AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B07D6Y58YV
Éditeur : (20/05/2018)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Trop tard. Elle a enclenché la cassette. La voix de son père disparu quinze ans plus tôt s'élève. Rien ne sera plus jamais comme avant. Avant qu'elle ne découvre ce secret de famille, avant que sa recherche de la vérité ne l'emmène aux confins de la désillusion.De Paris en Belgique, d'Équateur en Grèce, elle tire le fil d'Ariane, mais la vérité a un prix : ce père qu'elle a aimé à la folie, cet homme de devoir, a-t-il vraiment fait cette chose monstrueuse ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Srafina
  05 juin 2018
Dans son premier roman, Brigitte Lechanteur nous met dans la peau de Patricia Médéric. Celle-ci femme comblée, mère de deux enfants, énergique pleine de vie ne s'est quand même jamais vraiment remise du décès de son père, Henri Doustin qu'elle adorait. Perdu en mer, son corps n'a jamais été retrouvé et c'est un grand vide qui s'est installé dans la vie de Patricia et de sa famille.
Un beau jour, elle retrouve des cassettes qu'il dictait à sa secrétaire, et découvre une chose qu'elle n'aurait jamais dû savoir.
Mais voilà, le compte à rebours est enclenché. Et la curiosité est parfois un vilain défaut, sauf si l'on se sent blessé et trahi. Les secrets de son père vont l'emmener à travers la Belgique, l'Amérique du Sud et Corfou.
Amour, trahison, magouilles, trafic d'influences, monde de la finance mais aussi amour filial.
C'est une histoire trépidante, qui nous distille les informations aux compte-gouttes et on se sent de plus en plus pris dans l'engrenage avec l'envie de connaître à tout prix les secrets d'Henri Doustin.
Belle écriture, agréable à lire, vive et intéressante.
Le seul regret que je puisse avoir, c'est d'avoir une fin aussi abrupte. Je me suis sentie un peu déstabilisée. Les secrets sont dévoilés, mais j'en suis à me dire que j'aurais bien aimé continuer à voyager avec Patricia.
Merci à Brigitte Lechanteur pour m'avoir permis de lire son premier roman en service presse. C'est très prometteur, car l'intrigue de ce thriller est palpitante.
Je dirais presque, y aura-t-il une suite ? ;-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Soukiang
  15 juin 2018
Il y a des moments dans la vie, dans le tourbillon d'une existence tracée, rien ne semble vouloir arrêter la marche du temps qui passe, inexorablement, un moment de lucidité parmi d'autres et voilà que la vie de Patricia se met à prendre une autre tournure.
Un instant fugace, stupeur et tremblements, une voix familière d'abord puis ... une deuxième voix, à ce moment-là, Patricia sait que sa vie ne sera plus jamais comme avant ...
Je remercie l'auteure, Brigitte Lechanteur, d'avoir su titiller ma curiosité avec son premier roman auto-édité, une couverture intrigante et signée par un auteur indépendant, Matthieu Biasotto.
Un seul être vous manque ...
Le sentiment de n'avoir pas assez d'une existence pour faire son deuil, de ne pas tourner définitivement la page, de ne pas profiter de ses propres acquis et bonheur au quotidien, qu'il plane comme un doute dans l'esprit tourmenté, d'être incomplet.
Des secrets de famille, des mystères qui se dévoilent progressivement, des mensonges qui s'accumulent comme des confettis envahissants de l'image d'une personne qu'on a toujours placée sur un piédestal, des petits détails qui veulent bien se laisser découvrir en filigrane et devront trouver leur place dans l'écheveau complexe d'une vie bien sous tout rapport et qui va chambouler le personnage principal.
Cette histoire familiale aurait eu un air de déjà-vu, un évènement et voilà que tout part en vrille, tout prend des proportions démesurées mais c'est sans compter sur l'expérience de l'auteure à saisir l'importance et la mesure du temps, de capter l'essence de l'âme en quête de la vérité, dans cet amour qui peut unir un père et sa fille, trouver des raisons de croire encore à continuer à vivre, à partager et à donner aux siens un amour hérité, des jours heureux qui succèdent à des souvenirs plein de nostalgie et de mélancolie, la vie apprend, la vie reprend.
Une plume délicate et dynamique par la construction, par l'évolution de l'intrigue qui prendra des voies détournées, au grè du périple du personnage principal, une plume qui prend la tangente pour pousser l'investigation de la protagoniste à replonger dans un passé troublant et d'incertitude, personne ne sera épargné pour tenter de comprendre comment les choses ont-elle pu déraper à un moment, ce mince doute qui finit par germer et prendre une place grandissante dans la tête, cette graine de vie, cette trahison qui sonne comme un glas et remet en cause tous les fondements d'une existence somme toute tranquille, Patricia va se retrouver, malgré elle, dans une mission qui va prendre des chemins salvateurs, une mission cathartique, une volonté d'aller au bout d'elle-même qu'elle ne soupçonnait pas, traquer le moindre fragment de vérité pour dissocier le vrai du faux, de comprendre et de faire fi de son orgueil blessé pour puiser au plus profond de ses entrailles, de trouver l'envie et le courage d'affronter la tempête qui menace d'éclater à tout instant dans sa tête.
On fait du mal à ceux que l'on aime ...
Une histoire qui pose des questionnements intéressantes et universelles sur le deuil, l'absence de cet être à qui l'on vouait une admiration sans borne, une prise de conscience que les défunts continuent de nous hanter, de se rappeler à eux par tout ce qui peut les déclencher, une fête de famille, des réminiscences, des objets, des évènements qui se répètent, la danse de la vie continue à réserver des surprises, la terre ne s'arrête pas de tourner, le hasard des choses, une manifestion fulgurante qui attend son heure, La voix de mon père est une histoire poignante dans la perspective qu'elle donne, la vie et la mort, les traces laissées par ceux qui sont partis trop tôt, des voyages qui font écho à la résonnance d'une voix désormais immortalisée, des interrogations qui ne cesseront de remuer la vase et la fragilité de l'édifice, pour Patricia, il y aura un avant et un après, le pardon et la rédemption, apprendre à connaître les siens c'est aussi surtout continuer à creuser dans sa propre conscience pour en éprouver la compassion et des émotions contrariées, vivre c'est accepter de mourir, prêt à aller de l'avant, à trouver la paix.
Quand le destin fini par rattraper ...
Une quête désespérée qui fera voyager le lecteur aux quatre coins du monde, quand chaque pièce de l'échiquier de la vie doit retrouver sa place, tout au long du roman il règne une perception de vitesse, l'urgence de la situation avant qu'il ne soit trop tard, le temps peut être traître, toujours en mouvement perpétuel, le coeur à l'ouvrage et en plein débordement de sentiments contradictoires, il est des instants précieux que la vie peut s'arrêter à tout moment, que le temps qui s'égrène lentement mais sûrement, Patricia pourra-t-elle surmonter la peur de découvrir la vérité ? Sera-t-elle prête à accepter les siens et à apaiser son âme ?
Son flair, son intuition, sa capacité à soulever des pierres, à tenter de relier les fils invisibles et parfois dangereux, tracer sa route par-dessus tous les obstacles qui se dressent en travers, l'amour n'est jamais loin, la puissance du récit se délivre progressivement, si le début part sur les chapeaux de roue, il y a cette longue attente de réponses qu'elle attend et qu'elle doit prendre le mal en patience, combattre ses vieux démons mais aussi ce danger qui plane comme une entité imperceptible, à ses risques et périls, continuer coûte que coûte à espérer, à croire que tout reste encore possible à ce stade de son existence, l'espoir fait vivre ...
Un premier roman prometteur, La voix de mon père de Brigitte Lechanteur est un roman puissant sur l'amour filial, l'auteure sait maintenir une tension, une atmophère qui touche à ces regrets d'un passé révolu et ce présent qui attend Patricia, ce déchirement maintient le fil du récit court mais dense, une lecture qui sonne comme les pas de Patricia à affronter son destin, à la poursuite de la ... voix de son père.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LesMotsdeLau
  28 mai 2018
En cette douce matinée de printemps, nous allons nous plonger dans l'écoute de vieilles cassettes. C'est parti, on allume le dictaphone de
Brigitte Lechanteur pour écouter « La Voix de mon Père ».
La Voix de mon Père est un roman qui est tout frais puisqu'il est paru hier. J'ai eu le privilège de le lire avant sa sortie et j'en remercie beaucoup Brigitte.
Un premier roman pour l'auteure, qui nous livre à travers ces pages une quête sur des secrets enfouis. Une poursuite des souvenirs d'un temps qui s'est si vite envolé…
Dès fois, il faut laisser le temps au temps, voila ce que pourrait vous dire Patricia Médéric, notre héroïne. 15 ans ! C'est le temps qu'il lui aura fallu pour remonter le fil de sa mémoire et revivre les souvenirs douloureux des événements qui ont causé la mort de son père.
Henri Doustin, était marié et père de deux enfants. Il était avocat et défendait les intérêts de grosses compagnies d'assurance, un travail qui assurait à la famille une certaine sécurité financière. Il vouait un amour sans limite à sa famille et semblait sans histoire.
Pourtant il va disparaître et mourir tragiquement le jour de son cinquantième anniversaire.
Patricia, son aînée, qui est maintenant mariée à son tour et mère de famille, décide à l'approche de la quarantaine de se replonger dans les affaires personnelles laissées par son père. Elle va retrouver des minis cassettes de dictaphone qu'il utilisait pour résumer ses entretiens professionnels. Elle va replonger dans le passé et écouter cette voix qui lui manque tant et qui a su si bien bercer son enfance. Mais, elle va entendre également sur ces bandes des choses qu'elle n'aurait jamais du savoir. À partir de là, plus rien ne sera comme avant pour Patricia. Elle va devoir chercher et découvrir la vérité sur un passé vieux de plusieurs décennies.
Et si ce père si aimant et attentionné n'avait pas été pas la personne qu'elle croyait ? Complots, magouilles et secrets de famille bien cachés, voilà à quoi Patricia va être confrontée. Elle va se mettre en quête de vérité, mais celle-ci à un prix … et il sera élevé… et lourd de conséquences.
J'ai aimé cette lecture qui démontre si bien que notre vie peut être chamboulée à tout moment. Une simple cassette peut changer le cours d'une vie entière. le récit est bien construit, une belle découverte. Des personnages secondaires intéressants qui renferment chacun leurs propres démons. L'auteure nous fait également voyager au fil de cette histoire. de la fraîcheur Parisienne, à la chaleur de la jungle équatoriale sud-américaine, en passant par la Belgique… des bordures de la forêt Amazonienne aux villages côtiers turquoises De Grèce, voilà le voyage qui vous attend, chers lecteurs ! À souligner également, la magnifique couverture du livre signée Matthieu Biasotto , superbe !!
En refermant ce livre on ne peut que se poser cette question : jusqu'où serions-nous prêts à aller pour découvrir les secrets de notre passé ? En aurait-on le courage ? Serions-nous prêts à bouleverser par cette quête de vérité, notre vie, ainsi que celle de notre famille ? Alors, imaginez que vous ayez ces cassettes entre les mains… Tentant, n'est-ce pas ? Mais attention !! Une fois la lecture enclenchée plus rien ne sera comme avant…

Résumé : La Voix de mon Père, trop tard. Elle a enclenché la cassette. La voix de son père, disparu quinze ans plus tôt, s'élève. Rien ne sera jamais plus comme avant. Avant qu'elle ne découvre ce secret de famille, avant que sa recherche de vérité ne l'emmène aux confins de la désillusion. de Paris en Belgique, d'Equateur en Grèce, elle tire le fil d'Ariane, mais la vérité a un prix : ce père qu'elle à aimé à la folie, cet homme de devoir, a-t-il vraiment fait cette chose monstrueuse ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
livrement_ka
  06 février 2019
Titre :  LA VOIX DE MON PERE
Auteur : Brigitte LECHANTEUR
Editions : auto-édité
Genre : roman - intrigue
Dépôt légal : 2018
Nombre de pages : 195

A commander sur amazon

43ème livre de l'année 2019

Présentation du livre : 
C'est un livre au format moyen
La couverture est semi-rigide, et représente une cassette audio avec un bras qui émerge de la mer.

Résumé : 
Patricia a perdu son père il y a environ 15 ans.
Un jour elle retrouve une cassette audio et en voulant l'écouter elle entendu un message caché : Michèle je t'aime , tu me manques!!!
Elle n'en revient pas et décide de se lancer à l'aventure pour découvrir qui est cette Michèle.
De Paris en Belgique, d'equateur en Grèce, elle va vivre cette intrigue de manière extraordinaire.

Sur l'auteur et son univers : cf amazon
Brigitte Lechanteur 
ou le désir de ré-enchanter ma vie...
Aujourd'hui, chacun peut ré-enchanter sa vie.
Les nouvelles technologies, ces forces vives de communication, nous incitent à nous connecter les uns aux autres ; je veux croire que c'est pour un mieux.
L'homme connecté n'est peut-être pas moins seul, mais s'il souffre moins, quelle importance ?
Un vent nouveau souffle.
En me lançant dans cette aventure d'auteur indépendant, je me suis sentie portée par le projet d'être lue, en symbiose avec des auteurs animés par une vraie joie d'écrire.
Aussi, cher lecteur, à ce stade de notre relation, voici ce que je peux te dire à mon sujet :

"Dans ma paume de main, la ligne de coeur est prise depuis des années. Un homme, deux enfants.
Ma ligne de tête est continue alors que je l'imaginerais volontiers segmentée de pointillés ; je suis multitâche, je ne peux pas vivre autrement et je me cherche encore.
Cette ligne de tête a toujours été squattée par l'écriture, avec des moments d'euphorie et de découragement.
En pointillé, de 18 à 35 ans, elle se gorge de théâtre, de comédie, de production de spectacles vivants, d'une faillite.
De 35 à 50, pointillés serrés, direction administrative d'un groupe audiovisuel, on remet les compteurs à zéro.
À partir de 50, lignes espacées, reprenons la plume, profitons de la Vie car même si la ligne paraît longue, un jour elle s'arrête.
Carpe diem…
Enfin ?"

AVIS :
Merci encore à Brigitte Lechanteur de m'avoir adressé ce livre. J'avais lu "et que mon cri parvienne jusqu'à vous" que j'avais vraiment beaucoup apprécié.
Celui-là est vraiment aussi bien et je ne regrette pas ma lecture.
Dès les premières lignes on est plongé avec Patricia dans une aventure qui l'entraîne dans plusieurs pays et qui lui fait découvrir une association secrète mais dangereuse. Qui était réellement son père ? Pourquoi toutes ces choses cachées ?
Les personnages sont plus qu'attachants et on ressent le rythme de l'histoire qui va crescendo.
D'une simple écoute sur une cassaette, Patricia va remonter le passé de son père avec les souvenirs qui lui restent et également avec l'aide de souvenirs de témoins de l'époque. Puis tout à coup, un meurtre et nous voilà en pleine intrigue avec des pistes qui partent dans tous les sens. Un régal!!!!!

Sur la forme de l'histoire :
De nombreux chapitres, des phrases courtes, une histoire bien ficelée.
La lecture est fluide et agréable et le texte est aéré.

Conclusion : 
Ce deuxième opus est dans le prolongement de celui lu précédemment. Je me suis régalée. Lu en un jour.
Cette auteure a une forme d'écriture à laquelle j'adhère totalement.
Foncez vous ne serez pas déçus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Nadine13
  04 juin 2018
La voix de mon père
Brigitte Lechanteur
156 pages
Sorti le 22/05/2018
Chez Independently published
Que vous dire sur ce roman, lu d'une traite hier soir ! Qu'il est simplement génial. J'adore tomber sur des services de presse aussi intéressants et qui vous mettent des étoiles dans les yeux.
Le 5 Août, jour de l'anniversaire de Patricia, son père grand avocat d'affaires disparaît dans le naufrage de son voilier. Désemparée, elle s'empare dans le bureau de son père, des 4 cassettes où il enregistrait le courrier qu'il dictait à sa secrétaire. 15 ans plus tard, un mari et 2 enfants en plus, Patricia pense que c'est le moment d'écouter ces cassettes, pour se souvenir et réentendre la voix de son père adoré. Et là, stupeur, elle entend des mots qui n'ont rien à voir avec le courrier officiel, elle repasse la bande plusieurs fois, oui elle a bien entendu "Michèle, je t'aime et tu me manques "
Mais qui est cette Michèle ?
Elle n'a pas souvenir d'une Michèle comme secrétaire ! Ce n'est pas possible que son père ait trompé sa mère, elle s'en saurait rendu compte !! Patricia décide d'en apprendre plus sur son père et enquête.
Elle décide d'aller voir Béatrice, une ancienne collègue de son père, qui venait une à deux fois par mois, jouer au poker chez eux. Suite au rendez-vous avec Béatrice qui tourne court, car celle-ci lui fait comprendre qu'elle avait couché avec son père, Patricia s'enfuit et va se réfugier dans un bar en face de l'appartement de Béatrice et d'un seul coup, elle voit Béatrice qui lui sourit et saute du 4ème étage... Mais que se passe-t-il ? Pourquoi a-t-elle fait ça ? Qui était vraiment son père ? Un homme qui trompait sa femme tout le temps ? Aimait-il vraiment sa famille pour agir ainsi ?
Patricia veut absolument découvrir la vérité et de révélations en révélations, nous allons découvrir un autre visage de celui-ci. Un voyage en Belgique, puis en Équateur et enfin à Corfou va faire tomber le voile !!!
Le souvenir de son père sera-t-il Sali ? Qui était ce père aimant ?
Un thriller additif, passionnant. Un fil conducteur original. J'ai adoré
A découvrir sans délai.
Résumé
Trop tard. Elle a enclenché la cassette. La voix de son père disparu quinze ans plus tôt s'élève. Rien ne sera plus jamais comme avant. Avant qu'elle ne découvre ce secret de famille, avant que sa recherche de la vérité ne l'emmène aux confins de la désillusion. de Paris en Belgique, d'Équateur en Grèce, elle tire le fil d'Ariane, mais la vérité a un prix : ce père qu'elle a aimé à la folie, cet homme de devoir, a-t-il vraiment fait cette chose monstrueuse ?
LA VOIX DE MON PÈRE https://www.amazon.fr/dp/1982932503/ref=cm_sw_r_cp_apa_i_G6kfBb3FNHYEX
Dorénavant, vous pouvez retrouver mes chroniques, et celles d'autres personnes, sur le blog : http : //lepharelitteraire-blog.e-monsite.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   26 mai 2018
Elle se souvient avoir écouté en cachette, l’apercevant par la double porte entrouverte du bureau sanctuaire. Deux portes distinctes capitonnées de cuir Chesterfield qui la fascinaient. Elles n’étaient que rarement ouvertes et toujours à l’heure du courrier, quand les rendez-vous de l’après-midi étaient terminés.Son père l’avait surprise quelques fois et ses yeux bleus avaient souri par-dessus ses lunettes de presbyte. Cet homme aimait par-dessus tout les preuves d’amour : celles de sa femme, de ses deux filles, de ses amis, des quidams, les petites, les grandes, les subtiles, les lourdes, les sincères. Aimez-moi, aimez-moi ! clamait tout son être et cela fonctionnait car il était plus qu’aimable : charismatique et généreux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   26 mai 2018
Acheter un voilier quand on n’avait jamais navigué ne suffisait pas ; le bateau devait être singulier, infiniment noble parce que tout de bois, adulé parce que follement désiré. Tout faisait sens chez cet homme. Son métier d’avocat relevait aussi d’un choix – tu ne vas pas intégrer cette race de bavards, lui serinait son père – mais l’idéalisme des débuts avait fait place aux concessions.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   26 mai 2018
Avec ma mère, c’était pas marrant tous les jours. Son souci de perfection gâchait tout. Il fallait que ça brille ! L’argenterie, les voitures, nos cheveux… Elle amenait à table des plats en fusion et nous faisait un numéro de claquettes tellement c’était brûlant ! C’était délicieux, mais il fallait faire attention à ne pas se faire mal, attendre que ça refroidisse…
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   26 mai 2018
Elle a grossi mais ça lui va bien, elle porte les années dans les rondeurs, sans s’assécher. Son visage est à peine ridé. Un carré poivre et sel met en valeur le bleu de ses yeux et les fils argentés se fondant dans la masse des cheveux semblent l’œuvre d’un coloriste hors pair.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   26 mai 2018
Il était épuisé. La course à l’ascension sociale, à l’argent, aux honneurs. Il s’est mis à boire. Les dernières années, c’était une éponge. Juste ce qu’il fallait pour que cela ne se remarque pas trop.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : secrets de familleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Brigitte Lechanteur (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1041 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre