AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : SIE247542_598
Éditeur : Marabout (30/11/-1)
3.2/5   5 notes
Résumé :
L'homme propose, la femme dispose. Un adage bien connu. Et pourtant, à regarder les choses de près... Demain — peut-être tout à l'heure — tout risque fort de changer. Et de belle manière. La femme proposera, la femme disposera, la femme agira et le monde entier aura un autre visage. La famille aussi. L'amour, l'enfantement, le travail. Et, naturellement, les hommes. Quand les femmes... Si les femmes... En attendant, onze d'entre elles annoncent avec les récits de c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
thimiroi
  26 février 2020
Comme Femmes et merveilles, Femmes au futur est une anthologie composée uniquement de nouvelles écrites par des auteures.
Les onze récits choisis par Marianne Leconte sont moins variés que ceux de Femmes et merveilles et concernent pour la plupart les rapports entre les femmes et les hommes.
J'ai particulièrement apprécié les textes suivants :
- « Les funérailles », par Kate Wlihelm : dans un futur indéterminé, des jeunes filles, qui sont la propriété de l'État, sont élevées avec une très grande sévérité dans une institution qui ressemble plus à une prison qu'à un pensionnat... La dénonciation glaçante d'une éducation aliénante
- « La belle Eléonore est morte », par Raylyn Moore : sur cette Terre de 2145, les couples sont quasiment tous homosexuels et l'hétérosexualité est considérée comme une perversion ; un couple féminin se lie d'amitié avec un couple masculin… J'ai trouvé la fin un peu trop prévisible, mais la nouvelle ne manque pas d'humour.
- « Lorsque tout changea », par Joanna Russ : une épidémie mortelle a frappé tous les membres masculins d'une expédition qui avait pour but de coloniser la planète Tempassé et les femmes y ont construit une civilisation rurale ; trois cents après, un vaisseau spatial en provenance de la Terre se pose sur Tempassé et les femmes découvrent les hommes, qui leur paraissent ressembler à des « singes aux visages humains » ! Ceux-ci envisagent de s'installer sur Tempassé, affirmant qu'il y a désormais sur Terre égalité entre les hommes et les femmes...Une intéressante évocation d'une société féminine et d'une redécouverte des sexes.
- « Les femmes de Gordon », par Joséphine Saxton : quatre monarques masculins se partagent une planète et sont servis par de nombreuses femmes ; Gordon, l'un de ces monarques, supprime sans scrupule les femmes qui ne lui donnent pas entière satisfaction ; mais il ignore que les femmes en question ne sont que des androïdes et que les femmes authentiques qui les construisent s'apprêtent à le renverser… Un retournement de situation tout à fait réjouissant !
- « La fin vivante », par Sonya Dorman : une femme enceinte se rend dans un hôpital pour accoucher… La chute de la nouvelle est tout à fait inattendue !
- « La chanson de Tommy », par Kit Reed : la narratrice dirige un établissement où elle engraisse des femmes qui veulent plaire au chanteur vedette Tommy Jango ! Une dénonciation féroce de la femme objet.
- « Le TIM », par Pamela Sargent : New York est surpeuplé et ses habitants perdent des heures dans des transports complètement saturés, et pourtant la responsable administrative de la ville s'oppose à l'installation des TIM (Transmetteurs Instantanés de Matière)… Pourquoi ? Une nouvelle tout à fait intéressante qui confronte deux manières de concevoir le progrès social.
Les autres nouvelles m'ont semblé un peu moins réussies, mais l'anthologie est d'un bon niveau d'ensemble.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          451
gill
  13 février 2013
Pendant longtemps la science-fiction, écrite par des hommes, s'est adressée aux hommes.
Les premiers romans étaient des livres à vocation scientifique, basés sur l'extrapolation d'un fait et les femmes scientifiques étaient plutôt rares à l'époque.
Puis la science-fiction s'est tournée vers le récit d'aventure et le space-opéra.
La gent féminine ne pouvait pas se reconnaître dans ces romans d'anticipation où abondent les exhortations à l'expansion colonialiste, les mondes conquis ou réduits en esclavage et des extra-terrestres toujours plus monstrueux.
Bien sûr, la femme est là, bien présente, mais l'héroïne n'existe souvent que pour que de virils aventuriers la sauvent et connaissent finalement l'amour.
Et puis soudain la science-fiction change, elle n'est, encore une fois, que le porte-parole de son environnement. C'est l'époque de la "Beat Génération".
La sociologie, la psychologie, la politique et la philosophie font une entrée remarquée dans la SF ; on devrait dire leur rentrée, en pensant aux romans de HG Wells, d'Huxley, de Jack London et d'Orwell.
Parue en 1976, cette anthologie de science-fiction féminine n'est pas l'oeuvre d'une sexiste. Mais Marianne Leconte, constatant le peu de textes écrits par des femmes dans les nombreux recueil publiés, a cherché et trouvé de nombreuses nouvelles qui ne peuvent pas pour autant être qualifiées de "féminines".
Depuis les années 60, les "auteures" de science-fiction, pleines de talent, sont nombreuses et cette anthologie leur donne, pour la première fois, la parole.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Leruel
  30 septembre 2018
Deux belles nouvelles. Kate Wilhelm qui avec " Les funérailles" confirme qu'elle est une auteure géniale. Quant à Kit Reed, je suis encore ébahi par son talent, "La chanson de Tommy" est comme d'habitude avec elle, un tour de force.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
gillgill   23 janvier 2013
L'homme propose, la femme dispose. Un adage bien connu.
Et pourtant, à regarder les choses de près...
Demain - peut-être tout à l'heure - tout risque fort de changer.
Et de belle manière.
La femme proposera, la femme disposera, la femme agira et le monde entier aura un autre visage. La famille aussi. L'amour, l'enfantement, le travail.
Et naturellement, les hommes.
Quand les femmes...Si les femmes...En attendant, onze d'entre elles annoncent avec les récits de ce recueil notre vie au futur.
C'est à dire la "vraie" vie.
(quatrième de couverture du volume paru aux éditions "Marabout" en 1976)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Video de Marianne Leconte (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marianne Leconte
Conférence "Vampires à contre-emploi" enregistrée aux 10e Rencontres de l'imaginaire de Sèvres (décembre 2013) autour de l'anthologie éditée par les éditions Mnémos et dirigée par Jeanne-A Debats. Avec Ugo Bellagamba, Philippe Curval, Marianne Leconte et Timothée Rey. L'audio de la conférence en intégralité : http://www.actusf.com/spip/Sevres-2013-Conference.html
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3618 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre