population est-elle prête à cette idée et surtout Diosynta ne souhaite pas du tout changer son fonctionnement qui lui permet de contrôler la population !
L'idée d'une terre ravagée par les cultures intensives est originale et malheureusement pas si éloignée de la réalité. On ne connaît pas trop l'origine de cet état de fait mais on est face à une dystopie très sombre dominée par une société qui contrôle la production et les Hommes (ça c'est plutôt classique).
La fable écologique n'est pas du tout irritant, au contraire elle sert bien le contexte de désastre écologique et les trois personnages principaux sont plutôt sympathiques.
L'idée est originale, pour le reste on reste classique : une multinationale malfaisante, une résistance pacifiste et une autre violente. le premier tome pose les bases d'une histoire qui peut se révéler fort intéressante... à voir si la suite bonifie ce départ prometteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
bdelhausse
  09 octobre 2020
Il n'y a plus de gouvernement. C'est une multinationale qui dirige l'Europe. Les terres sont de vastes champs bourrés d'engrais chimiques et de pesticides. Les communautés urbaines sont à peine plus que des favelas. Deux factions s'opposent à cet état de fait. D'une part, les Enfants de Gaïa sont un groupe armé qui mène une guérilla. D'autre part, les Résilients oeuvrent via la lutte pacifique, préférant l'agriculture biologique et les méthodes naturelles.
Le lecteur va suivre les aventures d'Adam et Agnès, projetés malgré eux dans le camp des Résilients, et précipités de Charybde en Scylla d'abord dans les prisons des Forces de Sécurité Intérieure, puis s'attirant l'inimitié des Enfants de Gaïa. Ils vont tout faire pour embarquer à bord d'un train qui est supposé les mener vers de plus vertes pâtures.
SF environnementaliste, fort proche de réalisations post-apo, le tout est assez efficace, mais peu novateur. Dessin très correct. le scénario trace sans temps mort, ce qui est plutôt bienvenu (et évite de s'interroger sur les incohérences, les hiatus du récit).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Pixie-Flore
  08 septembre 2017
Dans cette bande-dessinée, l'alimentation européenne est contrôlée par une grande firme qui fait régner la loi. La misère est partout, les pesticides et les OGM aussi. Gare à ceux qui voudraient produire par eux-même et sainement... le scénario bien catastrophique.
J'ai tout de suite accrochée aux graphismes, très précis et réalistes, et au scénario. Ce premier tome se lit très bien, développe plutôt bien les enjeux et les différents groupes qui s'affrontent, tout en gardant une part de mystères. C'est efficace bien que sans doute un peu trop rapide parfois. J'attends avec envie le tome 2.
Commenter  J’apprécie          20
antreguillemets
  25 mai 2017
Un très bon premier tome pour cette BD d'anticipation sur l'écologie.
Dans un monde dévasté par l'agriculture industrielle, une poignée de résistants tentent de faire renaître l'agriculture naturelle.
Une série à suivre !
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (3)
Sceneario   16 juin 2017
Une excellente surprise. Une lecture importante qui fait prendre conscience. C'est de la science-fiction de grande qualité. Une série que je vous recommande fortement. Une très bonne surprise.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BoDoi   18 mai 2017
Un peu mystérieux, un rien parodique, le titre annonce la couleur, celle d'un conte philosophique voltairien (...) Mais le romancier nous fait vivre avant tout un récit d'aventures et d'amour exalté.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   11 mai 2017
Malgré un démarrage un peu classique, Résilience laisse entrevoir de belles promesses.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
chambrenoirechambrenoire   16 janvier 2022
Pour lutter contre la famine et reconquérir le droit de se nourrir dignement, un réseau clandestin que s'est baptisé La Résilience organise un trafic de semences et tente de soigner les sols à l'agonie
Commenter  J’apprécie          40
ManonPoeManonPoe   17 juillet 2017
j'espère que les fils de Gaïa vous crèveront tous jusqu'au dernier, parce que c'est vous les vrais meurtriers !!! Cachés derrière vos petits écrans, vous ne savez même plus à quoi ressemble un sol vivant !!!
Ouvrez les yeux bande de dégénérés ! C'est pas comme ça qu'on cultive la terre !!
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Video de Augustin Lebon (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Augustin Lebon
Encrage d'une case par Augustin LEBON
autres livres classés : écologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

SF en titres

La machine à explorer..., de H.G. Wells

la cuisine
le temps
le cerveau
la Terre

10 questions
441 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre