AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Maldoror tome 1 sur 2
EAN : 9782080237736
388 pages
FLAM JEUNESSE (23/03/2022)
3.99/5   112 notes
Résumé :
Peu avant la 1ère guerre mondiale, cinq enfants qu’à priori tout sépare sont réunis par une étrange menace. Dans un périple qui les mène de Vienne à Odessa, de Kiev aux plaines de la Sibérie, il faudra échapper à de nombreux ennemis à la solde d'un chef tyrannique qui rêve de rétablir un royaume disparu... Maldoror.
Que lire après Maldoror, tome 1 : Les enfants de la légendeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (38) Voir plus Ajouter une critique
3,99

sur 112 notes
5
12 avis
4
20 avis
3
2 avis
2
2 avis
1
0 avis
Début du 20ème siècle. En gare de Kiev, Anja rate le train qui doit la ramener à Vienne avec ses parents. Fuyant un mystérieux moustachu qui cherche à lui dérober son précieux violon, l'adolescente erre dans les rues de Kiev.
Piotr quitte la ferme familiale pour fuir un père violent et chercher des médicaments pour sa grand-mère. le garçon a un don fabuleux : il sait se faire comprendre et obéir par les insectes.
Les deux adolescents se rencontrent par hasard et s'engagent dans un long périple qui les mènera à Vienne, à Odessa puis jusqu'en Sibérie, la petite troupe s'étoffant progressivement en tentant d'échapper à d'étranges poursuivants...

Pour son premier roman, Philippe Lechermeier nous propose une aventure dans le grand est européen, pimentée d'un zeste de magie et d'une bonne dose de musique tzigane. Pour vous faire une idée, imaginez une petite bande d'enfants lâchée dans un western américain et soumise à la magie des shaman indiens...
Comme le dit l'auteur, les détails de l'aventure (l'histoire, la géographie, ...) sont plausibles sans chercher à être totalement réalistes. On se laisse embarquer sereinement par un récit très construit, ancré dans le réel mais saupoudré de surnaturel...
Les personnages principaux, qui apparaissent progressivement, sont essentiellement des enfants aux caractères très différents, mais qui trouvent leur force dans leur complémentarité. On a parfois peur pour eux, mais on sent qu'ils se sortiront de tous les guets-apens. Les adultes ne sont généralement pas présentés sous leur meilleur jour...
C'est bien écrit, très lisible. On retrouve le savoir-faire du scénariste de BD dans l'enchaînement très dynamique des scènes.
L'univers du livre n'est pas de ceux que je recherche habituellement, mais je me suis laissé conquérir avec plaisir.
Merci à Babelio et Flammarion de m'avoir fait découvrir le roman et l'auteur.
Lien : http://michelgiraud.fr/2022/..
Commenter  J’apprécie          560
Un roman choral avec des héros attachants et imparfaits. J'ai pris plaisir à suivre cette aventure où le rythme, bien qu'en dents de scie, demeure relativement efficace. L'ambiance musicale et l'idée de voyage y sont pour beaucoup ! En outre, le dénouement change de d'habitude. Cela me plait ! Curieuse de lire la suite un jour...
Commenter  J’apprécie          260
Et s'il n'y avait de meilleur guide vers les légendes fantastiques des mondes adolescents que l'ami de toujours qui, déjà, se tenait à vos côtés pour traverser ces contrées hostiles il y a…pff…mille ans peut-être ?
Je ne suis pas une habituée des romans « jeunesse », et, faute de temps, je n'y fais quelques rares incursions qu'en cas d'urgence extrême et malentendu amical : sortie tonitruante des Harry Potter, parution du nouveau Delphine Bertholon, dernière arrivée sur une Masse Critique Babelio…ou découverte de Philippe Lechermeier dans une partition romanesque toute nouvelle. Depuis son premier album, La valise, illustré par Christian Voltz, autant dire que son fan-club strasbourgeois, dont je suis, ne l'a pas lâché d'une rognure de gomme, s'extasiant sur ses Princesses oubliées ou inconnues, galopant après son Petit Poucet, semant ses Graines de Cabanes dans les yeux de toute une génération d'enfants, caracolant d'espièglerie en espièglerie sur les talons d'un Till rajeuni, révisant son catéchisme moribond dans sa lumineuse Bible. le voilà qui grandit (un peu) et s'aventure, le mot est on ne peut mieux choisi, sur les terres sauvages et encore inexplorées du roman pour ados débutants, y pénétrant en vainqueur par la porte qu'il maîtrise le mieux, celle de la fantaisie et des légendes, de la poésie et de l'imagination débridée. le voilà qui nous offre un Club des Cinq d'un genre nouveau, une poignée de personnages épars devenus un groupe, un vrai, une sorte d'équipe, une quasi-famille, en équilibre sur le fil instable qui sépare ou lie enfance et adolescence. le voilà qui nous attache, le temps d'une trilogie, d'un voyage aux longs cours entre réel et imaginaire, entre grand et petit « h » d'une histoire pleine de remous et de rebondissements, aux tribulations d'Anja, Piotr, Pépina, Tchavolo et Jorn, issus d'univers différents mais tous traversés par la même ligne de vie, une ligne mélodique, magique, aventurière et ferroviaire que l'on suit avec ferveur tout au long des (élégantes !) 370 pages et que l'on quitte à regret en attendant la parution du tome suivant. Avec eux, on aura fui Kiev à bord d'une sublime locomotive pour échapper à de terrifiants Effaceurs et un mystérieux homme à moustaches, on aura poursuivi une quête pour sauver une grand-mère adorée et protéger un précieux violon, on aura dialogué avec des nuées d'insectes et des hordes d'animaux sauvages, on aura découvert l'amitié et le courage en partageant la musique et la route sous le vaste ciel d'Ukraine et de Russie avant que l'orage n'y gronde.
Pour moi, pourtant, rien n'était gagné d'avance, car, déstabilisée par le style direct et la langue d'une grande simplicité visant à emporter au plus vite l'adhésion de son jeune public lors des premiers chapitres, j'ai cru ne pas retrouver la plume poétique et rythmée à laquelle Philippe Lechermeier nous avait habitués. Puis, vinrent ces quelques premières pages en italique, marquant l'arrivée d'un personnage dont je tairai le nom, vint ce moment où, telle une locomotive atteignant sa pleine puissance, tel un orchestre trouvant son souffle commun, l'écriture attendue reprit ses aises et m'emporta. Me voilà prise au piège de la légende de Maldoror, me voilà de retour en terre d'enfance. Je sais que c'est pas vrai, mais j'ai dix ans…merci Philippe !
Commenter  J’apprécie          90
(Vous pouvez retrouver ma chronique avec des jolies photos sur mon compte instagram de lecture : @flegme_lit !)

J'ai tout bonnement adoré ce roman.
Philippe Lechermeier m'a subjugué avec son univers, qu'il nous livre avec une plume à la fois poétique, enfantine et dure. La balance entre ces trois dimensions est relevée avec brio.
Ce roman est destiné à la jeunesse, à ce moment où, enfant, nous prend l'envie d'être considéré comme un peu plus adulte, "comme un grand" , et il répond parfaitement à cette attente par son écriture.
Je ne m'attendais pas à découvrir un univers par moment si sombre : des sujets sensibles y sont abordés, rendant compte de ce que peut être la vie à un moment où l'on sort petit à petit de l'enfance, sans totalement en partir.
J'ai sincèrement aimé avoir la thématique d'une bande d'enfants en guise de protagonistes, bien que notre héroïne est sans nul doute Anja, violoniste prodige du conservatoire de Vienne ; soudés et solidaires face aux difficultés qu'ils rencontrent.
Cette petite bande composée d'Anja, Piotr, Jørn, Tchavolo et Pépina se forme progressivement, donnant un certain rythme au roman. L'âge des enfants n'est pas mentionné, ce qui permet une plus large identification du lecteur aux personnages.
Les antagonistes sont vraiment très intéressants, bien pensés, écrits. Je fais ici référence aux faux jumeaux, ainsi qu'à celle qui m'intrigue plus que tout : La mort d'Anja. Oui, oui, c'est vraiment son nom, pas de spoil, rassurez-vous !
Ce qu'elle représente et ce qu'elle incarne m'a beaucoup plu. J'ai vraiment hâte d'en savoir plus dans le deuxième tome de cette trilogie.
Le découpage du roman est également bien pensé, la couverture est superbe, les détails en début de chapitre et chaque partie sont vraiment très beaux, et j'ai adoré voir des cartes du jeu des Lendemains à la fin du roman. Mention spéciale pour les commandements du mensonge par Marge.
J'avoue avoir un petit faible pour Pépina, j'ai donc espoir de voir son personnage se développer par la suite. Il est certain que je serai au rendez-vous pour le prochain tome.
Commenter  J’apprécie          120
Anja Blumbaum est d'une riche famille viennoise du quartier de Hietzing, son père est le grand physicien Nathan Blumbaum, elle est passionnée de violon et son précieux instrument semble attirer la curiosité des voleurs en gare de Kiev où elle accompagne ses parents en voyage. Piotr quitte sa campagne, son père violent et sa grand-mère malade Matouchka pour trouver à celle-ci au marché de Kiev de l'armoise, de l'angélique, du millepertuis, de la mandragore et une herbe qui aurait pour nom Maldoror. En ville, il est associé à un vol dans un magasin et sauvé de la prison par la baronne von Stumpf qui le recueille dans la fondation des Compagnons de la vraie foi. Cependant, au sein de l'orphelinat, il est menacé par la bande de Pharaon et ses affidés, Gros Boris, les frères Poliakov et N'a-qu'un-oeil, la bande des Effaceurs. Il s'enfuit et rencontre Anja dans les rues de Kiev…

Quel souffle romanesque ! Philippe Lechermeier nous emmène dans une grande aventure historique au début du XXeme siècle au temps des grands empires et nous voyageons de l'empire d'Autriche-Hongrie de François-Joseph à l'empire russe de Nicolas II. Il mêle plusieurs fils de l'intrigue en ajoutant petit à petit de nouveaux personnages qui vont constituer les enfants de Maldoror, Anja, l'héroïne principale, jeune fille de la bourgeoisie viennoise, violoniste confirmée, l'esprit vif et intelligent mais un caractère un peu orgueilleux, elle casse tout de même les codes en affirmant à la fois son goût pour l'aventure et sa passion pour les locomotives, Piotr, le jeune garçon orphelin de mère, battu par son père, pauvre, sensible et débrouillard, il est l'archétype du héros du roman pour la jeunesse de la fin du XIXème siècle pour notre plus grand plaisir. Philippe Lechermeier y ajoute trois personnages qui servent d'adjuvants aux héros, Pépina, la fille tsigane qui vit dans une roulotte avec son frère Tchavolo, communique avec les esprits et lit l'avenir dans les cartes et Jorn, le garçon muet qui communique avec les animaux. le roman a le souffle des romans de Jules Verne. Philippe Lechermeier y ajoute une dimension fantastique extrêmement poétique avec les dons de ses héros, la capacité de Piotr à communiquer avec les insectes, celle de Jorn avec les animaux et surtout le lien de Pépina avec les vieilles légendes russes qui nous préparent à la quête de ces enfants du royaume perdu de Maldoror aussi convoité par le Grand Cophte, un méchant noir à souhait entouré de barbares. Une magnifique saga. L'objet livre est par ailleurs soigné avec une superbe couverture bleu et or.

Coup de coeur.


Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
Arraché de son hébétude par sifflement, Piotr fit un bond.
Quoi ? Que voulait-elle faire ? Conduire la locomotive jusqu'à Vienne ? Cette fille était folle Complètement folle ! !
Pourtant, était-ce la casquette trop grande, ses longs cils ou son sourire de défi, toujours est-il qu'il se hissa sur le marchepied. Et il n'eut pas même le temps de franchir la carlingue que dans un fracas métallique et un nuage de vapeur, la Typhon 56 s'ébranla.
J'ignorais que tu savais conduire un train ! cria-t-il, ballotté par les à-coups que faisait l'engin.
Anja haussa les épaules :
Moi aussi ! hurla-t-elle.
Et, alors que la Typhon 56 quittait la gare de Kiev, ils éclatèrent de rire
Commenter  J’apprécie          20
Chez nous, on dit que le hasard est une langue qu'on a oublié, une langue que plus personne ne parle...
Commenter  J’apprécie          80
Le regard aimanté, il avait observé l’étrangère jusqu’à ce que la bassine soit pleine. Puis elle avait retiré sa robe et, pendant un court moment, elle s’était retrouvée complètement nue. Il en avait eu le souffle coupé. Plus que de voir pour la première fois une femme sans vêtements, ce qui l’avait fasciné, c’était son corps recouvert de tatouages. Pas seulement sur les parties qu’elle avait dévoilées pendant la veillée, mais sur chaque parcelle de sa peau, à l’exception de son visage et de ses mains.Les jambes chancelantes, la gorge nouée, inquiet à l’idée de se faire surprendre, il l’avait contemplée pendant qu’elle se lavait. Alors, son corps était devenu comme un livre. Un livre dont il allait feuilleter les pages pour connaître la fin de l’histoire racontée autour du feu.
Commenter  J’apprécie          00
Jusque-là, elle était persuadée qu'une femme comme Miss Nightingale n'avait pas plus de sentiments qu'une pomme de terre, et à l'exception d'un crocodile ou de la reine Victoria, elle n'avait jamais songé qu'elle puisse tomber amoureuse de quelqu'un !
Commenter  J’apprécie          20
- Chez nous, on dit que le hasard est une langue qu'on a oubliée, une langue que plus personne ne parle, affirma Pépina.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Philippe Lechermeier (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Lechermeier
À l'occasion du "Salon du livre et de la jeunesse" 2022 de Montreuil, Philippe Lechermeier vous présente son ouvrage "Maldoror" aux éditions Flammarion Jeunesse. Pépite Fiction Junior 2022
Retrouvez les livres : https://www.mollat.com/livres/2610139/philippe-lechermeier-maldoror-vol-1-les-enfants-de-la-legende https://www.mollat.com/livres/2658496/philippe-lechermeier-maldoror-vol-2-le-prince-fauve
Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus


Lecteurs (290) Voir plus



Quiz Voir plus

Lettres à pattes et à poiles : Et à pétale

Dans le livre,combien y-a-t-il d'histoires ?

6
5
4
11

6 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Lettres à pattes et à poils : Et à pétales de Philippe LechermeierCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..