AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2220095274
Éditeur : Desclée de Brouwer (07/03/2018)

Note moyenne : 2.83/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Dans ce monde qui semble soumis à une accélération constante, où l'on ne cesse de louer la marche ou la course, nous souhaitons et craignons à la fois que tout ralentisse ou même que tout s'arrête. L'ambivalence de ce désir reste à étudier, comme ce que signifie aujourd'hui le fait de ne pas bouger. La privation de mouvement est une peine ; le droit pénal, les disciplines scolaires ou militaires immobilisent ; les accidents et les maladies paralysent ; l'accélératio... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Missmarguerite
  22 juillet 2018
L'éloge de l'immobilité après le marathon des révisions, corrections, conseils de classe et réunions diverses... voila qui tombait plus ou moins à pic. Oui, mais... Peut-être ledit marathon avait-il eu raison de quelques neurones?
Plus sérieusement, c'est son titre qui m'avait interpellée : il m'avait évoqué un thème qui me parle, en cette époque où tout semble (devoir) aller toujours plus vite, où on aspire parfois à un retour à certains fondamentaux, à prendre du temps pour soi, à vivre autrement. Je pense que j'avais imaginé un ouvrage autour de cette thématique, un livre nettement moins "théorique". L'auteur passe en fait en revue de manière assez systématique l'idée de l'immobilité à travers L Histoire, les religions, la politique ou encore l'art. Je l'avoue : j'ai eu beaucoup de mal à m'y plonger, et parfois à comprendre ce que je lisais, au point que j'ai finalement décidé de me contenter d'un chapitre ou deux à la fois.
Disons que ce n'est pas inintéressant (et que la somme de références est à souligner), mais que tout ne m'intéresse pas forcément. Si les pages sur le yoga, l'éducation ou la désobéissance civile m'ont parlé, je suis passée totalement à côté d'autres, qui m'ont semblé hyper répétitives.
C'est à mon sens un livre qui, dans son ensemble, ne sera pas accessible au plus grand nombre, parce que nous ne sommes pas tous connaisseurs du vocabulaire propre au bouddhisme, au Dao, à la Loi..., et parce que tout ne peut pas nous passionner. Par contre, la richesse et la grande variété des thèmes abordés peuvent permettre à tout un chacun de trouver l'angle qui pourra l'intéresser, selon son vécu, ses désirs ou ses croyances. Selon sa curiosité, peut-être, également : et si on y voyait une porte d'entrée vers d'autres ouvrages, plus spécifiques?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Rosalia94
  13 juillet 2018
Voilà un ouvrage qui sort de l'ordinaire. En effet, je ne suis pas philosophe ni sociologue mais je m'intéresse aux questions sociétales et contemporaines. Et c'est bien le sujet ; un essai à contre-courant dans notre monde où tout est mobile. Prôner l'immobilité comme le fait l'auteur est donc une gageure et Jérôme Lèbre relève le défi.
Le livre est présenté en cinq parties. Chacune détaillées en petits chapitres qui permettent de s'arrêter et de réfléchir aux propos évoqués. Lire, penser, arrêter justement le mouvement. Vivre une succession de pauses nommées des stations. A travers ces pauses, l'auteur interroge, nous propose une lecture de notre société et de nos choix politiques de la cité par rapport au passé, à l'Antiquité. Il oppose et compare aussi les sociétés occidentales à l'orient, à la sagesse chinoise par exemple à travers le bouddhisme. Il analyse les différentes civilisations et la place de la statique selon les âges et les cultures.
Il parle également de la signification de l'immobilité pour les personnes empêchées, la prison ou la maladie, les personnes paralysées et privées de mouvements.
De nombreuses références à l'antiquité, aux religions, à l'art et à l'architecture.
Un livre très riche pour un public disponible, prêt à rester immobile pour une concentration intellectuelle maximale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Nico8
  19 juillet 2018
J'étais très content de recevoir ce livre. Moi le type qui est dans 3/4 des cas à contre courant vous pensez bien que l'éloge de l'immobilité dans un monde qui est en constante effervescence ça me parle !
Hélas le livre ne m'a pas conquis. Il est intéressant, ça je ne dirais pas le contraire, mais honnêtement c'est pas très facile à lire, j'ai eu du mal.
L'auteur évoque beaucoup diverses facettes du bouddhisme ou du moins plusieurs pratiques assez proches du bouddhisme ou qui en découlent.
C'est assez long, plus de 300 pages découpées toutefois en de nombreux chapitres.
Jetez-y un oeil si vous en avez envie, ça peut vous intéresser, il y a un vrai et bon travail de la part de l'auteur.
Merci à Babelio et aux éditions DESCLEE DE BROUWER pour ce livre reçu dans le cadre de masse critique.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Rosalia94Rosalia94   13 juillet 2018
p. 278 : Il faut savoir rêver : ce détachement permet de contempler au lieu d'agir et nous montre la structure dispersée de ce que nous avons été. Mais il faut aussi savoir agir pour que le présent avance. La tenue dans le temps est faite de ces variations qui nous permettent de passer du plan indéfiniment rapide de l'action au plan indéfiniment lent du rêve.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : orientVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Devenez très fort en citations latines en 10 questions

Que signifie Vox populi, vox Dei ?

Il y a des embouteillages partout.
Pourquoi ne viendrais-tu pas au cinéma ?
J'ai un compte à la Banque Populaire.
Voix du peuple, voix de Dieu.

10 questions
451 lecteurs ont répondu
Thèmes : latin , Citations latines , antiquitéCréer un quiz sur ce livre