AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2702440940
Éditeur : Le Masque (12/03/2014)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Un tueur anonyme exécute huit personnes dans le bus 86, boulevard Henri-IV à Paris.
Le commissaire Martin apprend le soir même que sa compagne Marion fait partie des victimes.
Au fin fond de la région parisienne, dans la campagne du Vexin, un adolescent vit une folle passion avec la mère de son meilleur ami.
Quel terrible secret lie cet amour éperdu au massacre ?
C'est à la seule condition de le découvrir que Martin et son équipe pourront... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
kanarmor
  18 décembre 2014
Les derniers polars que j'ai pu lire m'avaient bien déçu. J'ai trouvé celui-ci de toute première qualité.
L'auteur démontre une bonne connaissance de la machine policière et des subtilités tortueuses de l'appareil judiciaire. C'est une de ses qualités.
C'est un roman solide, bien structuré, riche en surprises, intelligent. On en a pour son argent.
L'enquête principale, concernant un tueur qui a fait un carton dans un bus parisien nous tient en haleine pendant les 2/3 du livre.
Une autre enquête, concernant une policière accusée du meurtre d'un présumé violeur va nous entraîner sur la piste d'une femme qui cherche à éliminer la concurrence.
Enfin en dessert, un prolongement de l'affaire principale : le tueur du bus avait demandé une rançon pour ne pas renouveler un massacre identique, mais le commissaire Martin, un flic qui a du flair n'est pas convaincu…
Ce flic, comme tous les autres personnages principaux d'ailleurs, ont de la profondeur, du corps. En parlant de corps, il en est assez souvent question dans le roman, où les coucheries (surtout extra conjugales) sont un peu trop nombreuses à mon goût (excès de pruderie ? Non je ne pense pas…)
Quoiqu'il en soit, c'est un excellent roman d'une lecture agréable qui m'a tenu en haleine jusqu'à la dernière page. Et que je vous recommande donc.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
celine85
  24 avril 2016
L'auteur arrive à mener différentes intrigues avec brio dans ce roman. Dès le début il donne le ton, le lecteur sait qu'il ne va pas s'ennuyer. Les rebondissements s'enchaînent pour nous donner envie de connaitre le dénouement pour les différents personnages. Bon moment de lecture
Commenter  J’apprécie          40
FLabelle
  28 mai 2017
Je n'ai pas pu aller jusqu'au bout de ce livre... Tout sonne faux, tant les dialogues que les situations (qui sont posées ça et là comme on déposerait une plante sur un lit de caillou... sans espoir que ça prenne vie, quoi). Les réactions des protagonistes sont complètement déconnectées ("Il y a eu un massacre, 8 victimes, dont ta femme" "À quelle heure?") et l'écriture est sans finesse aucune ("elle le suce délicatement puis plus vigoureusement, lui fourre ses tétons dans la bouche et, plus tard, va se laver"... waouh! une tranche d'érotisme qui va faire les annales... sans jeu de mots). Bref, totalement insipide. Pardon à l'auteur.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   20 août 2014
Ce qui me motive, ce n’est pas l’innocence, c’est d’écraser l’arrogance des juges avec les petits moyens qui sont accordés à la défense, dans ce pays. Vous voulez que je vous dise ? Je ne défends pas des innocents, je défends des gens que tout le monde, juges, procureurs, flics, journalistes, public, ont déjà jugé coupables et condamnés avant même le procès, et je m’efforce de les faire sortir de prison, en retournant contre ces juges les lois qu’ils ont fabriquées. Si mes clients sont innocents, c’est un double handicap. Pour eux, parce qu’un innocent enfermé est débordé par le sentiment de l’injustice qui lui est faite et il est incapable de raisonner et d’aider son conseil à le défendre efficacement, et pour moi, car je me sens moins libre en jouant avec leur avenir et je suis moins bonne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
kanarmorkanarmor   18 décembre 2014
[Au sujet du juge instruisant le dossier d'une policière accusée de meurtre]
- Si je me souviens bien, c'est vous qui avez également insisté pour qu'on attribue le dossier à Candelier ?
C'était vrai. Ce juge détestait les femmes et les flics, combinaison utile et rare. Malheureusement, c'était aussi un con, et se servir d'un con présente toujours un gros risque.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   20 août 2014
Elle élevait du mieux possible ses deux filles, avec l’aide fréquente et caractérielle de sa mère et celle, un peu contrainte, de son ex, mais elle ne supportait plus l’idée de faire une croix sur le sentiment amoureux et le sexe. Elle avait lu dans une revue féminine que les femmes acquièrent leur pleine maturité sexuelle entre trente et quarante ans, et elle trouvait injuste de ne pouvoir en profiter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   20 août 2014
. C’était un psychopathe. Il tuait avec efficacité, sans passion, sans remords, avec pour seul but l’argent. Et si on ne lui donnait pas ce qu’il voulait, un autre massacre aurait lieu. Pourquoi deux millions d’euros ? Il aurait pu dire dix ou vingt. Mais non. Il restait raisonnable. Parce que, d’abord, effectivement, pour un gouvernement, deux millions ne représentaient pas une somme énorme par rapport à la promesse d’arrêter les tueries. Ensuite, deux millions d’euros en billets de vingt et de cinquante tenaient facilement dans une valise ou un fourre-tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   20 août 2014
Serait-ce plus simple et plus commode d’être trompé que de tromper ? On ne se sent pas coupable, on est juste vexé, blessé, mais c’est l’autre qui porte tout le poids – quand il est pris la main dans le sac en tout cas. En fait, c’est une situation presque confortable. On n’a qu’à camper sur ses positions, c’est à l’autre de ramer.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Alexis Lecaye (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexis Lecaye
DAME DE PIQUE le 21 Janvier à 20h35 sur France 2 (extrait 3) d'après les romans d'Alexis Lecaye
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1653 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre